Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Société Générale

- 07/1/2015 10:04
zebulon1 Messages postés: 180 - Membre depuis: 14/11/2014
Intraday Stock Chart: Societe GeneraleGraphiques historiques: Societe Generale
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

L'action Société Générale vient de buter pour la 3ème fois sur le support à 33.16 (graphique 30Min). Le franchissement de ce niveau devrait permettre un prolongement du mouvement baissier vers 32.37 points.

Zébulon, fan du site CentralCharts.com/fr/



Réponses
98 Réponses
1    
1 de 98 - 13/1/2015 10:59
zebulon1 Messages postés: 180 - Membre depuis: 14/11/2014
Je persiste sur la baisse...

L'action Société Générale est dans une tendance baissière (graphique h1). Le cours est dans un drapeau et c'est le franchissement du support à 32.85 qui devrait relancer le mouvement baissier. Le potentiel baissier est important. On peut viser 31 et les 30 points.

Zebulon, fan du site CentralCharts.com/fr/



3473-906-oneway-process.png
2 de 98 - 09/5/2015 07:28
Ariane Messages postés: 922 - Membre depuis: 29/9/2002


SOCIETE GENERALE
:
Sanctionnée après de nouvelles pertes en Russie









06/05/15 à 13:21

-

Investir.fr



0

Commentaire(s)





Les investisseurs n’ont pas fait bon accueil aux résultats de Société
Générale pourtant supérieurs aux attentes au premier trimestre.







Sanctionnée après de nouvelles pertes en Russie | Crédits photo : Bertrand Duperrin / Creative Commons


Sanctionnée après de nouvelles pertes en Russie | Crédits photo : Bertrand Duperrin / Creative Commons







L'analyse (Investir)


Malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et en forte
hausse, Société Générale recule de 3% en Bourse après avoir abandonné
plus de 4% ce matin dans les premiers échanges. De janvier à mars, le
bénéfice net de la deuxième banque française a été multiplié par plus de
5 pour atteindre 868 millions d’euros grâce notamment à la performance
de ses activités de marché. La banque profite aussi d’un élément de
comparaison favorable, car le premier trimestre 2014 avait été pénalisé
par une lourde dépréciation de ses activités en Russie, ce qui avait
réduit à 169 millions d’euros le bénéfice de la banque sur la période.

Frédéric Oudéa, le PDG de Société Générale a salué « un très bon début d’année », ce qui « conforte le groupe dans sa capacité à exécuter son plan stratégique »,
évoquant le dynamisme commercial de tous les métiers. La croissance des
activités en Afrique, ainsi que dans les services financiers aux
grandes entreprises a en effet permis de compenser la dégradation de
l’activité en Russie. Au total, Société Générale a enregistré une perte
de 91 millions d’euros dans ce pays où elle est très présente à travers
sa filiale Rosbank. Les revenus ont chuté de 38,7% en Russie au premier
trimestre par rapport à la même période de l’an dernier.

Retour à la normale progressif

Société
Générale estime que la situation en Russie va rester difficile cette
année, et s’attend toujours à être à nouveau déficitaire dans le pays en
2015. La banque anticipe entre 250 millions et 300 millions de pertes,
et table sur un scénario de contraction du PIB russe de 4 % cette année.
Le groupe s’attend toutefois à un retour à la normale progressif de son
activité. « Nous voyons les premiers signes de rebond et de normalisation depuis le mois d’avril »,
a indiqué Philippe Heim, le directeur financier. Société Générale
considère que la réappréciation récente du rouble, le rebond du pétrole,
et la baisse des taux d’intérêt de la banque centrale russe récemment
ramenés à 12,5% sont autant de facteurs qui devraient avoir un impact
favorable sur l’économie locale. En Russie, les encours de crédit de
Société Générale ont reculé de 9,7% par rapport à fin 2014 à 8 milliards
d’euros, tandis que les dépôts ont progressé de 1,5% sur la même
période pour se chiffrer à 9,9 milliards d’euros.

« La Russie affiche une perte lourde mais l’exposition à ce pays baisse. Toutes les autres zones sont en nette progression »,
souligne de son côté Pierre Chedeville,analyste financier chez CM-CIC
Securities. Il maintient d’ailleurs son conseil d’achat en visant un
objectif de cours de 51 euros, soulignant que « la société semble
repartie sur le bon chemin du développement même si la Russie pèse plus
lourdement que prévu sur les comptes».

