Chers utilisateurs, veuillez noter que l'assistance en français n'est pas disponible. Pour une assistance en anglais, appeler le +44 207 0700961. Veuillez nous excuser pour les inconvénients.


Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Schneider Electric

- 10/12/2016 19:22
waldron Messages postés: 7826 - Membre depuis: 17/9/2002
Intraday Stock Chart: Schneider ElectricGraphiques historiques: Schneider Electric
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

L'équipementier électrique Schneider Electric (SU.FR) a confirmé
mercredi ses objectifs financiers pour 2016, malgré une contraction de
son activité au troisième trimestre pénalisée par des effets de changes,
par une faible demande en Asie et par l'impact de récentes cessions
d'actifs.

 


Le chiffre d'affaires du groupe a chuté de 8%
au trimestre écoulé, à 6,06 milliards d'euros. Selon FactSet, les
analystes prévoyaient en moyenne un chiffre d'affaires de 6,2 milliards
d'euros sur la période.

 


Schneider Electric a été
pénalisé à hauteur de 144 millions d'euros par la dépréciation du yuan
et de la livre sterling. La cession de ses filiales Juno Lighting et
Telvent a par ailleurs amputé le chiffre d'affaires de 283 millions
d'euros.

 


A changes et périmètre constants, l'activité
s'est néanmoins contractée de 1,7%, en raison de la faiblesse de
l'activité au Moyen-Orient et dans le secteur pétrolier et gazier. En
Asie, les revenus de Schneider Electric ont baissé de 12% au troisième
trimestre.

 


A la Bourse de Paris, le titre Schneider
Electric accusait jeudi un des plus forts replis du CAC 40, en baisse de
2,1% à 60,78 euros.





Amélioration de la marge toujours attendue en 2016






Malgré la faiblesse de l'activité au troisième trimestre, Schneider
Electic a confirmé ses prévisions pour 2016. Le groupe vise toujours une
quasi-stabilité de son chiffre d'affaires en données
organiques pour 2016, hors impact de sa sélectivité sur les projets
retenus. Cette sélectivité devrait peser sur l'activité du second
semestre à hauteur de 2%, a prévenu le groupe.

 


La marge
d'exploitation ajustée (marge d'Ebita) devrait connaître une
amélioration comprise entre 60 et 90 points de base en 2016, avant des
effets de change négatifs estimés entre 50 et 60 points de base aux taux
actuels, a ajouté Schneider.

 


Spécialisé dans les
systèmes de gestion de l'énergie et d'automatismes pour l'industrie,
Schneider Electric a été touché de plein fouet l'année dernière par le
ralentissement de l'économie chinoise, les difficultés du secteur
pétrolier et par la faiblesse des économiques dépendantes des matières
premières, comme le Brésil.

 


Pour répondre aux
inquiétudes du marché sur sa dépendance aux marchés émergents et à la
Chine, Schneider Electric a entrepris de réduire ses coûts.





Coûts de restructuration de 900 millions d'euros d'ici 2017






A l'occasion d'une journée investisseurs organisée jeudi, le groupe a
annoncé qu'il allait encore accélérer son programme d'économies. Il a
porté son objectif de réduction des coûts
des fonction supports entre 700 millions et 800 millions d'euros sur la
période 2015-2017. Au total, l'objectif de réduction des coûts est
ainsi relevé entre 1,7 milliard et 1,8 milliard d'euros sur cette
période.

 


Selon Schneider Electric, les coûts de
restructuration liés à ces économies sont attendus autour de 900
millions d'euros entre 2015 et 2017.

 


Le groupe a par
ailleurs indiqué viser une amélioration de sa marge d'exploitation
ajustée comprise entre 20 points de base et 50 points de base en moyenne
au cours des trois prochaines années. Il espère aussi atteindre une
croissance moyenne annelle de 4% à 7% de son résultat d'exploitation
ajusté sur la période.

 


Outre les réductions de coûts,
cette amélioration de la rentabilité sera notamment portée par la
croissance du chiffre d'affaires. Schneider Electric compte faire
progresser ses revenus d'environ 3% en moyenne et en données organiques
d'ici à 2019. Cette prévision exclut la division Infrastructure, en
difficultés, pour laquelle Schneider Electric a lancé un plan de
redressement.





