Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Suez Environnement (SEV)

- 02/4/2009 13:45
ludoverblog Messages postés: 2356 - Membre depuis: 16/11/2005

Suez Environnement est recherché ce matin après l’annonce du succès du placement d'un emprunt obligataire de 1,8 milliard d'euros. Lancée à l'issue d'un road show auprès d'investisseurs pan-européens, cette opération a été sur-souscrite plus de 5 fois a indiqué la société de services aux collectivités. « Le succès rencontré par cette transaction inaugurale confirme la qualité de la signature du groupe, qui bénéficie d'une notation A3 stable par Moody's et la confiance du marché dans ses perspectives à long terme … et atteste de la solidité de la structure financière et de la visibilité de ses flux de liquidités», a commenté la direction du groupe.
Techniquement, la construction d’un plus bas à 9,70 EUR a suscité une première vague de rattrapage. L’objectif de cette première hausse est atteint à 11,7 EUR.
En données hebdomadaires, dans la mesure où la tendance de fond ne présente pas de signes de surachat ou de divergence baissière, le scénario de rattrapage technique n’est pas remis en cause ni l’objectif moyen terme à 12,96 EUR.
A plus court terme, la zone des 11,7 EUR ne devrait pas céder sans opposer de la résistance.
Opinion : Positive avec comme objectif 12,96.
Warrants: CALL 06/09 Strike 13,00 (ex. G410Z)

ludoverblog-sev-02042009.gif

http://ludo.over-blog.net
Réponses
331 Réponses
   4   ... 
61 de 331 - 11/4/2014 09:37
waldron Messages postés: 9627 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Degrémont a remporté auprès de Petrobras (Berlin: PJXC.BE - actualité) un nouveau contrat d'ingénierie et de fourniture d'unités de traitement d'eau qui équiperont deux FPSO, unités flottantes de production, de stockage et de déchargement utilisée dans l'industrie pétrolière.

Ce contrat octroyé à la filiale de Suez Environnement porte sur la conception et la fourniture de deux unités d'élimination des sulfates et deux unités d'osmose inverse pour la dilution du pétrole.

Les unités d'élimination des sulfates traiteront l'eau de mer pour la rendre propre à l'injection d'eau. Les unités d'osmose inverse transformeront l'eau de mer en eau douce afin d'éliminer les sels contenus dans le pétrole brut.

'Au niveau mondial, le marché de l'eau pour l'industrie est l'un des quatre axes stratégiques de développement de Suez Environnement, dont l'objectif est d'atteindre une croissance annuelle de 10% entre 2012 et 2016', rappelle Marie-Ange Debon, directrice générale adjointe en charge de la division internationale de Suez Environnement.
62 de 331 - 11/4/2014 20:02
waldron Messages postés: 9627 - Membre depuis: 17/9/2002
Sur les 5 derniers jours, le titre s'est effondré de 4.38%. Depuis le début de l'année, il est en hausse de 9.02%.

Du point de vue de l'analyse technique : le RSI est inférieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est inférieur à sa ligne de signal et positif. Le MACD doit enfoncer la ligne du zéro pour valider une poursuite de la baisse. Enfin, le titre est inférieur à sa moyenne mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en baisse depuis quelques jours.

Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 14.7 puis 15. Tandis que les prochains supports sont sur : 13.5 puis 13.2.

Notre préférence : Vendez Suez Environnement (SEV) tant que 15 est résistance.

Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 15.
Cours de référence : 14.2.
TRADING CENTRAL
63 de 331 - 12/4/2014 21:57
waldron Messages postés: 9627 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - L'acquisition annoncée ce matin en Australie ne provoque aucune réaction positive du titre, en recul de plus de 1% actuellement. L'action se paye actuellement sur un PER supérieur à 20.