Si la Russie a
plombé les revenus de banque de détail à l’international en baisse de
2,4%, ceux de la banque de détail en France résistent (-0,9%) dans un
contexte économique toujours atone. En fait, la croissance du groupe a
été principalement tirée par le pôle des activités de marché qui a
enregistré revenus en hausse de 25,3% portés notamment par la forte
progression des métiers actions (+32,5%). La vigueur de la division
banque de financement et d’investissement, et de certains métiers de
banque de détail ont ainsi conduit les analystes d’Oddo Securities à
revoir leurs prévisions de résultats de Société Générale en hausse de
plus de 7% pour 2016 et 2017. Même s’ils ont jugé les résultats du
premier trimestre mitigés. A la suite de ces changements de prévisions,
Oddo Securities a révisé en hausse de 10% son objectif de cours à 44,8
euros, et reste neutre sur la valeur.

A l’image de ses
concurrentes BNP Paribas et Crédit Agricole, la banque au logo rouge et
noir a encaissé au premier trimestre l’impact des nouvelles normes
comptables IFRIC 21, et de la première contribution de la banque au
fonds de résolution unique (FRU) pour un montant total de 386 millions
d’euros dont 128 millions pour le seul fonds européen. Société Générale a
par ailleurs indiqué avoir « sécurisé » 86% de son plan d’économies.
Sur les 900 millions d’euros visés entre 2013 et 2015, la banque a déjà
réalisé 770 millions d’euros de réduction de coûts.







Le conseil




Achat



Nous maintenons notre conseil d’achat en visant 55 euros. Les
risques liés à la Russie ne remettent pas en cause les fondamentaux
solides de la banque. Le rendement est attendu autour de 4% au titre de
2015 grâce à un dividende que nous anticipons autour de 1,80 euro contre
1,20 l’an dernier.



Le cours au moment du conseil : 43.395 €


3 de 98 - 09/5/2015 08:04
Ariane Messages postés: 922 - Membre depuis: 29/9/2002
SOCIETE GENERALE-A : La consolidation peut se poursuivre
SOCIETE GENERALE-A : La consolidation peut se poursuivre

SYNTHESE


Le MACD est positif mais inférieur à sa ligne de signal. La dynamique
en cours est interrompue. Dans le cas où le MACD deviendrait négatif, le
repli des cours pourrait se poursuivre. La valeur du RSI est inférieure
à 50 : cela confirme la faiblesse des cours. Les indicateurs
stochastiques ne donnent pas de signaux clairs pour les jours à venir.
Les volumes échangés sont inférieurs à la moyenne des volumes sur les 10
derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX

Après
un plus haut à 46.76 EUR le titre corrige vers la moyenne mobile à 50
jours à 43.65 EUR : le comportement des cours sur ce niveau permettra
d'envisager la poursuite du mouvement à moyen terme. Les premiers points
d'achats (ou supports court terme) sont à 42.93 EUR et 41.76 EUR. Les
résistances sont à 48.76 EUR et 49.92 EUR.




Dernier cours :44.71
Support :42.93 / 41.76
Resistance :48.76 / 49.92
Opinion court terme :neutre
Opinion moyen terme :positive
4 de 98 - 09/5/2015 08:06
Ariane Messages postés: 922 - Membre depuis: 29/9/2002

(CercleFinance.com) - L'action est en baisse en dépit de résultats
trimestriels en forte hausse. Le titre se paye actuellement sur un PER
de 10.

5 de 98 - 09/5/2015 08:09
Ariane Messages postés: 922 - Membre depuis: 29/9/2002

Coup de froid sur l’action Société Générale ce mercredi.
Une demi-heure avant la clôture, le titre recule de plus de 2% dans la
foulée de la publication de ses comptes trimestriels, ce matin. Des
résultats pourtant marqués par un bénéfice net multiplié par 5,1 d’une
année sur l’autre, à 868 millions d’euros.



L’an dernier, la banque avait dû déprécier ses survaleurs pour 525 millions d’euros, ce
qui lui offre cette année un effet de base plus favorable. Plusieurs
éléments ont pu servir de déclencheurs à des prises de bénéfices sur un
titre qui progresse de 24% depuis le début d’année.




