Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Publicis (PUB)

- 14/1/2015 10:21
zebulon1 Messages postés: 180 - Membre depuis: 14/11/2014
Intraday Stock Chart: Publicis Groupe SAGraphiques historiques: Publicis Groupe SA
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

L'action Publicis Group forme un triangle ascendant en h1. La cassure de la résistance à 60.50 devrait provoquer une nouvelle vague haussière. On peut cibler 62.25 et 63.77 comme objectifs haussiers.

Zebulon, fan du site CentralCharts.com/fr/



Réponses
27 Réponses
1 
1 de 27 - 14/1/2015 10:53
juju95 Messages postés: 54 - Membre depuis: 06/1/2015
pour moi objectif 64.4
C'est le temps de renforcer mes amis de la bourse !!
2 de 27 - 03/2/2015 17:21
Anonyme
On était tous les deux trop juste sur les objectifs de cours juju....

Un beau mouvement haussier en tendance.... on vient de sortir d'un drapeau de consolidation en h1, Prochain objectif 68.45 puis les 70 points.

Zebulon, fan du site Centralcharts.com/fr/


comments_1422980275.png
3 de 27 - 12/2/2015 09:51
mumu1 Messages postés: 44 - Membre depuis: 06/1/2015
Le titre Publicis (PUB.FR) s'inscrit en hausse de 4,6% à 70,15 euros jeudi en début de séance, après la publication des résultats 2014 du groupe de communication. Ce dernier a annoncé qu'il visait une accélération de la croissance en 2015 après une légère amélioration de ses performances au quatrième trimestre. "Nous attendons que les prévisions du consensus des analystes s'ajustent à la hausse après cette publication," affirment les analystes de Kepler Cheuvreux dans une note. Le courtier considère qu'il devrait également être en mesure de relever ses propres estimations, notamment en raison de l'impact de l'appréciation du dollar.
4 de 27 - 17/2/2015 09:31
juju95 Messages postés: 54 - Membre depuis: 06/1/2015
Le géant publicitaire Publicis est entré en négociations exclusives avec l'agence de presse parisienne Relaxnews en vue de racheter ce dernier via une offre publique d'achat à 9,58 euros par action. Soit une prime de plus de 60% sur le dernier cours coté et un montant global de 15 millions d'euros environ.

L'action Relaxnews a terminé hier soir à 5,86 euros à la Bourse de Paris dans un volume très peu significatif.

Fort d'une centaine de salariés, Relaxnews 'possède une expertise globale : conseil, production, animation de contenus au service de la transformation digitale des médias et des entreprises', estime Publicis.

Relaxnews vient aussi de lancer 'la première plateforme mondiale combinant data, contenu et services à destination des marques et des médias. L'annonce de cette offre innovante a été saluée à l'occasion de la dernière conférence de l'ONA (Online News Association) à Chicago.'

Cette plateforme repose notamment sur un partenariat conclu avec l'AFP. 'Le fil d'informations AFP-Relaxnews a déjà séduit plus de 200 clients dans le monde (tels que Getty Images, Globo, Microsoft, Yahoo!', indique la société.

Publicis compte intégrer Relaxnews à son réseau ZenithOptimedia, et son management sera maintenu en place.

'En associant nos expertises dans les domaines clés du contenu et de la technologie à la puissance mondiale de Publicis Groupe, nous souhaitons offrir aux médias et aux marques, un levier majeur pour accélérer leur transformation digitale', ont déclaré les co-présidents de Relaxnews, Jérôme et Pierre Doncieux.

Publicis, lui, inscrit cette opération dans sa stratégie numérique. 'Le développement de la communication sur Internet fait appel à une plus grande richesse de contenus. Les investissements consentis par Publicis pour être, de façon claire et forte, le leader mondial du numérique dans le secteur de la communication, l'a amené à s'intéresser aux solutions innovantes développées par Relaxnews pour compléter de façon performante son offre clients', comme le patron de Publicis, Maurice Lévy.

