Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Total (FP)

- Modifié le 09/2/2017 18:47
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1527 - Membre depuis: 24/6/2003
Intraday Stock Chart: Total SAGraphiques historiques: Total SA
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

Agenda

- See more at: http://www.total.com/fr/actionnaires/investisseurs-institutionnels/agenda#sthash.S2RuEvQl.dpuf


https://www.youtube.com/watch?v=3AQGjLOJAcg


https://www.youtube.com/watch?v=3AQGjLOJAcg





Réponses
848 Réponses
 ...   8   ... 
141 de 848 - 09/5/2016 09:23
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

Saft (EU:SAFT)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Lundi 9 Mai 2016

Plus de graphiques de la Bourse Saft

Une erreur s'est glissée dans le titre de notre précédente dépêche

concernant Saft. Bien lire que l'OPA de Total doit être libellée à 36,5

euros par titre, et non 9,5 euros comme indiqué par erreur.



(CercleFinance.com)

- Total et Saft ont annoncé lundi avoir signé un accord de

rapprochement qui va passer par le dépôt d'une offre publique d'achat

volontaire sur le fabricant de batteries industrielles.



Le projet

d'offre vise l'ensemble des actions Saft à un prix de 36,5 euros par

action, coupon de 0,85 euro par action détaché, soit un montant

d'acquisition total de 950 millions d'euros.

Le prix proposé

fait ressortir une prime de 38,3% par rapport au cours de clôture de

vendredi dernier, c'est-à-dire 26,4 euros, et une prime de 41,9% sur la

moyenne six mois.



L'offre valorise la société sur la base de neuf

fois son Ebitda 2015, faisant ressortir une prime de contrôle

substantielle au regard des multiples des sociétés du secteur des

batteries.

Le conseil de surveillance de Saft, qui approuvé le

projet de rapprochement à l'unanimité, dit considérer le projet d'offre

publique de Total comme conforme à l'intérêt de la société, de ses

actionnaires et de ses salariés.



Le conseil fait d'ores et déjà part de son intention de recommander aux actionnaires d'apporter leurs titres à l'offre.



'L'adossement

de Saft Groupe à Total permettra à Saft de devenir le fer de lance du

Groupe dans le secteur du stockage d'électricité', a expliqué de son

côté Patrick Pouyanné, le PDG de Total.



Le groupe pétrolier

français explique que l'acquisition de Saft s'inscrit pleinement dans

son ambition de se développer dans les métiers des énergies

renouvelables et de l'électricité, une stratégie initiée avec

l'acquisition de SunPower en 2011.

142 de 848 - 09/5/2016 09:28
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

PARIS (Reuters) -
Total a annoncé lundi un projet d'acquisition du fabricant de batteries
Saft pour 950 millions d'euros afin de se développer dans le stockage
d'électricité.

Le groupe pétrolier précise dans un communiqué que son
projet d'offre vise l'ensemble des actions Saft au prix de 36,50 euros
par action, soit une prime de 38,3% par rapport à son cours de clôture
de vendredi.

Le conseil de surveillance de Saft a approuvé à l'unanimité le projet de rapprochement, ajoute Total.

(Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

143 de 848 - 09/5/2016 09:41
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002



Publié le 09/05/2016 à 09h10

(Boursier.com) — En marge de l'OPA lancée sur le fabricant de batteries SAFT à 36,5 euros par action, l'actualité boursière Total
est marquée par un ajustement d'analyste. Selon nos informations, UBS
est passé de "achat" à "neutre" sur la major pétrolière française,
malgré une valorisation rehaussée de 42 à 43 euros. Cette dégradation
s'explique avant tout par l'absence de potentiel identifié sur le titre
suite à l'appréciation du cours de bourse ces dernières semaines. Côté
prix du pétrole, UBS estime que le potentiel de rattrapage n'est pas
épuisé. Cependant, le broker s'attend à l'avenir à un rebond moins
rapide que précédemment, justifiant une plus grande prudence sur les
titres du secteur. A la Bourse de Paris, L'action Total recule de 0,45% à 42,75 euros ce lundi dans les premiers échanges.