64 de 331 - 12/4/2014 22:56
Anonyme
je ne veux pas d'un salopard

qui soliloque 24/24 sur le chien qui se mord la queue
tout en laissant - volontairement - le chat se noyer
Ca l'amuse qui sait

Dommage qu'on ne fusille les salopards qu'en temps de guerre
je t'aurai volontiers envoyé au peloton

La page est tournée
65 de 331 - 14/4/2014 09:49
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000
Dernier cours : 14.2
Support : 13.89 / 13.7
Resistance : 15.27 / 15.47
Opinion court terme : neutre
Opinion moyen terme : neutre

TEC
66 de 331 - 14/4/2014 20:28
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000
(CercleFinance.com) - Suez Environnement, via sa filiale Safege, remporte un contrat de 17 millions d'euros sur cinq ans pour le syndicat des eaux d'île-de-France (SEDIF).

Safege est attributaire des accords cadres pour la maîtrise d'oeuvre des usines de production d'eau potable, des ouvrages de relèvement et de stockage, et des ouvrages de transfert gérés par le SEDIF.

En outre, Safege réalise la maîtrise d'oeuvre des programmes pluri-annuels de renouvellement des canalisations de distribution entre 2015 et 2017 sur les secteurs Oise et Marne (102 communes et 60 millions d'euros de travaux).
67 de 331 - 16/4/2014 10:03
waldron Messages postés: 9627 - Membre depuis: 17/9/2002
PARIS, 16 avril (Reuters) - Utilities:
* Exane BNP Paribas relève son conseil sur Suez Environnement de "neutre" à "surperformer" et celui sur Veolia Environnement de "sous-performer" à "neutre" (Alexandre Boksenbaum-Granier)

68 de 331 - 16/4/2014 10:09
waldron Messages postés: 9627 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Une note d'Exane BNP Paribas publiée ce matin contribuait à tirer vers le haut des actions de Suez Environnement (+ 3,5% à 14,2 euros) comme celle de Veolia (+ 3,4% à 14,2 euros), qui tient la tête des plus fortes progressions de l'indice CAC 40. Les analystes estiment en effet que 'les étoiles sont alignées en faveur d'une fusion'. Si leur conseil sur Veolia passe de sous-performance à neutre avec une cible à 15 euros (+ 3 euros), celui sur Suez Environnement remonte de 'neutre' à 'surperformance' avec un objectif relevé de 14 à 17,5 euros.

En effet, rappelle Exane, les deux géants français des services aux collectivités avaient déjà évoqué un rapprochement voilà deux ans. Mais depuis, les choses ont sensiblement changé : la pression concurrentielle s'est notamment accrue du fait des acteurs asiatiques.

Or 'les questions antitrust constituent un obstacle majeur', indique la note, tout spécialement des activités concentrées en France représentant 12% environ de l'EBITDA.

Mais Suez Environnement dispose de plus d'options à ce jour, par exemple la mise en Bourse de sa branche Eau. 'Sinon, le ton 'pro-industriel' du nouveau Premier ministre français (Manuel Valls, ndlr) suggère que l'opération pourrait recevoir un soutien politique', indique Exane. Enfin, la Caisse des dépôts pourrait échanger ses participations dans Veolia (8,85%) et Suez (1,98%) contre la division Eau France de Veolia, conjecture Exane.

Par ailleurs, Exane souligne que le régulateur exerce une pression croissante sur GDF Suez afin qu'il se 'détache' de Suez Environnement, dont le groupe énergétique détient 35,7%. Le scénario de sortie idéal serait que GDF Suez récupère à l'occasion la participation de Veolia dans Dalkia International, supputent les spécialistes.

Enfin, 'le rapprochement de Suez et de Veolia pourrait constituer le prochain projet majeur du Groupe Bruxelles-Lambert (GBL ; le holding belge d'Albert Frère et des Desmarais, ndlr) après la fusion Lafarge-Holcim', indique Exane.

Dans le cas d'une fusion et grâce aux synergies, Exane estime que la valorisation des groupes pourrait gagner jusqu'à 60%, dans le meilleur des cas.

