Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Suez Ex Suez Environnment

- Modifié le 16/11/2015 18:37
grupo Messages postés: 670 - Membre depuis: 11/5/2004
Intraday Stock Chart: Suez EnvironnementGraphiques historiques: Suez Environnement
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

Engie veut reprendre le contrôle de Suez-presse

16/11/15 à 17:42 - Reuters 0 Commentaire(s)

PARIS, 16 novembre (Reuters) - Le PDG d'Engie a demandé à des banques d'étudier des scénarios permettant à l'ex-GDF Suez de reprendre le contrôle de Suez, rapporte lundi La Lettre de L'Expansion.

L'énergéticien avait laissé expirer en 2013 un pacte d'actionnaires de contrôle de Suez Environnement, numéro deux mondial de la gestion de l'eau et des déchets, entré en Bourse en 2008 dans le cadre de la fusion entre GDF et Suez.

Des porte-parole d'Engie et de Suez n'ont pas commenté les informations de La Lettre de L'Expansion.

Engie détenait 33,7% du capital de Suez à fin 2014. (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)





Réponses
362 Réponses
1     ... 
1 de 362 - 16/11/2015 18:01
grupo Messages postés: 670 - Membre depuis: 11/5/2004


Engie veut reprendre le contrôle de Suez-presse





16/11/15 à 17:42

-

Reuters


0
Commentaire(s)

PARIS, 16 novembre (Reuters) - Le PDG d'Engie a demandé à des banques
d'étudier des scénarios permettant à l'ex-GDF Suez de reprendre le
contrôle de Suez, rapporte lundi La Lettre de L'Expansion.

L'énergéticien avait laissé expirer en 2013 un pacte d'actionnaires de contrôle de Suez Environnement,
numéro deux mondial de la gestion de l'eau et des déchets, entré en
Bourse en 2008 dans le cadre de la fusion entre GDF et Suez.

Des porte-parole d'Engie et de Suez n'ont pas commenté les informations de La Lettre de L'Expansion.

Engie détenait 33,7% du capital de Suez à fin 2014. (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)

2 de 362 - 16/11/2015 18:18
grupo Messages postés: 670 - Membre depuis: 11/5/2004

0















http://bour.so/n/430b952">

Partager
0

http://www.boursorama.com/actualites/suez-environnement-sa-la-consolidation-peut-se-poursuivre-430b9523ce3fa733ed7b90a9a66a8393&via=Boursorama&related=boursorama">

Tweet
http://www.boursorama.com/actualites/suez-environnement-sa-la-consolidation-peut-se-poursuivre-430b9523ce3fa733ed7b90a9a66a8393" class="count">


0





http://bour.so/n/430b952&title=SUEZ+ENVIRONNEMENT+SA+%3A+La+consolidation+peut+se+poursuivre&overview=SUEZ+ENVIRONNEMENT+SA+%3A+La+consolidation+peut+se+poursuivre&urllanguage=fr&urlaffiliate=32003&encoding=UTF-8">viadeo.png

54e972df77e191dd4aeb069f7db69c19-627x440SUEZ ENVIRONNEMENT SA : La consolidation peut se poursuivre

SYNTHESE


Le MACD est positif mais inférieur à sa ligne de signal. La dynamique
en cours est interrompue. Dans le cas où le MACD deviendrait négatif, le
repli des cours pourrait se poursuivre. La valeur du RSI est inférieure
à 50 : cela confirme la faiblesse des cours. Les stochastiques sont
très bas et n'incitent pas à privilégier une correction. Les volumes
échangés sont inférieurs à la moyenne des volumes sur les 10 derniers
jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX

Après un plus
haut à 17.9 EUR le titre corrige vers la moyenne mobile à 50 jours à
16.76 EUR : le comportement des cours sur ce niveau permettra
d'envisager la poursuite du mouvement à moyen terme. Les premiers points
d'achats (ou supports court terme) sont à 16.27 EUR et 15.99 EUR. Les
résistances sont à 18.24 EUR et 18.52 EUR.

Dernier cours :17

Support :16.27 / 15.99

Resistance :18.24 / 18.52

Opinion court terme :neutre

Opinion moyen terme :positive

3 de 362 - 17/11/2015 09:34
The Grumpy Old Men Messages postés: 670 - Membre depuis: 02/1/2007



Publié le 17/11/2015 à 09h10

(Boursier.com) — Suez bondit de 5% à l'ouverture du marché parisien, à 18 euros, sur fond de rumeurs d'intérêt... d'Engie
! 'La Lettre de l'Expansion' croit savoir que Gérard Mestrallet a
mandaté des banques d'affaires pour étudier la reprise du contrôle de
l'ex-filiale, dont la scission remonte à 2008 dans le cadre du
rapprochement entre GDF et les actifs énergie de Suez. Un pacte
d'actionnaires liant des porteurs représentant 48,4% du capital avait
pris fin en 2013. Engie possédait 33,6% du capital de Suez à fin 2014.

