Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Technipfmc

- Modifié le 30/6/2017 10:24
waldron Messages postés: 8309 - Membre depuis: 17/9/2002
Intraday Stock Chart: TechnipfmcGraphiques historiques: Technipfmc
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

Technip: lancement de TechnipFMC ce mardi.



Technip (delisted) (EU:TEC)
Graphique Historique de l'Action

1 Mois : De Déc 2016 à Jan 2017

Plus de graphiques de la Bourse Technip (delisted)
(CercleFinance.com) - TechnipFMC annonce le lancement de ses activités en tant qu'entreprise unique, à la suite de la fusion entre Technip et FMC Technologies. Ses actions commenceront à être cotées ce mardi sur le New York Stock Exchange et sur Euronext Paris, sous la dénomination FTI.

Selon les termes de l'accord de fusion, les actionnaires de FMC Technologies ont reçu une action de la société fusionnée pour chaque action existante de FMC et ceux de Technip ont reçu deux actions de la société fusionnée pour chaque action existante de Technip.

'Ce rapprochement donne naissance à un nouveau leader mondial des projets, des technologies et des systèmes dans le secteur du pétrole et du gaz, visant à optimiser les performances de l'industrie mondiale de l'énergie', rappelle le nouveau groupe.

TechnipFMC a aussi dévoilé sa nouvelle identité de marque et son nouveau logo, qui 'reflètent le rapprochement et l'intégration de deux entités reconnues en une seule entreprise audacieuse et résolument tournée vers l'avenir'.





Réponses
19 Réponses
1
1 de 19 - 25/1/2017 12:04
waldron Messages postés: 8309 - Membre depuis: 17/9/2002

Technip: lancement de TechnipFMC ce mardi.

Technip (delisted) (EU:TEC)
Graphique Historique de l'Action

1 Mois : De Déc 2016 à Jan 2017

Plus de graphiques de la Bourse Technip (delisted)

(CercleFinance.com) - TechnipFMC annonce le lancement de ses activités

en tant qu'entreprise unique, à la suite de la fusion entre Technip et

FMC Technologies. Ses actions commenceront à être cotées ce mardi sur le

New York Stock Exchange et sur Euronext Paris, sous la dénomination

FTI.



Selon les termes de l'accord de fusion, les actionnaires de

FMC Technologies ont reçu une action de la société fusionnée pour chaque

action existante de FMC et ceux de Technip ont reçu deux actions de la

société fusionnée pour chaque action existante de Technip.



'Ce

rapprochement donne naissance à un nouveau leader mondial des projets,

des technologies et des systèmes dans le secteur du pétrole et du gaz,

visant à optimiser les performances de l'industrie mondiale de

l'énergie', rappelle le nouveau groupe.



TechnipFMC a aussi

dévoilé sa nouvelle identité de marque et son nouveau logo, qui

'reflètent le rapprochement et l'intégration de deux entités reconnues

en une seule entreprise audacieuse et résolument tournée vers l'avenir'.

2 de 19 - 25/1/2017 16:25
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1334 - Membre depuis: 24/6/2003

TechnipFMC: profite d'une opinion positive.

Technipfmc Plc Com USD1 (EU:FTI)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mercredi 25 Janvier 2017

Plus de graphiques de la Bourse Technipfmc Plc Com USD1

(CercleFinance.com) - Suite à une analyse positive publiée ce matin par

Crédit Suisse, le titre TechnipFMC progresse cet après-midi de plus de

2%.



Le bureau d'analyse est à 'surperformance' sur la valeur et

affiche un objectif de cours de 40 euros. Le potentiel de progression

est d'environ 30% pour le titre issu de la fusion des groupes

parapétroliers français et américain.



Le bureau d'études attend

400 millions de dollars ou plus de synergies avant impôt pour soutenir

la rentabilité et améliorer la compétitivité du groupe.



Credit

Suisse perçoit TechnipFMC comme un actif de haute qualité, ainsi qu'une

'façon attractive et diversifiée de jouer un redressement du cycle dans

le pétrole et le gaz'.

3 de 19 - 05/6/2017 22:19
sarkasm Messages postés: 887 - Membre depuis: 26/2/2009

TechnipFMC se réconcilie avec l'algérien Sonatrach




le 05/06/2017 à 17h11









TechnipFMC se réconcilie avec l'algérien Sonatrach







Crédit photo © Reuters



PARIS (Reuters) - TechnipFMC a annoncé lundi le règlement à
l'amiable de son litige avec le groupe pétrolier Sonatrach lié aux
travaux de réhabilitation de la raffinerie d’Alger.

La compagnie
nationale algérienne avait résilié en 2015 ce marché de plus de 900
millions de dollars obtenu en 2010 par le groupe français d'ingénierie
parapétrolière Technip, les deux parties s'opposant sur l'ampleur des
travaux à réaliser.

"Sonatrach et TechnipFMC ont décidé de régler
de manière complète et définitive tous les différends relatifs à la
résiliation du contrat de réhabilitation de la raffinerie d’Alger et de
mettre fin immédiatement à la procédure d'arbitrage", écrit dans un
communiqué TechnipFMC.

"Thierry Pilenko, président exécutif de
TechnipFMC, a déclaré être très heureux d’être parvenu au règlement
final et amiable du litige. Cet accord est satisfaisant pour les deux
parties et nous permet désormais de regarder ensemble vers l’avenir."

