Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Alstom

- 11/2/2016 10:47
waldron Messages postés: 8096 - Membre depuis: 17/9/2002
Intraday Stock Chart: AlstomGraphiques historiques: Alstom
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

Publié le 11/02/2016 à 10h14

(Boursier.com) — Alstom a été choisi par la société de logistique Metrans Rail (Deutschland) GmbH pour fournir deux locomotives hybrides Prima H3 destinées à des opérations de manoeuvre sur le port de Hambourg. Alstom assurera par ailleurs la maintenance de ces locomotives pendant une période de dix ans. Les locomotives devraient être livrées au cours du second semestre 2016 depuis le site Alstom de Stendal, en Allemagne. Ce nouveau contrat porte à 14 le nombre total de locomotives Prima H3 commandées à ce jour.



Réponses
111 Réponses
1     
1 de 111 - 11/2/2016 10:48
waldron Messages postés: 8096 - Membre depuis: 17/9/2002



Publié le 11/02/2016 à 10h14

(Boursier.com) — Alstom
a été choisi par la société de logistique Metrans Rail (Deutschland)
GmbH pour fournir deux locomotives hybrides Prima H3 destinées à des
opérations de manoeuvre sur le port de Hambourg. Alstom assurera par
ailleurs la maintenance de ces locomotives pendant une période de dix
ans. Les locomotives devraient être livrées au cours du second semestre
2016 depuis le site Alstom de Stendal, en Allemagne. Ce nouveau contrat
porte à 14 le nombre total de locomotives Prima H3 commandées à ce jour.

2 de 111 - 11/2/2016 11:52
waldron Messages postés: 8096 - Membre depuis: 17/9/2002

PARIS, 11 février (Reuters) -
Alstom a annoncé jeudi avoir porté comme prévu de 25% à 50% sa
participation dans sa coentreprise kazakhe de locomotives électriques
EKZ.

Le groupe français de transport, qui possédait un
siège au conseil d'administration d'EKZ, en détiendra deux, aux côtés de
la société nationale de chemins de fer kazakhe (KTZ) et de son
partenaire russe Transmashholding (TMH).

PUBLICITÉ

Ce projet de renforcement d'Alstom dans EKZ avait été annoncé en décembre 2014.

Alstom
et EKZ ont également signé un accord pour la production dans l'usine
d'EKZ des transformateurs embarqués pour les locomotives et deviendra
l'un des principaux fabricants de ce type de pièces pour Alstom.

La
production de l'usine, qui devrait fabriquer 200 transformateurs par
an, démarrera courant 2016. (Jean-Michel Bélot, édité par Dominique
Rodriguez)


En savoir plus sur

http://investir.lesechos.fr/actions/actualites/als...

3 de 111 - 12/2/2016 09:59
The Grumpy Old Men Messages postés: 684 - Membre depuis: 02/1/2007

Alstom (EU:ALO)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Vendredi 12 Février 2016

Plus de graphiques de la Bourse Alstom

(CercleFinance.com) - Alstom et Bouygues Travaux Publics annoncent la

signature d'un contrat avec la Light Rail Manila Corporation (LRMC) afin

de moderniser et d'étendre la Ligne LRT-1 du métro de Manille, aux

Philippines.



Ce contrat s'élève à près de 450 millions d'euros,

la part d'Alstom étant d'environ 160 millions. L'extension de la ligne

devrait entrer en service commercial en 2020.



En l'espace de 20

ans, la ligne LRT-1, qui dessert 20 stations le long d'un parcours de 20

km, a vu son nombre de voyageurs au quotidien passer de plus de 400.000

à 500.000 actuellement.



Les autorités locales chargées des

transports ont donc décidé d'allonger l'actuelle ligne LRT-1 de 12

kilomètres et d'y ajouter huit stations. Une fois l'extension achevée,

la ligne LRT-1 transportera environ 800 000 voyageurs par jour.



Alstom

fournira une solution de métro intégrée, ce qui inclut les systèmes de

signalisation et de communication, l'alimentation en courant de traction

et les voies sur une extension de ligne de 12 km, ainsi qu'un nouveau

dépôt et l'extension de l'actuel dépôt.



De plus, l'équipementier

français pour les transports installera sa solution Atlas 100 pour 60

trains et rénovera le système de signalisation de l'actuelle ligne de 20

km.

4 de 111 - 12/2/2016 10:36
The Grumpy Old Men Messages postés: 684 - Membre depuis: 02/1/2007

Alstom (EU:ALO)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Vendredi 12 Février 2016

Plus de graphiques de la Bourse Alstom

(CercleFinance.com) - Un avis publié ce matin par l'Autorité des marchés

financiers (AMF) confirme qu'en date du 4 février dernier et

conformément aux accords conclus avec Bouygues, l'Agence des

participations de l'Etat (APE) a franchi les seuils allant de 5% à 20%

du capital et des droits de vote d'Alstom.



A cette date, l'APE

avait en compte 20% du capital et des droits de vote du groupe désormais

spécialisé dans les équipements de transport ferroviaire. L'Etat

exercera les droits de vote correspondants. Il est également lié par un

concert d'actionnaires avec Bouygues, qui possède parallèlement 8,33%

des parts et des voix d'Alstom.



