Bonduelle - Résultats Annuels 2022-2023: Progression de l'activité et de la rentabilité du Groupe Bonduelle en 2022-2023

BONDUELLE

Société en commandite par actions au capital de 57 102 699,50 eurosSiège social : "La Woestyne" 59173 - RenescureRCS Dunkerque 447 250 044

Résultats annuels 2022-2023(1er juillet 2022 - 30 juin 2023)

Progression de l’activité et de la rentabilité du Groupe Bonduelle en 2022-2023

  • Une croissance significative du chiffre d’affaires, des volumes en retrait
  • Rentabilité opérationnelle courante en progression, supérieure à l’objectif annuel mais insuffisante
  • Situation financière solide malgré l’impact de l’inflation sur les stocks
  • Un tiers du chiffre d’affaires certifié B Corp ™
  • Nouvelle progression attendue du chiffre d’affaires et de la rentabilité en 2023-2024

Le Conseil de Surveillance, réuni le 29 septembre 2023 sous la présidence de Martin Ducroquet, a examiné les comptes sociaux et consolidés 2022-2023 arrêtés par la Gérance et certifiés par les Commissaires aux Comptes.

Le chiffre d’affaires du Groupe Bonduelle, au titre de l’exercice 2022-2023 clos le 30 juin 2023, s’établit à 2 406,2 millions d’euros soit une progression de + 9,2 % en données publiées et + 5,0 % en données comparables(1) par rapport à l’exercice précédent. Les variations des devises ont eu un effet favorable de + 4,2 % sur la croissance du groupe avec notamment une appréciation du dollar américain et plus notablement encore du rouble russe.

La rentabilité opérationnelle courante est en progression de + 24,8 % en données publiées et + 26,9 % en données comparables(1), la marge opérationnelle courante s’établissant à 2,7 %, supérieure à l’objectif communiqué.

Données d’activité - chiffres clés

CA total consolidé(en millions d’euros) 2022-2023 2021-2022 Variations
Chiffre d’affaires 2 406,2 2 202,6 + 9,2 %
Résultat opérationnel courant 65,9 52,8 + 24,8 %
Résultat net 14,5 35,4 - 59,1 %

Message de Xavier Unkovic - Directeur général :

“Dans un environnement toujours marqué par une inflation généralisée et des tensions géopolitiques fortes dans certaines régions où le groupe opère, la diversité de nos métiers (longue conservation, frais, traiteur), de nos régions de production et de commercialisation, de nos canaux de distribution (grande distribution, restauration hors foyer) et de nos produits tant à marques qu’à marques de distributeurs permet au Groupe Bonduelle d’afficher une progression à la fois de son chiffre d’affaires et de sa rentabilité opérationnelle courante.L’exercice fiscal 2023-2024 démarre dans un climat de déconsommation marqué, alimenté par une inflation encore importante. Plus que jamais notre capacité à innover, à proposer de la différenciation produits via des marques fortes et accessibles seront les éléments clés du redressement nécessaire de la rentabilité du groupe.”

Répartition du chiffre d’affaires par zone

CA total consolidé(en millions d’euros) 2022-2023 2021-2022 Variationsà taux de change courants Variationsà taux de change et périmètre constants
Zone Europe 1 508,1 1 357,3 11,1 % 11,6 %
Zone hors Europe 898,1 845,3 6,3 % - 5,8 %
Total 2 406,2 2 202,6 9,2 % 5,0 %

Répartition du chiffre d’affaires par technologie

CA total consolidé(en millions d’euros) 2022-2023 2021-2022 Variationsà taux de change courants Variationsà taux de change et périmètre constants
Conserve 1 126,3 958,4 17,5 % 13,0 %
Surgelé 278,8 238,4 17,0 % 16,5 %
Frais 1 001,1 1 005,9 - 0,5 % - 5,4 %
Total 2 406,2 2 202,6 9,2 % 5,0 %

Zone Europe

La zone Europe, représentant 62,7 % de l'activité sur l’exercice, affiche sur cette période une très solide progression de chiffre d’affaires de + 11,1 % en données publiées et + 11,6 % en données comparables(1).

Toutes les technologies sont en progression en valeur sur l’exercice, malgré un 4ème trimestre marqué par une baisse des marchés en grande distribution.

