• Confirmation des objectifs industriels et commerciaux avec la construction, en France, de la première usine au monde exploitant la technologie de biorecyclage du PET de Carbios : Progression conforme aux objectifs de mise en service de l’unité en 2025
  • Partenariat mondial et exclusif avec Novozymes, garantissant l’approvisionnement en enzymes à l’échelle industrielle de l’usine de biorecyclage de PET de Carbios et de toutes les futures usines sous licences
  • Consolidation du partenariat avec Indorama Ventures qui prévoit de mobiliser environ 110 millions d'euros pour cette première usine
  • 54 millions d’euros d’aide de l’Etat via France 2030 et de la Région Grand-Est pour financer la construction de l’usine et accélérer les travaux de R&D
  • Renforcement de la structure financière du Groupe Carbios : succès d’une augmentation de capital de 141 millions d’euros auprès d’investisseurs français et internationaux
  • Position de trésorerie du Groupe Carbios de 78 millions d’euros au 30 juin 2023, n’incluant pas le produit net de l’augmentation de capital de 141 millions d’euros encaissé au second semestre 2023

Regulatory News:

Carbios, (Euronext Growth Paris : ALCRB), pionnier dans le développement et l'industrialisation de technologies biologiques pour réinventer le cycle de vie des plastiques et des textiles, annonce aujourd’hui ses résultats semestriels clos le 30 juin 2023 et approuvés par le Conseil d’administration de la Société.

Emmanuel Ladent, Directeur Général de Carbios : « Au cours de cette première période de l’exercice 2023, Carbios a franchi de nouvelles étapes scientifiques et opérationnelles majeures. En particulier, l’alliance stratégique avec Novozymes qui garantit la production de nos enzymes propriétaires à l’échelle industrielle, ainsi que notre partenariat avec Indorama Ventures pour la construction de la première usine au monde de biorecyclage du PET. Je tiens à remercier l’ensemble de nos collaborateurs, ainsi que toutes nos parties prenantes pour ces résultats qui confortent nos ambitions de devenir un leader mondial sur le marché du r-PET.

Pascal Bricout, Directeur de la Stratégie et des Finances de Carbios ajoute : « Fort de ces avancées, nous avons également réalisé avec succès une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription pour un montant brut total d’environ 141 millions d’euros, soit la plus importante levée de fonds sur Euronext Growth depuis 2015. Associé au soutien de l’Etat et de la région Grand-Est via un financement à recevoir de 54 millions d’euros, nous disposons désormais des ressources nécessaires pour construire notre première usine et assurer le déploiement commercial de nos activités à l’international. »

Un webcast et une conférence téléphonique se tiendront aujourd’hui à 16h00 (CET)

Emmanuel LADENT – Directeur Général / Pascal BRICOUT – Directeur de la Stratégie et des Finances

Accès à l’évènement : https://edge.media-server.com/mmc/p/wupra5gw

France : +33 (0)1 70 91 87 04

UK : +44 (0)1 212 818 004

US : +1 718 705 8796

Compte de résultat consolidé S1 2023 (en milliers d’euros)

 

30/06/2023

30/06/2022

6 mois

6 mois

 

 

Chiffre d'affaires

20

9

Frais de recherche et développement

-5 719

-5 540

Frais de recherche et développement

-9 438

-8 970

Subventions et autres produits de l'activité

2 517

2 825

Capitalisation des frais de développement

1 202

604

Frais commerciaux et marketing

-2 280

-1 354

Frais généraux et administratifs

-5 290

-4 637

Autres produits et charges opérationnels

-

26

Résultat opérationnel

-13 269

-11 496

Produits financiers

910

26

Charges financières

-1 301

-342

Résultat financier

-391

-316

Quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence

-

-

Résultat avant impôt

-13 660

-11 811

Impôt sur le résultat

-

-

Résultat net de la période

-13 660

-11 811

  • Charges opérationnelles courantes

Pour le premier semestre 2023, les charges opérationnelles s’élèvent à 13 289 K€ contre 11 531 K€ au premier semestre 2022.