Notons que l'Etat n'est pas

propriétaire de ces titres Alstom (il pourra, via des options, le

devenir par la suite), mais bénéficie d'un 'prêt de consommation

d'actions (conclu entre) entre la République française et Bouygues SA en

date du 4 février 2016 et portant sur 43.825.360 actions'. Cet accord

découle lui-même d'une autre convention entre les deux partenaires

datant de juin 2014.



L'Etat a déjà proposé la nomination d'un

administrateur au sein du conseil d'Alstom en fin d'année dernière et

entend en proposer un deuxième cette année. Il déclare, selon les

formules consacrées, soutenir la stratégie du groupe, 'ne pas envisager

de proposer un projet de fusion, de réorganisation, de liquidation ou de

transfert d'actifs', et 'qu'il décidera d'exercer ou non les promesses

de vente décrites dans l'accord en fonction des conditions de marché'.



Notons

que les options d'achat prévues par l'accord de juin 2014 sont

exerçables par l'Etat selon certaines conditions, à au moins 35 euros

par action, ce qui correspond au cours de l'OPRA menée l'an dernier par

Alstom et surtout, grosso modo, au prix de revient des actions Alstom

acquises par Bouygues. Pour l'heure, le titre Alstom s'échange sous 20

euros à la Bourse de Paris.

5 de 111 - 15/2/2016 12:23
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1271 - Membre depuis: 24/6/2003

Alstom (EU:ALO)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Lundi 15 Février 2016

Plus de graphiques de la Bourse Alstom

(CercleFinance.com) - Alstom et Bombardier annoncent avoir remporté un

contrat avec l'administration Espagnole de l'infrastructure ferroviaire

(ADIF) pour fournir l'ERTMS (European Rail Traffic Management System).



Ce contrat pour ces systèmesicon1.png

de signalisation porte sur 20 ans et comprend également la maintenance.

Il permet de couvrir les 56 km de la ligne de banlieue reliant

L'Hospitalet de Llobregat et Mataró dans la région de Barcelone en

Espagne.



Le contrat est d'une valeuricon1.png

totale de 72,7 millions d'euros. La part attribuée à Alstom est évaluée

à 38,5 millions d'euros et la part de Bombardier est de 34,2 millions

d'euros.



Alstom est en charge de la conception, de la fourniture, de l'installation, des essais et de la mise en serviceicon1.png

des systèmes de communication de la signalisation. Le groupe mettra en

oeuvre sa solution par radio ERTMS Atlas 200 Niveau 2 pour l'ensemble de

la ligne.



Bombardier est responsable du système d'enclenchement électronique avec sa solution EBI 950 sur ordinateuricon1.png.

6 de 111 - 15/2/2016 12:24
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1271 - Membre depuis: 24/6/2003

Alstom (EU:ALO)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Lundi 15 Février 2016

Plus de graphiques de la Bourse Alstom

L'équipementier ferroviaire Alstom (ALO.FR) a annoncé lundi qu'il
fournirait 26 kits de tramway Citadis à Cital, une coentreprise composée
d'Alstom, d'EMA (Entrepriseicon1.png
Métro d'Alger) et de Ferrovial (FER.MC). Les kits seront assemblés à
l'usine de Cital située à Annaba, dans l'est de l'Algérie. La part
d'Alstom dans ce contrat s'élève à 85 millions d'euros. Les 26 tramways
Citadis ont été commandés par EMA à Cital pour la ville de Sétif et
circuleront sur une ligne de 15,2 km dont la mise en service commerciale
est prévue pour le premier trimestre 2018. (thomas.varela@wsj.com) ed :
LBO





(END) Dow Jones Newswires



February 15, 2016 05:59 ET (10:59 GMT)

7 de 111 - 17/2/2016 19:46
waldron Messages postés: 8096 - Membre depuis: 17/9/2002

Alstom (EU:ALO)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mercredi 17 Février 2016

Plus de graphiques de la Bourse Alstom

Le groupe industriel Alstom (ALO.FR) a annoncé mercredi avoir clôturé
avec succès l'offre de rachat lancée le 9 février portant sur cinq de
ses souches obligataires, pour un montant nominal total de 875 millions
d'euros. Cette opération de rachat obligataire fait suite à la
finalisation de la transaction avec le groupe américain General Electric
en novembre 2015 et de l'offre publique de rachat d'actions en janvier
2016, a précisé le groupe dans un communiqué. "Elle a pour objectif
d'alléger substantiellement la dette financière brute d'Alstom", a
souligné l'industriel français. (eric.chalmet@wsj.com) ed: LBO





(END) Dow Jones Newswires



February 17, 2016 12:56 ET (17:56 GMT)

8 de 111 - 19/2/2016 15:24
waldron Messages postés: 8096 - Membre depuis: 17/9/2002

Le gouvernement a choisi de lancer un appel d'offres pour renouveler
les trains sur au moins trois des quatre lignes Intercités jugées
"structurantes", pour un montant d'1,5 milliard d'euros, et va commander
30 rames supplémentaires à Alstom, a annoncé le secrétaireicon1.png d'Etat aux Transports, Alain Vidalies.