Le groupe publicitaire affirme qu'il fera en sorte de maintenir l'indépendance de Relaxnews en son sein. Denis Jeanbar sera à cette fin nommé déontologue de l'agence.

Le succès de l'offre est conditionné à l'apport d'au moins 65% du capital.

'L'objectif des parties est de conclure les accords définitifs d'ici au mois d'avril 2015, de déposer un projet d'offre publique d'achat simplifiée et de réaliser le retrait obligatoire d'ici le 30 juin 2015', précise enfin Publicis à titre indicatif.
5 de 27 - 24/2/2015 10:27
zebulon1 Messages postés: 180 - Membre depuis: 14/11/2014
La hausse ne s'arrête plus sur cette valeur... Les objectifs de cours ont été largement dépassés

Zebulon, fan du site Centralcharts.com/fr/


comments_1424768094.png
6 de 27 - 26/2/2015 09:45
laurencefily Messages postés: 45 - Membre depuis: 06/1/2015
R1 : 72.39 R2 : 72.93
S1 : 71.37 S2 : 70.89
PV : 71.91. tendance positive tant que le niveau des 71.91 tient.
clôture en-dessous de 5.723 pourrait entraîner un retour sur 71.37 puis 70.89.

RSI supérieur à 70 = situation peut indiquer un titre dans tendance haussière forte ou dans un état suracheté et que donc attention car peut être qu'une correction technique s'impose. surveillez l'apparition de divergences entre l'évolution du RSI et celle du titre.

MACD supérieur à sa ligne de signal et positif.

Titre supérieur à ses MM 20 / 50 jours (69.3143 et 643.5351)

Le stochastique sort de l'historique de 14 jours en se maintenant largement au dessus des 80: il convient donc de conserver la position achetée. attention si le stochastique s'écroule et coupe la ligne 80 il est temps de prendre son bénéfice


une ligne de signal: surveillez le titre quand il coupe sa ligne de signal. pas de divergence entre le stochastique et le cour.


Dans notre cas, le stochastique au dessus de 80 est un signe de surachat. Il reste prudent quand-même d'attendre au minimum une confirmation par les cours et d'attendre que le stochastique coupe la ligne des 80 et sa ligne de signal. Une meilleure fiabilité est de constater également une divergence MACD sur ces indicateurs court terme (5 à 14 jours).


http://fr.advfn.com/p.php?pid=chartscreenshotshow&u=TaZ4f9Mg%2FgoaB8vLq8Pq2dQAAgyiD7KprjqMs3V7t8s%3D&symbol=EU%3APUB
7 de 27 - 26/2/2015 09:52
mumu1 Messages postés: 44 - Membre depuis: 06/1/2015
Le groupe publicitaire Publicis (PUB.FR) a annoncé jeudi l'acquisition d'Epic Communications, une agence sud-africaine de communication stratégique.



Les termes financiers de la transaction n'ont pas été dévoilés.



Dans un communiqué, Publicis précise qu'Epic, qui emploie 50 consultants dans ses bureaux de Johannesbourg et du Cap, collabore avec plus de 40 clients dont Samsung, DHL ou Old Mutual.



Epic Communications rejoindra MSLGROUP, le réseau de communication stratégique de Publicis Groupe. L'agence restera dirigée par son directeur actuel, Elian Wiener.



Cette opération fait suite à une demi-douzaine d'acquisitions déjà réalisées par le groupe français en Afrique du Sud l'an dernier. Elles démontrent le "ferme engagement de Publicis à poursuivre son expansion en Afrique", a ajouté le groupe.
8 de 27 - 26/2/2015 09:54
blue34 Messages postés: 27 - Membre depuis: 19/1/2015
j'ai acheté récemment et je suis déjà à d'importantes PV
Que me conseillez-vous ?