4 de 362 - 17/11/2015 10:04
The Grumpy Old Men Messages postés: 670 - Membre depuis: 02/1/2007

tradingcentral


Analyse Technique

icon_help.png

panel_splitter.png

panel_expanded.png


SEVEUR151117095106.gif

17/11/2015 09:51

Suez Environnement CT : au-dessus de sa ligne haute de Bollinger

Notre point pivot est situé sur : 17.5.



Notre préférence : haussier tant que 17.5 est support avec comme objectif 19.1.



Scénario alternatif : en cassure de 17.5, Suez Environnement pourrait aller sur 16.9 et 16.6.



Commentaire

: le RSI est supérieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est

positif et en-dessous de sa ligne de signal. Une correction pourrait

intervenir. De plus, les cours sont au-dessus de leurs moyennes mobiles

20 et 50, situées actuellement sur 17.473 et 16.8105. Enfin, les cours

ont dépassé leur ligne haute de Bollinger (située à 17.9822).



Supports et résistances court terme :
Résistance 3 : 19,8
Résistance 2 : 19,4
Résistance 1 : 19,1
Dernier : 18,01
Support 1 : 17,5
Support 2 : 16,9
Support 3 : 16,6

5 de 362 - 17/11/2015 10:06
The Grumpy Old Men Messages postés: 670 - Membre depuis: 02/1/2007

Suez Environnement (EU:SEV)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mardi 17 Novembre 2015

Plus de graphiques de la Bourse Suez Environnement

(CercleFinance.com) - Alors qu'Engie étudierait une reprise de contrôle

de son ancienne filiale (détenue à 33,7%, soit la minorité de blocage),

Suez Environnementicon1.png ouvre un gros 'gap' au-dessus de 17,16E et teste 18,15E.
Le franchissement des 18E ouvre le chemin d'un retracement du zénith annuel des 19E de fin avril.

6 de 362 - 17/11/2015 11:55
The Grumpy Old Men Messages postés: 670 - Membre depuis: 02/1/2007

Engie (EU:ENGI)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mardi 17 Novembre 2015

Plus de graphiques de la Bourse Engie

Le titre Suez Environnementicon1.png
(SEV.FR) bondit de 5,5% à 18,08 euros mardi dans la matinée, signant la
plus forte hausse du SBF 120 après des informations de la Lettre de
l'Expansion selon lesquelles Engie (ENGI.FR) chercherait à reprendre le
contrôle du groupe de services aux collectivités.



Engie
a demandé à des banques d'étudier des scénarios en ce sens, explique la
Lettre de l'Expansion. Engie s'intéresse notamment aux activités eau et
déchets de Suez Environnement. L'ancienne maison-mère de Suez, qui
détient 33,7% du capital du groupe, n'en a plus le contrôle depuis le
non-renouvellement en 2013 du pacte d'actionnaire le liant à Albert
Frère.



Selon la Lettre de l'Expansion, une reprise de
contrôle de Suez "ferait sens" avec la nouvelle stratégie d'Engie de se
recentrer sur les marchés régulés et sur les servicesicon1.png.




Contactés par Dow Jones Newswires, un porte-parole d'Engie et une
porte-parole de Suez Environnement n'ont pas souhaité faire de
commentaires.



Dans une note, les analystes de Bryan
Garnier jugent néanmoins une telle opération dénuée de sens. "Engie
cherche désormais à se concentrer principalement sur la croissance
organique dans des domaines très spécifiques (marchés émergents, gaz
naturel liquéfié, énergies renouvelables, services énergétiques) et n'a
plus l'ambition de créer un conglomérat composé d'un mélange d'activités
'utilities' avec des synergies limitées", souligne le courtier.



A la Bourse de Paris, le titre Engie gagne mardi dans la matinée 1,1% à 16,25 euros.