M. Vidalies a également dévoilé vendredi que l'Etat se désengageait
des lignes de nuit à l'exception de deux, celles entre Paris et Briançon
et la Paris-Rodez-Latour-de-Carol, lors d'un point d'étape sur l'avenir
des Trains d'équilibre du territoire (TET), plus connus sous leur
marque commerciale "Intercités".



Depuis la signature
d'une convention en 2010 entre l'Etat et la SNCF, en cours de
renouvellement pour 2016-2020, l'Etat est devenu une "autorité
organisatrice de plein exercice" qui lui permet d'intervenir directement
sur la bonne marche de ce réseauicon1.png et de subventionner ces trains chroniquement déficitaires.




Depuis 2011, leur fréquentation a baissé de 20% et le déficit devrait
dépasser 400 millions d'euros cette année. Il existe 22 lignes TET de
jour et 8 lignes TET de nuit.



Lors de la présentation
de sa feuille de route le 7 juillet dernier, Alain Vidalies avait déjà
annoncé que l'Etat s'engageait à investir 1,5 milliard d'euros pour
renouveler le parc de matériel roulant des lignes "structurantes" d'ici
2025.



Il n'avait cependant pas précisé si le gouvernement entendait recourir à un appel d'offresicon1.png ou passer commande directement auprès d'Alstom dans le cadre du marché existant qui lie ce dernier à SNCF Mobilités.




Plusieurs sénateurs ainsi que des représentants syndicaux d'Alstom ont
fait entendre leur voix ces dernières semaines pour inciter l'Etat à ne
pas recourir à l'appel d'offres afin de préserver l'emploiicon1.png.




Le gouvernement a opté pour une solution intermédiaire en passant
commande de 30 nouvelles rames à Alstom. Ces dernières seront déployées à
partir de 2018.



La quatrième ligne structurante
Paris-Cherbourg fait l'objet d'un traitement à part en raison de
caractéristiques techniques spécifiques.



Pour cette
ligne, le renouvellement pourrait prendre la forme d'une commande
directe au groupe canadien Bombardier, également lié à SNCF Mobilités
par un contrat existant, ou d'un appel d'offres.




Concernant les trains de nuit, qui représentent 25% de déficit alors
qu'ils ne transportent que 3% des passagers, le gouvernement annonce son
désengagement de 6 des 8 lignes existantes. Il préserve Paris-Briançon
et Paris-Rodez-Latour-de-Carol.



Il lance toutefois un
"appel à manifestation d'intérêt" pour permettre à d'éventuels
opérateurs ferroviaires de proposer de "nouveaux schémas d'exploitation innovantsicon1.png". Les résultats de cet appel et les décisions prises en conséquence seront annoncés le 1er juillet prochain.





(END) Dow Jones Newswires



February 19, 2016 07:48 ET (12:48 GMT)

9 de 111 - 22/2/2016 15:37
maywillow Messages postés: 972 - Membre depuis: 27/1/2002

Alstom (EU:ALO)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Lundi 22 Février 2016

Plus de graphiques de la Bourse Alstom

(CercleFinance.com) - Le groupe a présenté le design des nouveaux

tramways Citadis qui circuleront sur les lignes Ouest-Est & 3 de la

Métropole Nice Côte d'Azur à l'horizon fin 2018 - début 2019.



Les

habitants ont voté pour choisir un design parmi les trois propositions

présentées et imaginées par le designer français Oraïto, avec qui Alstom

a collaboré pour personnaliser la gamme Citadis X05 pour la Ville de

Nice.



' Le design ocre a été choisi avec une majorité de 44% des

votes. Ce design épuré et sa couleur ocre rouge s'inspirent des pigments

des façades d'immeubles niçois, comme celles de la place Masséna ou

celle du Musée Matisse, élégante villa du 17ème siècle et bâtisse

emblématique de la Ville ' indique le groupe.



les nouvelles rames

permettront d'avoir plus de confort avec 40% de surface vitrée en plus

par rapport à l'ancienne génération circulant sur la ligne 1 de la

Métropole, des éclairages LED pour une lumière douce et homogène, de

larges sièges individuels et des informations liées au voyage diffusées

sur des écrans extra-larges.



L'accessibilité sera renforcée avec

des double-portes sur toute la longueur de la rame, permettant également

d'augmenter le flux d'échange en station de 20%. La sécurité des

voyageurs sera assurée par un système de vidéo-protection en temps réel

et des matériaux à très haute résistance au feu.



' Les futures lignes du tramway seront entièrement sans caténaire (sauf dans la partie en tunnel) ' précise le groupe.

10 de 111 - 02/3/2016 08:47
maywillow Messages postés: 972 - Membre depuis: 27/1/2002

Le meilleur conseil du jour

Alstom : occasion à saisir ?