Frais de Recherche & Développement nets : Le Groupe a poursuivi ses efforts de recherche et développement sur l’ensemble de ses thématiques d’innovation et en particulier sur le biorecyclage des plastiques et fibres en PET. Les frais de recherche et développement nets se sont élevés à 5 719 K€ sur le premier semestre 2023 contre 5 540 K€ sur le premier semestre 2022.

Au titre du premier semestre 2023 :

- Concernant les Frais de recherche et développement, le Groupe a engagé 9 438 K€ de dépenses, conformément à ses ambitions d’industrialisation. L’augmentation des frais de R&D est principalement liée aux travaux entrepris au démonstrateur industriel, aux différentes études (y compris d’ingénierie) en vue de la construction de l’usine de biorecyclage du PET, et enfin aux dépenses de R&D de Carbiolice. Les principales évolutions s’expliquent par l’augmentation des coûts de personnel avec un effectif en forte croissance notamment au démonstrateur industriel.

- Concernant les Subventions et autres produits de l'activité, le Groupe a constaté 2 517 K€ venant compenser en partie ces frais de R&D. Ce poste comprend notamment :

  • 2 139 K€ de crédits d’impôt recherche (« CIR ») au titre du premier semestre 2023, dont 1 721 K€ concernent Carbios et 418 K€ concernant Carbiolice ;

- Enfin, le Groupe a continué de capitaliser des Frais de développement relatifs au projet de biorecyclage du PET, à hauteur de 806 K€ pour le premier semestre 2023, en conformité avec les critères d’activation de la norme IAS 38.

Frais commerciaux et marketing : Les frais commerciaux et marketing s’élèvent à 2 280 K€ sur le premier semestre 2023 contre 1 354 K€ sur le premier semestre 2022. Cette hausse de 926 K€ provient principalement du renforcement des équipes commerciales du Groupe pour accompagner l’accélération de ses développements et être en mesure de répondre aux attentes du marché en proposant une solution de recyclage efficace et disponible à grande échelle.

Frais généraux et administratifs : Les frais généraux et administratifs s’élèvent à 5 290 K€ sur le premier semestre 2023 contre 4 637 K€ sur le premier semestre 2022. Cette hausse de 653 K€ s’explique principalement par la hausse des charges de personnel, conséquence des recrutements effectués par le Groupe

  • Résultat financier

Les produits financiers de la Société proviennent de la rémunération de placements monétaires et du dépôt à terme de ses liquidités. Les disponibilités sont systématiquement placées de façon sécurisée dans des produits monétaires sans risque.

Les charges financières proviennent des charges d’intérêts sur les emprunts, notamment auprès de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), ainsi que sur les avances remboursables.

  • Résultat net et situation financière

Le Groupe présente un résultat net correspondant à une perte de 13,7 millions d’euros au 30 juin 2023, contre une perte de 11,8 millions d’euros au 30 juin 2022.

Le Groupe dispose d’une situation financière solide, avec une trésorerie qui s’élevait à 78 millions d’euros au 30 juin 2023, contre 101 millions d’euros au 31 décembre 2022, et ce, avant prise en compte de l’augmentation de capital réalisée en juillet 2023 pour un montant brut d’environ 141 millions d’euros avant imputation des frais sur la prime d’émission.

Sur la base des éléments de trésorerie à date, de ses dépenses opérationnelles prévisionnelles, de l’augmentation de capital réalisée en juillet 2023 et des aides obtenues, la Société considère être en mesure de faire face à ses échéances à venir au-delà des douze prochains mois.

Faits marquants du premier semestre 2023 et évènements postérieurs à la clôture

Projet de construction, en France, de la première usine de biorecyclage du PET au monde

En partenariat avec Indorama Ventures, le leader mondial de la production de PET, Novozymes, leader mondial de la production d’enzymes et Technip Energies, leader de l’ingénierie dans les domaines de l’énergie, de la chimie et des industries biosourcées, nous avons posé les fondations pour engager la construction, en France, de la première usine de biorecyclage du PET au monde. Cette unité industrielle située à Longlaville (France) est conçue pour traiter 50 000 tonnes de déchets PET par an, soit l’équivalent de 2 milliards de bouteilles ou 2,5 milliards de barquettes. Cette usine, qui constitue une première mondiale, servira en outre à conforter le modèle économique de la Société qui consiste à licencier sa technologie à des industriels qui construiront leurs propres usines mais aussi à renforcer le savoir-faire de la Société dans sa stratégie de déploiement industriel et commercial via la concession de licences à l’international.