-Blandine Hénault, Inti Landauro
et Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53;
blandine.henault@wsj.com ed : LBO - ECH





COMMUNIQUES FINANCIERS DE SCHNEIDER ELECTRIC:

 


http://www.schneider-electric.com/sites/corporate/...





(END) Dow Jones Newswires

 


October 27, 2016 08:11 ET (12:11 GMT)



Réponses
17 Réponses
1
1 de 17 - 11/12/2016 14:08
waldron Messages postés: 7826 - Membre depuis: 17/9/2002


(CercleFinance.com) - Credit Suisse réaffirme son opinion
'surperformance' et remonte son objectif de cours de 65 à 68 euros sur
Schneider Electric, après sa participation à un roadshow organisé par
l'entreprise en Scandinavie.

'Nous avons encore gagné en confiance
dans la capacité du groupe à améliorer sa rentabilité et nous
continuons de trouver les perspectives à court terme rassurantes',
affirme l'analyste en charge de l'équipementier pour la gestion de
l'énergie.

D'après le bureau d'études, l'entreprise observe une
stabilisation de la demande chinoise en construction et en industrie,
ainsi qu'une certaine amélioration des demandes européennes avec
notamment un changement récent de législation en France.

'Les
réunions ont mis en avant la concentration de longue date de Schneider
sur le développement des produits connectés et les logiciels, ce que
nous jugeons en avance par rapport à ses pairs', ajoute-t-il.

3 de 17 - 09/1/2017 19:20
waldron Messages postés: 7826 - Membre depuis: 17/9/2002

SCHNEIDER ELECTRIC SA : L'indécision domine

TEC le 09/01/2017 à 08:18

0















http://www.boursorama.com/actualites/schneider-electric-sa-l-indecision-domine-44f9c010897a97ca68c80b35f94e9a31&via=Boursorama&related=boursorama">

Tweet





http://bour.so/n/44f9c01&title=SCHNEIDER+ELECTRIC+SA+%3A+L%27ind%C3%A9cision+domine&overview=SCHNEIDER+ELECTRIC+SA+%3A+L%27ind%C3%A9cision+domine&urllanguage=fr&urlaffiliate=32003&encoding=UTF-8">viadeo.png

fb6341c9cbf8ab3a4f8efe17216037af-627x440SCHNEIDER ELECTRIC SA : L'indécision domine

SYNTHESE


Le MACD est positif mais inférieur à sa ligne de signal. La dynamique
en cours est interrompue. Dans le cas où le MACD deviendrait négatif, le
repli des cours pourrait se poursuivre. Les indicateurs de puissance,
comme le RSI, ne nous donnent pas d'indications particulières à court
terme. Les indicateurs stochastiques ne donnent pas de signaux clairs
pour les jours à venir. Les volumes échangés sont supérieurs à la
moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le titre est orienté à la hausse. Il est au-dessus de sa moyenne mobile
50 jours. La moyenne mobile à 20 jours est supérieure à la moyenne
mobile à 50 jours. Le support est à 64.2 EUR, puis à 63.77 EUR et la
résistance est à 67.67 EUR, puis à 68.1 EUR.

Dernier cours :66.44

Support :64.2 / 63.77

Resistance :67.67 / 68.1

Opinion court terme :negative

Opinion moyen terme :positive

4 de 17 - 24/1/2017 07:21
waldron Messages postés: 7826 - Membre depuis: 17/9/2002



Publié le 23/01/2017 à 19h22

(Boursier.com) — L'investissement des futurs bureaux de Schneider Electric
au sein de l'Eco-cité Presqu'île de Grenoble s'élève à un montant total
de 73,03 Millions d'euros, dont 59,2 Millions d'euros pour
l'acquisition en CPI et 9,6 Millions pour le foncier.

La
Caisse des dépôts et la Caisse d'Epargne Rhône Alpes deviennent les
principaux investisseurs aux côtés d'autres institutionnels. Schneider
Electric louera la totalité de ce bâtiment.

5 de 17 - 24/1/2017 20:36
waldron Messages postés: 7826 - Membre depuis: 17/9/2002

Schneider Electric: finalisation d'une acquisition.

Schneider Electric (EU:SU)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mardi 24 Janvier 2017

Plus de graphiques de la Bourse Schneider Electric

(CercleFinance.com) - Schneider Electric a rapporté ce mardi soir avoir

finalisé l'acquisition des 26% restants du capital de la société

Luminous Power Technologies.



