Casino n'ira vraiment mieux que lorsque Rallye aura assaini sa situation -- DJ Plus

Date : 14/03/2019 @ 16h16
Source : Dow Jones News
Valeur : Casino Guichard Perrachon (CO)
Cours : 44.31  0.21 (0.48%) @ 11h49
Casino Guichard Perrachon Cours Graphique

Casino n'ira vraiment mieux que lorsque Rallye aura assaini sa situation -- DJ Plus

Casino Guichard Perrachon (EU:CO)
Graphique Historique de l'Action

1 an : De Oct 2018 à Oct 2019

Plus de graphiques de la Bourse Casino Guichard Perrachon


Dimitri Delmond,



Agefi-Dow Jones





PARIS (Agefi-Dow Jones)--Rarement Casino n'avait dévoilé à la fois des résultats et des perspectives aussi convaincants en façade et détaillés qu'il ne l'a fait jeudi à l'occasion de la publication de ses comptes 2018. L'an passé, le distributeur a atteint sans trembler tous ses objectifs financiers, donnant l'occasion à ses dirigeants de relever de 67% le montant de son plan de cession d'actifs non stratégiques concernant la France, à 2,5 milliards d'euros d'ici au premier trimestre 2020.



Fait rarissime, le groupe dirigé par Jean-Charles Naouri a même fait part de ses ambitions de moyen terme. Casino prévoit notamment d'accroître de plus de 10% par an le résultat opérationnel courant de ses activités françaises de distribution alimentaire entre 2019 et 2021, après une augmentation de 15,7% l'an passé.



En dépit de la confiance affichée par les dirigeants du groupe de grande distribution, son cours de Bourse fléchissait de 3,4% à 43,69 euros vers 15h50, ramenant à 20,2% ses gains salutaires enregistrés depuis le 1er janvier après sa chute de 28,1% en 2018.



Le marché se lasse de voir Casino peiner à se désendetter de manière organique, c'est-à-dire sans recourir à des cessions. L'an passé en France, le flux de trésorerie opérationnel ne couvrait pas le coût des frais financiers et du paiement des dividendes. "Lorsque les cessions seront bouclées, que se passera-t-il ?", se demande, perplexe, un analyste parisien.



Aussi, les investisseurs s'interrogent toujours sur la capacité du groupe à tenir la distance dans un secteur français de la grande distribution, saturé par un trop grand nombre d'acteurs possédant chacun plus de 10% du marché et se développant sur tous les fronts stratégiques (proximité, Internet, bio, etc.). "La situation actuelle n'est pas pérenne", a confié Clément Genelot, analyste chez Bryan Garnier, pour qui une consolidation du secteur en France est nécessaire. Ne serait-ce que pour envisager une diminution de la pression tarifaire.



Le poids écrasant de la dette de Rallye



La défiance de la Bourse à l'égard de Casino s'explique aussi par la situation financière de Rallye, son premier actionnaire avec 51,3% des titres. "L'endettement élevé de Rallye pèse sur l'équation financière de Casino", a souligné Clément Genelot. Ecrasé par une dette nette de 2,9 milliards d'euros à fin décembre 2018, soit autant qu'un an plus tôt, Rallye nantit toujours plus d'actions Casino au moment d'honorer ses engagements.



Incapable de se financer sur le marché obligataire du fait de la fragilité de ses équilibres financiers, Rallye a récemment été contraint de tirer sur ses lignes de crédit bancaire pour rembourser des obligations arrivant à échéance. Afin d'apporter les garanties prévues par ces prêts, la société holding a dû nantir 21% du capital du distributeur selon les calculs de L'Agefi, ajoutant un peu plus de pression sur le cours de Bourse.



"Malgré les récentes cessions d'actifs réalisées par Casino, la qualité du crédit du distributeur pourrait se dégrader si l'endettement de la société mère ne diminue pas de manière significative", avertit l'agence de notation Moody's. Dans ce contexte, le risque serait de voir Casino transformer durablement une part non négligeable de ses flux de trésorerie en dividende, afin de renflouer sa maison mère.



Interrogé par l'agence Agefi-Dow Jones en marge d'une conférence de presse sur les moyens à utiliser pour refinancer Rallye, Jean-Charles Naouri, PDG de Casino et président du conseil d'administration de Rallye, a refusé de commenter ces "sujets sensibles". Le dirigeant a toutefois reconnu être "actif" et "travailler sur différentes pistes" pour desserrer cette étreinte financière.



Deuxième valeur plus "shortée" d'Europe



La méfiance suscitée par cette structure actionnariale et la faible visibilité qui l'entoure attirent les spéculateurs. Selon les données du cabinet IHS Makit, Casino est la deuxième valeur la plus vendue à découvert en Europe devant Mediaset. Au 12 mars, quelque 17,5 millions d'actions du distributeur, représentant 35,4% de son capital flottant, étaient "shortées" par des fonds d'investissement.



D'après les déclarations faites aux différents régulateurs des marchés financiers européens, c'est Tybourne Capital Management qui détient la plus grande position courte nette vendeuse sur Casino (4,16% du capital flottant), devant Jericho Capital AM (3,66%) et Scopia Capital Management (3,49%).



Preuve du vif appétit des spéculateurs à la baisse pour Casino, "plus de 70% des actions du distributeur éligibles à un emprunt font actuellement l'objet d'un prêt", a indiqué Bassam Chekrane, spécialiste des produits financiers sur titres chez IHS Markit, à l'Agefi-Dow Jones.



Comble de l'histoire, l'action Rallye accélère de 4,5% à 12,25 euros jeudi. Les investisseurs sont manifestement rassurés de voir que les comptes 2018 ont bien été publiés ce jour. Des analystes rapportent que plusieurs fonds d'investissements craignaient de voir les commissaires aux comptes s'opposer au mode de comptabilité retenu par Rallye pour les actions Casino figurant dans son bilan. Elles y sont valorisés à 80,30 euros pièce, contre un cours de Bourse actuellement deux fois inférieur.



Mais Rallye a rappelé jeudi que ses capitaux propres "[n'étaient] pas impactés par [...] l'évolution du cours de Casino dans la mesure où les titres Casino sont comptabilisés à leur valeur historique et non à leur valeur de marché dans les comptes sociaux de Rallye". Aucune perte de valeur n'a été constatée lors du test annuel de dépréciation d'actifs, a ajouté la holding. Heureusement, car Rallye est soumis à un engagement bancaire lui interdisant de voir la valeur de ses fonds propres glisser sous le seuil de 1,2 milliard d'euros. A fin décembre dernier, les capitaux propres de Rallye s'élevaient à 1,79 milliard d'euros.



Tant que la situation de la holding de tête n'aura pas été assainie, son interdépendance avec Casino constituera un frein pour l'action du distributeur. Et ce, malgré ses progrès opérationnels.





-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



March 14, 2019 10:56 ET (14:56 GMT)




Copyright (c) 2019 L'AGEFI SA
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

Les cours EURONEXT (CAC 40, etc. ) et FOREX (les devises) sont en direct si connecté.
NYSE, AMEX, et ASX sont en différé d'environ 20 minutes. Les autres cours sont en différé d'environ 15 minutes.

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V:fr D:20191021 10:04:26