merci
9 de 27 - 26/2/2015 09:59
trader176 Messages postés: 48 - Membre depuis: 05/2/2015
ca ne se vend pas ce genre d'action qui a un potentiel énorme. au pire si tu ne sais pas trader retourne au PMU.....
10 de 27 - 26/2/2015 10:00
blue34 Messages postés: 27 - Membre depuis: 19/1/2015
tu peux la protéger avec des trackers à effet de levier pourquoi vendre?
le BX4 par exemple
11 de 27 - 21/4/2015 13:09
kevin85 Messages postés: 286 - Membre depuis: 20/4/2015
Très belle hausse de Publicis
12 de 27 - 21/4/2015 13:41
waldron Messages postés: 8897 - Membre depuis: 17/9/2002

PUBLICIS GROUPE : Au plus haut historique

21/04/15 à 11:52 - Investir.fr 0 Commentaire(s)
Le titre Publicis a atteint un nouveau plus haut historique, justifié par les perspectives d’amélioration progressive de la croissance, déjà plus élevée que prévu au premier trimestre.
L'analyse (Investir)

Le président du directoire, Maurice Lévy, avait indiqué lors de la publication des comptes 2014 que la croissance à périmètre et changes constants serait « faible, voire en léger retrait » au premier trimestre. D’où la bonne surprise de ce matin, les revenus étant finalement en hausse de 0,9% à données comparables. Maurice Lévy a en outre confirmé viser une accélération : « le deuxième trimestre sera plus ferme que le premier » et « le second semestre devrait connaître une forte amélioration ». Rappelons que le plan stratégique du groupe consiste notamment à battre le marché de 200 points de base à partir de 2016. Cette année, la filiale d’achat d’espace ZenithOptimedia prévoit des investissements publicitaires mondiaux en hausse de 4,4%, ce qui correspond pour les agences à une hausse du marché de 2,9% (les deux tiers). Publicis devrait simplement suivre le marché, le consensus étant à +3% (contre seulement +2% en 2014).

Au premier trimestre, les revenus ont en fait bondi de 31,7%, à 2,1 milliards d’euros, grâce aux effets de changes (+13,5%), en particulier la hausse du dollar et de la livre, et grâce aux effets de périmètre (+17,2%). Le groupe a intégré l’acquisition de Sapient le 6 février. A données comparables, la croissance a été tirée par le secteur de la santé et par la communication numérique (+4,7% contre -1,8% pour la communication analogique), laquelle a contribué à hauteur de 50,2% aux revenus. Par zones géographiques, on remarque une bonne tendance en France (+4,2%) mais faible en Amérique du Nord (+0,8%) et dans certains pays émergents comme la Russie et le Brésil (-10%), la Chine (-1%) et l’Afrique du Sud (-5,6%).

Grâce au rachat de Sapient pour 3,7 milliards de dollars (la plus grosse acquisition de son histoire), le groupe Publicis est « présent sur toute la chaîne de valeur, du consulting au marketing, de la communication à l’e-commerce », a expliqué Maurice Lévy. Ce qui ouvre de nouveaux marchés et de nouvelles perspectives de croissance.

Le titre est en tête du CAC 40 et a signé un nouveau record historique en séance à 77,85 euros.

Le conseil

Achat / Objectif : 90 €

Les actionnaires pourront opter pour le dividende en actions entre le 2 et le 22 juin inclus. Il sera proposé une décote de 5% sur la moyenne des vingt derniers cours de Bourse précédant l’AG du 27 mai (diminués du coupon de 1,2 euro). L’AG se prononcera aussi sur un remboursement anticipé des Oranes 2022 en juillet. Cette opération entraîne d’ici là des rachats d’actions sur le marché, ce qui apporte un soutien technique. Nous estimons que la capitalisation boursière actuelle correspond à 18,1 fois le bénéfice net 2015 estimé, et à 16,9 fois celui attendu pour 2016. Nous misons sur les nouveaux relais de croissance offerts par le rachat de Sapient. Objectif à moyen terme maintenu à 90 euros.