Cette
réconciliation pourrait permettre à TechnipFMC, né en janvier 2017 de
la fusion entre Technip et l'américain FMC Technologies, de repartir sur
de nouvelles bases en Algérie alors que le pays veut accroître ses
capacités de raffinage pour augmenter ses revenus, pénalisés ces
dernières années par la baisse des cours du pétrole.

En début
d'année, Sonatrach a lancé un appel à projets en vue de la construction
de quatre raffineries pour un montant total susceptible d'atteindre six
milliards de dollars (plus de 5 milliards d'euros).

En avril,
Sonatrach et la major pétrolière française Total ont annoncé le
règlement à l'amiable de leurs différends dans le cadre de la signature
d'un nouvel accord global de partenariat.

(Dominique Rodriguez, édité par Myriam Rivet)

4 de 19 - 30/6/2017 10:22
Ariane Messages postés: 935 - Membre depuis: 29/9/2002


Kepler Cheuvreux a passé en revue le secteur pétrolier et parapétrolier
européen, après avoir modifié ses projections des cours du baril. Il
anticipe désormais un niveau de 50$ pour le Brent à long terme, contre
60$ précédemment. Le secteur est mis sous pression par l'accroissement
de la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis, une tendance
appelée à perdurer, estime le bureau d'études, qui pense que le retour
des investissements dans le secteur de l'exploration-production risque
d'être plus faible que ce qu'espèrent les investisseurs. Les acteurs les
plus défensifs seront les mieux protégés, ainsi que ceux qui
interviennent sur le terrestre et l'aval. Une exposition aux Etats-Unis
constitue également un biais intéressant, à l'image d'un Vallourec (achat, objectif inchangé de 8 euros).


La recommandation sur Total
a été abaissée d'achat à conserver, pour un objectif de cours ajusté de
51 à 45 euros. Kepler Cheuvreux pense cependant que la major française
reste l'un des dossiers les plus défensifs du secteur. Ce n'est pas le
cas de TechnipFMC
, sur lequel l'analyste passe d'achat à alléger avec une valorisation
réduite de 36 à 24 euros. Parmi les autres françaises, il préconise
toujours d'alléger les positions sur GTT , valorisé 29 euros par action. Sur les autres européennes, le bureau d'études est acheteur de Subsea 7 , Maire Tecnimont et Petrofac .

5 de 19 - 22/7/2017 09:24
La Forge Messages postés: 1036 - Membre depuis: 03/8/2000


Total, TechnipFMC, Vallourec, CGG : est-ce le moment d’acheter ?



montage CGG Vallourec Total et TechnipFMC


La tendance reste incertaine sur le pétrole, privilégiez les sociétés les plus solides. (© DR)


  • http://www.lerevenu.com/bourse/total-technipfmc-vallourec-cgg-est-ce-le-moment-dacheter">
    Facebook


  • http://www.lerevenu.com/bourse/total-technipfmc-vallourec-cgg-est-ce-le-moment-dacheter&text=Total,%20TechnipFMC,%20Vallourec,%20CGG%20:%20est-ce%20le%20moment%20d%E2%80%99acheter%20?%20via%20@Le_Revenu">
    Twitter


  • http://www.lerevenu.com/bourse/total-technipfmc-vallourec-cgg-est-ce-le-moment-dacheter">
    Google +



  • Imprimer



  • email



Photo



Bourse


Par Johann Corric


Publié le 13/07/2017 à 11:55 -
Mis à jour
le 13/07/2017 à 11:56


Le pétrole reprend quelques couleurs et les groupes du
secteur publieront bientôt leurs résultats semestriels. L’occasion de se
placer ? Plutôt d’être sélectif...

Depuis un plus bas de plus d’un an
touché le 21 juin dernier à 45 dollars, le cours de l’or noir s’est
redressé de 6,7%. Toutefois, il perd encore 18% depuis le début de
l’année.

Le 12 juillet, l’Agence américaine de l’énergie (EIA) a indiqué que
les stocks d’or noir avaient chuté de 7,6 millions de barils sur la
semaine close le 7 juillet. Il s’agit de la deuxième semaine consécutive
de baisse. Une information susceptible de porter le cours du Brent.

A lire aussi

Publié le 20/06/2017

CGG et Vallourec sont dans le dur

Publié le 23/06/2017

Pétrole : nos conseils dans un environnement troublé

Publié le 05/07/2017

Pétrole : le rally haussier prend fin

Publié le 11/07/2017

Pétrole : les investissements reprennent après une chute de 50% depuis 2014

Publié le 19/06/2017

Total reçoit un coup de pouce de l’Iran

Publié le 30/04/2017

Total : un géant qui ne manque pas de ressources

Cependant, dans le même temps, la production de pétrole brut du pays
se redresse. Après avoir étonnamment chuté de 100.000 barils par jour au
pointage du 23 juin, elle s’est depuis reprise de 147.000 barils par
jour.

Même constat mitigé du coté de l’Agence internationale de l’énergie
qui vient d’indiquer que l’offre globale d’or noir a grimpé de 720.000
barils par jour en juin tout en relevant son estimation de demande pour
l’ensemble de l’année. Elle est désormais attendue en croissance de 1,4
million de barils par jour, à 98 millions contre 97,9 millions
précédemment.