144 de 848 - 09/5/2016 09:54
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

La compagnie pétrolière Total (FP.FR) a déposé
une offre publique d'achat (OPA) d'un montant de 950 millions d'euros
sur le fabricant de batteries de haute technologie Saft (SAFT.FR), ont
annoncé les deux groupes dans un communiqué commun lundi.




Cette opération a été approuvée "à l'unanimité" par le conseil de
surveillance de Saft, qui a l'intention de recommander à ses
actionnaires d'apporter leurs titres à l'offre, selon le communiqué.




"L'acquisition de Saft s'inscrit pleinement dans l'ambition de Total
de se développer dans les métiers des énergies renouvelables et de
l'électricité initiée avec l'acquisition de SunPower en 2011", a déclaré
Patrick Pouyanné, le PDG de Total. Cette opération "nous permettra
d'intégrer dans notre portefeuille d'activités des solutions de stockage
d'électricité, compléments indispensables à l'essor des énergies
renouvelables", a-t-il ajouté.



Total offre 36,50 euros
par action Saft, hors coupon de 0,85 euro par titre. L'action Saft a
terminé vendredi à 26,40 euros. Vers 9h15 lundi, la cotation du titre
n'avait toujours pas repris. De son côté, l'action Total cède 0,5% à
42,73 euros.



Cette OPA valorise Saft 9 fois l'excédent
brut d'exploitation (Ebitda) dégagé en 2015, "faisant ressortir une
prime de contrôle substantielle au regard des multiples des sociétés du
secteur des batteries", ont souligné les deux groupes dans leur
communiqué.





-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com ed: VLV





(END) Dow Jones Newswires



May 09, 2016 03:18 ET (07:18 GMT)

145 de 848 - 09/5/2016 10:09
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002


investir.fr |
Le 09/05/16 à 09:20


Total vient de dévoiler son projet d’OPA pour 950 millions d’euros sur
le spécialiste des batteries de haute technologie Saft Groupe.
L’opération fait ressortir une prime de 38,3 %. En Bourse, le titre Saft
Groupe est suspendu de cotation.



Confronté à la chute des cours de l’or noir, le géant pétrolier Total
entend réorganiser ses activités et les diversifier. Quoi de mieux
alors et, surtout, de plus rapide, que de racheter une société
existante. Ce sera bientôt chose faite. Le groupe dirigé depuis dix-neuf
mois par Patrick Pouyanné
a annoncé, avant l’ouverture de la Bourse, ce lundi, la signature d’un
projet d’offre publique d’achat (OPA) amicale sur le spécialiste des
batteries lithium Saft
Groupe, dont le montant s’élève à 950 millions d’euros. Par action,
cela représente 36,50 euros. Il en ressort une prime de 38,3 % par
rapport au cours de clôture de Saft
Groupe vendredi (26,40 euros) et de 24,2 % comparé à la moyenne
pondérée par les volumes de l’action ces douze derniers mois. « Cette
offre valorise la société sur la base de ses derniers comptes publiés à
9 fois son Ebitda 2015, faisant ressortir une prime de contrôle
substantielle au regard des multiples des sociétés du secteur des
batteries
», souligne Total dans un communiqué. « Je pense que c’est une offre raisonnable, la grande majorité des analystes fixant un objectif de cours à 30 euros par action, a ajoutéle PDG de Total à l’agence de presse AFP.
Et le projet industriel qu’on va présenter devrait convaincre les
actionnaires comme il a convaincu le conseil de surveillance. »
A terme, le géant pétrolier entend posséder l’intégralité de Saft Groupe et le retirer de la cote.

PUBLICITÉ

inRead invented by Teads

L’opération
devrait être lancée début juin, après le feu vert de l’Autorité des
marchés financiers. Le conseil de surveillance de Saft Groupe a d’ores
et déjà approuvé le projet à l’unanimité et il recommandera aux
actionnaires d’apporter leurs titres à l’opération.