Bloc "A lire aussi"

Comme attendu, la banque est dans le rouge en Russie,
avec une perte nette de 91 millions d’euros sur le trimestre, pour
Rosbank et ses différentes filiales opérant dans le pays. Si la remontée
récente du rouble et la baisse des taux directeurs de la banque
centrale russe sont de bon augure pour la situation économique, le
calendrier du retour à la rentabilité reste pour l’heure imprécis.



Deuxième facteur baissier, l’impact fiscal lié aux nouvelles réglementations prudentielles.
La contribution au fond de résolution unique (FRU) - le mécanisme de
renflouement des banques de la zone euro en cours de constitution -, et
l’application de la norme IFRIC 21, concentre sur le seul premier
trimestre des

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée

LibelléBourseDernierVar.Vol.


6 de 98 - 09/5/2015 13:23
sarkasm Messages postés: 866 - Membre depuis: 26/2/2009

(Boursier.com) — Après trois séances consécutives dans le rouge, le titre Société Générale
se stabilise ce vendredi matin autour de 43,5 euros, en hausse de 0,4%
malgré une incursion en territoire négatif en début de séance. Sur le
front des brokers, la banque de la Défense continue d'être sous pression
avec un nouvel ajustement signalé. Selon nos informations, l'équipe de
recherche de JPMorgan vient de ramener son cours cible sur le dossier de
48 à 46 euros, tout en laissant sa recommandation "Surpondérer"
inchangée.

7 de 98 - 09/5/2015 17:36
Pauline75 Messages postés: 2620 - Membre depuis: 10/9/2013
Il y a un support à 41.50 si nécessaire.
8 de 98 - 09/5/2015 17:38
Laboursefacile Messages postés: 13120 - Membre depuis: 03/12/2005
Je n'aurais pas dit mieux :)
9 de 98 - 10/5/2015 16:16
La Forge Messages postés: 1018 - Membre depuis: 03/8/2000

MARDI 19 MAI
Assemblées générales :
- Société générale SOGN.PA
- Natixis CNAT.PA
- Nexity NEXI.PA
- Mersen CBLP.PA
- GTT GTT.PA

Après Bourse :
- Celyad (ex-Cardio3 BioSciences) CARD.BR / point sur l'activité du T1

MERCREDI 20 MAI
Assemblées générales :
- Crédit agricole S.A. CAGR.PA
- Natixis CNAT.PA
- Iliad ILD.PA
- Bureau Veritas BVI.PA
- 16h00 Dassault Aviation AVMD.PA

10 de 98 - 11/5/2015 08:17
waldron Messages postés: 8260 - Membre depuis: 17/9/2002
SOCIETE GENERALE-A : Une consolidation vers les supports est probable
SOCIETE GENERALE-A : Une consolidation vers les supports est probable

SYNTHESE


Le MACD est positif mais inférieur à sa ligne de signal. La dynamique
en cours est interrompue. Dans le cas où le MACD deviendrait négatif, le
repli des cours pourrait se poursuivre. La valeur du RSI est inférieure
à 50 : cela confirme la faiblesse des cours. Les indicateurs
stochastiques ne donnent pas de signaux clairs pour les jours à venir.
Les volumes échangés sont supérieurs à la moyenne des volumes sur les 10
derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX

Le
mouvement haussier semble être arrêté. Le titre est sous sa moyenne
mobile à 50 jours située à 43.97 EUR. Le premier support est à 40.19
EUR, puis à 39.31 EUR et la résistance est à 46.35 EUR, puis à 48.12
EUR.




Dernier cours :43.3
Support :40.19 / 39.31
Resistance :46.35 / 48.12
Opinion court terme :neutre
Opinion moyen terme :neutre
11 de 98 - 18/5/2015 09:28
waldron Messages postés: 8260 - Membre depuis: 17/9/2002
SOCIETE GENERALE-A : Le mouvement n'incite pas à revenir à très court terme
SOCIETE GENERALE-A : Le mouvement n'incite pas à revenir à très court terme

SYNTHESE


Le MACD est négatif et inférieur à sa ligne de signal. Cette
configuration dégrade les perspectives sur le titre. Les indicateurs de
puissance, comme le RSI, ne donnent pas de signaux particuliers. Les
indicateurs stochastiques ne donnent pas de signaux clairs pour les
jours à venir. Les volumes échangés sont inférieurs à la moyenne des
volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Après un plus haut à 46.76 EUR le titre corrige vers la moyenne mobile à
50 jours à 44.38 EUR : le comportement des cours sur ce niveau
permettra d'envisager la poursuite du mouvement à moyen terme. Les
premiers points d'achats (ou supports court terme) sont à 41.42 EUR et
39.68 EUR. Les résistances sont à 47.55 EUR et 49.3 EUR.