Entre 45 et 50 dollars

Le contexte demeure ainsi très incertain. Si nous persistons à croire
que le risque de voir le cours de l’or noir tomber durablement sous 45
dollars est faible, il pourrait en revanche avoir du mal à dépasser les
50 dollars à court terme.

Une telle perspective n’est pas très réjouissante pour les acteurs du secteur. Nous recommandons en conséquence d’être sélectif.

Les trois groupes les moins solides, Bourbon, CGG et Vallourec sont à éviter pour le moment.
Le premier est décalé dans le cycle et pourrait tarder à redresser la
barre. Le spécialiste de la sismique, CGG, vient pour sa part d’annoncer
une avancée dans son programme de restructuration mais celui-ci prendra
encore plusieurs mois. Vallourec est le plus séduisant des trois pour
son exposition au pétrole américain mais ses activités dans le reste du
monde continuent à souffrir.

Total et TechnipFMC à privilégier

En revanche, vous pouvez renforcer vos positions sur TechnipFMC et Total. Le premier a fortement chuté en Bourse depuis le début de l’année. Un peu trop selon nous.

Le groupe franco-américain publiera ses comptes semestriels le 26
juillet prochain. Le carnet de commandes sera particulièrement scruté.
Suite à l’important contrat remporté pour Eni
et aux récentes annonces du parapétrolier norvégien Aker Solutions –
qui a présenté des résultats supérieurs aux attentes et évoqué des
«signes de reprise» - une bonne surprise peut être jouée à cette
occasion.

L’action Total de son coté s’est éloignée de notre objectif de cours,
fixé à 51 euros, et bénéficie désormais d’un potentiel suffisant pour
être achetée. La publication des résultats semestriels, prévue le 27
juillet, pourrait jouer le rôle de catalyseur. Au cours des derniers
trimestres, le français a en effet régulièrement battu le consensus des
analystes.

Enfin, le groupe dirigé par Patrick Pouyanné a récemment annoncé des
développements intéressants pour l’avenir. Il a signé un très attendu contrat avec l’Iran et a officialisé un partenariat de 25 ans avec la compagnie nationale Qatar Petroleum.

6 de 19 - 25/7/2017 10:11
waldron Messages postés: 8309 - Membre depuis: 17/9/2002

Technipfmc (EU:FTI)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mardi 25 Juillet 2017

Plus de graphiques de la Bourse Technipfmc


PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe de services
pétroliers TechnipFMC (FTI.FR) a annoncé mardi matin avoir surestimé
son résultat net du premier trimestre de 209,45 millions de dollars,
soit 0,45 dollar par action, en raison d'erreurs dans le calcul des
variations de change. En conséquence, le résultat net republié du
premier trimestre s'inscrit en perte de 15,2 millions d'euros, selon les
chiffres publiés mardi. Les procédures de contrôle en matière de
publication financière n'ont pas été efficaces au premier trimestre, a
indiqué le groupe dans un communiqué, tout en précisant avoir pris les
mesures nécessaires pour éviter ce type d'erreur à l'avenir. Plus forte
baisse du CAC 40, TechnipFMC perd 6,7% à 22,43 euros. (tvarela@agefi.fr)
ed: VLV

7 de 19 - 27/7/2017 08:18
waldron Messages postés: 8309 - Membre depuis: 17/9/2002

Technipfmc (EU:FTI)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Jeudi 27 Juillet 2017

Plus de graphiques de la Bourse Technipfmc


PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le géant des infrastructures pour le
secteur des hydrocarbures TechnipFMC (FTI.FR), issu du rapprochement
entre le français Technip et de l'américain FMC, a révisé ses
perspectives jeudi, indiquant qu'il visait pour 2017 une marge d'Ebitda
(excédent brut d'exploitation) d'au moins 8% (hors charges et crédits)
dans son segment segment onshore/offshore alors que ses prévisions
précédentes envisageaient un minimum de 6,5%. Dans ce segment, le groupe
anticipe un chiffre d'affaires de 7,3 milliards de dollars.




"Cette augmentation reflète les solides résultats du premier semestre
par rapport aux prévisions", a commenté le groupe dans un communiqué.




Dans sa division subsea, pour laquelle il vise un chiffre d'affaires
d'au moins 6,1 milliards de dollars en 2017, TechnipFMC prévoit une
marge d'Ebitda d'au moins 17%, en excluant les amortissements relatifs à
l'allocation du prix d'acquisition ainsi que d'autres charges. Dans le
segment surface technologies, pour lequel il prévoit un chiffre
d'affaires d'au moins 1,4 milliard de dollars, la marge d'Ebitda devrait
ressortir à au moins 13%.



Le groupe a par ailleurs
indiqué qu'il prévoyait des coûts de restructuration et des coûts liés à
l'intégration de la fusion d'un montant de 125 millions de dollars sur
les troisième et quatrième trimestres, en montant cumulé.




Les dépenses d'investissement sont attendues à environ 300 millions de
dollars tandis que le groupe vise toujours des synergies en termes de
coûts de 400 millions de dollars d'économies annuelles, soit 200
millions de dollars en rythme annualisé à la fin 2017 et 400 millions de
dollars en rythme annualisé à la fin 2018.