Blandine Hénault, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53 FREE; blandine.henault@wsj.com ed : ECH





(END) Dow Jones Newswires



November 17, 2015 05:22 ET (10:22 GMT)

7 de 362 - 17/11/2015 11:59
The Grumpy Old Men Messages postés: 670 - Membre depuis: 02/1/2007



Publié le 17/11/2015 à 10h36

(Boursier.com) — La drôle de rumeur propagée par la 'Lettre de l'Expansion' sur un revirement d'Engie concernant son ancienne filiale Suez
a une certaine portée en bourse, où l'action du spécialiste de l'eau et
des déchets bondit de 5%. La publication croit savoir que Gérard
Mestrallet a discrètement (pas suffisamment apparemment) demandé à des
banques d'affaires de plancher sur une reprise du contrôle de l'ancienne
filiale, dont elle détient encore 33,6%, mais qui opère depuis
plusieurs années comme une société relativement autonome, même si la fin
du pacte d'actionnaires réunissant plus de 48% des parts ne remonte
qu'à 2013.

Non-sens ?

C'est un non-sens,
tranche ce matin l'analyste Xavier Caroen, de Bryan Garnier, dans une
note à ses clients. Pour reprendre le contrôle, Engie devrait soit
sceller un nouveau pacte, soit lancer une OPA. La première option
n'aurait aucun coût mais serait vue de façon négative par les
investisseurs, estime le spécialiste, qui précise qu'une reconsolidation
de Suez à 100% n'aurait qu'un impact positif marginal sur la marge
d'EBITDA, un impact neutre sur l'EBIT, aucun impact sur le bénéfice par
action et un effet négatif sur l'endettement d'Engie. On l'aura compris,
le spécialiste ne voit pas pourquoi Engie reviendrait au mode
"conglomérat" alors que sa stratégie est plutôt clairement définie.
Goldman Sachs a une vision moins engagée, estimant qu'il faudra 6
milliards d'euros à Engie pour récupérer son ancienne filiale (qui
capitalise 9,8 MdsE en bourse actuellement) et que cela alourdira le
bilan et dégradera le ratio dette nette sur EBITDA mécaniquement.

Si
Engie progresse ce matin, ce n'est pas à cause de l'annonce sur Suez
mais bien parce que le régulateur belge a autorisé le redémarrage des
réacteurs de Doel 3 et Tihange 2. Aucune des deux entreprises n'a
souhaité commenter les rumeurs du jour.

8 de 362 - 17/11/2015 12:07
waldron Messages postés: 8022 - Membre depuis: 17/9/2002

17/11/2015 | 11:27

Retrouvailles en vue
pour Engie et Suez ? Selon La Lettre de L'Expansion, le PDG d'Engie a
demandé à des banques d'étudier des scénarios lui permettant de
reprendre le contrôle de sa filiale à 33,7%. Le pacte d'actionnaire
entre les deux sociétés était arrivé à échéance le 22 juillet 2013 et
n'avait pas été renouvelé. A la Bourse de Paris, cette rumeur profite à
Suez dont le titre bondit de 5,28% à 18,08 euros. L'intérêt d'Engie à
lancer une telle opération suscite en revanche des interrogations. En
repli de 1% à l'ouverture, le titre gagne 1,2% à 16,28 euros contre un
CAC 40 en hausse de 2%.

Suez Environnement a été introduit en
Bourse avec succès à l'été 2008 dans le sillage de la fusion entre Suez
et GDF. L'idée était de distinguer les activités liées à l'énergie (GDF
Suez devenu Engie), des activités liées à l'environnement (Suez
Environnement). C'était surtout le moyen de régler le problème de
valorisation entre Suez et GDF. Mettre Suez Environnement en Bourse
permettait à Suez et GDF de réaliser une fusion entre égaux.

A
l'époque, le PDG de Suez, Gérard Mestrallet, avait accepté à contre
coeur la sortie de Suez Environnement, dont il appréciait le potentiel
de croissance et la qualité des actifs.

Dans une note publiée ce
matin, Bryan Garnier a jugé qu'un retour de Suez dans le giron d'Engie
serait un non sens alors que ce dernier a focalisé sa stratégie sur la
croissance organique dans des domaines très spécifiques (marchés
émergents, gaz naturel liquéfié, énergies renouvelables, services
énergétiques) et n'a plus l'ambition de créer un conglomérat composé
d'un mélange d'activités "utilities" avec des synergies limitées.

Au
final, Bryan Garnier émet des doutes sur la crédibilité de cette
rumeur. Dans cette perspective, il a confirmé sa recommandation d'Achat
et son objectif de cours de 21 euros.

(P-J.L)


Engie S.A., SUEZ ENVIRONNEMENT

aof.gif

9 de 362 - 17/11/2015 17:49
waldron Messages postés: 8022 - Membre depuis: 17/9/2002

Bryan Garnier a réitéré mardi sa
recommandation d' "Achat" et son objectif de cours de 21 euros sur le
groupe électro-gazier Engie, auquel la rumeur prête l'intention de
vouloir reprendre le contrôle de Suez Environnement. Selon les
informations de La Lettre de l'Expansion, le PDG d'Engie aurait en effet
demandé à des banques d'étudier un tel scénario.