69 de 331 - 18/4/2014 12:15
waldron Messages postés: 9627 - Membre depuis: 17/9/2002
Dernier cours : 14.72
Support : 12.79 / 12.17
Resistance : 14.95 / 15.56
Opinion court terme : negative
Opinion moyen terme : positive


TEC
70 de 331 - 24/4/2014 08:53
waldron Messages postés: 9627 - Membre depuis: 17/9/2002
Le groupe de services aux collectivités Suez Environnement (SEV.FR) a confirmé jeudi ses prévisions pour 2014 en dépit d'une baisse de ses résultats au premier trimestre, pénalisés par des effets de change défavorables et la fin de contrats à l'international.


Entre janvier et mars, le résultat brut d'exploitation (Ebitda) de Suez Environnement a reculé de 2,2% à données publiées, à 552 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a diminué de 2,1% à 3,3 milliards d'euros.


Selon le consensus Factset, les analystes attendaient en moyenne un Ebitda de 570,5 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros.


Suez Environnement souffre toujours de la morosité du secteur de la gestion de l'eau et des déchets en Europe. La faiblesse de la consommation liée à la crise économique, la régulation plus stricte sur l'environnement et l'assèchement des conditions de crédit à long terme ont réduit le nombre de contrats potentiels.


Le groupe a toutefois pu procéder à des augmentations tarifaires et a développé de nouveaux services qui ont permis au chiffre d'affaires de la branche Eau Europe de progresser de 2,2%. Les revenus de la division Déchets Europe ont reculé de 0,6%, pénalisés par la baisse des prix des matières premières secondaires.


A l'international, l'activité a été plus difficile pour Suez Environnement au premier trimestre. Le chiffre d'affaires a reculé de 10,2% en données publiées et de 3% en donénes organiques. La filiale Degrémont a souffert de la fin de certains contrats au Chili et au Moyen-Orient.


A cela s'ajoute l'effet du renforcement de l'euro, face notamment au dollar australien et au peso argentin, qui a pesé à hauteur de 94 millions d'euros sur le chiffre d'affaires du premier trimestre.


Malgré un début d'année difficile, Suez Environnement a confirmé ses objectifs financiers. Il table pour cette année sur une croissance organique supérieure ou égale à 2% de son résultat brut d'exploitation et sur un cash flow libre d'environ 1 milliard d'euros.


Par ailleurs, Suez Environnement a réduit sa dette financière nette à 7 milliards d'euros à fin mars, coontre 7,6 milliards d'euros au premier trimestre 2013 et 7,2 milliards d'euros à la fin de l'année dernière.


LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:


"Ce premier trimestre 2014 est caractérisé par une performance satisfaisante de notre groupe dans les trois divisions et ce, dans un contexte économique qui semble se stabiliser en Europe. L'activité Eau Europe progresse grâce à la poursuite efficace de notre politique commerciale, le développement des nouveaux services et des indexations tarifaires satisfaisantes. Les activités à l'International, tant en Asie, en Afrique qu'en Amérique du nord, sont en croissance. Par ailleurs, l'amélioration sensible de l'activité Déchets observée en fin d'année dernière se poursuit. Elle se matérialise par une hausse des volumes traités de 1,7%. Enfin, grâce au maintien de la discipline en termes de génération de liquidités, le groupe a continué à accroitre sa flexibilité financière", a déclaré le directeur général, Jean-Louis Chaussade, cité dans un communiqué.


LE CONTEXTE:


Face à l'affaiblissement de la conjonture en Europe, Suez Environnement a consacré une partie des quatre dernières années à réduire ses coûts et à étendre son activité à l'international, notamment en Asie et en Australie. Le groupe a notamment mis en place Compass, un plan d'économies de 400 millions d'euros sur la période 2010-2012 qui a permis de comprimer les coûts de 180 millions d'euros en 2013.