En juin 2023, nous avons franchi une étape importante dans notre collaboration avec Indorama Ventures en signant un Protocole d'intention (« non-binding MOU ») en vue de la construction de cette usine de biorecyclage du PET. Pour ce projet, Indorama Ventures prévoit de mobiliser environ 110 millions d'euros en fonds propres et en prêts non convertibles1.

Les travaux de construction respectent le calendrier, les demandes de permis ayant été déposées en décembre 2022 ; le démarrage de la construction, le recrutement et la formation du personnel de l'usine étant prévus pour la fin 2023, et la mise en service attendue en 2025. L'usine est conçue pour optimiser au maximum la circularité avec (i) une qualité de produit élevée, (ii) une réduction au minimum de la consommation d'énergie et de la production de déchets et (iii) des compléments d'amélioration comme une matière première d'origine textile de plus en plus importante et la réutilisation et le recyclage de l'eau des procédés.

Financements

En mai 2023, Carbios a annoncé la sélection de son projet par l’Etat en vue de l’obtention d’un financement à hauteur de 30 millions d’euros par l’Etat dans le cadre de France 2030, ainsi que 12,5 millions d’euros par la Région Grand-Est2.

Conjointement à ce soutien, Carbios s’est vue octroyée un financement de 11,4 millions d’euros par l’Etat dans le cadre de France 2030, dont 8,2 millions d’euros directement pour Carbios (5 millions d’euros sous forme d’avances remboursables) et 3,2 millions d’euros pour ses partenaires académiques INRAE, INSA et CNRS via les unités mixtes de service TWB et de recherche TBI. Cette aide permettra la poursuite des recherches d’optimisation et d’amélioration continue des technologies enzymatiques développées par Carbios, ainsi que l’exploration de nouvelles solutions de rupture.

En juillet 2023, Carbios a annoncé le succès de son augmentation de capital en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription pour un montant brut d’environ 141 millions d’euros3. Environ 85% du produit net de l’émission doit servir à financer la construction de l’usine de biorecyclage du PET pour laquelle l'investissement est estimé à environ 230 millions d'euros. La part de l'investissement dans cette usine non financée grâce au produit net de l'émission devrait être couverte grâce aux financements à recevoir d'Indorama Ventures (110 millions d’euros), aux subventions de l'Etat français (30 millions d’euros) et de la Région Grand-Est (12,5 millions d’euros) et par une partie de la trésorerie disponible.

Faits marquants des opérations

  • Alliance stratégique avec Novozymes

En janvier 2023, nous avons annoncé le renforcement de notre partenariat stratégique avec Novozymes au travers de la signature d’un accord exclusif et à long-terme garantissant la production et l'approvisionnement des enzymes propriétaires de Carbios à l'échelle industrielle pour notre première usine de biorecyclage du PET et tous nos futurs licenciés.

  • Mise à disposition de la documentation de licence

En avril 2023, nous avons finalisé la documentation d’ingénierie4 permettant de fournir à nos futurs licenciés les informations nécessaires pour les futures installations industrielles. Cette nouvelle étape dans le déploiement de notre technologie de biorecyclage du PET est le résultat du succès des opérations menées au démonstrateur et constitue le point de départ pour la conclusion de premiers accords de licences en 2024. Il permettra aux futurs licenciés de Carbios de concevoir, construire et exploiter de manière fiable leurs propres usines de biorecyclage du PET.

  • Sécurisation d’une première source d’approvisionnement avec Citeo

En avril 2023, nous avons sécurisé une première source d’approvisionnement avec Citeo pour notre usine de biorecyclage du PET. Cet accord à long-terme porte sur l’approvisionnement en déchets PET de type barquettes multicouches et monocouche. Ces déchets PET seront recyclés dans notre usine dont la mise en service est prévue en 2025.