En avril, Total avait annoncé la création d’une nouvelle branche d’activité, baptisée « Gas Renewables & Power ». Son objectif : assurer le développement du groupe dans le domaine des énergies renouvelables, du gaz naturel et de l’électricité. Le groupe a également de nombreuses ambitions dans les énergies vertes.


En

savoir plus sur

http://investir.lesechos.fr/actions/actualites/tot...

146 de 848 - 09/5/2016 12:21
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

Saft (EU:SAFT)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Lundi 9 Mai 2016

Plus de graphiques de la Bourse Saft

La compagnie pétrolière Total (FP.FR) a déposé une offre publique
d'achat (OPA) d'un montant de 950 millions d'euros sur le fabricant de
batteries de haute technologie Saft (SAFT.FR), ont annoncé les deux
groupes dans un communiqué commun lundi.



Cette
opération a été approuvée "à l'unanimité" par le conseil de surveillance
de Saft, qui a l'intention de recommander à ses actionnaires d'apporter
leurs titres à l'offre, selon le communiqué.




"L'acquisition de Saft s'inscrit pleinement dans l'ambition de Total de
se développer dans les métiers des énergies renouvelables et de
l'électricité initiée avec l'acquisition de SunPower en 2011", a déclaré
Patrick Pouyanné, le PDG de Total. Cette opération "nous permettra
d'intégrer dans notre portefeuille d'activités des solutions de stockage
d'électricité, compléments indispensables à l'essor des énergies
renouvelables", a-t-il ajouté.



Dans le cadre de son
plan "One Total", présenté en mars, la compagnie pétrolière française
s'est notamment fixé pour objectif de réaliser à terme 20% de son
chiffre d'affaires dans la génération d'électricité, en se développant
dans les énergies renouvelables et la chaîne de l'électricité.





Accélération du développement de Saft






"Total permettra à Saft d'accélérer son développement sur le plan
technologique, en renforçant ses capacités de recherche et
développement, financier, en lui permettant d'accélérer ses
investissements, et commercial, grâce à une assise mondiale qui élargira
les débouchés de Saft", a pour sa part déclaré Ghislain Lescuyer, le
président du directoire de Saft, à Dow Jones Newswires.




"Total a l'intention de préserver l'autonomie de Saft dans le groupe.
Mon rôle dans l'entreprise restera le même et les équipes de Saft
resteront en place", a-t-il précisé pendant un entretien téléphonique.





"Prime de contrôle substantielle"






Total offre 36,50 euros par action Saft, hors coupon de 0,85 euro par
titre. L'action Saft a terminé vendredi à 26,40 euros, après avoir
atteint un sommet à 37,80 euros le 29 juin dernier. La cotation du titre
Saft reprendra mardi à l'ouverture, a indiqué un porte-parole de la
société à Dow Jones Newswires. A 11h35, l'action Total gagnait 0,2% à
43,04 euros.



Cette OPA valorise Saft 9 fois l'excédent
brut d'exploitation (Ebitda) dégagé en 2015, "faisant ressortir une
prime de contrôle substantielle au regard des multiples des sociétés du
secteur des batteries", ont souligné les deux groupes dans leur
communiqué.



Sous la houlette de Ghislain Lescuyer,
président du directoire depuis mai 2015, Saft a lancé en novembre
dernier "Power 2020", un plan stratégique destiné à lui permettre de
générer à l'horizon 2019 un chiffre d'affaires supérieur à 900 millions
d'euros et une marge brut d'exploitation (Ebitda) de plus de 16%.




Lors de la publication de ses résultats 2015, Saft avait cependant
prévenu que 2016 constituerait un exercice de transition en raison d'un
environnement économique volatil et incertain, alors que les premiers
effets de son plan stratégique ne devraient porter leurs fruits qu'à
partir du second semestre.