Mais pour le courtier Bryan Garnier, une telle opération
constituerait "un non-sens". Le broker rappelle qu' "Engie cherche
maintenant à se concentrer principalement sur la croissance organique
dans des domaines très spécifiques (marchés émergents, gaz naturel
liquéfié, énergies renouvelables, services énergétiques) et n'a plus
l'ambition de créer un conglomérat composé d'un mélange d'activités
'utilities' avec des synergies limitées".

A supposer cependant qu'Engie décide de reprendre le contrôle de
Suez, Bryan Garnier explique que cela impliquerait soit un nouveau pacte
d'actionnaires, soit le lancement d'une Offre Publique d'Achat (OPA).

Or, si un nouveau pacte d'actionnaires ne coûterait rien à
l'entreprise, contrairement à une OPA, le courtier estime quoi qu'il en
soit que "les deux opérations seraient négativement perçues par les
investisseurs".

Selon lui, une reconsolidation de Suez à 100% aurait un effet positif
seulement marginal sur la marge d'EBITDA et un effet neutre sur la
marge opérationnelle et le bénéfice par action. En revanche, elle aurait
un impact négatif sur le ratio d'endettement, qui passerait de 2,47 à
2,58 au titre de 2016.

A la Bourse de Paris, l'action Engie accélérait sa hausse en fin
d'après-midi, gagnant plus de 2% (+2,3% à 16,44 euros à 16h30), tandis
que Suez Environnement réduisait quelque peu son avance (+4,4% à 17,90
euros).

Une reprise de contrôle par Engie marquerait un retour aux sources pour Suez ...



... Lire la suite sur Tradingsat.com

10 de 362 - 17/11/2015 20:06
maywillow Messages postés: 970 - Membre depuis: 27/1/2002


ENGIE
:
Engie dément avoir mandaté des banques pour étudier une prise de contrôle de Suez





17/11/15 à 19:20

-

Dow Jones


0
Commentaire(s)



Engie dément avoir mandaté des banques pour étudier une prise de contrôle de Suez | Crédits photo : Shutterstock


Engie dément avoir mandaté des banques pour étudier une prise de contrôle de Suez | Crédits photo : Shutterstock

PARIS (Dow Jones)--Le groupe d'énergie Engie ,
ex-GDF-Suez, a démenti mardi soir des informations de presse selon
lesquelles il aurait mandaté des banques pour reprendre le contrôle de Suez Environnement .

"Suite
aux rumeurs de presse relatives aux relations entre Engie et Suez,
Engie déclare qu'elle n'a mandaté aucune banque à ce sujet", a fait
savoir une porte-parole du groupe dans une déclaration adressée par
courriel à Dow Jones Newswires.

"Ce sujet n'a été soumis à aucune de ses instances de gouvernance", ajoute-t-elle.

La
Lettre de l'Expansion a rapporté lundi qu'Engie avait demandé à des
banques d'étudier des scénarios lui permettant de reprendre le contrôle
de son ancienne filiale, dont il détient 33,7% du capital. Engie n'a
plus le contrôle de Suez depuis le non-renouvellement en 2013 du pacte
d'actionnaire le liant à Albert Frère.

A la Bourse de Paris, ces
informations ont fait bondir le titre Suez, qui a clôturé mardi soir en
hausse de 4,4% à 17,90 euros. De son côté, Engie a progressé de 2,5% à
16,47 euros, dans un marché nettement haussier.

-Blandine Hénault, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53 FREE; blandine.henault@wsj.com

ed: ECH

Dow Jones Newswires

November 17, 2015 13:20 ET (18:20 GMT)

11 de 362 - 19/11/2015 17:22
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1242 - Membre depuis: 24/6/2003


investir.fr |
Le 19/11/15 à 11:14


Sommaire




  • Les entreprises mobilisés par les enjeux de la COP21


  • Notre sélection d'industriels liés à la transition énergétique


  • Les investisseurs institutionnels doivent verdir pour éviter un scénario noir



Les industriels liés à la transition énergétique ainsi que les
investisseurs se révèlent très motivés par la Conférence de Paris. Ils
en attendent un cadre clair pour élaborer des stratégies souvent
nouvelles.