Le groupe a en contrepartie déboursé 9,5 milliards de roupies indiennes, soit environ 130 millions d'euros.

Cette

participation s'ajoute aux 74% acquis en mai 2011 et permet donc à

Schneider Electric de détenir intégralement le capital de Luminous Power

Technologies, un acteur majeur du marché indien des solutions de

stockage d'énergie et de l'appareillage électrique résidentiel, qui

compte près de 6.000 collaborateurs.

6 de 17 - 07/2/2017 14:30
maywillow Messages postés: 917 - Membre depuis: 27/1/2002

Schneider Electric discuterait d'une entrée au capital de l'Allemand SGB-SMIT

  • email.png
  • print.png

  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png







Schneider Electric discuterait d'une entrée au capital de l'Allemand SGB-SMIT


Crédit photo © Reuters



Publié le 07/02/2017 à 11h03

(Boursier.com) — Schneider Electric
serait tout proche d'entrer au capital de l'Allemand SGB-SMIT. Citant
deux sources proches du dossier, Reuters indique que les discussions
entre les deux parties sont à un stade avancé. "Les chances sont de
50-50", précise l'une des sources. SGB-SMIT est contrôlé depuis 2008 par
le fonds de capital-investissement BC Partners. Ce dernier continuerait
par ailleurs d'étudier l'opportunité d'une vente pure et simple de la
société, après avoir mandaté l'an dernier Goldman Sachs à cet effet. Un
montant de 700 millions d'euros avait alors été évoqué.




Ampoule

Pour suivre ce conseil, ouvrez dès maintenant votre

compte auprès de notre partenaire Bourse Direct. Profitez du tarif à

0.99 € l'ordre de bourse.

J'investis

SGB-SMIT a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 720
millions d'euros, en hausse de 8%, et son résultat brut d'exploitation a
atteint 80 ME, selon des résultats encore préliminaires, contre 64 ME
en 2015.

En cas de fusion avec la division transformateurs de
Schneider, BC Partners conserverait une participation dans SGB-SMIT
avant de se désengager ultérieurement, précise l'agence...

Jean-Baptiste André

7 de 17 - 07/2/2017 18:22
maywillow Messages postés: 917 - Membre depuis: 27/1/2002

Crédit photo © Schneider



Publié le 07/02/2017 à 14h47

(Boursier.com) — Schneider
est l'un des dossiers favoris du Crédit Suisse en amont des
publications de plusieurs sociétés du secteur des biens d'équipement.
Exposition au marché du BTP, valorisation intéressante et objectifs
crédibles sont les qualités citées par le bureau d'études à l'appui de
son avis surperformance et de son objectif de 68 euros.

Les résultats du groupe sont prévus pour le 16 février. Ils devraient faire apparaître un chiffre d'affaires annuel de 24,73 milliards d'euros
pour un résultat opérationnel de 3,26 MdsE et un bénéfice net de 1,89
MdE. En données ajustées, le résultat opérationnel devrait en revanche
approcher 3,48 MdE, soit une marge de 14,1%.

8 de 17 - 16/2/2017 09:39
maywillow Messages postés: 917 - Membre depuis: 27/1/2002

(CercleFinance.com) - Schneider Electric (EUREX: SND1.EX - actualité)

publie un résultat net en hausse de +24% à 1.750 millions d'euros en

2016 et un résultat net ajusté stable à 2.117 millions, soit un bénéfice

net ajusté par action (BPA) de 3,77 euros, en hausse de 1%.



L'EBITA

ajusté atteint 3.480 millions, en croissance organique de 4%, soit une

marge de 14,1%, en amélioration de 40 points de base, 'grâce à la forte

productivité, au prix net et à l'amélioration des tendances sur le mix'.



Le

chiffre d'affaires s'établit à 24,7 milliards d'euros, en baisse de

7,3% en données publiées et de 0,9% en organique, mais en croissance

organique sous-jacente (hors impact de la sélectivité des projets)

légèrement positive.



Affichant une conversion de cash de 118% en

2016, dépassant son objectif fixé à environ 100%, Schneider Electric va

proposer un dividende de 2,04 euros par action, en hausse de 2% par

rapport à l'année dernière.