Dernier cours :44.65
Support :41.42 / 39.68
Resistance :47.55 / 49.3
Opinion court terme :negative
Opinion moyen terme :positive
12 de 98 - 19/5/2015 16:17
waldron Messages postés: 8260 - Membre depuis: 17/9/2002

Les banques françaises ne sont décidément pas les préférées de
Berenberg. Après avoir réitéré lundi sa recommandation "Vendre" sur
Crédit Agricole en soulignant le déficit en capital de la banque verte,
le courtier vient également de réaffirmer son conseil de vente sur
Société Générale.


"Trop de levier et trop peu de capital", résume Berenberg, au sujet de la banque rouge et noire.


Le broker appuie son jugement négatif sur trois éléments. Il pointe
tout d'abord ce qu'il considère comme l'erreur stratégique de la Société
Générale de chercher à augmenter sa taille en mettant l'accent sur la
croissance. Une stratégie qui selon lui rend la banque dépendante
uniquement du contexte économique, et qui risque donc de décevoir.


Au contraire, à ses yeux, les gagnants à long terme du secteur
travaillent avant tout à gérer les changements structurels, "se
focalisant sur le risque et le rendement au détriment de la taille et de
la croissance".


Deuxièmement, Berenberg pointe la dépendance à l'effet de levier de
l'activité de Banque de Financement et d'Investissement. Société
Générale a alloué 12,5 milliards d'euros de capital à cette activité,
alors que selon ses calculs, la banque détient 633 milliards d'euros
d'actifs à levier, soit un ratio de levier de 2% que Berenberg juge trop
faible, en comparaison du ratio de 4% affiché par les banques
américaines, ou celui de 4% de la Deutsche Bank.


Enfin, Berenberg juge le consensus beaucoup trop optimiste sur les
résultats de la banque pour l'année prochaine. Le broker anticipe un
bénéfice par action 2016 de 3,67 euros, contre 5,06 euros pour le
consensus...


Le courtier reconnaît que Société Générale peut sembler bon marché en
bourse, par un effet d'optique, au vu d'une décote de 20% sur la valeur
nette comptable et d'un PER 2016 de 8,8x sur la base des estimations du
consensus, avec un objectif de ...




... Lire la suite sur Tradingsat.com

13 de 98 - 19/5/2015 19:28
waldron Messages postés: 8260 - Membre depuis: 17/9/2002

ECHO BONDS: Fitch relève la perspective de Société Générale à "stable"

Date : 19/05/2015 @ 19:20
Source : Dow Jones News
Stock : Société Générale (GLE)
Quote : up.gif 44.65 0.625 (1.42%) @ 17:35
Société Générale share priceChartTradesLevel2









ECHO BONDS: Fitch relève la perspective de Société Générale à "stable"





Societe Generale (EU:GLE)
Intraday Stock Chart


Today : Mardi 19 Mai 2015


Click Here for more Societe Generale Charts.



L'agence Fitch Ratings a relevé mardi la perspective de la note de long-terme "A" qu'elle attribue à Société Générale (GLE.FR) de "négative" à "stable" et a également relevé de "a-" à "a" la note de viabilité ("VR") du groupe bancaire français. Fitch, qui procède à une revue périodique des grandes banques universelles et de trading, estime que l'établissement parvient à équilibrer les risques dans son modèle d'entreprise et dans la diversification de ses résultats financiers. "La volatilité des résultats est restée modérée en dépit des vents contraires" affrontés par le secteur, a souligné l'agence de notation. Le relèvement de la note de viabilité reflète la détermination de la direction de la banque à renforcer son bilan, a ajouté Fitch. (eric.chalmet@wsj.com)
15 de 98 - 21/5/2015 10:59
waldron Messages postés: 8260 - Membre depuis: 17/9/2002

Le 26 Mai 2015, la société Société Générale versera un dividende de 1,20 Eur par action.

16 de 98 - 22/5/2015 21:54
waldron Messages postés: 8260 - Membre depuis: 17/9/2002


SOCIETE GENERALE
:
Décision fin 2015 sur la révision éventuelle du procès Kerviel









22/05/15 à 17:07

-

Reuters



0

Commentaire(s)









PARIS, 22 mai (Reuters) - La décision sur la recevabilité de la
demande de révision de son procès déposée par Jérôme Kerviel,
l'ex-courtier de la Société générale condamné pour une perte record,
devrait être prise fin 2015, a-t-on appris vendredi de source
judiciaire.