Dans les activités de longue conservation, les activités à marques en conserve affichent une baisse en volume mais préservent, dans des marchés également en baisse, leurs parts de marché, les activités du groupe à marques de distributeurs, en retrait plus limité, permettant, quant à elles, de répondre aux attentes des différents segments de marché. L’activité surgelé, grâce aux innovations de l’exercice, affiche une croissance en volume. Les revalorisations de prix obtenues, et rendues nécessaires par l’augmentation des différents postes de coûts ont alimenté la croissance en valeur. L’activité de restauration hors foyer, notamment commerciale, et particulièrement représentée en surgelé, a confirmé sur l’ensemble de l’exercice son dynamisme avec une croissance en volume, renforcée là aussi en valeur, par les revalorisations tarifaires.

Plus sensibles au contexte de consommation, les activités de frais élaboré en grande distribution contribuent, pour autant, elles aussi, à la croissance globale en valeur, l’activité restant soutenue par une bonne performance en traiteur, en croissance en volume grâce au succès des innovations et une météo favorable, la performance en salades 4e gamme (salades en sachets) affichant un recul plus marqué.

Zone hors Europe

Le chiffre d'affaires de la zone hors Europe, représentant 37,3 % de l'activité sur l’exercice, affiche une variation de + 6,3 % en données publiées et - 5,8 % en données comparables(1).

En Amérique du Nord, le repli de l’activité de frais élaboré reste marqué en grande distribution. Il s’explique par un marché défavorablement orienté revenant sur les niveaux d’avant Covid, une crise agronomique liée à une maladie des végétaux ayant touché l’ensemble du secteur et l’impact résiduel des pertes de références de l’exercice précédent. Les hausses de tarifs rendues nécessaires par les augmentations de coûts ne compensent pas les baisses de volumes enregistrées. A l’instar de l’Europe, la dynamique reste encourageante en restauration hors foyer avec des marchés en croissance et la conquête de nouveaux clients. La réorganisation des équipes de ventes, la refonte de la politique commerciale, le résultat de récentes négociations, le relancement de la politique d’innovation ainsi que la stabilisation des marchés doivent permettre à l’avenir un redressement des volumes de ventes.

En zone Eurasie, l’activité conserve, prédominante dans cette zone, impactée par le contexte géopolitique, affiche un retrait global en volume, la marque Globus permettant de préserver les parts de marché importantes à la marque dans cette zone. L’activité surgelé, plus marginale, affiche, quant à elle, un retrait marqué. Pour des raisons de sécurité, l’usine russe de surgelé de Belgorod a été mise à l’arrêt pour la campagne 2023, l’activité de transformation étant sous-traitée durant cette période.

L’activité export du groupe a, elle aussi, subi les conséquences de l’environnement inflationniste et géopolitique avec une compétition renforcée sur certaines zones à pouvoir d’achat limité et des contraintes d’acheminement importantes, tout en poursuivant néanmoins son développement avec l’implantation de la gamme de produits surgelés Bonduelle en Israël.

Rentabilité opérationnelle

(En millions d’euros) 2022-2023 2021-2022 Variationsà taux de change courants Variationsà taux de change et périmètre constants
Chiffre d’affaires 2 406,2 2 202,6 + 9,2 % + 5,0 %
Rentabilité opérationnelle courante 65,9 52,8 + 24,8 % + 26,9 %
Taux de marge opérationnelle courante 2,7 % 2,4 % 34 bps 59 bps

Au titre de l’exercice 2022-2023, le Groupe Bonduelle affiche une rentabilité opérationnelle courante de 65,9 millions d’euros à taux de change courants contre 52,8 millions d’euros l’exercice précédent, soit une marge opérationnelle courante de 2,7 % en données publiées.

La zone Europe affiche une marge opérationnelle courante de 4,7 % en données comparables(1), les revalorisations tarifaires ayant permis d’absorber les hausses considérables des coûts de production.

La zone hors Europe voit sa rentabilité se redresser sur l’exercice. La région Eurasie a bénéficié de changes favorables à la compétitivité des produits commercialisés, l’activité frais élaboré en Amérique du Nord voyant son déficit de rentabilité se réduire sous l’effet des initiatives de compétitivité mises en place et amenées à se renforcer en 2023-2024.