-Blandine Hénault et Géraldine Amiel, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53; blandine.henault@wsj.com


COMMUNIQUES FINANCIERS DE SUE ENVIRONNEMENT :


http://www.suez-environnement.fr/actualites/communiques-de-presse/
71 de 331 - 24/4/2014 09:17
waldron Messages postés: 9627 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Suez Environnement a réalisé au premier trimestre 2014 un chiffre d'affaires en croissance organique de +1,2% à 3353 millions d'euros.

En tenant compte d'un impact défavorable de change de -2,7% et d'un effet périmètre de -0,5%, le chiffre d'affaires du groupe de services aux collectivités a diminué de 2,1% en données brutes.

Les segments eau Europe et déchets Europe sont ressortis en croissances organiques respectives de +3,7% et +1,7%, alors que le segment international a baissé de -3,0%, affecté par le caractère cyclique des activités de Degrémont, résultant notamment de la fin de certains contrats au Chili et au Moyen Orient.

Le RBE (résultat brut d'exploitation) à fin mars 2014 s'est établi à 552 millions d'euros, en progression organique de +3,2%, supérieure donc à celle du chiffre d'affaires. La marge RBE est ressortie à 16,5%, stable par rapport au premier trimestre 2013.

Compte tenu de ces résultats en ligne avec ses prévisions, Suez Environnement maintient l'ensemble de ses objectifs pour l'année 2014 (avec l'hypothèse de croissance du PIB de 1% dans l'Eurozone).

72 de 331 - 24/4/2014 09:36
waldron Messages postés: 9627 - Membre depuis: 17/9/2002
par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Suez Environnement a annoncé jeudi une hausse de ses volumes de déchets traités en Europe, pour la première fois depuis deux ans, mais le groupe a aussi subi des effets de change défavorables significatifs au premier trimestre.

Le numéro deux mondial du traitement de l'eau et des déchets a confirmé l'ensemble de ses objectifs pour 2014 et réaffirmé qu'il disposait de la flexibilité nécessaire pour réaliser des acquisitions ciblées.

Son segment Déchets Europe a bénéficié au premier trimestre d'un effet volumes traités positif à hauteur de +1,7% "qui résulte à la fois d'un environnement macroéconomique qui semble se stabiliser et du démarrage des nouvelles installations", a précisé Suez Environnement dans un communiqué.

Cet effet volume a toutefois été minoré par le prix des matières premières secondaires.

"Est-ce que les volumes de déchets ont vocation à rester dans (une) fourchette de 1% à 2% sur l'ensemble de l'année ? Vu d'aujourd'hui, notre vision est plutôt positive dans ce domaine", a déclaré le directeur financier du groupe, Jean-Marc Boursier, lors d'une conférence téléphonique.

Le groupe a bâti ses prévisions sur l'hypothèse d'une croissance des volumes de déchets en Europe de 1% sur l'ensemble de 2014, a-t-il rappelé.

Globalement, Suez Environnement a en outre subi au premier trimestre un effet de change négatif de 94 millions d'euros sur son chiffre d'affaires et de 30 millions sur son résultat brut d'exploitation (RBE), principalement dû à la dépréciation du dollar australien et du peso chilien par rapport à l'euro.

Le groupe a ainsi enregistré au cours des trois premiers mois de l'année un RBE de 552 millions (+3,2% en variation organique, -2,2% en brute) et un chiffre d'affaires de 3.353 millions (-2,1% en données brutes, +1,2% en organique). Sa marge RBE sur chiffre d'affaires s'établit ainsi à 16,5%, stable par rapport au premier trimestre 2013, mais serait ressortie à 16,9% sans les effets de change.


"PAS DE RÉFLEXION" SUR L'ACTIONNAIRE DE RÉFÉRENCE

Les objectifs annuels de numéro deux mondial du traitement de l'eau et des déchets, confirmés, incluent une croissance organique de son RBE d'au moins 2% en 2014, un dividende au moins égal à celui de 0,65 euro proposé au titre de 2013, un ratio de dette financière nette sur RBE "aux alentours" de 3 fois et un cash-flow libre d'environ 1 milliard d'euros.