-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com ed: VLV





(END) Dow Jones Newswires



May 09, 2016 05:35 ET (09:35 GMT)

147 de 848 - 09/5/2016 13:35
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - UBS (London: 0QNR.L - actualité) a ramené lundi sa recommandation sur Total (London: 524773.L - actualité) de 'achat' à 'neutre' avec un objectif de cours réduit de 43 à 42 euros, conseillant aux investisseurs de faire une 'pause'.



Dans

une note sectorielle, le courtier rappelle que le secteur pétrolier et

gazier européen s'est fortement mis en évidence au cours des quatre

premiers mois de l'année.



'Après avoir touché un plancher le 20

janvier, le secteur s'est apprécié de 25%, signant une surperformance de

16% par rapport au reste de l'Europe', rappelle le broker.

148 de 848 - 09/5/2016 15:36
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

Total (EU:FP)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Lundi 9 Mai 2016

Plus de graphiques de la Bourse Total

(CercleFinance.com) - A contre-courant de la tendance à Paris, Total

recule de 0,7% sous le poids d'une dégradation de recommandation chez

UBS de 'achat' à 'neutre' avec un objectif de cours réduit de 43 à 42

euros.



'Après avoir touché un plancher le 20 janvier, le secteur

pétrolier et gazier s'est apprécié de 25%, signant une surperformance de

16% par rapport au reste de l'Europe', rappelle le broker.



Par

ailleurs, Total ont annoncé lundi un accord avec Saft par lequel la

compagnie pétrolière va déposer une OPA volontaire sur le fabricant de

batteries industrielles, à un prix de 36,5 euros par action, soit un

montant d'acquisition total de 950 millions d'euros.

Le prix

proposé fait ressortir une prime de 38,3% par rapport au cours de

clôture de vendredi et valorise la société sur la base de neuf fois son

Ebitda 2015, faisant ressortir une prime de contrôle substantielle au

regard des multiples des sociétés du secteur des batteries.

Le

conseil de surveillance de Saft a approuvé le projet de rapprochement à

l'unanimité, et a fait part de son intention de recommander aux

actionnaires d'apporter leurs titres à l'offre.



Total explique

que l'acquisition de Saft s'inscrit pleinement dans son ambition de se

développer dans les métiers des énergies renouvelables et de

l'électricité, une stratégie initiée avec l'acquisition de SunPower en

2011.

149 de 848 - 09/5/2016 17:28
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - BNP Paribas, agissant pour

le compte de Total, a déposé auprès de l'AMF un projet d'offre publique

d'achat visant les actions de Saft Groupe, dont la cotation sera reprise

le 10 mai.



L'initiateur qui ne détient à ce jour aucun titre

Saft, s'engage irrévocablement à acquérir la totalité des 25.514.100

actions existantes et des actions susceptibles d'être émises avant la

clôture de l'offre ou de l'offre ré-ouverte.



L'offre publique

sera caduque si l'initiateur ne détient pas directement et indirectement

un nombre d'actions représentant une fraction du capital ou des droits

de vote supérieure à 50%.



Il se réserve la faculté de demander,

dans un délai de trois mois à compter de la clôture de l'offre

ré-ouverte, et si les conditions requises sont remplies, la mise en

oeuvre d'un retrait obligatoire visant les titres Saft non présentés à

l'offre.

150 de 848 - 09/5/2016 17:46
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

Energies renouvelables: Pourquoi l'acquisition de Saft par Total est un joli coup

Challengesil y a 16 minutes



  • Partager
  • Tweet


  • 15122246_original.jpghttp://globalfinance.zenfs.com/images/FR_AFTP_Challenges_LIVE/15122246_original.jpg" alt="Challenges Total">Challenges - Challenges Total

S’il
est toujours étonnant de voir un grand pétrolier investir en dehors des
hydrocarbures, il en va différemment pour Total. Cela fait près de dix
ans que le groupe cherche à se diversifier dans les renouvelables.