En matière
de charges, TechnipFMC prévoit en 2017 des charges de structure
comprises entre 50 et 55 millions de dollars par trimestre, en excluant
l'impact soumis aux variations des taux de change, ainsi que des charges
d'intérêt nettes comprises entre 20 et 22 millions de dollars par
trimestre.



Le groupe anticipe par ailleurs un taux d'imposition compris entre 28% et 32%.




TechnipFMC a dressé ces perspectives alors qu'au deuxième trimestre,
le résultat net global de la société récemment fusionnée a atteint 164,9
millions de dollars contre 55,2 millions de dollars au deuxième
trimestre 2016 en pro-forma.



Malgré une baisse de 22,5%
du chiffre d'affaires à 3,84 milliards de dollars, le résultat
d'exploitation et l'Ebitda ajusté des segments d'activité ont progressé,
a souligné le groupe. L'Ebitda ajusté, hors charges et crédits, a
atteint 501,3 millions de dollars, soit une progression de 44,3 % par
rapport à l'exercice précédent tandis que la marge d'Ebitda ajustée a
atteint 13,0%, soit une progression de 600 points de base.




Les prises de commandes ont représenté un montant de 3,2 milliards de
dollars, dont 1,8 milliard de dollars pour le segment Subsea et 1,1
milliard de dollars pour le segment Onshore/Offshore.




Lundi soir, après la clôture de Wall Street, le groupe a révélé avoir
surestimé son résultat net du premier trimestre de 209,45 millions de
dollars, soit 0,45 dollar par action, en raison d'erreurs dans le calcul
des variations de change. En conséquence, le résultat net republié du
premier trimestre s'inscrit en perte de 15,2 millions d'euros. Les
procédures de contrôle en matière de publication financière n'ont pas
été efficaces au premier trimestre, a admis le groupe, tout en précisant
avoir pris les mesures nécessaires pour éviter ce type d'erreur à
l'avenir.





-Eric Chalmet, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 95; echalmet@agefi.fr ed: GLB





COMMUNIQUES FINANCIERS DE TECHNIP :





http://investors-fr.technipfmc.com/phoenix.zhtml?c...





(END) Dow Jones Newswires



July 27, 2017 01:21 ET (05:21 GMT)

8 de 19 - 20/8/2017 12:10
Florenceorbis Messages postés: 116 - Membre depuis: 18/8/2017
Vallourec : Les valeurs pétrolières bien orientées
mercredi 16 août 2017 à 16h58
je donne mon avis

(Tradingsat.com) - Les valeurs pétrolières et parapétrolières étaient bien orientées mercredi à la Bourse de Paris à la suite de la publication de statistiques pétrolières américaines montrant une baisse plus marquée que prévu des stocks de brut.

Vers 17h15, Vallourec avançait de 1,8% à 4,58 euros, GTT prenait 1,9% à 41,26 euros, TechnipFMC progressait de 0,60% à 22,3 euros tandis que Total s'appréciait de 0,8% à 43,05 euros.

Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés mercredi par le département américain de l'Energie (DoE).
A lire aussi

Créez et gérez votre portefeuille virtuel

Lors de la semaine achevée le 11 août, les réserves commerciales de brut ont reculé de 8,9 millions de barils, pour revenir à 466,5 millions, alors que les analystes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur une baisse de seulement 3,4 millions de barils, selon un relevé effectué mercredi à l'ouverture à New York.

C'est la septième semaine consécutive que ces stocks baissent, ce que les investisseurs voient comme un signe que les efforts de limitation de l'offre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) commencent à porter leurs fruits.

Cette baisse annoncée mercredi est pratiquement conforme à celle anticipée par les estimations de la fédération privée American Petroleum Institute (API) la veille.

Les réserves d'essence ont elles stagné alors que les estimations des économistes compilées par Bloomberg prévoyaient une baisse de 900.000 barils.

Les stocks de produits distillés (fioul de chauffage, etc.) ont progressé 700.000 barils, contre une stabilisation anticipée par les analystes interrogés par Bloomberg.

Hésitants depuis l'ouverture, les cours ne semblaient pas parvenir à trouver de direction franche après la publication de ces données: vers 15H25 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) cédait 17 cents à 47,38 dollars sur le contrat pour livraison en septembre au New York Mercantile Exchange (Nymex), tandis que le Brent de mer du Nord progressait de 7 cents à 50,87 dollars.

F.B. avec AFP
9 de 19 - 14/9/2017 12:10
waldron Messages postés: 8309 - Membre depuis: 17/9/2002




Crédit photo © Technip

(Boursier.com) — Considérant la lisibilité des comptes du groupe
parapétrolier toujours difficile et jugeant la visibilité sur la reprise
du secteur toujours aléatoire, Oddo BHF vient de couper de 22 à 20
euros son objectif de cours sur TechnipFMC,
dont la recommandation reste à "alléger". Le bureau de recherche en
profite pour ajuster sa séquence bénéficiaire, revue en baisse pour
tenir compte du message de prudence du management du groupe d'ingénierie
pétrolière, lequel estime que les incertitudes liées à la volatilité du
prix du baril "pourraient entraîner un ralentissement du rythme de la
reprise". Oddo BHF se montre circonspect sur les perspectives du
deuxième semestre et de 2018 dans l'activité Subsea, alors que
l'accroissement des entrées de commandes du début d'année était lié à
deux projets majeurs et que la transformation du backlog sera étalée
dans le temps.