Si vous pensiez échapper à la COP21 en lisant Investir, c’est raté.
Nombre de sociétés cotées à Paris sont mobilisées pour le sommet qui va
accueillir 40.000 personnes du 30 novembre au 11 décembre au Bourget. Et
pas seulement parce que cette Conférence des Parties réunie sous
l’égide des Nations unies permet à certains de ses partenaires de
profiter de cette vitrine mondiale pour exposer leur savoir-faire : EDF s’est chargé de l’électricité, Engie a installé une chaudière au biogaz pour chauffer le site, Suez Environnement aura la haute main sur les déchets et Renault véhiculera les participants dans ses ZOE électriques.

Les
représentants des 195 pays invités ne sont pas les seuls à espérer un
accord pour limiter le réchauffement de la planète (à 2°C, en principe,
par rapport à l’ère pré­industrielle), dans un contexte où les grands
pollueurs adoptent des positions plus constructives, comme la Chine, qui
avait contribué à faire échouer la conférence de Copenhague en 2009, ou
le Canada, dont le tout nouveau Premier ministre fera le voyage à Paris quand son prédécesseur s’y refusait. Mais les Etats-Unis et la France divergent sur le caractère contraignant de l’accord. Washington y étant opposé et Paris favorable.

« Les
lignes bougent beaucoup. Il y a une prise de conscience, on assiste à
un changement structurel dans les comportements et dans les modèles
économiques, constate Hélène Valade, directrice du développement durable
de Suez Environnement. Les acteurs de la société civile et les entreprises s’impliquent.
» Les secondes attendent avant tout « un cadre clair et durable dans lequel [elles vont] pouvoir mettre en pratique, dans le temps, [leurs] stratégies et investir »,
poursuit Hélène Valade, dont le groupe se focalise sur l’économie
circulaire et la préservation des ressources en eau dans un climat plus
chaud. Les industriels souhaitent ainsi « un accord ambitieux des
Etats sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre pays par
pays, que cela soit vérifiable et mesurable
», précise Anne Chassagnette, directrice de la responsabilité environnementale d’Engie.




1500695_1447937084_p18-cop21-2_304x142p.

Les entreprises cotées et les financiers mobilisés par les enjeux de la COP21




Les entreprises cotées et les financiers mobilisés par les enjeux de la COP21 | Crédits photo : Investir

Fixer un prix au CO2

Autre
point, un consensus se dégage sur la nécessité de fixer un prix au
carbone, par des taxes ou par l’instauration d’un marché, afin de
pénaliser les gros émetteurs et de favoriser les plus vertueux. Antoine
Frérot, le PDG de Veolia, souhaitait déjà avant l’été un prix « robuste et prévisible », qu’il situait « au moins entre 30 € et 40 € la tonne », par rapport à un cours d’environ 8 € aujourd’hui. Pour Claude Nahon, directrice du développement durable d’EDF, « il faut revenir à un prix de 20 € à 30 € pour commencer, et beaucoup plus pour continuer ».

D’autres font appel au cabinet Carbone 4 comme Suez pour l’aider à établir des prix du CO2
dans six pays ou comme la société de gestion Mirova (chez Natixis) pour
calculer l’empreinte carbone des entreprises présentes dans ses fonds
pour l’investisseur. Car, le fait est nouveau, les financiers sont eux
aussi très mobilisés par la transition énergétique. A double titre :
premièrement, par le souhait de « décarboner » les portefeuilles,
sachant qu’un petit 40 % des sociétés du MSCI World est responsable de 75 % des émissions de CO2
de l’indice, et, deuxièmement, par le financement, par les
institutionnels, dont les assureurs-vie qui ont un horizon
d’investissement très long, d’une partie des infrastructures en énergies
renouvelables, par le biais de fonds dédiés ou d’obligations vertes. « Peu de secteurs ont autant besoin d’investissements, selon Raphaël Lance, directeur des énergies renouvelables chez Mirova, qui les estime à 170 milliards d’euros par an dans le monde. Il faut réorienter l’épargne vers ce secteur. »
Cela soulagera aussi les industriels qui participent à la transition et
à l’efficacité énergétique, par l’innovation et l’investissement dans
les secteurs de l’énergie, de l’eau et des déchets (que nous détaillons
dans ce dossier), mais aussi du bâtiment, avec Saint-Gobain, Legrand et Schneider Electric.




Dossier réalisé par Cécile Le Coz et la rédaction d'Invetsir


En

savoir plus sur

http://investir.lesechos.fr/fonds-trackers/dossier...

12 de 362 - 20/11/2015 19:12
sarkasm Messages postés: 795 - Membre depuis: 26/2/2009

Sur les 5 derniers jours, le titre s'est envolé de 5.18%. Depuis le début de l'année, il est en hausse de 23.83%.