Le cours au moment du conseil : 76.4 €

13 de 27 - 21/4/2015 14:51
william98 Messages postés: 16 - Membre depuis: 20/4/2015
est-il bon de suivre le conseil de la Société Générale ?
14 de 27 - 21/4/2015 15:46
waldron Messages postés: 8897 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Le titre Publicis (Paris: FR0000130577 - actualité) s'envole de 6% après l'annonce de l'activité trimestrielle qui a globalement a dépassé les attentes.

Société Générale (SG) a confirmé ce matin son conseil d'achat sur le titre, ainsi que l'objectif de cours de 80 euros.

En effet, la croissance organique des ventes trimestrielles du géant publicitaire français ressort à + 0,9% alors qu'elle était attendue en légère baisse.

Cette progression, qui reste modeste, est aussi conforme aux prudentes prévisions formulées par le patron du groupe, Maurice Lévy, qui table sur une accélération progressive durant l'exercice. 'La bonne performance du 1er trimestre soutient les perspectives en année pleine', indique d'ailleurs la note de recherche.

?les perspectives plaident davantage en faveur d'une revalorisation du titre fondée sur une confiance accrue? indiquent les analystes. La valeur se traite environ 16,4 fois ses bénéfices attendus en 2015, contre 23 fois pour le secteur.
15 de 27 - 11/5/2015 09:49
kevin85 Messages postés: 286 - Membre depuis: 20/4/2015

(CercleFinance.com) - Publicis a annoncé lundi que son réseau d'agences médias ZenithOptimedia avait fait l'acquisition de l'agence de performance marketing tchèque et slovaque B2B Group.



Créée en 2000 et aujourd'hui basée Prague et Bratislava, l'agence B2B Group s'est spécialisée dans le marketing en ligne dès 2006 et compte désormais des marques comme o2, Raiffeisenbank ou Pixmania parmi ses principaux clients.

Les termes financiers de l'opération n'ont pas été communiqué


Bonne semaine à tous

16 de 27 - 15/6/2015 13:10
kevin85 Messages postés: 286 - Membre depuis: 20/4/2015

(CercleFinance.com) - Publicis recule de 1,6% et sous-performe ainsi la tendance à Paris, pénalisé par des propos de Credit Suisse qui dégrade son opinion de "surperformance" à "neutre" avec un objectif de cours ramené de 79 à 70 euros.



"Nous sommes aussi préoccupés par le nombre sans précédent de révisions en cours sur les comptes clients, révisions auxquelles Publicis se trouve plus exposé que WPP", prévient le bureau d'études. "L'action Publicis s'est montrée en conséquence plus faible au deuxième trimestre, mais nous nous attendons à ce que le flux de nouvelles défavorables se poursuive".

Aussi, compte tenu des inquiétudes persistantes sur les risques liés à l'échec de la fusion de Publicis avec Omnicom, de sa croissance organique récente relativement faible et de la probabilité que la direction sacrifie les marges au profit de la croissance organique, Credit Suisse recommande d'acheter WPP plutôt que Publicis.

17 de 27 - 23/7/2015 17:07
Pauline75 Messages postés: 2620 - Membre depuis: 10/9/2013
Publicis fait le grand écart ce jeudi à la Bourse de Paris. Après ouvert en nette hausse sur fond de résultats semestriels supérieurs aux attentes, l'action recule de 2,86% à 70,06 euros dans l'après-midi, pénalisée par des prises de bénéfices dans le sillage des commentaires de la direction lors de la traditionnelle "conference call" avec les analystes, alors que Maurice Lévy se montre un peu moins optimiste sur les perspectives du marché pour la fin de l'année.

Une vision qui ne remet pas en cause les anticipations de recovery du numéro trois mondial de la publicité : Publicis anticipe une accélération de la courbe de croissance organique au deuxième semestre. Nous serons un peu en avance sur notre objectif à trois ans, a d'ailleurs indiqué aux Echos le PDG du groupe.