Consortium textile et Fondation Ellen MacArthur

En février 2023, le groupe PVH a rejoint le Consortium textile fondé par Carbios avec On, Patagonia, PUMA et Salomon. Déterminés à accélérer la transition de l’industrie textile vers une économie circulaire, les membres du Consortium collaborent pour tester et optimiser la technologie révolutionnaire de biorecyclage de Carbios sur leurs produits. L’ambition commune des acteurs de ce Consortium est d’instaurer une vraie circularité dans cette industrie en innovant pour recycler les fibres d’un produit pour un autre et ainsi réduire le problème des déchets textiles dans une approche collaborative permettant de créer un futur plus durable.

En mars 2023, Carbios a rejoint le réseau de la Fondation Ellen MacArthur avec laquelle la Société partage l'engagement d’accélérer la transition vers une économie circulaire, notamment dans les domaines du plastique et de la mode. En rejoignant le réseau de la Fondation Ellen MacArthur, Carbios sera en contact avec d'autres leaders au sein du réseau d'économie circulaire de la Fondation composé d'entreprises, de décideurs politiques, de chercheurs, d'innovateurs et de leaders d'opinion du monde entier.

Technologie et Propriété Intellectuelle

En février 2023, nous avons clôturé avec succès l’étape clé finale du projet de recherche CE-PET, co-financé par l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir, désormais intégré à France 2030, et opéré par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). Dans le cadre de ce projet, Carbios est intervenu en qualité de Chef de file aux côtés de son partenaire académique INRAE5-TWB (Toulouse White Biotechnology). Le projet CE-PET, d’une durée de 4 ans, a permis de démontrer la capacité de Carbios à recycler des déchets complexes par voie enzymatique pour produire de nouvelles bouteilles et fibres.

En avril 2023, nous avons annoncé le développement d’un criblage microfluidique à ultra haut débit d'enzymes dépolymérisant le PET, en partenariat avec le Centre de Recherche Paul Pascal (une unité mixte de recherche du CNRS et de l’Université de Bordeaux, spécialiste de la microfluidique). Cette technologie de pointe permet de cribler des millions d’enzymes en une journée contre quelques milliers par semaine avec les technologies conventionnelles, accélérant le processus d’optimisation d’enzymes dégradant le PET. Cet avantage compétitif considérable permet à Carbios de réduire le délai entre la phase R&D et la production de ses enzymes propriétaires, et ainsi de développer plus rapidement des solutions concrètes à la pollution plastique.

En mars 2023, les chercheurs biotechnologistes de Carbios et du Toulouse Biotechnology Institute (TBI), ainsi que deux éminents professeurs en sciences des polymères de l’Université de Bordeaux ont publié dans Chemical Reviews un article intitulé « Enzymes’ power for plastics degradation » (La puissance des enzymes pour dégrader les plastiques). L’article est une revue exhaustive et critique citant près de 700 références de travaux de recherche publiés jusqu’à présent sur la dégradation enzymatique de tout type de plastiques (PET, PLA, polyoléfines, polyuréthanes, polyamides).

En mars 2023, nous avons annoncé l’expansion signification de notre portefeuille de propriété intellectuelle avec le doublement du nombre de brevets délivrés en deux ans. A date, Carbios possède 375 titres constituant 58 familles de brevets avec une forte couverture internationale pour son innovation de recyclage enzymatique des plastiques et fibres en PET et sa technologie de biodégradation du PLA.

Politique RSE

En juin 2023, Carbios a inscrit sa Raison d’Être dans ses Statuts, comme le permet la loi PACTE de 2019, à la suite du vote de l’Assemblée Générale du 22 juin 2023, à savoir « générer un impact social, sociétal et environnemental positif et significatif dans l’exercice de ses activités ». Cette Raison d’Être sous-tend l’activité de Carbios qui répond à l’urgence environnementale que constitue la lutte contre la pollution plastique.

Point Stratégique

En juin 2023, Carbios a organisé un Point Stratégique au cours duquel nous avons présenté le marché en forte croissance du r-PET, notre modèle d’affaires et notre stratégie de concession de licences, nos ambitions en termes de parts de marché à horizon 2030 et 2035, ainsi que nos projets d’expansion de notre portefeuille d’innovations (au-delà du PET et du PLA) à d’autres types de plastiques et notamment les polyamides et les polyoléfines. Cette visioconférence (synthétisée dans un communiqué de presse disponible sur le site internet de la Société) a également été l’occasion de revenir sur les avantages concurrentiels de la technologie de biorecyclage de Carbios, les performances de nos enzymes propriétaires et le déploiement commercial de notre solution de biodégradation du PLA prévue pour 2024.