Le titre TechnipFMC grappille malgré tout 0,7% à 22,08 euros ce jeudi en début de séance.

10 de 19 - 15/9/2017 07:40
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1334 - Membre depuis: 24/6/2003


TechnipFMC remporte le contrat Hurricane Energy au large des Shetlands


Anthony Bondain,



publié le 15/09/2017 à 06h05








TechnipFMC remporte le contrat Hurricane Energy au large des Shetlands






Crédit photo © Société Technip



(Boursier.com) — Les contrats d'envergure se font encore
rares dans le secteur pétrolier, même si le marché frémit depuis que le
baril est bien ancré sur ses niveaux actuels.TechnipFMC
a remporté un second contrat important lors de la période estivale,
après celui qui avait été annoncé fin août avec Husky au Canada. Le
groupe franco-américain est le lauréat de l'appel d'offres EPCI
(ingénierie, fourniture des équipements, construction et installation)
lancé par Hurricane Energy pour le projet Hurricane Lancaster EPS, au
large des Iles Shetland, au nord-est de l'Ecosse.

PUBLICITÉ

inRead invented by Teads

TechnipFMC
fournira les équipements sous-marins, dont des ombilicaux, des risers,
des flowlines ainsi que le système de production et assurera également
l'installation des équipements sous-marins, de la bouée de tourelle
d'ancrage et du système d'amarrage. Le projet sera réalisé de manière
intégrée, ou "iEPCI". Le groupe avait déjà réalisé les études
d'avant-projet détaillées (FEED) pour le compte d'Hurricane Energy.

11 de 19 - 29/10/2017 11:19
grupo Messages postés: 726 - Membre depuis: 11/5/2004

CGG: vote crucial mardi des actionnaires sur le plan de restructuration




share with twitter



share with LinkedIn


http://www.zonebourse.com/CGG-VERITAS-8358339/actualite/CGG-vote-crucial-mardi-des-actionnaires-sur-le-plan-de-restructuration-25394465/" target="popup">
share with facebook




share via e-mail







0





0



29/10/2017 | 09:32

PARIS
(awp/afp) - Les actionnaires de CGG se prononcent mardi sur le plan de
restructuration du groupe parapétrolier en difficultés, une étape
cruciale pour la survie de l'entreprise et le sauvetage de milliers
d'emplois.

Les actionnaires sont convoqués à 11H00 près de Paris pour,
entre autres, autoriser les instruments financiers qui permettront à la
direction de mettre en oeuvre son plan de sauvetage.

Ce dernier comprend la restructuration de la dette de près de
2,8 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros environ) et une levée de
fonds pouvant aller jusqu'à 500 millions de dollars.

Le plan doit se traduire par une conversion massive de la
dette en actions. Si bien que les fonds créanciers (Boussard et
Gavaudan, Contrarian Capital...) deviendront bientôt les actionnaires
principaux de l'entreprise si l'assemblée générale donne son feu vert.

La banque publique Bpifrance, aujourd'hui premier actionnaire
avec plus de 10% des droits de vote, a fait savoir qu'elle allait voter
en faveur du plan. La société de gestion d'actifs, DNCA, autre gros
actionnaire et également créancier, fera de même.

Mais le suspense reste certain puisque les résolutions doivent recueillir l'approbation des deux tiers des voix.

Le plan "dilue la présence au capital de Bpifrance, c'est
indéniable, cependant son désendettement redonne des perspectives à
moyen terme à l'entreprise, et nous avons obtenu des avancées
significatives d'engagement de la société et des créanciers", a expliqué
la banque publique.

CGG s'est engagé jusqu'à fin 2019 sur le maintien des emplois
en France et les centres de décision situés dans le pays devront y
rester au moins jusqu'à fin 2022.

Une manière d'éviter le sort de Technip, autre société
parapétrolière qui, depuis sa fusion avec l'américain FMC Technologies, a
vu les siens passer pour l'essentiel de l'autre côté de l'Atlantique.

Certains créanciers ont également accepté de ne pas être
représentés au conseil d'administration de CGG tant qu'il ne détiennent
pas, à titre individuel, 10% du capital du groupe.

Par ailleurs, malgré sa future dilution au capital de CGG, Bpifrance restera présente au conseil d'administration du groupe.

- "moindre mal" -

L'ancienne Compagnie générale de géophysique emploie environ
6.000 personnes, dont 1.600 en France. Elle vend des équipements et
travaille dans l'acquisition et l'interprétation de données pour le
secteur pétrolier.

Ainsi, elle réalise des sortes d'échographies du sous-sol pour les compagnies pétrolières qui recherchent l'or noir.

Mais l'ensemble du secteur a été violemment touché par la chute des cours du brut il y a un peu plus de trois ans.

Les clients de CGG - notamment les grandes "majors" comme Shell ou Total - se sont mis à couper dans leurs dépenses.

Dans ce contexte très difficile, CGG a déjà réalisé une
difficile réorganisation interne - en réduisant drastiquement sa flotte
de bateaux et en se séparant de la moitié de ses effectifs - et espère
maintenant boucler le volet financier.