Pente. Au moment où le marché parisien se
reprend de belle manière, certains dossiers sont plus lents à remonter
la pente comme Alstom qui a perdu beaucoup de terrain depuis le rachat
partiel de titres initié par le groupe (OPRA) qui avait initialement
servi de parachute dans un marché déprimé... Suite à la cession de la
branche Energie à General Electric réalisée en novembre dernier, Alstom
se présente désormais comme un "pure player" de la construction
ferroviaire, un marché qui bénéficie d'une croissance moyenne annuelle
de 2 à 3%. Reste que la Bourse va devoir progressivement intégrer cette
nouvelle dimension, d'où l'importance du rendez-vous fixé au 30 mars
prochain, avec une réunion d'analystes qui sera l'occasion de présenter
en détail ce "nouvel Alstom"... En attendant, le carnet de commandes du
groupe ne cesse de gonfler et représente au dernier pointage 28,7 MdsE,
soit plus de quatre années d'activité ! Une visibilité enviable dans la
péri
ode d'incertitudes qui prévaut actuellement...

OPRA
De quoi faire oublier les péripéties liées à l'Offre publique de rachat
d'actions à 35 euros qui a eu lieu en janvier et qui a complexifié la
lecture des fondamentaux de la valeur. Un ajustement du cours en baisse
est en effet intervenu aussitôt après cette opération sur le capital, de
quoi faire perdre leurs repères aux boursiers... Au-delà de ces
considérations techniques, nous estimons que le dossier Alstom constitue
l'un des plus beaux paris de moyen terme parmi les grandes
capitalisations du CAC40 en raison de sa modeste valorisation de 4,5
MdsE. La feuille de route du constructeur passe par une augmentation
progressive de la rentabilité opérationnelle vers les 5/7%. En se basant
sur des hypothèses médianes, le multiple valeur d'entreprise sur
résultat d'exploitation ressortirait à 8 d'ici deux ans, ce qui laisse
une belle marge de revalorisation... Le seul risque technique qui
subsiste en
core est sa possible sortie du CAC40 qui commence à être anticipée par
le marché en raison de sa faible capitalisation. Un mal pour un bien ?

Achat.

Cours à la date du conseil : 20,600

11 de 111 - 04/3/2016 20:16
Pauline75 Messages postés: 2620 - Membre depuis: 10/9/2013
Alstom refranchit les 22 euros ce vendredi, en forte hausse de plus de 7%, alors que Goldman Sachs a ajusté son cours cible à 23 euros. Depuis la finalisation du plan de rachat d'actions en janvier, le titre a chuté de quelque 25%... Une bonne occasion pour Barclays de rappeler que l'action affiche désormais les multiples les plus faibles de son univers de couverture... Le bureau d'études met la faiblesse récente du titre au passif des fonds spéculatifs à vision courte, dont la sortie n'a pas été compensée par leurs homologues "long only". En outre, il existe une certaine incertitude quant au maintien du dossier dans l'indice CAC40, avec un verdict attendu mi-mars.

Les investisseurs avec lesquels le bureau d'études a discuté sont prudent devant le manque d'historique du dossier sur son nouveau périmètre, la menace chinoise, les risques d'exécution sur les contrats géants du type de celui signé en Afrique du Sud, le risque d'acquisitions dilutives et le conflit d'intérêts potentiel entre le calendrier de l'Etat français et celui des autres actionnaires...
Pour Barclays, qui réitère sa recommandation "surpondérer" en dépit d'un objectif ajusté de 33 à 31 euros, le dossier a plusieurs atouts. Il a notamment le potentiel d'améliorer ses marges et d'insuffler une dynamique vertueuse pour sa rentabilité en développant les activités de signalisation et de services. La libéralisation du marché européen du rail constitue un support, car les opérateurs privés ont tendance à externaliser. Nous sommes en accord avec le management sur le fait qu'il n'y actuellement aucune acquisition indispensable à réaliser, mais nous estimons que la division transport de Thales, qui n'est pas en vente actuellement, ferait un bon complément, ajoute le bureau d'études.
12 de 111 - 05/3/2016 19:59
waldron Messages postés: 8096 - Membre depuis: 17/9/2002

Alstom : SA : débute la construction d'un nouveau site de fabrication en Afrique du Sud pour produire 580 trains



http://www.zonebourse.com/ALSTOM-4607/actualite/Alstom-SA-debute-la-construction-d-un-nouveau-site-de-fabrication-en-Afrique-du-Sud-pour-produir-21961051/%7D" target="popup">
fb_small.png







http://www.zonebourse.com/ALSTOM-4607/actualite/Alstom-SA-debute-la-construction-d-un-nouveau-site-de-fabrication-en-Afrique-du-Sud-pour-produir-21961051/%7D">
Envoyer par mail





recozb_small.png
0

04/03/2016 | 11:41



Alstom débute la construction d'un nouveau
site de fabrication en Afrique du Sud pour produire 580 trains


Le 4 mars 2016

- Alstom, par l'intermédiaire de sa coentreprise sud-africaine Gibela,
vient de franchir une étape importante en lançant la construction de son
nouveau site de fabrication qui produira 580 trains périurbains[1]
pour la Passenger Rail Agency of South Africa (PRASA). La cérémonie a
eu lieu le 4 mars 2016, dans la ville de Dunnotar, près de Johannesburg,
en présence de Mme Dipuo Peters, ministre des Transports d'Afrique du
Sud, de M. Mondli Gungubele, maire exécutif de la municipalité
d'Ekurhuleni, et autres représentants locaux ainsi que de M. Henri
Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom, et de M. Marc Granger, PDG de Gibela.

