PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les indices actions européens ont clôturé en repli jeudi, alors que la remontée des taux sur les marchés obligataires pèse sur les cours de Bourse de part et d'autre de l'Atlantique.



L'indice Stoxx Europe 600 a terminé en recul de 0,4%, à 411,7 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont tous deux abandonné 0,2%, alors que le taux de l'OAT à 10 ans est repassé en territoire positif jeudi, pour la première fois depuis juin 2020. A Francfort, le DAX 30 a fléchi de 0,7%, et le FTSE 100 à Londres a perdu 0,1%.



A Wall Street à la mi-journée, l'indice Dow Jones perdait 1,2%, le S&P 500 reculait de 1,8% et le Nasdaq Composite lâchait 2,7%.



La perspective d'un renforcement de l'inflation sous l'effet de la reprise économique pousse les investisseurs à se détourner des obligations d'Etat, ce qui fait monter leurs taux de rendement, et à se reporter sur les actifs les plus susceptibles de profiter de l'amélioration de la conjoncture.



"Le marché est nerveux. La hausse des taux obligataires engendre des pressions sur les actions, en particulier les valeurs de croissance", indique Sébastien Galy, stratégiste à Nordea Asset Management.



"L'augmentation des taux obligataires déclenche [une] rotation en faveur des valeurs décotées, au détriment des valeurs de croissance", souligne de son côté Sophie Chardon, stratégiste de Lombard Odier.



SUR LES AUTRES MARCHES:



-Le rendement de l'obligation du Trésor américain à dix ans évolue à 1,475%, contre 1,388% mercredi soir. Le rendement du Bund allemand de même échéance s'établit à -0,229%, contre -0,299%. Le taux de l'OAT française à 10 ans se situe à 0,034%, contre -0,041% mercredi soir.



-L'euro gagne 0,6% face au billet vert, à 1,2235 dollar.



-Les contrats pétroliers cèdent un peu de terrain. Le contrat d'avril sur le Brent de la mer du Nord perd 11 cents, à 66,93 dollars le baril, tandis que celui de même échéance sur le brut léger doux (WTI) coté au Nymex gagne 12 cents, à 63,34 dollars le baril.



VALEURS A SUIVRE :



-Nexity (+5,7%) prévoit un résultat opérationnel courant (ROC) "en forte augmentation" en 2021, "à au moins 350 millions d'euros, soit un taux de marge supérieur à 7%". En 2020, le ROC du promoteur immobilier a chuté de 19%, à 285 millions d'euros, dégageant un taux de marge de 5,9%.



-Ipsos (+4,1%) a renoué avec la croissance organique au quatrième trimestre de 2020, et observe un niveau d'activité moyen "positif" depuis le début de cette année.



-Axa (+4,2%) compte verser en 2021 un dividende de 1,43 euro, soit le niveau qu'il comptait initalement verser l'année dernière, après avoir enregistré un bénéfice net en baisse de 18% au titre de l'exercice écoulé.



-Veolia (inchangé) a indiqué jeudi ne pas avoir repris les discussions avec son rival Suez (-0,2%) depuis le dépôt de son offre publique d'achat hostile, et a annoncé viser une amélioration de ses performances en 2021. Le groupe a en outre publié des résultats annuels pour 2020 marqués par l'impact de la crise mais également par un retour de la croissance au quatrième trimestre.



-SES (-6,8%) estime que les conditions de marché actuelles devraient susciter une contraction de ses principaux indicateurs financiers en 2021.



-Alten s'est adjugé 5,8% à la suite du relèvement de la recommandation d'Invest Securities sur la valeur, de "neutre" à "achat". Le courtier a porté son objectif de cours à 110 euros, au lieu de 96 euros précédemment.



-Le groupe chimique et pharmaceutique allemand Bayer (-6,4% à Francfort) a annoncé jeudi un bénéfice net et un chiffre d'affaires en baisse au titre du quatrième trimestre.



-Le brasseur belge Anheuser-Busch InBev (-6,2% à Bruxelles) a publié jeudi un bénéfice net en hausse au titre du quatrième trimestre, soutenu par un net recul des frais financiers, et a annoncé s'attendre à une amélioration de ses résultats en 2021 par rapport à l'an dernier.



-A Wall Street, Twitter s'adjuge 5,9% en séance, après avoir annoncé tabler sur un doublement de son chiffre d'affaires dans les prochaines années grâce à l'augmentation de son nombre d'utilisateurs et à l'intérêt croissant des annonceurs publicitaires pour les réseaux sociaux. Le groupe californien a annoncé jeudi, à l'occasion d'une journée investisseurs, qu'il comptait atteindre un chiffre d'affaires d'au moins 7,5 milliards de dollars en 2023, contre 3,7 milliards de dollars en 2020.



-Tesla perd 5,3% à la suite d'informations de presse indiquant que son usine de Fremont, en Californie, a dû interrompre une partie de sa production.



-Lydie Boucher et François Schott, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 92; lboucher@agefi.fr ed: ECH



(Emese Bartha, Dow Jones Neswires, a contribué à cet article)



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



February 25, 2021 12:38 ET (17:38 GMT)




Copyright (c) 2021 L'AGEFI SA
Alten (EU:ATE)
Graphique Historique de l'Action
De Avr 2022 à Mai 2022 Plus de graphiques de la Bourse Alten
Alten (EU:ATE)
Graphique Historique de l'Action
De Mai 2021 à Mai 2022 Plus de graphiques de la Bourse Alten