En ligne avec sa dernière journée

investisseurs, il vise pour 2017 une croissance organique du chiffre

d'affaires hors activité infrastructure entre +1% et +3% et une

amélioration organique de la marge d'EBITA ajusté entre +20 et +50

points de base.

9 de 17 - 27/2/2017 12:06
sarkasm Messages postés: 731 - Membre depuis: 26/2/2009

Schneider Electric: nouveau protocole d'accord avec Engie.

Schneider Electric (EU:SU)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Lundi 27 Février 2017

Plus de graphiques de la Bourse Schneider Electric

(CercleFinance.com) - Schneider Electric et Engie viennent de signer un

protocole d'accord pour explorer et déployer de nouvelles solutions digitales pour l'efficacité opérationnelle des champs éoliens et photovoltaïques.



La cyber-sécurité, la cohérence et la protection des données recueillies et traitées feront également partie du champ d'intervention de cet accord.



'

Engie a pour ambition de développer la supervision et le contrôle à

distance de son parc mondial de production d'énergie renouvelable, et

possiblement d'autres actifs énergétiques, afin d'en optimiser

l'exploitation ', souligne Didier Holleaux, Directeur Général Adjoint

d'Engie.



' La combinaison de nos expertises technologique et

industrielle contribuera à identifier de nouvelles opportunités pour

mieux servir ce nouveau monde de l'énergie

et faire accéder à une énergie propre et abordable ', a déclaré

Philippe Delorme, Directeur Général, Activité Building & IT,

Schneider Electric.



Schneider Electric est déjà un des

partenaires stratégiques d'Engie pour assurer la supervision et la

gestion en temps réel de ses parcs éoliens et solaires européens.

10 de 17 - 06/3/2017 08:31
waldron Messages postés: 7826 - Membre depuis: 17/9/2002

SCHNEIDER ELECTRIC SA : La tendance baissière peut reprendre

TEC le 06/03/2017 à 07:49

0















http://www.boursorama.com/actualites/schneider-electric-sa-la-tendance-baissiere-peut-reprendre-89d0d16c802f81bcff0db5641a05c204&via=Boursorama&related=boursorama">

Tweet





http://bour.so/n/89d0d16&title=SCHNEIDER+ELECTRIC+SA+%3A+La+tendance+baissi%C3%A8re+peut+reprendre&overview=SCHNEIDER+ELECTRIC+SA+%3A+La+tendance+baissi%C3%A8re+peut+reprendre&urllanguage=fr&urlaffiliate=32003&encoding=UTF-8">viadeo.png

133c856155bc3d1ed1e58853852c08d8-627x440SCHNEIDER ELECTRIC SA : La tendance baissière peut reprendre

SYNTHESE


Le MACD est négatif et inférieur à sa ligne de signal. Cette
configuration dégrade les perspectives sur le titre. Le RSI n'indique
pas encore une survente donc la poursuite de la baisse est techniquement
possible. Les indicateurs stochastiques ne donnent pas de signaux
clairs pour les jours à venir. Les volumes échangés sont inférieurs à la
moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le titre est orienté à la baisse. Il est sous sa moyenne mobile à 50
jours située à 66.62 EUR. La moyenne mobile à 20 jours est inférieure à
la moyenne mobile à 50 jours. Notre premier support est à 61.6 EUR,
puis à 60.1 EUR et la résistance est à 69.13 EUR, puis à 70.63 EUR.

Dernier cours :65.3

Support :61.6 / 60.1

Resistance :69.13 / 70.63

Opinion court terme :negative

Opinion moyen terme :negative

11 de 17 - 13/3/2017 18:17
waldron Messages postés: 7826 - Membre depuis: 17/9/2002

Analyse Technique

icon_help.png

panel_splitter.png

panel_expanded.png


6572_20170313172714.gif

13/03/2017 17:30

Schneider Electric CT : consolidation

Notre point pivot est sur 66,60.



Notre préférence : tant que 66,60 est résistance une baisse vers 62,70 puis 61,10 est possible.



Scénario alternatif : au-dessus de 66,60, viser 71,30.



Commentaire : la tendance immédiate est à la baisse mais son momentum faible.