Le site de 60 000 m2
sera construit en plusieurs étapes sur une période d'environ 18 mois.
Il en sortira 3 480 voitures sur les 10 prochaines années ; le tout
premier train fabriqué en Afrique du Sud devrait, lui, être prêt avant
la fin 2017.

Environ 1 500
personnes seront employées sur les installations de fabrication,
d'assemblage et de tests. Le site comprendra un centre de formation des
ateliers, des bureaux ainsi qu'une voie d'essai et une installation pour
les tests, nécessaires pour les nouveaux trains.

« Après
avoir livré dans les délais les deux premiers trains périurbains
X'Trapolis Mega, Alstom est ravi qu'une nouvelle étape déterminante ait
été franchie dans ce projet majeur. Cette nouvelle usine sera le
catalyseur qui redynamisera l'industrie ferroviaire de l'Afrique du Sud à
travers une production locale, un niveau d'approvisionnement local
élevé, la création d'emplois et le développement des compétences. Alstom
est fier de prendre part à cette nouvelle ère de l'histoire ferroviaire
du pays
», a déclaré Henri Poupart-Lafarge.

Parmi
les sites français qui participent au projet figurent Reichshoffen,
pour les cabines des 20 premiers trains et la validation du
contrôle-commande, le Creusot pour les bogies, Ornans pour les moteurs,
Tarbes pour les premiers équipements de la chaine de traction,
Villeurbanne pour les systèmes électroniques embarqués et une partie de
l'information voyageurs et Saint-Ouen pour le design.


Alstom est présent en Afrique du Sud depuis plusieurs années et a
remporté auprès de PRASA, en octobre 2013, le plus gros contrat de toute
son histoire, estimé à près de 4 milliards d'euros. Le contrat prévoit
également un contrat d'entretien sur 19 ans.

A propos d'Alstom
Promoteur
de la mobilité durable, Alstom conçoit et propose des systèmes,
équipements et services pour le secteur ferroviaire. Alstom offre la
gamme de solutions la plus large du marché - des trains à grande vitesse
aux métros et tramways - des solutions de maintenance et de
modernisation ainsi que des solutions d'infrastructure et de
signalisation. Alstom se positionne comme un leader mondial des systèmes
ferroviaires intégrés. En 2014/15, l'entreprise a réalisé un chiffre
d'affaires de 6,2 milliards d'euros et enregistré pour 10 milliards
d'euros de commandes. Alstom, dont le siège est basé en France, est
présent dans plus de 60 pays et emploie actuellement 32 000
collaborateurs.
www.alstom.com

Contacts presse
Linda Huguet - Tel. + 33 1 57 06 10 42
linda.huguet@alstom.com

Justine Rohée - Tel. + 33 1 57 06 18 81
justine.rohee@alstom.com

Kobie Hyman - Tel. +27 72 643 3431
kobie.leah.hyman@transport.alstom.com

Relations investisseurs
Selma Bekhechi - Tel. + 33 1 57 06 95 39
Selma.bekhechi@alstom.com

Julien Minot - Tel. + 33 1 57 06 64 84
Julien.minot@alstom.com

13 de 111 - 08/3/2016 18:13
Pauline75 Messages postés: 2620 - Membre depuis: 10/9/2013
A en croire les analystes de Morgan Stanley, le ratio rendement/risque que présente maintenant l'action Alstom est plus équilibré. Il faut dire que le titre du groupe désormai...

A en croire les analystes de Morgan Stanley, le ratio rendement/risque que présente maintenant l'action Alstom est plus équilibré. Il faut dire que le titre du groupe désormais centré sur les équipements de transport ferroviaire a baissé de plus de 20% depuis le début de l'année. Cependant, la concurrence demeure forte dans le secteur, ajoutent les analystes, qui passent donc d'un conseil vendeur de 'sous-pondérer' à 'neutre', sans envisager l'achat. L'objectif de cours associé est de 25,2 euros.

Dans un marché en baisse de 1,6% ce midi à Paris, l'action Alstom recule de 1,8% à 21,8 euros.

Après une baisse marquée, la valorisation de l'action Alstom est redevenue plus raisonnable, souligne Morgan Stanley, et le titre pourrait avoir trouvé un niveau plancher. D'autant que la direction devrait dévoiler, le 30 mars, ses plans pour un 'nouvel Alstom' lors de la journée de rencontres avec les analystes. Bref, à court terme, le flux de nouvelles devrait être plus porteur.