Du point de vue de l'analyse technique :

le RSI est supérieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est

supérieur à sa ligne de signal et positif. La configuration est

haussière à court terme. Enfin, le titre est supérieur à sa moyenne

mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en hausse depuis quelques jours.



Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 19 puis 19.4. Tandis que les prochains supports sont sur : 17.5 puis 17.2.



Notre préférence : Le titre Suez Environnement (SEV) est haussier tant que 17.2 est support.



Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 17.2.
Cours de référence : 17.9.

Copyright 1999 - 2015 TRADING CENTRAL

13 de 362 - 24/11/2015 14:44
waldron Messages postés: 8022 - Membre depuis: 17/9/2002



Publié le 24/11/2015 à 13h19

(Boursier.com) — Suez
a conservé les contrats d'eau potable et d'assainissement de Guingamp
Communauté. Les nouveaux accords ont été signés pour huit ans et
représentent un chiffre d'affaires cumulé de 30 millions d'euros sur la
durée du contrat, qui débutera en janvier prochain. Le groupe a
convaincu les élus en proposant une offre centrée sur la préservation de
la ressource et la qualité de service. Plusieurs innovations seront
introduites, dont le pilotage des réseaux par les nouvelles technologies
et la modernisation des installations.

14 de 362 - 24/11/2015 19:02
The Grumpy Old Men Messages postés: 670 - Membre depuis: 02/1/2007

(AOF) - Guingamp Communauté a reconduit ses deux contrats de
délégation de service public de l'eau potable et de l'assainissement
avec Suez pour une durée de 8 ans et un chiffre d'affaires cumulé de 30
millions d'euros. Bertrand Camus, directeur général Eau France de Suez, a
commenté : « Nous sommes fiers que Guingamp Communauté nous renouvelle
sa confiance. Notre savoir-faire en matière de gestion des réseaux
d'assainissement mais aussi des réseaux d'eau connectés et de télérelève
nous permettra de répondre pleinement aux attentes des habitants de la
communauté d'agglomération de Guingamp ».

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur

-
Numéro deux mondial des services à l'environnement, intervenant dans
l'eau pour 49 % et les déchets pour 51 % sous sa propre marque et sous
les marques Degrémont, Lyonnaise des eaux, SITA ;
-
Répartition géographique essentiellement européenne (36 % des revenus en
France et 36 % dans le reste de l'Europe dont 12 % pour l'Espagne) ;

- 3 grands moteurs de croissance : l'urbanisation, la gestion de la rareté des ressources, renforcement des réglementations ;

-
Métiers (et contrats) de long terme assurant une bonne visibilité et
forte barrière à l'entrée en raison de l'intensité capitalistique
;
- Fort potentiel de développement du modèle de gestion
déléguée dans le monde (moins coûteux pour les clients que celui de la
régie), avec des renégociations de contrats satisfaisantes en France,
Chili et Espagne ;
- Stricte discipline financière et
rendement élevé.


Les points faibles de la valeur

- Secteur des « utilities » à la peine en Bourse : inquiétudes sur la pression tarifaire des autorités publiques en Europe ;

-
Marasme persistant de l'activité traitement des déchets en Europe, liée
à la faible production industrielle et à la chute des prix des
matériaux recyclés ;

- Montée des risques dans l'eau, notamment en Espagne où la pression des collectivités locales pèse sur les marges ;

-
Incertitudes sur les renouvellements de contrats, soit un dixième du
portefeuille chaque année, ainsi que sur la solidité de la reprise dans
la production industrielle.

Comment suivre la valeur

-
Activités fortement consommatrices de capitaux : secteur présentant
traditionnellement un niveau d'endettement élevé et donc une sensibilité
aux taux d'intérêt ;

- Environnement réglementaire incertain dans
l'Union européenne où les collectivités publiques font pression sur les
prix et encadrent de plus en plus strictement le traitement de l'eau et
des déchets ;

- Avancée du plan 2016, organisé en 4 priorités
stratégiques : hausse annuelle de 10 % du chiffre d'affaires dans l'eau,
valorisation des déchets (2 tonnes valorisées pour 1 tonne éliminée),
développement international ciblé avec une hausse de 6 à 8 % des
facturations et conquête de la clientèle industrielle pour compenser la
reprise de la gestion de l'eau par les collectivités locales, avec une
hausse annuelle de 10 % du chiffre d'affaires ;
- Prolongement
du plan d'économies de coûts, dit Compass ;
- Réalisation des
objectifs 2015 de revenus en hausse de 3 % au moins, d'une croissance
du résultat brut d'exploitation de 4 % au moins, le groupe visant un
résultat d'exploitation de 3 Mds€ pour 2017 ;

- Rumeurs
persistantes autour du capital où GDF-Suez (35,68 % des titres) pourrait
ramener sa position vers les 20 %, après l'entrée de l'espagnol Caixa
Group (près de 6 %).