Supports et résistances court terme :
Résistance 3 : 71,3
Résistance 2 : 69,53
Résistance 1 : 66,6
Dernier : 65,24
Support 1 : 62,7
Support 2 : 61,1
Support 3 : 58

12 de 17 - 03/4/2017 07:35
sarkasm Messages postés: 731 - Membre depuis: 26/2/2009
La vente de DTN par Schneider, évoquée régulièrement,
serait en passe d'aboutir. La transaction aurait été conclue sur la
base d'1 milliard de dollars, a appris le 'Wall Street Journal'. C'est
moins que les montants évoqués antérieurement, qui allaient jusqu'à 1,5
Md$, mais cela reste une très bonne affaire pour le groupe, qui avait
récupéré cet actif en 2011 lors d'un rachat de la totalité de Telvent
qui lui avait coûté 1,75 Md$. DTN est une pépite qui fournit des données
pointues pour les institutions financières, en matière d'agriculture,
de climat ou de matières premières. Pas grand-chose à voir donc avec le
coeur de métier de Schneider, mais une activité très rentable que le
groupe avait préféré conserver ces dernières années. Le 'WSJ' pense que
la transaction pourrait être annoncée dans les prochains jours. En
janvier, Bloomberg avait annoncé les noms des fonds Advent et Carlyle
comme prétendants.
13 de 17 - 13/4/2017 14:13
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1106 - Membre depuis: 24/6/2003

1/04/2017 | 17:16


Schneider Electric
(-0,72% à 68,48 euros) ne parvient pas à résister à la vague d'aversion
au risque qui passe sur les places financières européennes en ce début
de semaine. La baisse liée à cet environnement peu porteur est amplifiée
par des prises de bénéfices alors que le titre a atteint vendredi soir
son plus haut niveau de l'année, à 69,35 euros. Il fallait remonter à
début juin 2015 pour retrouver Schneider Electric à un tel cours.

En
dehors de cette évolution conjoncturelle, et à neuf jours de la
publication de son chiffre d'affaires du premier trimestre, le champion
français des automatismes et des dispositifs électriques bénéficie d'un
regain de confiance des investisseurs et des analystes à l'égard de ses
perspectives. Plusieurs brokers s'attendent à un début d'exercice solide
qui devrait permettre à Schneider Electric de signer un exercice 2017
de rebond.

Après JPMorgan mi-mars, Deutsche Bank et Oddo ont fait
part de leur optimisme aujourd'hui en délivrant leurs estimations pour
le premier trimestre du groupe. Le bureau d'études allemand table ainsi
sur une croissance organique de 1,7% du chiffre d'affaires de Schneider
au premier trimestre malgré l'impact négatif de la sélectivité des
projets. Effet calendaire positif et reprise sur plusieurs marchés
adressés par le groupe devraient soutenir le rebond. Pour sa part, Oddo
mise sur une hausse organique de l'activité de 1,9%, au plus haut depuis
2014, et chiffre l'impact de la sélectivité à 80 millions d'euros au
premier trimestre.

aof.gif

14 de 17 - 20/4/2017 08:36
Ariane Messages postés: 803 - Membre depuis: 29/9/2002



Publié le 20/04/2017 à 07h58

(Boursier.com) — Schneider
a rélisé un bon début d'année 2017, affichant en effet une croissance
de +4,5% au premier trimestre et de +3,1 % en organique. Le chiffre
d'affaires a atteint 5,84 Milliards d'Euros.

Le segment "Building"
(44 % du C.A. au T1) est en croissance organique de +3,8 %. Le pôle
"IT" (14 % du C.A. au T1) est en hausse organique de +4,6 %, toutes les
régions étant en hausse et les nouvelles économies affichant une
croissance forte. "Industry" (24 % du C.A. au T1) affiche une hausse
organique de +5.3 %, portée par une forte demande des activités
industrielles discrètes, tandis que l'activité Process Automation
continue de se stabiliser.

15 de 17 - 20/4/2017 08:39
Ariane Messages postés: 803 - Membre depuis: 29/9/2002

PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'équipementier
électrique Schneider Electric (SU.FR) a confirmé jeudi ses objectifs
financiers pour 2017, au vu d'une croissance de 4,5% de son activité au
premier trimestre, grâce à des effets de changes porteurs et à une
amélioration de ses tendances de marché, notamment en Asie.




Au premier trimestre, le spécialiste de la gestion de l'énergie et
des automatismes a dégagé un chiffre d'affaires de 5,84 milliards
d'euros, en croissance organique de 3,1%.