Au chapitre technique, on mentionnera que des positions de vente à découvert ont été signalées sur le titre Publicis ces derniers mois, ce qui explique peut-être la baisse du jour.
18 de 27 - 22/10/2015 19:50
Carole2016 Messages postés: 129 - Membre depuis: 28/7/2015
Publicis chute finalement de 7% à 58,05 euros, après la publication de chiffres trimestriels très décevants, jugés "très faibles" par l'analyste de Liberum Ian Whittaker, qui avait déjà un a priori négatif sur le dossier, qu'il suit à la vente...
Le consensus attendait 2,1% alors que l'agence n'a pas fait mieux que 0,7%, notamment à cause d'un mois de septembre calamiteux, marqué par les réductions de budget. Quant à la réputation du groupe, elle ne devrait pas s'arranger, puisque ce coup d'arrêt vient s'ajouter à la somme des déceptions récentes.

L'analyste souligne aussi que les investisseurs ne manqueront pas de comparer les chiffres de croissance organique de Publicis à ceux d'Omnicom (6,1%) et Interpublic (7,1%)... Quant à la croissance organique annuelle, elle devrait avoisiner 1%, assez loin de ce que prévoyait le marché et annonciateur d'une fin d'année morose.

Selon Natixis, la croissance organique est effectivement décevante au T3 : "Publicis a publié ce matin sa MB pour le T3. La croissance organique ressort à +0,7%, ce qui est assez nettement en dessous des attentes (+2,1% pour le consensus)". Le cours cible du broker est de 81 euros...
19 de 27 - 27/10/2015 22:37
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1528 - Membre depuis: 24/6/2003

27/10/2015 | 20:58


Un des plus importants fonds de capital-risque multi-corporate en
Europe


Regulatory News:


A l’occasion de la conférence franco-allemande sur le numérique qui se
tient aujourd’hui à l’Elysée, MM Stéphane Richard, président-directeur
général d’Orange, Maurice Lévy, président du directoire de Publicis
Groupe (Paris:PUB) et Gerhard Cromme, intervenant à titre personnel, ont
signé un protocole d’intention en vue de lever un fonds de
capital-risque européen multi-corporate de dimension mondiale.


Ce nouveau fonds, baptisé IrisNext, a vocation à devenir un des plus
importants fonds de capital-risque en Europe grâce à une levée de fonds
auprès des grands groupes internationaux d’origine allemande, française
et internationale, ainsi que des investisseurs institutionnels.


IrisNext investira principalement dans des start-ups européennes en vue
de contribuer au financement de leur croissance, aussi bien en phase
d’early stage qu’en phase dite « growth ». Les investissements de ce
fonds porteront sur la transformation digitale des entreprises, sous
tous ses aspects. Parmi les start-ups concernées, IrisNext pourra donc
financer aussi bien des pure players que des nouveaux business
models développés grâce au numérique ou encore de nouveaux outils ou de
nouvelles technologies permettant de répondre au défi de cette
transformation (big data, cloud, intelligence artificielle, innovations
numériques, robots, etc…). Le fonds sera géré par Iris Capital, assisté
par la société de capital-risque allemande Capnamic et une premier
closing interviendra courant 2016.


Afin de réussir cette initiative, Publicis Groupe et Orange s’engagent à
abonder le nouveau fond à hauteur de 75M€ chacune. Avec l’aide de
Gerhard Cromme, qui a souhaité s’associer à ce projet à titre personnel
et qui intégrera le Conseil de Surveillance d’Iris Capital, elles
utiliseront leurs relations et leur influence pour convaincre d’autres
grands groupes allemands, français et européens de devenir investisseurs
dans IrisNext, afin de donner au fonds la dimension souhaitée et
maximiser les opportunités pour les start-ups européennes. Les
investisseurs institutionnels seront également sollicités. De plus, les
acteurs publics intervenant dans le financement des entreprises en
France et en Allemagne seront mobilisés pour abonder le fonds et lui
donner la masse critique indispensable.


En effet, face au dynamisme des grands acteurs du capital-risque non
seulement anglo-saxons mais aussi asiatiques, il est apparu
indispensable aux trois signataires du protocole d’intention de
s’appuyer sur l’axe franco-allemand pour renforcer le capital-risque
européen et lui donner les moyens d’aider les start-ups, en particulier
aux derniers stades de leur croissance, afin de les fixer sur le
continent européen.