Son directeur financier a en outre indiqué que le groupe disposait d'une "flexibilité financière d'environ 700 millions d'euros" et visait des acquisitions en respectant ses priorités stratégiques : les nouveaux services dans l'eau, la valorisation des déchets, le développement à l'international et l'eau industrielle.

Interrogé sur la structure du capital de Suez Environnement, Jean-Marc Boursier a dit que le groupe n'avait "pas du tout de réflexion" sur un éventuel changement d'actionnaire de référence.

GDF Suez, qui détient près de 36% du capital de Suez Environnement, a déclaré plusieurs fois qu'il souhaitait rester cet actionnaire de référence, a-t-il également rappelé.

Ces déclarations interviennent après une note d'Exane BNP Paribas, mi-avril, dans laquelle le broker envisageait la possibilité d'une fusion entre Suez Environnement et Veolia Environnement, ce qui les a fait bondir en Bourse malgré un démenti des deux groupes.

L'action Suez Environnement a terminé mercredi sur un cours de 14,64 euros, affichant un gain de 12,4% depuis le début de l'année, après un bond de 43% en 2013, pour une capitalisation proche de 7,5 milliards.



(Edité par Dominique Rodriguez)

73 de 331 - 25/4/2014 18:51
maywillow Messages postés: 1302 - Membre depuis: 27/1/2002
(CercleFinance.com) - Suez Environnement propose à ses collaborateurs en France et à l'international de souscrire à Sharing, sa seconde offre d'actionnariat réservée aux salariés.

Sharing 2014 s'adresse à plus de 76.000 salariés du groupe dans 22 pays : Allemagne, Belgique, Brésil, Chili, Chine, Espagne, Etats-Unis, Finlande, France, Hong-Kong, Inde, Italie, Luxembourg, Macao, Maroc, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse.

La période de réservation s'étend du 28 avril au 16 mai 2014, la fixation du prix de souscription interviendra le 23 juin 2014, la période de souscription/rétractation s'étend du 24 au 27 juin 2014, tandis que le règlement/livraison des actions se fera le 21 juillet 2014.

74 de 331 - 28/4/2014 09:30
maywillow Messages postés: 1302 - Membre depuis: 27/1/2002
SUEZ ENVIRONNEMENT SA : La tendance baissière peut reprendre


TEC le 28/04/2014 à 08:38

SYNTHESE


Le MACD est négatif et inférieur à sa ligne de signal. Cette configuration dégrade les perspectives sur le titre. Le RSI n'indique pas encore une survente donc la poursuite de la baisse est techniquement possible. Les indicateurs stochastiques ne donnent pas de signaux clairs pour les jours à venir. Les volumes échangés sont supérieurs à la moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le mouvement haussier semble être arrêté. Le titre est sous sa moyenne mobile à 50 jours située à 14.38 EUR. Le premier support est à 13.3 EUR, puis à 12.66 EUR et la résistance est à 15.54 EUR, puis à 16.17 EUR.

Dernier cours : 14.14
Support : 13.3 / 12.66
Resistance : 15.54 / 16.17
Opinion court terme : negative
Opinion moyen terme : neutre
75 de 331 - 29/4/2014 13:28
waldron Messages postés: 9627 - Membre depuis: 17/9/2002
Le titre Suez Environnement regarde vers le bas en matinée à Paris, en baisse de -0,6% à 14,045 euros, après la décision de la SocGen (Paris: FR0000130809 - actualité) d'abaisser sa recommandation à "conserver", contre "acheter" précédemment. Le courtier a ajusté de 16,30 à 15,30 euros par action son objectif. Il estime que les actifs internationaux du groupe perdent en valorisation à cause notamment des effets de change....


Retrouvez cet article sur Boursier.com

76 de 331 - 02/5/2014 22:33
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000
Suez Environnement : support à 13.

Tradingcentral.fr

Sur les 5 derniers jours, le titre a peu évolué, perdant 1.98%. Depuis le début de l'année, il est en hausse de 8.29%.