Dans
le business, c’est bien connu, il vaut mieux acheter au son du canon.
C’est notamment le cas dans le pétrole. La chute des prix de l’or noir a
fragilisé nombre d’acteurs, ce qui a entraîné un mouvement de
consolidation. Total a décidé d’y participer. Mais ce matin, le géant
français n’a pas porté son dévolu sur un de ses pairs pétroliers ou
gaziers mais sur Saft, un fabricant de batteries haute technologie. Pour
cette ex-filiale d’Alcatel, il est prêt à mettre 950 millions d’euros
sur la table. Une surprise ? Oui et non.

S’il est toujours étonnant de voir un grand pétrolier investir en
dehors des hydrocarbures, il en va différemment pour Total. Cela fait
maintenant près de dix ans que le groupe cherche à se diversifier dans
les renouvelables. En 2011, l’ancien PDG Christophe de Margerie avait
misé un milliard d’euros sur SunPower, un fabricant californien de
panneaux photovoltaïques qui a la caractéristique d’adresser à la fois
le marché résidentiel, les clients commerciaux et les industriels tout
en étant présent sur l’amont et l’aval du cycle. Son successeur Patrick
Pouyanné a poursuivi sur cette même voie (le groupe investit 500
millions de dollars par an dans les renouvelables). Il y a trois
semaines, il annonçait que Total allait modifier son organisation. A
compter du 1 er septembre, la multinationale disposera aux côtés des
divisions exploration-production et raffinage-pétrochimie, d’une
nouvelle branche « gas renewables and power », dédiée à la production et
à la vente d’électricité.

Neuf fois l'Ebitda de Saft

L’acquisition de Saft

... Lire la suite sur Challenges

151 de 848 - 09/5/2016 20:07
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

Sur les 5 derniers jours, le titre s'est effondré de 4.21%. Depuis le début de l'année, il est en hausse de 1.98%.



Du point de vue de l'analyse technique : le RSI est supérieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est inférieur à sa ligne de signal et positif. Le (Taiwan OTC: 8490.TWO - actualité) titre pourrait corriger à court terme. Enfin, le titre est supérieur à sa moyenne mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en baisse depuis quelques jours.



Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 45.6 puis 46.8. Tandis que les prochains supports sont sur : 41.1 puis 40.3.



Notre préférence : Achetez Total (FP) tant que 40.3 est support.



Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 40.3.
Cours de référence : 42.1.

Copyright 1999 - 2016 TRADING CENTRAL

152 de 848 - 10/5/2016 08:52
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009



Publié le 10/05/2016 à 08h40

(Boursier.com) — Ça bouge chez Total. Le géant pétrolier qui a annoncé hier le rachat du fabricant de batteries Saft
pour 950 millions d'euros a mis en vente sa filiale allemande Atotech
spécialisée dans la chimie de métallisation. Dans un entretien accordé
au Figaro, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, explique que "le métier
d'Atotech ne s'inscrit pas dans la vision stratégique du groupe". La
filiale réalise 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires. "Comme pour
Bostik (les adhésifs, repris par Arkema), nous aurons le souci de
trouver pour Atotech un acquéreur qui s'engage à pérenniser sa
trajectoire", précise le patron de Total.

153 de 848 - 10/5/2016 12:06
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

Total acquiert Saft et met en vente Atotech




  • Home
    ECONOMIE
    Entreprises

    • Par
      Frédéric De Monicault ,
      Bertille Bayart
    • Mis à jour le 09/05/2016 à 18:35
    • Publié

      le 09/05/2016 à 17:32




Le siège de Total.

INFO
LE FIGARO - Le géant pétrolier a annoncé lundi le rachat du spécialiste
des batteries Saft. Il va se délester parallèlement d'Atotech, sa
filiale allemande dans la chimie. Deux opérations placées sous le signe
de la cohérence stratégique, selon le PDG Patrick Pouyanné.