Mais Morgan Stanley reste prudent : certes, le titre Alstom ne manque pas d'atouts. La croissance organique de ses ventes peut faire des envieux (de 3 à 5% l'an). Son catalogue de produits ne se limite heureusement pas aux trains à grande vitesse mais s'étend aussi aux trains régionaux, métros et tramways, qui ont davantage le vent en poupe. Si les marges pratiquées sur le matériel roulant, l'activité dominante, sont plutôt basses, les tendances sont meilleures dans les équipements de signalisation et les services. Enfin, la transaction avec General Electric, à qui Alstom a cédé ses divisions Energie, a permis d'assainir le bilan.

Cependant, les analystes restent prudents : dans le secteur du transport ferroviaire, la génération de cash flow libre reste structurellement faible, estime Morgan Stanley. Et la situation pourrait empirer. De plus, de grands acteurs, comme le japonais Hitachi et le chinois CRRC, partent à l'assaut des marchés étrangers, 'dont l'Europe'. Ce qui retient Morgan Stanley de se montrer plus agressif sur l'action Alstom.
14 de 111 - 17/3/2016 10:04
Ariane Messages postés: 880 - Membre depuis: 29/9/2002



Publié le 17/03/2016 à 09h13

(Boursier.com) — Alstom
se distingue en tête du CAC40 avec un gain de 4,5% à 22,8 euros. Le
titre du groupe industriel bénéficie du soutien de JP Morgan qui est
passé à "surpondérer" sur la valeur en visant 26 euros.

15 de 111 - 29/3/2016 11:46
The Grumpy Old Men Messages postés: 684 - Membre depuis: 02/1/2007

Alstom (EU:ALO)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mardi 29 Mars 2016

Plus de graphiques de la Bourse Alstom

(CercleFinance.com) - Alstom annonce la signature d'un contrat pour la

livraison de quatre locomotives hybrides Prima H3 et quatre autres

locomotives rénovées à Deutsche Anlagen-Leasing (DAL).



Prima

H3, avec son système d'entraînement hybride, produit près de 50 % de CO2

en moins et réduit jusqu'à 70 % les autres émissions polluantes

(dioxyde d'azote).



Les émissions sonores sont également considérablement diminuées. La locomotive atteint une vitesse maximale de 100 km/h.



Les locomotives seront livrées par le site de Stendal, en Allemagne, au cours du second semestre 2016.



DAL a prévu de louer les huit locomotives à Chemion Logistik GmbH, une filiale de Currenta GmbH & Co. OHG, jusqu'en 2024.



'Nos

locomotives de manoeuvre écologiques reposent sur une technologie

moderne ; leur utilisation est souple, surtout grâce à leur faible

consommation et à une propulsion hybride puissante. Pour les grandes

entreprises en particulier, la réduction des émissions polluantes

représente un enjeu majeur ' déclare Didier Pfleger, vice-président

Alstom Allemagne & Autriche.



'En dehors des caractéristiques

écologiques et économiques, les paramètres techniques de la Prima H3

étaient, pour nous, un point essentiel. Nous espérons que la locomotive

hybride contribuera à faciliter les opérations de manoeuvre sur nos

sites' a déclaré Uwe Menzen, directeur général de Chemion.

16 de 111 - 29/3/2016 20:15
Pauline75 Messages postés: 2620 - Membre depuis: 10/9/2013
Le géant des transports Alstom est une nouvelle fois mis en cause dans une affaire de corruption. L'agence anti-fraude britannique, le Serious Fraud Office (SFO) vient ainsi d'inculper le président de la filiale britannique d'Alstom de corruption et de complicité de corruption, dans le cadre de contrats liés au métro de Budapest.

Les accusations portées à l'encontre de Terence Stuart Watson, par ailleurs directeur général d'Alstom Transport UK & Ireland, sont en rapport avec la vente de rames destinées au métro de Budapest et livrées du 1er janvier 2003 au 31 décembre 2008, a précisé le SFO. M. Watson comparaîtra devant la justice britannique le 5 avril, a précisé l'agence 'Reuters', qui a révélé l'information.

Une amende de 772 millions de dollars prononcée en 2014 aux Etats-Unis

M. Watson est le septième responsable d'Alstom inculpé par le SFO, qui enquête depuis 7 ans sur des affaires concernant les pratiques de la filiale anglaise du groupe français en Hongrie, mais aussi en Inde, en Pologne, en Tunisie et en Lituanie. L'agence anti-corruption britannique a aussi inculpé les sociétés Alstom Network UK en juillet 2014, et Alstom Power, en tant que personnes morales.

Ces dernières années, les accusations de corruption se sont multipliées à l'égard d'Alstom, accusé d'avoir versé des pots-de-vin dans le cadre de ses grands contrats internationaux dans les transports et l'énergie.

En décembre 2014, la justice américaine avait infligé à Alstom une amende record de 772 millions de dollars dans le cadre d'un accord concernant des charges de corruption menées par le groupe français pendant plus d'une dizaine d'années à l'échelle de plusieurs continents.