Le projet IrisNext s’inscrit dans la suite des fonds Orange Publicis
Ventures, lancés en 2012, qui ont permis d’apporter près de 300M€ au
financement de l’écosystème digital français et européen. Ces fonds,
déjà gérés par Iris Capital, ont permis de faire émerger un modèle
novateur d’investissement multi-corporate, mutuellement profitable, tant
pour les start-ups financées que pour la démarche d’innovation des deux
groupes. Près de 60 start-ups ont été financées par Orange Publicis
Ventures, parmi lesquelles certaines start-ups très prometteuses telles
que Netatmo, dans le domaine de l’Internet des objets, Scality dans les
solutions de stockage de données à très haute capacité, Talend dans le
logiciel, Adjust dans le suivi des applications mobiles ou bien encore
Mister Auto dans le e-commerce.


À propos de Publicis Groupe


Publicis Groupe [Euronext Paris FR0000130577, CAC 40] est un leader
mondial dans le marketing, la communication et la transformation des
entreprises sous l’influence de l’innovation technologique. Dans un
monde marqué par une convergence croissante et la prise de pouvoir des
consommateurs, Publicis Groupe offre à ses clients les services dans :
le numérique, la technologie et le consulting avec Publicis.Sapient
(SapientNitro, Sapient Global Markets, Sapient Government Services,
Razorfish Global, DigitasLBi, Rosetta) - la plateforme numérique
mondiale la plus avancée et la plus large consacrée uniquement à la
transformation numérique et à la dynamique d’un monde toujours connecté
- la publicité (BBH, Leo Burnett, Publicis Worldwide, Saatchi &
Saatchi), les relations publiques, la communication institutionnelle et
l’événementiel (MSLGROUP), l’achat d’espace et la stratégie média
(Starcom MediaVest Group et ZenithOptimedia), la communication santé
avec Publicis Healthcare Communications Group (PHCG) et enfin
la production de contenus avec Prodigious. Le Groupe est présent dans
108 pays et compte environ 76 000 collaborateurs.


www.publicisgroupe.com
| Twitter:@PublicisGroupe | Facebook: www.facebook.com/publicisgroupe
| LinkedIn : Publicis Groupe | http://www.youtube.com/user/PublicisGroupe
| Viva la Difference!


À propos d’Orange


Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le
monde, avec un chiffre d'affaires de 39 milliards d'euros
en 2014 et 157 000 salariés au 30 septembre 2015, dont 98 000 en France.
Présent dans 28 pays, le Groupe servait 263 millions de clients dans le
monde au 30 septembre 2015, dont 200 millions de clients du mobile
et 18 millions de clients haut débit fixe. Orange est également l'un des
leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises
multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015,
le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui
place l'expérience de ses clients au coeur de sa stratégie, afin que
ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la
puissance de ses réseaux très haut débit.


Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York
Stock Exchange (symbole ORAN).


Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com, www.livetv.orange.com ou
pour nous suivre sur Twitter : @presseorange.


Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce
communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services
Limited.


À propos d’Iris Capital


Iris Capital est un fonds d’investissement européen dédié à l’économie
numérique, qui accompagne des entreprises à différents stades de
maturité, allant de l’amorçage jusqu’au capital développement. Depuis sa
création en 1986, Iris Capital a investi plus de 1 milliard d’euros dans
plus de 250 sociétés. Disposant d’une forte spécialisation sectorielle
et d’une expertise développée depuis bientôt 30 ans, Iris Capital offre
un soutien actif aux entreprises de son portefeuille et possède des
bureaux à Paris, Cologne, Berlin, San Francisco, Montréal, Riyad, Dubaï,
Pékin et Tokyo. En 2012, Iris Capital a signé un partenariat stratégique
avec Orange et Publicis pour gérer leur initiative dans le
capital_risque.