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Services aux collectivités

L'heure
est au changement d'image pour les groupes de services aux
collectivités français. GDF Suez vient de changer de nom et se fait
désormais appeler «Engie». C'est une étape symbolique importante pour
l'énergéticien, né du mariage de GDF, ex Gaz de France, avec le groupe
Suez, en 2008. Il tourne ainsi vraiment la page de la fusion. Ce
changement de nom s'inscrit également dans une vaste réorganisation,
annoncée fin mars, alors que les métiers du gaz affrontent une grave
crise de croissance en Europe, en raison de la baisse de la consommation
et de la concurrence des énergies renouvelables et du charbon
américain. La nouvelle stratégie du groupe est de devenir le leader de
la transition énergétique en Europe, et l'énergéticien de référence dans
les pays en croissance. Quant à Suez Environnement, il a officialisé le
regroupement sous une enseigne unique de ses quelque quarante marques.
Il a adopté un nouveau logo qui symbolise son positionnement, centré sur
la gestion durable des ressources, et qui remplace l'organisation en
deux grands métiers, l'eau et les déchets. Le groupe n'a pas opté pour
le changement radical de nom, préférant capitaliser sur la notoriété de
sa marque.

15 de 362 - 25/11/2015 14:15
The Grumpy Old Men Messages postés: 670 - Membre depuis: 02/1/2007

Analyse Technique

icon_help.png

panel_splitter.png

panel_expanded.png


SEVEUR151125115844.gif

25/11/2015 11:59

Suez Environnement CT : alléger tant que 17.9 est butoir avec 16 comme objectif

Notre point pivot est à : 17.9.



Notre préférence : alléger tant que 17.9 est butoir avec 16 comme objectif.



Scénario alternatif : en dépassement de 17.9, Suez Environnement pourrait aller sur 18.6 et 19.



Commentaire

: le RSI est sous les 50. Le MACD est positif et en-dessous de sa ligne

de signal. Le MACD doit enfoncer la ligne du zéro pour valider une

poursuite de la baisse. De plus, les cours sont sous leur moyenne mobile

20 (17.4773) mais au-dessus de leur moyenne mobile 50 (16.9438).



Supports et résistances court terme :
Résistance 3 : 19
Résistance 2 : 18,6
Résistance 1 : 17,9
Dernier : 17,29
Support 1 : 16
Support 2 : 15,6
Support 3 : 15,2

16 de 362 - 30/11/2015 16:02
waldron Messages postés: 8022 - Membre depuis: 17/9/2002

Le groupe de services aux collectivités Suez
(SEV.FR) a annoncé lundi avoir renouvelé des contrats d'une valeur
totale d'environ 400 millions d'euros dans le secteur de la valorisation
énergétique.



A Caen, le groupe a signé le
renouvellement du contrat d'exploitation de l'Unité de valorisation
énergétique (UVE) pour 120 millions d'euros tandis qu'en Ile-de-France,
le syndicat Azur a confirmé Suez dans son contrat de délégation de
service public de l'UVE d'Argenteuil pour une durée supplémentaire de
sept ans et un montant de 227 millions d'euros.



Suez a
par ailleurs obtenu le renouvellement de deux contrats de 25 millions
d'euros à Carhaix dans le Finistère, et à Lamballe dans les
Côtes-d'Armor.





-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65 FREE; eric.chalmet@wsj.com (ed: VLV)





(END) Dow Jones Newswires



November 30, 2015 07:51 ET (12:51 GMT)

17 de 362 - 05/12/2015 02:25
Ariane Messages postés: 869 - Membre depuis: 29/9/2002

Sur les 5 derniers jours, le titre a peu évolué, perdant 1.47%. Depuis le début de l'année, il est en hausse de 23.03%.



Du point de vue de l'analyse technique :

le RSI est supérieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est

inférieur à sa ligne de signal et positif. Le titre pourrait corriger à

court terme. Enfin, le titre est supérieur à sa moyenne mobile 50

jours.
A noter que les volumes sont en baisse depuis quelques jours.



Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 18.6 puis 19. Tandis que les prochains supports sont sur : 17.2 puis 16.9.



Notre préférence : Achetez Suez Environnement (SEV) tant que 16.9 est support.



