(Actualisation: précisions sur l'autorisation de la FDA et sur la mise en vente du bon de revue prioritaire, commentaires d'analyste, cours de Bourse)



PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'action Valneva bondit vendredi, alors que la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité sanitaire américaine, a approuvé son candidat-vaccin contre le chikungunya, VLA1553.



A 11h30, le titre gagnait 9%, à 6,88 euros, soit la plus forte hausse au sein du SBF 120.



Le vaccin, commercialisé sous le nom d'Ixchiq, a été autorisé aux Etats-Unis pour les personnes de 18 ans et plus présentant un risque accru d'être exposées au virus, a indiqué Valneva dans un communiqué. Ce vaccin unidose contient le virus atténué, une technique classique utilisée pour d'autres vaccins.



"Cette décision constitue une excellente nouvelle pour Valneva après la déconvenue de son vaccin Covid", a commenté Mohamed Kaabouni, analyste chez Portzamparc, qui a souligné que cette décision de la FDA représentait le principal catalyseur du titre à court terme.



Dans ce cadre, l'intermédiaire financier a relevé son objectif de cours sur le titre de 10,10 euros à 11 euros et a maintenu sa recommandation "acheter".



L'Ixchiq est le premier vaccin autorisé au monde contre le chikungunya, un marché estimé à plus de 500 millions de dollars par an d'ici à 2032, a rappelé l'analyste.



Valneva prévoit de commencer à commercialiser le vaccin aux Etats-Unis au début de l'année prochaine.



Une demande d'autorisation a également été déposée par Valneva auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA) et de Santé Canada.



Par ailleurs, le groupe a confirmé son intention de vendre le bon de revue prioritaire (PRV) qu'il a reçu de la FDA afin de le récompenser de ses recherches pour répondre à un besoin médical non satisfait.



"Cette transaction est courante chez les biotechs. Elle permettra à Valneva de renforcer sa trésorerie et de financer ses programmes de recherche et de développement (R&D)", a précisé Mohamed Kaabouni.



Les grands laboratoires sont friands de ces bons de revue de la FDA, assimilables à des "passe-droits". Ils garantissent que l'autorité sanitaire américaine étudiera en priorité le dossier d'autorisation de mise sur le marché déposé par le détenteur du bon.



"Détenir un bon de revue prioritaire permet d'avancer de plusieurs mois la commercialisation d'un produit, soit de gagner potentiellement des dizaines de millions de dollars supplémentaires", a souligné Mohamed Kaabouni, qui a ajouté que ces bons se négociaient autour de 100 millions de dollars l'unité.



-Pierre-Jean Lepagnot, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 95; pjlepagnot@agefi.fr ed: LBO



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 10, 2023 05:30 ET (10:30 GMT)




Copyright (c) 2023 L'AGEFI SA
Valneva (EU:VLA)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2024 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Valneva
Valneva (EU:VLA)
Graphique Historique de l'Action
De Mar 2023 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Valneva