Du point de vue de l'analyse technique : le RSI est inférieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est inférieur à sa ligne de signal et négatif. La configuration est baissière à court terme. Enfin, le titre est inférieur à sa moyenne mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en hausse depuis quelques jours.

Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 14.5 puis 14.7. Tandis que les prochains supports sont sur : 13.3 puis 13.

Notre préférence : Le titre Suez Environnement (SEV) est baissier tant que 14.7 est résistance.

Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 14.7.
Cours de référence : 14.1.

77 de 331 - 03/5/2014 19:55
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000
SUEZ ENVIRONNEMENT : Suez Environnement-Socgen abaisse son conseil à "conserver"
29/04/14 à 08:46 - Reuters 0 Commentaire(s)

29 avril (Reuters) - Suez Environnement -SocGen abaisse son conseil d'"achat" à "conserver".

78 de 331 - 04/5/2014 18:24
maywillow Messages postés: 1302 - Membre depuis: 27/1/2002
Après les télécoms et l'énergie, l'eau. 2014 fait bouger les lignes du capitalisme français. Après SFR et Alstom, les spécialistes de l'eau Suez et Veolia se préparent à une remise à plat de leur actionnariat. Depuis trois ans, ils sont à la peine. Et d'abord en France. Leurs premiers clients, les communes, révisent leurs contrats avec un seul objectif : obtenir de fortes baisses de prix. Résultat : leurs marges ont fondu de 40% au cours des deux dernières années. Échaudés, certains actionnaires songent à se retirer.

Selon plusieurs sources internes et externes, Suez Environnement envisage la sortie partielle de son premier actionnaire, GDF Suez (36%). En juillet 2013, ce dernier a dénoué ses liens avec ses partenaires au capital, un préalable à tout désengagement. Deux banques d'affaires (Nomura et Crédit agricole) ont étudié la vente d'un bloc de 10% à 15% de GDF Suez dans sa filiale. Soit un ticket de 700 millions à 1 milliard d'euros. Un plan démenti par les deux sociétés : "Nous n'avons aucun projet de cession de cette participation, même partielle." Rien à ce jour, donc. Mais d'ici à la fin de l'année, le contexte pourrait changer. "Ça se fera un jour, reconnaît un proche de la direction. On ne peut pas s'engager au-delà de six mois." Sauf que les entrées et sorties d'actionnaires dans ces grands groupes se préparent longtemps à l'avance. "C'est un secret de Polichinelle que Suez Environnement n'est plus stratégique pour GDF Suez, tranche un de ses principaux actionnaires. Ils veulent se recentrer sur l'énergie."

Les Espagnols en soutien chez Suez
GDF Suez aimerait donc céder un bloc de titres à un nouveau partenaire industriel. Des discussions auraient eu lieu il y a six mois avec le japonais Itochu, déjà allié au groupe de Gérard Mestrallet pour exploiter une centrale nucléaire en Turquie. Un autre scénario, plus crédible, passerait par un élargissement du partenariat avec les Espagnols d'Agbar, dont Suez Environnement détient déjà 75%. Le schéma consisterait pour le groupe français à racheter les 25 % restants, détenus par la banque espagnole Caixa, en échange d'une entrée à son capital à hauteur de 5% à 10%. En lieu et place de GDF Suez. "Son directeur général, Jean-Louis Chaussade, a toujours pensé à ses partenaires espagnols pour stabiliser le capital, explique un de ses anciens concurrents. Et Agbar est très puissant à l'international." Ses implantations en Amérique du Sud, en Turquie et aux États-Unis sont autant de clés pour Suez Environnement, très concentré sur la France. Lorsque GDF Suez se retirera, il sera temps pour le distributeur d'eau de songer à abandonner le nom de son propriétaire. Selon nos informations, sa direction étudie, avec l'aide d'un cabinet externe, un changement de marque pour sa filiale. Un point également démenti.