Publicité






Actualité chargée chez Total. Le géant pétrolier français a officialisé lundi matin une offre d'achat sur Saft,
l'entreprise française centenaire, spécialiste des batteries de haute
technologie pour l'industrie. Un dossier sur lequel planche Total depuis
quelques mois et qui a bénéficié de l'aval unanime du conseil de
surveillance de Saft Groupe. «Cette acquisition peut sembler surprenante
de loin mais elle s'inscrit au contraire pleinement dans notre
stratégie à vingt ans, explique Patrick Pouyanné. À cette échéance, nous
serons toujours un acteur majeur du pétrole et du gaz, mais nous serons
aussi un acteur des énergies renouvelables et de la chaîne de
l'électricité. Dans cette perspective, la maîtrise du stockage de
l'énergie induite par les batteries représente un avantage
considérable.»

«En 2011, nous avions acheté SunPower, le
spécialiste américain des modules solaires dont la technologie est
mondialement reconnue comme particulièrement innovante, rappelle Patrick Pouyanné.
L'acquisition de Saft s'inscrit dans le cadre d'une démarche similaire:
intégrer à notre groupe un acteur industriel reconnu et dont le
potentiel de développement va être optimisé grâce à Total.» Cette
logique prend encore plus de sens car la batterie est l'outil par
excellence qui permet de remédier au caractère intermittent de la
production d'électricité d'origine renouvelable. Patrick Pouyanné note
encore à quel point l'essor programmé des objets connectés et de la
mobilité électrique rendent cruciale la possibilité de s'appuyer sur la
technologie des batteries.

Contrôle de la trajectoire financière et investissements pour le futur

Parallèlement à l'offre sur Saft, Patrick Pouyanné a indiqué lundi au Figaro
qu'il mettait en vente sa filiale allemande Atotech spécialisée dans la
chimie de métallisation, notamment des circuits imprimés. Là encore,
selon le patron de Total, une opération placée sous le signe de la
cohérence stratégique car «le métier d'Atotech ne s'inscrit pas dans la
vision stratégique du groupe». Atotech, qui réalise 1 milliard d'euros
de chiffre d'affaires, est la dernière activité sur le créneau de la
chimie de spécialités dont se déleste Total après les engrais, les
matériaux composites et les adhésifs - «parce qu'ils ne rentrent pas
dans le cadre de notre projet industriel», précise Patrick Pouyanné.
«Comme pour Bostik (les adhésifs, repris par Arkema), «nous aurons le
souci de trouver pour Atotech un acquéreur qui s'engage à pérenniser sa
trajectoire.»

Le dirigeant prend également bien soin de
souligner que Total n'a pas besoin de vendre Atotech pour financer le
rachat de Saft, de l'ordre d'un milliard d'euros. À intervalles
réguliers, le dirigeant a rappelé que la stricte discipline financière
pratiquée par le groupe sur le court terme ne l'empêchait surtout pas de
saisir les opportunités sur le moyen terme. «Nous avons les moyens
d'avancer sur ces deux jambes, de contrôler soigneusement notre
trajectoire financière tout en réalisant les investissements nécessaires
pour garantir l'efficacité du futur périmètre du groupe».





micronav.png



  • Les auteurs

  • Sur le même sujet

  • Réagir
    (0)


  • Partager


  • Imprimer




La rédaction vous conseille :

  • Total poursuit son régime sec
  • Total se réorganise pour se développer dans l'électricité
154 de 848 - 11/5/2016 10:25
La Forge Messages postés: 1210 - Membre depuis: 03/8/2000

Total (EU:FP)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mercredi 11 Mai 2016

Plus de graphiques de la Bourse Total

Le groupe pétrolier français Total (FP.FR) a décidé de lancer une
émission d'obligations hybrides. Les banques prennent des ordres
mercredi pour un emprunt hybride perpétuel. Le prix indicatif se
situerait autour de 4%, mais un courtier qui ne participe pas à la
constitution du livre d'ordres évalue la juste valeur à 30 points de
base de moins. Ces titres de dette sont remboursables au bout de six
ans. Dans une note publiée mercredi, la recherche crédit de Kepler
Cheuvreux indique que l'emprunt hybride de Total pourrait ouvrir la voie
à une émission de Repsol, qui attend une "fenêtre de lancement".