La commission d'instruction de la Cour de révision pourrait, si elle
l'estime nécessaire, se réunir en septembre ou octobre pour décider ou
non d'un supplément d'information, a-t-on précisé de même source.


La défense de Jérôme Kerviel avait déposé sa demande le 15 mai après
la publication de déclarations d'une commandante de police qui dit avoir
la certitude que la banque ne pouvait ignorer ses agissements.


Auditionnée dans le cadre d'une information judiciaire pour "faux,
usage de faux et escroquerie au jugement" ouverte en 2014 à la suite de
plaintes déposées par Jérôme Kerviel, la policière chargée de l'enquête
aurait déclaré le 9 avril avoir eu le sentiment d'être
"instrumentalisée" par la Société générale, selon Mediapart.


Le juge d'instruction Roger Le Loire a depuis saisi la brigade
financière pour vérifier les points soulevés par celle qui a quitté la
police judiciaire il y a quelques mois.


L'ancien trader a dit attendre la réouverture du dossier, la tenue
d'une vraie enquête à charge et à décharge, ainsi qu'une véritable
expertise financière indépendante sur les pertes de la banque.


L'ex-courtier, condamné à cinq ans de prison dont trois ferme pour
abus de confiance, manipulations informatiques, faux et usage de faux, a
toujours affirmé que la Société Générale ne pouvait ignorer qu'il prenait des positions non couvertes qui se sont soldées par une perte de 4,9 milliards d'euros.


La banque, condamnée en 2008 par la commission bancaire à une amende
de 4 millions d'euros pour défaut de contrôle, a reconnu des
"défaillances" -- qu'elle dit avoir réparées -- dans son système au
moment des faits mais a toujours nié avoir fait preuve de négligence
fautive.


Dans un communiqué publié le 18 mai, elle "s'étonne" des déclarations
de la commandante de police. (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

17 de 98 - 24/5/2015 16:31
La Forge Messages postés: 1018 - Membre depuis: 03/8/2000

(CercleFinance.com) - Les quatre plus grandes banques françaises - BNP Paribas (Xetra: 887771 - actualité) , Société Générale, Crédit Agricole (Paris: FR0000045072 - actualité)
et BPCE - ont réussi à réduire leur dépendance au financement de
marché et à augmenter leurs réserves de liquidités, se félicite vendredi
Moody's Investors Service.

Dans un rapport publié aujourd'hui,
l'agence de notation explique que les principaux établissements de
l'Hexagone ont bien su limiter la croissance de leurs prêts et attirer
davantage de dépôts, limitant du même coup leurs besoins de financement
auprès du marché.

Moody's - qui considère cette évolution comme
un événement positif d'un point de vue du crédit ('credit positive') -
souligne que ces réserves offrent aujourd'hui aux banques françaises une
meilleure protection contre les périodes d'instabilité du marché que
par le passé.

L'agence note que ces réserves sont désormais
globalement aux mêmes niveaux que leurs homologues européens, ce qui
constitue une première d'après Moody's.

Moody's ajoute s'attendre
à ce que la qualité du financement des banques françaises continue de
s'améliorer dans les années qui viennent, notamment grâce à un recours
accru aux outils de financement de long terme, jugés moins volatils.

18 de 98 - 25/5/2015 09:43
waldron Messages postés: 8260 - Membre depuis: 17/9/2002
SOCIETE GENERALE-A : L'analyse ne suggère pas de baisse à moyen terme
SOCIETE GENERALE-A : L'analyse ne suggère pas de baisse à moyen terme

SYNTHESE


Le MACD est négatif, mais il se situe au-dessus de sa ligne de signal :
la tendance est en train de changer. Maintenant, le MACD doit franchir
zéro pour que la hausse se poursuive dans les jours à venir. Le RSI est
supérieur à 50, cela confirme une bonne orientation du titre. Les
indicateurs stochastiques ne donnent pas de signaux clairs pour les
jours à venir. Les volumes échangés sont inférieurs à la moyenne des
volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Après un plus haut à 46.76 EUR le titre corrige vers la moyenne mobile à
50 jours à 44.71 EUR : le comportement des cours sur ce niveau
permettra d'envisager la poursuite du mouvement à moyen terme. Les
premiers points d'achats (ou supports court terme) sont à 42.26 EUR et
41.43 EUR. Les résistances sont à 47.24 EUR et 48.07 EUR.