Après prise en compte des éléments non récurrents de - 11,7 millions d’euros sur l’exercice, principalement liés aux frais de réorganisation industrielle du frais en Amérique du Nord, le résultat opérationnel du Groupe Bonduelle s’établit à 54,1 millions d’euros en données publiées contre une perte de - 65,2 millions d’euros l’exercice précédent, celui-ci ayant enregistré au titre des éléments non récurrents des dépréciations d’actifs corporels et incorporels.

Résultat net

Le résultat financier s’établit à - 31,3 millions d’euros, contre - 14,5 millions d’euros à la clôture de l’exercice précédent. Cette hausse est imputable principalement à la progression du coût de la dette liée à la hausse des taux d’intérêt des monnaies dans lesquelles le Groupe Bonduelle finance son activité mais aussi à la nature des instruments utilisés, le taux moyen de financement passant ainsi de 1,61 % à 4,01 % et enfin, à une hausse du besoin en fonds de roulement à périmètre comparable liée à l’impact de l’inflation sur les stocks.

Les opérations de couverture de change génèrent une perte de - 4,6 millions d’euros, essentiellement due aux variations du rouble russe désormais inéligible à des couvertures de change et contrepartie des gains de compétitivité évoqués plus haut. Le résultat des mises en équivalence laisse apparaître un produit de 4,4 millions d’euros correspondant à la quote part de résultat de la détention des activités de Nortera Foods, désormais mise en équivalence, minorée de dépréciations enregistrées sur des détentions minoritaires dans des start-up destinées à refléter leur valeur de marché.

La charge d’impôts s’établit à 18,5 millions d’euros, contre 40,0 millions d’euros l’exercice précédent, le taux d’impôt effectif (80,9 %) étant déformé par la non activation des pertes des activités de frais en Amérique du Nord.

Après prise en compte du résultat des mises en équivalence, du résultat financier, de la charge d’impôts et d’un complément de prix de 5,7 millions d’euros relatif à la cession de l’activité longue conservation en Amérique du Nord l’exercice précédent, le résultat net du Groupe Bonduelle au titre de l’exercice 2022-2023 s’établit à 14,5 millions d’euros, contre 35,4 millions d’euros l’exercice précédent, soit 0,6 % du chiffre d’affaires.

Situation financière

  30 juin 2021publié 30 juin 2021hors IFRS 16 30 juin 2022 publié 30 juin 2022hors IFRS 16 30 juin 2023publié 30 juin 2023 hors IFRS 16
Dette nette (en millions d’euros) 716,0 631,0 362,9 267,9 436,1 356,7
Gearing(2) 0,97 0,85 0,43 0,31 0,56 0,45
Levier d’endettement(3) 3,38 3,33 2,63 2,28 2,94 2,84

La dette nette (hors IFRS 16) au 30 juin 2023 s’établit à 356,7 millions d’euros, contre 267,9 millions d’euros au 30 juin de l’exercice précédent. Le ratio de dettes ramené aux capitaux propres du groupe (gearing) reste limité à 0,45. Le levier d’endettement (dette nette / REBITDA) s’élève, quant à lui, à 2,84 contre 2,28 l’exercice précédent.

Faits marquants de l’exercice

Adaptation du dispositif industriel américain

Le Groupe Bonduelle a annoncé en février 2023 l’adaptation du dispositif industriel de son activité sur la côte Est des Etats-Unis dans le but d'améliorer sa compétitivité sur le marché des produits frais élaborés aux Etats-Unis et de recentrer son activité sur les segments valorisés de celui-ci. Ainsi, les activités de fabrication à Florence (New Jersey) sont en cours de transfert sur le site de Swedesboro (New Jersey). Cette opération vise à optimiser la production de l'ensemble des produits destinés aux clients américains, tout en réalisant des gains d'efficacité et de couverture des coûts fixes.

A la date d’arrêté des comptes, le projet est en cours avec une finalisation sur le premier semestre de l’exercice 2023-2024.

La charge nette de cette réorganisation est enregistrée sur l’exercice fiscal 2022-2023 au titre des éléments non récurrents (10,1 millions d’euros).