-Tasos Vossos, Dow Jones Newswires (Version française Céline Fabre) ed: VLV





(END) Dow Jones Newswires



May 11, 2016 03:39 ET (07:39 GMT)

155 de 848 - 12/5/2016 19:03
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

Total. HSBC relève son cours cible de 46,5 euros à 47.
En
savoir plus sur
http://investir.lesechos.fr/marches/les-recos-des-...

156 de 848 - 13/5/2016 18:42
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

Analyse Technique

icon_help.png

panel_splitter.png

panel_expanded.png


5617_20160513151635.gif

13/05/2016 15:17

Total CT : prudence

Notre point pivot est sur 40,50.



Notre préférence : tant que 40,50 n'est pas enfoncé nous sommes haussiers avec comme objectifs: 45,10 puis 47,40.



Scénario alternatif : sous 40,50, baisse probable vers 38,00 puis 35,20.



Commentaire : les indicateurs techniques journaliers sont mitigés et appellent à la prudence.



Supports et résistances court terme :
Résistance 3 : 50,2 **
Résistance 2 : 47,4 **
Résistance 1 : 45,1 **
Dernier : 42,45
Support 1 : 40,5 **
Support 2 : 38 **
Support 3 : 35,2 **

157 de 848 - 15/5/2016 21:35
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

24/05/16 | 10:00 Assemblée générale

158 de 848 - 15/5/2016 21:38
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

June 06, 2016

Ex-dividend date for the remainder of the 2015 dividend

159 de 848 - 16/5/2016 09:52
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

GB: Total inaugure son nouveau projet gazier en mer du Nord




share with twitter




share with LinkedIn


http://www.zonebourse.com/TOTAL-4717/actualite/GB-Total-inaugure-son-nouveau-projet-gazier-en-mer-du-Nord-22363889/" target="popup">
share with facebook




share via e-mail






0





0



16/05/2016 | 09:17

LONDRES
- Le géant pétrolier français Total a inauguré lundi son nouveau
projet gazier en mer du Nord près des îles Shetland écossaises, dont la
production doit assurer jusqu'à 8% de la consommation de gaz
britannique.

Ce projet, baptisé Laggan-Tormore, comprend quatre puits
sous-marins situés à 600 mètres de profondeur et raccordés à une
nouvelle usine de traitement de gaz construite sur les îles Shetland.
Lancée le 7 février, la production a atteint depuis son plafond de
90.000 barils par jour d'équivalent pétrole (bep/j).

"Cette infrastructure entre les fonds marins et la terre est
la première de ce type dans ce pays et va fournir 8% de ses besoins
quotidiens en gaz, tout en fondant le potentiel pour de futurs
développements dans la zone des Shetland de l'Ouest", a expliqué le PDG
de Total, Patrick Pouyanné.

Le gaz sortant de l'usine de traitement, qui dispose d'une
capacité de production de 500 millions de pieds cube standard par jour,
est acheminé vers les îles britanniques par gazoduc.

Les exploitants ont choisi de construire cette usine sur les
îles plutôt que d'exploiter les puits via une plate-forme en mer afin de
réduire les coûts d'exploitation, au moment où les projets coûteux sont
rendus difficiles à rentabiliser par la chute des cours des
hydrocarbures.

"Ceci est un vote de confiance pour l'industrie offshore
pétrolière et gazière" en mer du Nord, a salué la ministre britannique
de l'Energie, Amber Rudd, alors que ce secteur particulièrement
important pour l'économie écossaise a subi dernièrement des vagues de
suppressions d'emplois.