Dernier cours :44.75
Support :42.26 / 41.43
Resistance :47.24 / 48.07
Opinion court terme :neutre
Opinion moyen terme :positive
19 de 98 - 26/5/2015 18:20
waldron Messages postés: 8260 - Membre depuis: 17/9/2002

ECHO BONDS: Le FESF recrute des banques pour une émission obligataire de 2,25 mds d'euros

Date : 26/05/2015 @ 16:54
Source : Dow Jones News
Stock : Crédit Agricole (ACA)
Quote : down.gif 13.925 -0.08 (-0.57%) @ 17:36
Crédit Agricole share priceChartTradesLevel2









ECHO BONDS: Le FESF recrute des banques pour une émission obligataire de 2,25 mds d'euros





Credit Agricole (EU:ACA)
Intraday Stock Chart


Today : Mardi 26 Mai 2015


Click Here for more Credit Agricole Charts.



Le Fonds européen de stabilité financière (FESF) a indiqué avoir
chargé les banques Barclays (BARC.LN), Crédit Agricole CIB, la banque de
financement et d'investissement de Crédit Agricole (ACA.FR), et Société
Générale CIB, la banque de financement et d'investissement de Société
Générale (GLE.R), d'organiser sa prochaine émission obligataire. Le FESF
compte placer pour 2,25 milliards d'euros de titres arrivant à échéance
en novembre 2019. L'émission devrait avoir lieu prochainement, en
fonction des conditions de marché, a-t-il indiqué. Le FESF, qui a fourni
une aide financière à l'Irlande, au Portugal et à la Grèce, a été
remplacé en 2012 par le Mécanisme européen de stabilité, mais reste
opérationnel de manière à percevoir les remboursements des pays
bénéficiaires, à effectuer des versements à ses porteurs d'obligations
et à renouveler les obligations FESF existantes.



-Emese Bartha, Dow Jones Newswires (Version française Emilie Palvadeau) ed/EC

20 de 98 - 29/5/2015 09:24
waldron Messages postés: 8260 - Membre depuis: 17/9/2002


CREDIT AGRICOLE
:
Crédit Agricole, Société Générale, BNP Paribas, Kering, Orange…









29/05/15 à 08:33

-

Investir.fr



0

Commentaire(s)









| Crédits photo : Shutterstock


| Crédits photo : Shutterstock







Crédit Agricole. HSBC dégrade son conseil de « acheter » à « conserver » mais relève légèrement le cours cible de 14,70 à 14,80 euros.

Société Générale. HSBC porte l’objectif de 43 à 45 euros.

BNP Paribas. Credit Suisse revoit à la hausse son objectif de 51,70 à 60,40 euros.

Kering. Nomura abaisse son cours cible de 205 à 200 euros.

Orange. Berenberg porte l’objectif de 14,50 à 15,50 euros.

Safran. Natixis dégrade son conseil de « acheter » à « neutre ».

Dassault Aviation. Credit Suisse ajoute la valeur à sa « global focus list ».

Veolia. RBC considère la performance « en ligne avec le marché » et relève le cours cible de 15,75 à 19,50 euros.


98 Réponses
1    
Messages à suivre: (98)
Dernier Message: 31/Aout/2017 18h31

Titres Discutés
GLE 44.03 0.0%
Societe Generale
Societe Generale
Societe Generale
Indices Mondiaux
Australia -0.3%
Brazil -0.7%
Canada 0.0%
France 0.0%
Germany 0.0%
Greece 0.0%
Holland 0.0%
India (Bombay) 0.0%
Italy 0.0%
Japan (NIKKEI) -0.6%
Poland 1.0%
Portugal 0.0%
US (DowJones) -0.3%
US (NASDAQ) -0.3%
United Kingdom -0.7%
Palmarès Hausse (%)
1NOMY 0.36 0.0%
3WP 3.40 0.0%
AAA 15.12 0.0%
AAAAA 0.00 0.0%
AABA 0.00 0.0%
AALB 42.54 0.0%
AB 8.37 0.0%
ABCA 6.25 0.0%
ABI 93.70 0.0%
ABIT 115 0.0%
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P:31 V: D:20171215 06:29:25