La Norvège en renfort chez Veolia
Ce remue-ménage au sein de Suez Environnement fait aussi écho à celui de son concurrent. Veolia réfléchit également à une recomposition de son tour de table. Son premier actionnaire, la Caisse des dépôts, veut prendre du recul. Mi-mars, dans un entretien aux Échos, son ancien directeur général, Jean-Pierre Jouyet avait jeté un pavé dans la marre en reconnaissant "n'avoir pas nécessairement vocation à rester le premier actionnaire". Dans un premier temps, l'institution publique, qui détient près de 10% du groupe, descendrait, d'ici à un an, à 5%.

Dans le même sens, l'année suivante, l'assureur Groupama (5%) et la famille Dassault (6%) pourraient se retirer, même si la position de cette dernière reste ambiguë. Le PDG de Veolia, Antoine Frérot, s'est mis en quête de trouver d'autres alliés pour sécuriser le capital de son groupe. Il a engagé des discussions avec le fonds souverain norvégien, le plus gros du monde avec 620 milliards d'euros en poche. Déjà détenteur de 3% du groupe, il pourrait doubler sa part à 6% et marquer sa présence en entrant au conseil d'administration. Un autre fonds souverain, celui d'Arabie saoudite, s'intéresserait aussi à Veolia. Tous deux rejoindraient un troisième : celui du Qatar, qui, avec 4,5%, n'entend pas céder sa place.

Plus d'actu finance/économie avec Boursier.com


Matthieu Pechberty - Le Journal du Dimanche

dimanche 04 mai 2014

79 de 331 - 04/5/2014 18:33
maywillow Messages postés: 1302 - Membre depuis: 27/1/2002
GDF Suez envisage une sortie partielle de Suez Environnement-JDD
dimanche 4 mai 2014 17h44
Imprimer cet article[-] Texte [+] PARIS, 4 mai (Reuters) - Une sortie partielle de GDF Suez de Suez Environnement, dont il est l'actionnaire majoritaire avec 36% du capital, serait à l'étude selon Le Journal du Dimanche, un scénario démenti à Reuters par les deux sociétés.
"Nous n'avons aucun projet de réduire, même partiellement, notre participation dans Suez Environnement", a déclaré dimanche une porte-parole de GDF Suez.

Suez Environnement a également démenti tout accord ou négociation en vue d'une baisse de la participation de GDF Suez.

Selon le JDD, qui cite des "sources internes et externes", les banques Nomura et Crédit agricole auraient étudié la vente d'un bloc de 10% à 15% de GDF Suez dans le capital du numéro deux mondial du traitement de l'eau et des déchets.

L'un des schémas envisagés, selon le journal, passerait par une entrée dans le capital de Suez Environnement de la banque espagnole Caixa, qui détient par ailleurs 25% du groupe espagnol Aguas de Barcelona (Agbar), détenu à 75% par Suez Environnement.

D'après le JDD, Suez Environnement rachèterait à Caixa les 25% qu'elle détient dans Agbar en échange de l'entrée à hauteur de 5% à 10% de la banque espagnole dans son capital, qui prendrait ainsi la participation cédée par GDF Suez.

En juillet 2013, GDF Suez a laissé expirer un pacte d'actionnaires de 2008 sur le capital de Suez Environnement.

Depuis, des rumeurs récurrentes de cessions ont circulé. Mais les deux groupes ont régulièrement démenti ces rumeurs. (Sophie Louet avec Geert De Clercq, édité par Juliette Rouillon)

80 de 331 - 05/5/2014 10:32
waldron Messages postés: 9627 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Les démentis se succèdent sur une sortie partielle de GDF Suez du capital du groupe. Le titre ne bouge pas actuellement et se paye sur un PER de 14 aux cours actuels.

331 Réponses
   4   ... 
Messages à suivre: (331)
Dernier Message: 27/Nov/2015 19h17

Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

Se connecter à ADVFN
S'inscrire maintenant

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V: D:20220925 04:51:19