La justice devra encore se prononcer en novembre sur l'homologation du plan.

A cette occasion, un groupe de créanciers porteurs
d'obligations convertibles - qui s'estiment lésés - veut demander le
rejet du plan de sauvetage.

Mais la direction comme les syndicats estiment que l'entreprise n'a pas vraiment d'autres choix que le plan actuel.

En cas de rejet, CGG entrerait dans une période de forte
incertitude, avec en perspective des mois de renégociations complexes en
France comme aux Etats-Unis, et des clients tentés d'aller voir
ailleurs.

Le plan est "un moindre mal", sachant que "les alternatives
sont beaucoup plus défavorables", estime ainsi Thierry Coléou, délégué
CFDT, interrogé par l'AFP.

Et une fois sa restructuration achevée, le groupe espère tirer parti de la relative amélioration des cours du pétrole.

"On s'est remis dans un position qui nous permet de passer les
périodes creuses et de pouvoir redémarrer ultérieurement", espère
Thierry Coléou.

jmi/mhc/fka/php

12 de 19 - 17/11/2017 13:58
The Grumpy Old Men Messages postés: 742 - Membre depuis: 02/1/2007

TechnipFMC : Société générale revient à l'achat.




share with twitter



share with LinkedIn


http://www.zonebourse.com/TECHNIPFMC-33375934/analyses-broker/TECHNIPFMC-Societe-generale-revient-a-l-achat-25524682/" target="popup">
share with facebook




share via e-mail







0





0



17/11/2017 | 09:37

Société générale (SG)
vient d'entamer à l'achat le suivi de l'action de la société
parapétrolière TechnipFMC. 'Nous estimons que le secteur se situe
aujourd'hui à un tournant', argumentent les analystes, qui assignent à
la valeur un objectif de cours à 12 mois de 33 euros, et de 38 dollars
pour le titre échangé à Wall Street.

Les analystes rappellent
qu'avant la fusion avec FMC, finalisée en début d'année, ils étaient à
la vente sur l'action Technip. Après avoir fait le point sur le
'nouveau' groupe, ils parviennent aux conclusions suivantes.

'TechnipFMC
pourrait être en avance de six à neuf mois sur son objectif d'environ
180 millions de dollars de synergies dans le segment Subsea', suppute
d'abord une note. De plus, 'Yamal (un gros projet gazier en Russie,
ndlr) pourrait surprendre agréablement', alors que l'intensité
capitalistique de l'activité devrait diminuer.

En outre, le
marché parapétrolier redémarre : nos prévisions de janvier 2017 pour les
investissements du secteur du pétrole et gaz (+ 10% en 2018, + 17% en
2019 et + 21% en 2020) restent (...) valables', indique une note.

Autres
éléments mis en avant en vue de 2018 : SG estime que les enquêtes
actuellement menées par le département d'Etat américain 'pourraient être
réglées', alors qu'elles représentent un risque d'un dollar par titre.
De plus, TechnipFMC devrait se simplifier au fur et à mesure que la
fusion 'mature'.

13 de 19 - 17/11/2017 20:48
maywillow Messages postés: 1025 - Membre depuis: 27/1/2002

Technipfmc (EU:FTI)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Vendredi 17 Novembre 2017

Plus de graphiques de la Bourse Technipfmc

(CercleFinance.com) - L'action gagne 1,2% en fin de journée mais la

reprise esquissée par le titre depuis un mois n'a pour l'instant pas été

confirmée. Notons qu'une journée investisseurs (un 'investor day', en

VO) sera organisée dans une dizaine de jours.



Des analystes

placent leurs espoirs dans TechnipFMC. Début octobre, Credit suisse

rapportait, sur la base de statistiques maisons, que les attributions de

contrats parapétroliers avaient nettement rebondi (+ 40%) depuis le

début de l'année 2017. De plus, les affaires 'offshore', l'une des

spécialités de TechnipFMC, semblent particulièrement bien orientées.



Mieux

: selon les analystes, le groupe constitue 'le baromètre du secteur'

ainsi que l'acteur le mieux placé 'à moyen et long terme'. A l'achat,

Credit suisse vise 30,5 euros sur l'action.



Un avis partagé,

depuis ce matin, par Société générale (SG) : 'TechnipFMC pourrait être

en avance de six à neuf mois sur son objectif d'environ 180 millions de

dollars de synergies dans le segment Subsea', indique une note, la

fusion de Technip et de FMC ne datant que du début de l'année. De plus,

'Yamal (un gros projet gazier russe, ndlr) pourrait surprendre

agréablement', alors que l'intensité capitalistique de l'activité

devrait diminuer.



D'un point de vue sectoriel, SG partage l'avis

de Credit suisse et anticipe un redémarrage du marché des services

parapétroliers : 'nos prévisions de janvier 2017 pour les

investissements du secteur du pétrole et gaz (+ 10% en 2018, + 17% en

2019 et + 21% en 2020) restent (...) valables', peut-on lire dans une

note, qui ajoute : 'nous estimons que le secteur se situe aujourd'hui à

un tournant'. Bref, SG vient d'entamer la couverture de l'action

TechnipFMC avec un conseil d'achat et un objectif de cours à 12 mois de

33 euros.