Consultez la version source sur businesswire.com : http://www.businesswire.com/news/home/20151027006875/fr/

20 de 27 - 07/12/2015 20:08
Carole2016 Messages postés: 129 - Membre depuis: 28/7/2015
Un coup dur serait en vue pour Publicis ! Selon des sources citées par le site internet du 'Financial Times', le géant américain des produits de consommation Procter & Gamble serait sur le point de retirer au groupe publicitaire français d'importants contrats aux Etats-Unis. Ces contrats de plans médias et d'achat de campagnes publicitaires auraient été transférés de Publicis vers son concurrent américain Omnicom, précise le 'FT'.

Pour l'instant, aucun des trois groupes concernés, Publicis, Omnicom et P&G, n'a commenté les informations du journal britannique.

Si elle se confirme, la perte de ces contrats pourrait représenter un manque à gagner de 50 et 100 millions de dollars par an pour Publicis, selon des sources proches du dossier, citées par le quotidien financier britannique. Ce montant reste néanmoins modeste au regard du chiffre d'affaires annuel de Publicis, qui a frôlé 7,3 MdsE en 2014.
Il reste que "l'impact psychologique d'une perte de ces contrats serait probablement plus élevé que l'impact matériel sur les revenus et les bénéfices", a estimé un analyste du courtier Bernstein, Claudio Aspesi, cité par le 'FT'.

Procter & Gamble parmi les 3 premiers clients de Publicis dans le monde

Avec ses centaines de marques (dont Pampers, Heads & Shoulders, Dash, Lenor, Braun...), Procter & Gamble est le plus important annonceur publicitaire mondial, avec des dépenses annuelles globales de 2,6 Mds$ en 2014. Le groupe est l'un des trois plus gros clients de Publicis dans le monde, et en Amérique du Nord, le groupe français gérait depuis au moins 10 ans les achats de campagnes publicitaires de P&G.

P&G est engagé dans un programme de réduction de coûts de 10 milliards de dollars, qui passe notamment par la cession d'une centaine de marques, et avait annoncé en mai une remise en jeu de ses contrats publicitaires dans les médias en Amérique du Nord.

De son côté, Publicis, qui a échoué l'an dernier à mener à bien sa fusion prévue avec Omnicom, a annoncé la semaine dernière une vaste réorganisation mondiale en 4 pôles.

Cette nouvelle organisation, qui sera effective le 2 janvier 2016, met en place quatre dirigeants de pôles opérationnels aux pouvoirs importants, susceptibles de faire figure de candidats potentiels pour succéder à Maurice Lévy, dont le mandat de président du directoire prendra fin en 2017.
27 Réponses
1 
Messages à suivre: (27)
Dernier Message: 21/Mar/2018 10h45

Titres Discutés
EU:PUB 37.54 -0.2%
Publicis Groupe SA
Publicis Groupe SA
Publicis Groupe SA
Indices Mondiaux
Australia -0.9%
Brazil 0.9%
Canada 0.0%
France 0.5%
Germany 0.7%
Greece 0.3%
Holland 0.5%
Italy 0.8%
Portugal 0.7%
US (DowJones) -0.1%
US (NASDAQ) -0.3%
United Kingdom 0.6%
Palmarès Hausse (%)
EU:ESP 0.03 37.8%
EU:ALLEX 1.09 36.6%
EU:2CRSI 3.71 22.0%
EU:ALHYG 0.14 17.0%
EU:GECBT 0.01 13.0%
EU:ALDSJ 0.01 11.1%
EU:MLZAM 0.78 9.9%
EU:MLHIN 170 9.7%
EU:DGM 1.22 9.4%
EU:MLCMI 1.86 9.4%
Dernières Valeurs Consultées
EU
PUB
Publicis G..
Inscrivez-vous aujourd'hui pour consulter ce titre en streaming sur le Moniteur ADVFN. Vous pourrez ajouter et visualiser jusqu'à 110 des vos actions préférée et c'est complètement gratuit..

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P: V: D:20191017 10:35:03