Total contrôle 60% du gisement de Laggan-Tormore, dont il est
l'opérateur, le danois Dong Energy et le britannique Scottish and
Southern Energy en détenant chacun 20%. Le groupe français avait cédé
cette participation à ce dernier en juillet 2015, dans le cadre d'un
vaste plan de cession d'actifs destiné à faire face à la chute des cours
du pétrole.

Le gisement de Laggan-Tormore dispose de réserves estimées à 170 millions de barils équivalent pétrole.

awp.png



share with twitter




share with LinkedIn


http://www.zonebourse.com/TOTAL-4717/actualite/GB-Total-inaugure-son-nouveau-projet-gazier-en-mer-du-Nord-22363889/" target="popup">
share with facebook




share via e-mail





0





0


160 de 848 - 16/5/2016 10:26
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

TOTAL : La situation technique est plutôt incertaine

TEC le 16/05/2016 à 08:59

0















http://bour.so/n/0bd63f7">

Partager
0

http://www.boursorama.com/actualites/total-la-situation-technique-est-plutot-incertaine-0bd63f70a1f9a14e70849380736b5461&via=Boursorama&related=boursorama">

Tweet





http://bour.so/n/0bd63f7&title=TOTAL+%3A+La+situation+technique+est+plut%C3%B4t+incertaine&overview=TOTAL+%3A+La+situation+technique+est+plut%C3%B4t+incertaine&urllanguage=fr&urlaffiliate=32003&encoding=UTF-8">viadeo.png

e7dbb928b15626909869d77e7f17dcb3-627x440TOTAL : La situation technique est plutôt incertaine

SYNTHESE


Le MACD est positif mais inférieur à sa ligne de signal. La dynamique
en cours est interrompue. Dans le cas où le MACD deviendrait négatif, le
repli des cours pourrait se poursuivre. Les indicateurs de puissance,
comme le RSI, ne nous donnent pas d'indications particulières à court
terme. Les indicateurs stochastiques ne donnent pas de signaux clairs
pour les jours à venir. Les volumes échangés sont supérieurs à la
moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Après un plus haut à 45.12 EUR le titre corrige vers la moyenne mobile à
50 jours à 41.83 EUR : le comportement des cours sur ce niveau
permettra d'envisager la poursuite du mouvement à moyen terme. Les
premiers points d'achats (ou supports court terme) sont à 40.76 EUR et
39.1 EUR. Les résistances sont à 45.73 EUR et 47.38 EUR.

Dernier cours :42.82

Support :40.76 / 39.1

Resistance :45.73 / 47.38

Opinion court terme :negative

Opinion moyen terme :positive

848 Réponses
 ...   8   ... 
Messages à suivre: (848)
Dernier Message: 15/Oct/2019 07h58

Titres Discutés
EU:FP 46.46 1.3%
Total SA
Total SA
Total SA
Indices Mondiaux
Australia 0.3%
Brazil 0.4%
Canada 0.2%
France 1.0%
Germany 1.2%
Greece 0.5%
Holland 0.8%
Italy 1.3%
Portugal 0.3%
US (DowJones) 1.0%
US (NASDAQ) 1.3%
United Kingdom -0.0%
Palmarès Hausse (%)
EU:RED 0.08 166.7%
EU:NLFBU 0.01 40.0%
EU:HIPAY 6.00 22.4%
EU:ALCJ 1.65 22.2%
EU:NLFBS 0.01 20.0%
EU:ALSPW 0.01 16.5%
EU:PREC 206 13.8%
EU:MLNMA 3.76 13.3%
EU:PUBBS 11.80 12.4%
EU:FUR 6.82 11.5%
Dernières Valeurs Consultées
EU
FP
Total
Inscrivez-vous aujourd'hui pour consulter ce titre en streaming sur le Moniteur ADVFN. Vous pourrez ajouter et visualiser jusqu'à 110 des vos actions préférée et c'est complètement gratuit..

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P: V: D:20191015 19:18:10