Hors effets
de changes et de périmètre, son activité a progressé de 3% à 1,64
milliard d'euros en Europe de l'Ouest, de 5% à 1,54 milliard d'euros en
Asie-Pacifique, de 2% à 1,67 milliard en Amérique du Nord et de 3% à 1
milliard dans le reste du monde.



Pour 2017, Schneider
continue de viser une progression de 20 à 50 points de base de sa marge
opérationnelle courante (marge Ebita ajustée), avec une croissance
organique comprise entre 1% et 3% hors activité Infrastructure.




Pour l'activité Infrastructure, le groupe continue de donner la
priorité à l'amélioration de sa rentabilité, avec une croissance
organique sous-jacente attendue stable avant un impact de la sélectivité
des projets attendu entre -4% et -5% pour la division en 2017.




Au premier trimestre, cette activité a réalisé un chiffre d'affaires
de 1,04 milliard d'euros, en baisse de 2,4% à données publiées mais en
hausse de 1% hors initiatives dites de sélectivité.




D'une manière plus générale, le groupe industriel a également maintenu
la perspective d'un impact de la hausse du coût des matières premières
estimé à 200 millions d'euros aux prix actuels.





- Ambroise Ecorcheville, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 90; aecorcheville@agefi.fr ed: ECH





(END) Dow Jones Newswires



April 20, 2017 01:33 ET (05:33 GMT)

16 de 17 - 21/4/2017 07:04
Ariane Messages postés: 803 - Membre depuis: 29/9/2002

20/04/2017 | 17:41

Barclays confirme sa
recommandation ' sous-pondérer ' et son objectif de cours à 60 euros sur
Schneider après la publication du chiffre d'affaires du premier
trimestre du spécialiste de la gestion de l'énergie et des automatismes.

La
croissance organique est ressortie à 3,1% alors que le consensus
anticipait une progression de 0,4% (+0,8% pour Barclays), profitant d'un
effet calendaire positif et d'une forte demande dans les nouvelles
économies, explique la société d'analyse.

Elle cite notamment la une bonne performance en Chine (surtout dans la construction), en Russie et en Inde.

17 de 17 - 21/4/2017 18:52
Ariane Messages postés: 803 - Membre depuis: 29/9/2002

SCHNEIDER ELECTRIC : Liberum revalorise nettement, parie sur un relèvement des objectifs




share with twitter



share with LinkedIn


http://www.zonebourse.com/SCHNEIDER-ELECTRIC-4699/actualite/SCHNEIDER-ELECTRIC-Liberum-revalorise-nettement-parie-sur-un-relevement-des-objectifs-24246271/" target="popup">
share with facebook




share via e-mail







0





0



21/04/2017 | 16:55


Liberum a maintenu
sa recommandation Conserver sur Schneider Electric et relevé son
objectif de cours de 55 à 67 euros. Après le bon premier trimestre dont
le groupe a fait état hier, le broker parie que la prochaine publication
de résultats donnera lieu à un relèvement des perspectives annuelles.
Liberum table ainsi sur une fourchette de 2 à 4% de croissance du
chiffre d'affaires contre 1 à 3% actuellement. L'analyste souligne
également la stabilisation attendue dans le secteur oil & gas, les
hausses de prix et l'amélioration macroéconomique.

aof.gif

17 Réponses
1
Messages à suivre: (17)
Dernier Message: 21/Avr/2017 16h52

Titres Discutés
SU 73.45 -0.6%
Schneider Electric
Schneider Electric
Schneider Electric
Indices Mondiaux
Australia 0.9%
Brazil -0.2%
Canada -0.2%
France 0.2%
Germany 0.1%
Greece 1.4%
Holland 0.1%
India (Bombay) 0.0%
Italy 0.2%
Japan (NIKKEI) 1.1%
Poland 1.5%
Portugal 0.2%
US (DowJones) 0.2%
US (NASDAQ) 0.2%
United Kingdom 0.2%
Palmarès Hausse (%)
MLCTA 9.70 19.8%
ALALO 0.07 16.7%
CARP 57.85 15.7%
FALG 2.21 15.1%
ALGLD 1.47 14.8%
AVT 0.09 12.5%
GPE 21.30 11.6%
PIX 6.37 11.6%
LFDE 17.99 11.3%
GENX 2.43 11.0%
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P:41 V: D:20170426 19:31:47