Cette visioconférence est disponible en rediffusion via le lien suivant : https://edge.media-server.com/mmc/p/u2qw4cir

Renforcement de la gouvernance

Evolution du Conseil d’administration

En février 2023, Carbios a annoncé la cooptation au sein de son Conseil d’administration de Madame Karine AUCLAIR (Professeur de Chimie à l’Université McGill), de Monsieur Mateus SCHREINER GARCEZ LOPES (Directeur monde de la transition énergétique et des investissements chez Raizen), de Madame Amandine DE SOUZA (Directrice Générale leboncoin) et de Madame Sandrine CONSEILLER (ancienne PDG d’Aigle) en qualité d'administrateurs indépendants.

A date, la Société dispose de 7 administrateurs indépendants, soit 63,64% du nombre total d’administrateurs.

Distinction

En mai 2023, Carbios a été sélectionnée pour représenter l’innovation française au 6ème Sommet « Choose France » au Château de Versailles. « Choose France » est un sommet international dédié à l’attractivité de la France, une initiative d’Emmanuel Macron, Président de la République française. À cette occasion, Carbios a également annoncé avoir rejoint la communauté du Coq Vert lancée par Bpifrance en partenariat avec l’ADEME et le Ministère de la transition écologique, pour échanger entre dirigeants engagés et avancer son déploiement international.

Perspectives – confirmation des objectifs industriels et commerciaux

Compte-tenu des avancées significatives du Groupe au cours de ce premier semestre et du succès de l’opération de financement clôturée en juillet 2023, Carbios confirme ses objectifs opérationnels et le calendrier de déploiement industriel et commercial de sa technologie de biorecyclage des plastiques et fibres en PET6.

2023

  • Démarrage de la construction de l’usine de Longlaville à réception des permis au quatrième trimestre

2024

  • Recrutement de l’équipe d’exploitation de l’usine et formation au Démonstrateur

2025

  • Mise en service des unités

2026

  • Montée en régime

En parallèle, Carbios ambitionne de concéder les premières licences d’exploitation de sa technologie de biorecyclage en 2024.

Mise à disposition du rapport financier semestriel

Le rapport financier semestriel au 30 juin 2023 a été mis à disposition du public sur le site internet de la Société et déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers.

A propos de Carbios :

Carbios est une entreprise de biotechnologie qui développe et industrialise des solutions biologiques pour réinventer le cycle de vie des plastiques et textiles. Inspirée par la nature, Carbios développe des procédés biologiques à base d’enzymes pour déconstruire les plastiques avec pour mission d’éviter la pollution plastique et textile, et d'accélérer la transition vers une économie circulaire. Ses deux technologies innovantes dédiées au biorecyclage du PET et à la biodégradation du PLA sont en phase de en phase de montée en échelle industrielle et commerciale. Son usine de démonstration industrielle de biorecyclage est opérationnelle depuis 2021 et la première usine de biorecyclage au monde sera mise en service en 2025 en collaboration avec Indorama Ventures. Carbios a reçu une reconnaissance scientifique majeure avec la couverture de Nature et est soutenue par des marques prestigieuses des industries cosmétique, alimentaire et de l’habillement, en vue d’améliorer la recyclabilité et la circularité de leurs produits. Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe sont membres d'un consortium d'emballage fondé par Carbios et L'Oréal. On, Patagonia, PUMA, PVH Corp. et Salomon collaborent avec Carbios dans un consortium textile.

Visitez le site www.carbios.com pour en savoir plus sur les biotechnologies au service de la circularité des plastiques et textiles.

Twitter : Carbios / LinkedIn : Carbios / Instagram : insidecarbios

Informations sur les actions de Carbios :

ISIN Code FR0011648716 Ticker Code Euronext Growth: ALCRB LEI: 969500M2RCIWO4NO5F08

Carbios, fondée en 2011 par Truffle Capital, est éligible au PEA-PME, un programme gouvernemental permettant aux résidents français investissant dans des PME de bénéficier de réductions d'impôt sur le revenu.