Le point d'invalidation de notre scéna

18 de 362 - 06/12/2015 19:33
Ariane Messages postés: 869 - Membre depuis: 29/9/2002


Réunion actionnaires – Genève



8 décembre 2015






Résultats annuels 2015



24 février 2016








19 de 362 - 07/12/2015 11:14
waldron Messages postés: 8022 - Membre depuis: 17/9/2002

SUEZ ENVIRONNEMENT SA : L'indécision domine

TEC le 07/12/2015 à 08:14

0















http://bour.so/n/50a1cab">

Partager
0

http://www.boursorama.com/actualites/suez-environnement-sa-l-indecision-domine-50a1cabdae7118e0a13c710b2f53db38&via=Boursorama&related=boursorama">

Tweet
http://www.boursorama.com/actualites/suez-environnement-sa-l-indecision-domine-50a1cabdae7118e0a13c710b2f53db38" class="count">


0





http://bour.so/n/50a1cab&title=SUEZ+ENVIRONNEMENT+SA+%3A+L%27ind%C3%A9cision+domine&overview=SUEZ+ENVIRONNEMENT+SA+%3A+L%27ind%C3%A9cision+domine&urllanguage=fr&urlaffiliate=32003&encoding=UTF-8">viadeo.png

8343f78cd6e223275bd65d46efdf8364-627x440SUEZ ENVIRONNEMENT SA : L'indécision domine

SYNTHESE


Le MACD est positif mais inférieur à sa ligne de signal. La dynamique
en cours est interrompue. Dans le cas où le MACD deviendrait négatif, le
repli des cours pourrait se poursuivre. Les indicateurs de puissance,
comme le RSI, ne nous donnent pas d'indications particulières à court
terme. Les indicateurs stochastiques ne donnent pas de signaux clairs
pour les jours à venir. Les volumes échangés sont supérieurs à la
moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le titre est orienté à la hausse. Il est au-dessus de sa moyenne mobile
50 jours. La moyenne mobile à 20 jours est supérieure à la moyenne
mobile à 50 jours. Le support est à 16.62 EUR, puis à 15.97 EUR et la
résistance est à 19.23 EUR, puis à 19.89 EUR.

Dernier cours :17.76

Support :16.62 / 15.97

Resistance :19.23 / 19.89

Opinion court terme :negative

Opinion moyen terme :positive

20 de 362 - 09/12/2015 13:59
The Grumpy Old Men Messages postés: 670 - Membre depuis: 02/1/2007

Analyse Technique

icon_help.png

panel_splitter.png

panel_expanded.png


SEVEUR151209112312.gif

09/12/2015 11:23

Suez Environnement CT : alléger tant que 18.4 est butoir avec 16.2 comme objectif

Notre point pivot est situé sur : 18.4.



Notre préférence : alléger tant que 18.4 est butoir avec 16.2 comme objectif.



Scénario alternatif : en dépassement de 18.4, Suez Environnement pourrait aller sur 19.1 et 19.6.



Commentaire

: le RSI est sous les 50. Le MACD est positif et en-dessous de sa ligne

de signal. Le MACD doit enfoncer la ligne du zéro pour valider une

poursuite de la baisse. De plus, les cours sont sous leur moyenne mobile

20 (17.6638) mais au-dessus de leur moyenne mobile 50 (17.3096).



Supports et résistances court terme :
Résistance 3 : 19,6
Résistance 2 : 19,1
Résistance 1 : 18,4
Dernier : 17,585
Support 1 : 16,2
Support 2 : 15,8
Support 3 : 15,3

362 Réponses
1     ... 
Messages à suivre: (362)
Dernier Message: 14/Aout/2017 08h27

Titres Discutés
SEV 15.82 0.2%
Suez Environnement
Suez Environnement
Suez Environnement
Indices Mondiaux
Australia -0.2%
Brazil 2.0%
Canada 0.0%
France 0.0%
Germany -0.1%
Greece 0.1%
Holland -0.2%
India (Bombay) 0.0%
Italy -0.3%
Japan (NIKKEI) 0.3%
Poland 0.7%
Portugal -0.4%
US (DowJones) 0.9%
US (NASDAQ) 1.4%
United Kingdom -0.0%
Palmarès Hausse (%)
XZ45B 2.52 137.7%
VLAP 0.04 100.0%
260RZ 0.41 50.0%
6882S 0.09 50.0%
MLSUM 0.03 50.0%
260TZ 0.13 47.1%
6750C 0.13 44.4%
TG25B 0.05 42.9%
D218C 0.63 37.0%
260PZ 0.94 34.5%
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P:31 V: D:20170823 10:08:34