14 de 19 - 21/11/2017 20:17
The Grumpy Old Men Messages postés: 742 - Membre depuis: 02/1/2007

TechnipFMC : gagne 2%, un analyste confirme son conseil.




share with twitter



share with LinkedIn


http://www.zonebourse.com/TECHNIPFMC-33375934/actualite/TechnipFMC-gagne-2-un-analyste-confirme-son-conseil-25550126/" target="popup">
share with facebook




share via e-mail







0





0



21/11/2017 | 17:45

Le titre gagne près de
2% à la Bourse de Paris alors que les analystes d'UBS ont confirmé ce
matin leur conseil d'achat sur l'action parapétrolière, ainsi que
l'objectif de cours à 12 mois de 30 euros.

A l'aide du
laboratoire maison UBS Evidence Lab, les analystes se sont penchés sur
le processus d'intégration de Technip et de FMC, alors que la fusion a
été concrétisée en début d'année. Au mieux, le sentiment des salariés
vis-à-vis du rapprochement est 'stable', sinon en amélioration, ce qui
vaut aussi les perspectives d'activité, indique une note.

En
dépit de la baisse de popularité de la direction générale depuis la
fusion, le sentiment quant à l'organisation du groupe, lui, progresse.
Ce qui tend à signaler, déduit UBS, que la direction a pris des mesures
impopulaires, mais que ces dernières s'imposaient.

Qu'attendre
de la journée investisseurs du 28 novembre ? Elle sera essentiellement
consacrée aux technologies, indique TechnipFMC, et devrait confirmer
l'intérêt de la fusion. Mais comme le groupe a déjà fourni des
prévisions pour 2018, rien de neuf ne devrait être annoncé de ce côté.

15 de 19 - 22/11/2017 07:23
grupo Messages postés: 726 - Membre depuis: 11/5/2004


Rendez-vous pris le 28 novembre pour TechnipFMC


Anthony Bondain,



publié le 22/11/2017 à 05h50








Rendez-vous pris le 28 novembre pour TechnipFMC






Crédit photo © TechnipFMC



(Boursier.com) — TechnipFMC
a prévu une journée investisseurs le 28 novembre prochain à Houston,
aux États-Unis. La session de présentation générale aura lieu de 8h30 à
midi, tandis que les ateliers auront lieu l'après-midi pour mettre en
avant les solutions intégrées du groupe, ses technologies, ses services
et ses produits, précise le groupe franco-américain dans un communiqué.
La session générale sera retransmise en direct par webcast audio. Au
cours de cette journée, les membres de l'équipe de direction
présenteront les stratégies développées par TechnipFMC pour améliorer la
performance de l'industrie mondiale de l'énergie
, commente le management.

Des choses à se faire pardonner

Une
réunion importante alors que les analystes doutent, tandis que se
profile le premier anniversaire du mariage entre Technip et FMC. En
2017, les gros espoirs placés dans la fusion par les investisseurs ont
plutôt été déçus, même si beaucoup y voient la période de transition
inévitable pour mener à bien une opération de cette envergure. Les
bureaux d'études sont partagés entre ceux qui pensent que les résultats
vont décoller grâce à l'approche intégrée proposée par l'entreprise, et
ceux dont les attentes sont basses, compte tenu d'un marché pétrolier
toujours convalescent. Sur 33 avis émis depuis le 10 octobre dernier,
64% sont cependant positifs, 30% neutres et 6% négatifs seulement.
L'objectif moyen est proche de 28 euros. Oui, mais voilà, on est loin
des 33,77 euros retenus comme cours de référence lors du mariage le 17
janvier 2017. Et depuis cette date, TechnipFMC, avec -31 % au compteur,
affiche la plus mauvaise performance d'un CAC40 qui a dans le même temps
gagné 10,4%.

16 de 19 - 29/11/2017 11:08
sarkasm Messages postés: 887 - Membre depuis: 26/2/2009

Technipfmc (EU:FTI)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mercredi 29 Novembre 2017

Plus de graphiques de la Bourse Technipfmc

(CercleFinance.com) - Hier depuis Houston, au Texas, TechnipFMC a

organisé une journée de rencontres avec les investisseurs à l'occasion

de laquelle le groupe a relevé l'objectif de synergies découlant de la

fusion.



Selon une présentation titrée 'Le véritable changement

commence maintenant', le directeur général du groupe parapétrolier, Doug

Pferdehirt, a notamment insisté sur la dynamique du segment le plus

rentable, le 'subsea' (équipements sous-marins). En la matière,

TechnipFMC détient 'de solides positions dans un marché difficile, mais

en phase de reprise', peut-on lire sur une diapositive de sa

présentation.



Puis la directrice financière, Maryann Mannen, a

relevé l'estimation des synergies de la fusion de Technip et de FMC,

finalisée mi-janvier dernier, de 400 millions de dollars (à fin 2018) à

450 millions de dollars (à fin 2019). Sachant que l'objectif à fin 2017,

soit 200 millions, a déjà été atteint.



Par ailleurs, les

dernières prévisions d'activité et de marges pour 2017 et 2018 fournies

le 25 octobre dernier ont été confirmées. 'Des prévisions détaillées

pour 2018 seront publiées à l'occasion des comptes annuels' de 2017,

réitère également TechnipFMC.