La France renforce (un peu) son arsenal anti-corruption

A noter que l'inculpation du patron britannique d'Alstom intrevient au moment où la France est en train de durcir son arsenal anti-corruption pour les entreprises. Toutefois, cette réforme, qui se traduira notamment par la création d'une agence anti-corruption et la protection des "lanceurs d'alerte", a été vidée le week-end dernier d'une disposition jugée cruciale... Ainsi, le Conseil d'Etat a retoqué la possibilité de passer des accords avec des entreprises accusées de corruption, plutôt que de les poursuivre au pénal.

Cette mesure dite de "transaction pénale", très courante à l'étranger, notamment aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, aurait permis aux entreprises coupables de faits de corruption d'acquitter des amendes sans encourir une condamnation pénale si elles reconnaissaient les faits. Dans les faits, en France, les poursuites au pénal pour corruption contre des entreprises n'ont quasiment jamais été menées à terme, compte-tenu des lourdeurs et des délais de cette procédure...
17 de 111 - 29/3/2016 20:37
waldron Messages postés: 8096 - Membre depuis: 17/9/2002

Alstom : vise une marge d'exploitation ajustée d'environ 7% en 2020

  • email.png
  • print.png

  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png







Publié le 29/03/2016 à 18h27

Logo Alstom

(Boursier.com) — Désormais recentré sur l'activité transport, Alstom
a présenté ce mardi soir ses objectifs financiers 2020 qui seront
détaillés demain à l'occasion d'une réunion avec les investisseurs et
analystes financiers sur son site de signalisation de Villeurbanne.

D'ici
2020, le chiffre d'affaires devrait connaître une croissance organique
de 5% par an. Le groupe vise une marge d'exploitation ajustée (hors
dépenses de restructuration nettes, dépréciations d'actifs et autres
éléments exceptionnels) d'environ 7% en 2020, avec une conversion
d'environ 100 %du résultat net en cash-flow libre.

A l'horizon
2020, la signalisation, les systèmes et les services devraient
représenter 60% du chiffre d'affaires d'Alstom. L'entreprise a pour
objectif que 30 % de ses commandes proviennent de produits nouvellement
développés d'ici 2020. Les principaux axes de développement sont
l'optimisation du coût total de possession des solutions et
l'amélioration de l'expérience du passager.

L'entreprise a pour
objectif que 30% de ses commandes proviennent de produits nouvellement
développés d'ici 2020. Les principaux axes de développement sont
l'optimisation du coût total de possession des solutions et
l'amélioration de l'expérience du passager.

Alstom a pour objectif
de réduire ses coûts pour compenser la baisse des prix au niveau
mondial et contribuer à l'amélioration des marges. Les économies en
termes d'achats devraient s'élever à 250 millions d'euros par an. Les
implantations à la fois industrielles et bureaux d'études continueront
de croître à l'international, tandis qu'elles seront adaptées en Europe
en fonction de la charge. Un programme "Cash Focus" spécifique est
également lancé avec des actions de management fortes sur le besoin en
fonds de roulement.

18 de 111 - 30/3/2016 07:38
waldron Messages postés: 8096 - Membre depuis: 17/9/2002

Alstom (EU:ALO)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mercredi 30 Mars 2016

Plus de graphiques de la Bourse Alstom

La justice brésilienne a lancé des poursuites contre cinq cadres du
groupe français Alstom, accusés d'avoir formé un cartel pour
l´attribution de marchés dans les transports publics de Sao Paulo, a
annoncé mardi la presse locale.



L'ancien président
d'Alstom Brésil, Antonio Oporto Del Olmo, l'ancien vice-président Cesar
Ponce de Leon, tous deux espagnols, ainsi que trois autres cadres
doivent répondre à des accusations de "crime contre l´ordre économique"
retenues par la juge Roseane Cristina de Aguiar Almeida, de Sao Paulo.



Deux cadres de la société espagnole CAF ont aussi été poursuivis.




La juge a par ailleurs rejeté une demande de placement en détention
provisoire à l'encontre de MM. Del Olmo et Ponce de Leon, qui ne
résident plus sur le territoire brésilien.



Alstom a
rappelé dans un communiqué que la procédure en question "concerne
uniquement des personnes physiques" et non l'entreprise directement.




Le groupe français assure qu'il "va accompagner le déroulement du
procès et collaborera avec les autorités" et que "la pratique de cartel
ou d'une quelconque concurrence déloyale n´est pas permise par les
règles d´Alstom".



Les accusations concernent le contrat
d´achat de 288 wagons de la ligne 8 du train de Sao Paulo, pour une
valeur totale de 1,8 million de reais (environ 500.000 dollars), en
2009.



"Les cadres de plusieurs entreprises échangeaient
des messages pour faire des alliances, sans concurrence, ce qui
constitue un crime économique", a expliqué au site d´information G1 le
procureur Marcelo Mendroni, du Groupe Spécial de lutte contre les délits
économiques, qui a dénoncé les sept cadres à la justice début mars.




Selon M. Mendroni, les sociétés Bombardier, Siemens, Tejofran, Mitsui,
CAF, Alstom et MGE avaient initialement manifesté leur intérêt pour
l´appel d´offres, mais seule la CAF s'était finalement présentée.