Ce communiqué de presse et les informations qu'il contient ne constituent pas une offre de vente ou une sollicitation d'une offre d'achat ou de souscription d'actions de Carbios dans un quelconque pays.

Avertissement concernant les informations prospectives et les facteurs de risques :

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, et non des données historiques, et ne doit pas être interprété comme une garantie que les faits et données énoncés se produiront. Ces déclarations prospectives sont basées sur des données, des hypothèses et des estimations considérées comme raisonnables par Carbios. Carbios opère dans un environnement concurrentiel et en évolution rapide. L’entreprise n'est donc pas en mesure d'anticiper tous les risques, incertitudes ou autres facteurs susceptibles d'affecter son activité, leur impact potentiel sur son activité ou la mesure dans laquelle la matérialisation d'un risque ou d'une combinaison de risques pourrait conduire à des résultats significativement différents de ceux mentionnés dans toute déclaration prospective. Carbios attire votre attention sur le fait que les déclarations prospectives ne constituent en aucun cas une garantie de ses performances futures et que sa situation financière, ses résultats et ses flux de trésorerie réels ainsi que l'évolution du secteur dans lequel Carbios opère peuvent être significativement différents de ceux proposés ou suggérés par les déclarations prospectives contenues dans le présent document. En outre, même si la situation financière, les résultats, les flux de trésorerie et l'évolution du secteur dans lequel Carbios opère sont conformes aux informations prévisionnelles contenues dans le présent document, ces résultats ou évolutions peuvent ne pas constituer une indication fiable des résultats ou évolutions futurs de Carbios. Les lecteurs sont invités à examiner attentivement les facteurs de risque décrits dans le document de référence universel déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers ("AMF"), ainsi que dans le rapport financier semestriel disponible gratuitement sur le site internet de la Société. En cas de réalisation de tout ou partie de ces facteurs de risque ou autres, Carbios ne pourra en aucun cas être tenue pour responsable de toute décision ou action prise en relation avec les informations et/ou déclarations contenues dans le présent communiqué de presse ou de tout dommage y afférent. Ces informations sont données uniquement à la date du présent communiqué de presse. Carbios ne s'engage pas à publier des mises à jour de ces informations ou des hypothèses sur lesquelles elles sont fondées, sauf en cas d'obligation légale ou réglementaire qui lui serait applicable.

____________________

1 Sur la base et sous réserve des conditions générales du protocole d'intention 2 La mise en œuvre de ces financements est conditionnée à l’approbation par la Commission Européenne du régime d’aide d’Etat correspondant puis à la conclusion des conventions nationales d’aide 3 De plus amples informations sur les modalités de l’augmentation de capital clôturée avec succès en juillet 2023 sont disponibles dans le prospectus approuvé par l’Autorité des Marchés Financiers (« l’AMF ») le 21 juin 2023, sous le numéro 23-236, qui est disponible sans frais sur le site Internet de la Société (https://investir.carbios.com) ainsi que sur le site Internet de l’AMF (www.amf-france.org). 4 Document de synthèse des informations techniques (« TIS ») 5 Institut National de Recherche pour l'Agriculture, l'Alimentation et l'Environnement 6 Dates estimatives, dépendant notamment de l’octroi des permis de construire et d’exploiter, des autorisations environnementales et des modalités restants à définir pour cette collaboration entre Carbios et Indorama Ventures

Pour plus d'informations, veuillez contacter

CARBIOS Melissa Flauraud Relations Presse melissa.flauraud@carbios.com Benjamin Audebert Relations Investisseurs contact@carbios.com +33 (0)4 73 86 51 76

Relations Presse (France) Iconic Marie-Virginie Klein mvk@iconic-conseil.com +33 (0)1 44 14 99 96

Relations Presse (U.S.) Rooney Partners Kate L. Barrette kbarrette@rooneyco.com +1 212 223 0561

Relations Presse (DACH & UK) MC Services Anne Hennecke carbios@mc-services.eu +49 (0)211 529 252 22

Carbios (EU:ALCRB)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2024 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Carbios
Carbios (EU:ALCRB)
Graphique Historique de l'Action
De Mar 2023 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Carbios