17 de 19 - 04/12/2017 11:58
waldron Messages postés: 8309 - Membre depuis: 17/9/2002

Technipfmc (EU:FTI)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Lundi 4 Décembre 2017

Plus de graphiques de la Bourse Technipfmc

(CercleFinance.com) - TechnipFMC a annoncé la signature d'un contrat de

4,2 milliards de dollars US auprès de Bahrain Petroleum Company (Bapco).

Ce contrat porte sur le programme de modernisation de Bapco (BMP). Il

est signé conjointement avec Samsung Engineering et Tecnicas Reunidas.



Le

projet porte sur l'extension de la capacité de la raffinerie de Sitra

de 267 000 à 360 000 barils par jour (BPD), l'amélioration de

l'efficacité énergétique, la valorisation de la partie lourde du pétrole

brut (le fond du baril), l'amélioration de la gamme de produits de la

raffinerie et le respect des normes environnementales.



Ce projet

comprend l'ingénierie, l'approvisionnement, la construction et la mise

en service (EPCC) et devrait être achevé en 2022.



Nello

Uccelletti, Président de l'activité Onshore Offshore de TechnipFMC,

déclare : ' Ce contrat fait suite au succès de la réalisation des études

d'ingénierie (FEED) menées par TechnipFMC et illustre notre stratégie

d'engagement dès le début du projet '.

18 de 19 - 20/12/2017 10:51
grupo Messages postés: 726 - Membre depuis: 11/5/2004


En 2018, UBS joue le pétrole avec Total et TechnipFMC


Anthony Bondain,



publié le 20/12/2017 à 10h10








En 2018, UBS joue le pétrole avec Total et TechnipFMC






Crédit photo © Reuters



(Boursier.com) — UBS profite de la fin de l'année 2017 pour faire
un point complet sur le secteur pétrolier européen, qui comprend
plusieurs acteurs français. Pour le bureau d'études, les grands groupes
intégrés ont achevé leur mue, avec un point mort pour les cash-flows
abaissé à environ 50$ le baril. Ceux-ci disposent d'un levier conséquent
avec la remontée des cours, un secteur aval robuste et des coûts bien
contrôlés. Royal Dutch et Eni sont les deux dossiers favoris de l'analyste, qui affiche aussi une recommandation à l'achat sur Total,
valorisé 51 euros par action dans son scénario médian. L'objectif
descendrait à 37,50 euros dans le scénario sombre et monterait à 65,50
euros dans le scénario le plus favorable.

Dans les services pétroliers, ce sont Subsea 7 et TechnipFMC
qui ont les faveurs de l'analyste, car ils constituent des options peu
onéreuses pour jouer la reprise des investissements, avec des bilans
robustes en cas de coup dur. Il valorise le Franco-américain 30 euros
par action dans son scénario central, 17 euros pour l'hypothèse la plus
défavorable et 41 euros pour la plus propice. Sur Vallourec,
la recommandation est neutre et la valorisation ressort à 5 euros (3,50
euros en scénario noir et 7 euros en scénario "ciel bleu"). UBS ne suit
ni CGG ni Bourbon.

19 de 19 - 20/12/2017 18:35
waldron Messages postés: 8309 - Membre depuis: 17/9/2002

La Bourse de Paris a légèrement reculé mercredi avant l'adoption
définitive de la réforme fiscale américaine. Le CAC 40 a clôturé en
baisse de 0,6% à 5.352,77 points, entraîné dans le rouge par une grande
majorité de ses valeurs, tandis que le SBF 120 a cédé 0,5% à 4.276,50
points. Crédit Agricole SA a terminé en baisse de 0,8% à 14,16 euros,
après avoir renoncé à verser un dividende majoré pour se conformer aux
demandes des régulateurs européens. Société Générale a également perdu
0,8% à 43,37 euros. Dans le haut du tableau, TechnipFMC est parvenu à
s'adjuger 3,5% à 24,89 euros après avoir remporté un contrat important
en mer de Norvège et après une réduction des stocks de pétrole
américains qui a soutenu les cours du baril. (tvarela@agefi.fr) ed : ECH





(END) Dow Jones Newswires



December 20, 2017 12:05 ET (17:05 GMT)

19 Réponses
1
Messages à suivre: (19)
Dernier Message: 20/Déc/2017 17h35

Titres Discutés
FTI 26.94 -1.5%
Technipfmc
Technipfmc
Technipfmc
Indices Mondiaux
Australia -0.1%
Brazil 0.3%
Canada 0.4%
France 0.6%
Germany 1.2%
Greece 1.1%
Holland 0.5%
India (Bombay) 0.0%
Italy 0.5%
Japan (NIKKEI) 0.2%
Poland 0.1%
Portugal 0.3%
US (DowJones) 0.2%
US (NASDAQ) 0.6%
United Kingdom 0.4%
Palmarès Hausse (%)
0756C 0.43 394.3%
3448T 2.30 393.5%
F417S 0.74 390.0%
6797C 0.16 384.8%
5092T 0.98 379.9%
4745C 0.45 373.7%
0464T 0.06 369.2%
371LZ 0.89 368.4%
3441T 0.01 366.7%
5090T 0.01 366.7%
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P:32 V: D:20180121 10:45:00