Il s´agit de la huitième plainte retenue par la justice de Sao Paulo
dans cette affaire, qui a éclaté en 2013 après un accord de
collaboration entre Siemens et les autorités brésiliennes.




Mardi, les autorités britanniques ont annoncé des poursuites contre le
patron d´Alstom au Royaume-Uni, dans une affaire de corruption liée à
la fourniture de rames pour le métro de Budapest dans les années 2000.






(END) Dow Jones Newswires



March 30, 2016 00:55 ET (04:55 GMT)

19 de 111 - 30/3/2016 09:00
waldron Messages postés: 8096 - Membre depuis: 17/9/2002

Analyse Technique

icon_help.png

panel_splitter.png

panel_expanded.png


aloeur160330083830.gif

30/03/2016 08:39

Alstom CT : haussier tant que 21.6 est support

21.6 est notre point pivot.



Notre préférence : haussier tant que 21.6 est support.



Scénario alternatif : l'enfoncement des 21.6, déclenchera un retour sur 20.2 puis 19.4.



Commentaire

: le RSI est supérieur à 50. Le MACD est supérieur à sa ligne de signal

et positif. De plus, les cours sont au-dessus de leurs moyennes mobiles

20 et 50, situées actuellement sur 22.1328 et 22.4802.



Supports et résistances court terme :
Résistance 3 : 27,9
Résistance 2 : 27,1
Résistance 1 : 26,2
Dernier : 22,875
Support 1 : 21,6
Support 2 : 20,2
Support 3 : 19,4

20 de 111 - 30/3/2016 10:41
The Grumpy Old Men Messages postés: 684 - Membre depuis: 02/1/2007

Alstom va réduire la voilure en Europe et se développer à l'international

LTribune-2012-jpg_124647.jpghttp://l.yimg.com/os/651/2012/07/02/LTribune-2012-jpg_124647.jpg" alt="La Tribune">Par latribune.fr | La Tribuneil y a 36 minutes



  • Partager
  • Tweet


  • alstom-mise-sur-l-innovation.jpghttp://globalfinance.zenfs.com/fr_FR/Finance/FR_AFTP_LATRIBUNE_LIVE_1/alstom-mise-sur-l-innovation.jpg" alt=" ">La Tribune -

Après
avoir vendu la plus grande partie de ses activités énergétiques à GE
pour un montant de 9,7 milliards d'euros, Alstom s'est recentré sur les
transports. Mardi 29 mars, le groupe a annoncé sa stratégie et ses
objectifs pour 2020. Il attend une croissance annuelle de 5% et espère
devenir "numéro un ou deux sur tous les continents".

250 millions d'euros d'économies par an

Le groupe français a notamment évoqué un plan de réduction de coûts qui passera par des implantations "adaptées en Europe en fonction de la charge", et qui n'épargnera pas la France. Seul détail donné : le site français de Reichshoffen (Bas-Rhin), va "baisser de rythme après l'été", a affirmé mardi dans un entretien aux journal Les Echos, le PDG du groupe Henri Poupart-Lafarge, ajoutant qu'il devrait "se séparer d'un certain nombre d'intérimaires".

Cette usine d'assemblage doit connaître un "trou de production" à partir de fin 2018 et pour "au moins trois, quatre ans", avait-il
déjà prévenu en février après la décision du gouvernement de lancer un
appel d'offres pour renouveler certains trains de la SNCF plutôt que de
passer par une commande directe à Alstom.

Alstom souhaite aussi "réduire ses coûts pour compenser la baisse des prix au niveau mondial et contribuer à l'amélioration des marges", avec des "économies en termes d'achats [qui] devraient s'élever à 250 millions d'euros par an".

Accélérer dans l'innovation et réduction de la consommation d'énergie

Alstom espère que d'ici 2020 30% de ses produits "proviennent de produits nouvellement développés". Le groupe français privilégie deux axes dans l'innovation : "l'optimisation du coût total de possession des solutions" et "l'amélioration de l'expérience du passager".

La société souhaite également réduire sa consommation d'énergie de 20% pour les solutions et de 10% pour

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr

111 Réponses
1     
Messages à suivre: (111)
Dernier Message: 18/Sept/2017 15h51

Titres Discutés
ALO 31.85 4.4%
Alstom
Alstom
Alstom
Indices Mondiaux
Australia 0.0%
Brazil -0.6%
Canada 0.3%
France 0.6%
Germany 0.3%
Greece 1.6%
Holland 0.0%
India (Bombay) 0.0%
Italy 0.7%
Japan (NIKKEI) 0.2%
Poland -1.5%
Portugal 0.2%
US (DowJones) -0.1%
US (NASDAQ) -0.3%
United Kingdom -0.1%
Palmarès Hausse (%)
3206C 0.24 200.0%
I965S 0.06 200.0%
445YZ 0.28 180.0%
7487C 0.27 170.0%
TP30B 0.28 161.9%
0166C 0.99 141.5%
VQ37B 0.65 126.3%
V363S 0.11 120.0%
6492C 0.30 114.3%
TP12B 0.12 109.1%
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P:31 V: D:20170921 15:46:50