ADVFN Logo
Registration Strip Icon for default Inscrivez-vous gratuitement pour obtenir des cotations en temps réel, des graphiques interactifs, un flux d'options en direct et plus encore.

Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Actualités:bruxelles Soupçonne Intel De Nouveaux Comportements De Concurrence Déloyale (Actualisation) (INTC)

- 17/7/2008 23:56
AFIN
ATTENTION - ajoute réaction d'Intel ///

BRUXELLES (AFX) - La Commission européenne a annoncé jeudi
qu'elle soupçonnait le géant américain des microprocesseurs Intel de nouveaux
comportements de concurrence déloyale.
Bruxelles indique avoir envoyé jeudi à Intel une nouvelle "lettre de
griefs", dont le contenu renforce son idée que l'américain a "abusé de sa
position dominante" dans le secteur des puces informatiques afin d'exclure son
principal rival AMD (Advanced Micro Devices), numéro deux du secteur.
Intel s'est dit "naturellement déçu que la Commission ait décidé d'émettre
une nouvelle lettre de griefs" et a assuré que la gestion du groupe "avait
toujours été respectueuse de la législation, pro-compétition et bénéfique pour
les consommateurs".
"Nous allons évaluer cette nouvelle lettre de griefs et répondre pleinement,
mais il est clair que les allégations proviennent de la même série de plaintes
que notre concurrent, AMD, a déposées auprès des régulateurs et des tribunaux à
travers le monde depuis plus de dix ans", a indiqué le groupe dans un
communiqué.
"Nous sommes confiants dans le fait que notre réponse montrera que ces
accusations (...) sont infondées", a ajouté Intel.
Les services européens de la concurrence avancent trois nouvelles
accusations très précises à l'encontre d'Intel.
Intel aurait accordé des rabais importants à un gros distributeur européen
d'ordinateurs personnels pour l'inciter à vendre prioritairement ses produits.
Intel aurait payé un fabricant de PC pour retarder la mise sur le marché
d'une ligne de produits équipés de la puce de son compatriote AMD.
Par la suite, Intel aurait offert à ce même fabricant des ristournes
importantes à condition d'équiper tous ses ordinateurs avec des microprocesseurs
Intel.
Dans le cadre d'une enquête sur les pratiques commerciales du géant
américain (ouverte au début des années 2000), la Commission avait déjà envoyé
une première listes de griefs à Intel en juillet 2007. Cette première liste a
d'ailleurs été complétée jeudi.
Intel dispose de huit semaines pour répondre à cette nouvelle salve de
reproches et a ensuite le droit de demander à être entendu à Bruxelles dans une
confrontation orale.
Si les soupçons exprimés jeudi sont confirmés, Bruxelles pourra alors exiger
d'Intel de cesser ses pratiques et lui infliger une amende.
Déjà condamné en Corée du Sud et au Japon, le leader mondial des
microprocesseurs fait officiellement l'objet depuis début juin d'une enquête aux
Etats-Unis pour concurrence déloyale envers son rival AMD.
Il détient 80% du marché des microprocesseurs ("le moteur" des ordinateurs),
contre 20% pour AMD.
Intel a défendu sa place contre son rival par une féroce guerre des prix de
plusieurs années, qui a plongé AMD dans le rouge depuis six trimestres
d'affilée.
Dans cette guerre, la marge brute des deux groupes a baissé, mais surtout
celle d'AMD qui a fondu jusqu'à 33% du chiffre d'affaires l'an dernier, alors
que celle d'Intel, passée sous les 50% en cours d'année, est depuis revenue à
54%.
Intel est d'ailleurs toujours resté largement bénéficiaire, malgré une
baisse de ses résultats en 2006.




cm-chl/sf/ol








Lire l\'article:http://fr.advfn.com/actualites/Bruxelles-soupconne-Intel-de-nouveaux-comportement_27382248.html

Réponses
1 Réponses
1
1 de 1 - 17/7/2008 23:56
beurrelu
plus on est fort plus on tape sur les petits pour qu ils coulent
1 Réponses
1
Messages à suivre: (1)
Dernier Message: 17/Juil/2008 21h56

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

Support: support@advfn.fr