Amendement du crédit syndiqué à impact de 400 millions d’euros

Le 6 février 2023, le Groupe Bonduelle a signé, avec ses partenaires bancaires, un amendement de son crédit revolving syndiqué (RCF) de 400 millions d’euros sécurisant ainsi une source essentielle de financement, particulièrement adaptée à la saisonnalité de ses besoins de financement, et dans des conditions très compétitives et ce malgré l’environnement économique actuel instable. Cet aménagement prévoit une extension de 2 ans, portant la maturité de 2026 à 2028, avec deux options d'extension d'un an chacune, portant la maturité finale du crédit à février 2030.

Cette ligne de crédit intègre à ces conditions financières des indicateurs de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) en phase avec la mission et la raison d’être du groupe, tant en matière de certification B Corp, que de réduction de son empreinte carbone et de contribution, avec ses partenaires agricoles, à une agriculture régénératrice.

Cette opération démontre une nouvelle fois la confiance accordée par les banques partenaires et la volonté d’accompagner le développement du Groupe Bonduelle sur le long terme.

Obtention des premières certifications B Corp ™

En 2018, le Groupe Bonduelle a annoncé son ambition de devenir une entreprise certifiée B Corp d’ici 2025. Cette ambition implique que chacune de ses entités obtienne une à une leur certification. L’exercice 2022-2023 marque une étape majeure avec les certifications de Bonduelle en Italie et de Bonduelle Fresh Americas aux Etats-Unis, représentant ensemble un tiers du chiffre d’affaires du groupe. Les deux entités du Groupe Bonduelle sont les premières à répondre aux normes exigeantes de B Lab en matière d'impact social et environnemental. Elles rejoignent ainsi la communauté grandissante des entreprises certifiées B Corp, qui œuvrent collectivement pour rendre chaque jour l’économie mondiale plus respectueuse de la planète, plus inclusive et plus équitable.

Ces deux certifications illustrent la volonté du Groupe Bonduelle de mettre l’impact positif au cœur de son modèle d’entreprise formalisé dès 2020 à travers une feuille de route appelée le B!Pact et articulée autour de 3 piliers : l’alimentation, la planète et les Hommes. La démarche de certification B Corp permet d’accélérer l’engagement et la mobilisation de l’ensemble des métiers de l’entreprise autour des programmes à impact positif du groupe.

Evolution de la gouvernance

Suite à l’annonce du départ de Guillaume Debrosse en mai 2023, le groupe a annoncé la nomination de Xavier Unkovic à la Direction générale du Groupe Bonduelle. Cette nomination a pris effet le 1er juin 2023.

Xavier Unkovic a occupé des fonctions financières, commerciales et marketing puis de Direction générale aux Etats-Unis pendant 23 ans, au sein du Groupe Mars puis de l’entreprise Amy’s kitchen, entreprise californienne de plats préparés biologiques certifiée B Corp, qu’il a redressée et développée. Depuis 2021, Xavier Unkovic était le Directeur général de l’entreprise française NAOS, acteur majeur du soin et de la santé de la peau, sous les marques Bioderma, Institut Esthederm et Etat Pur.

Perspectives

Compte tenu d’un contexte de consommation difficile, le Groupe Bonduelle vise une progression de son chiffre d’affaires d’environ 5 % - soit un chiffre d’affaires 2023-2024 d’environ 2 530 millions d’euros - et une marge opérationnelle supérieure à 3 % - soit une rentabilité opérationnelle courante comprise entre 75 et 80 millions d’euros - tous deux à taux de change constant, alimentées par la confirmation du redressement des activités en Amérique du Nord, et une stricte gestion des coûts de structure, malgré des inflations toujours importantes et une évolution des devises impactant défavorablement les coûts de production.(1) données comparables, soit à taux de change et périmètre constants. Le chiffre d’affaires en devise de la période en cours est converti aux taux de change de la période de comparaison et l’impact des acquisitions (ou prises de contrôle) ou des cessions est traité comme suit :

  • pour les acquisitions (ou prises de contrôle) d’activités au cours de la période actuelle, le chiffre d’affaires réalisé sur la période depuis la date d’acquisition est exclu du calcul de la croissance interne ;
  • pour les acquisitions (ou prises de contrôle) d’activités au cours de l’exercice précédent, le chiffre d’affaires réalisé sur la période actuelle allant jusqu’au 1er anniversaire de l’acquisition est exclu ;
  • pour les cessions (ou pertes de contrôle) d’activités au cours de l’exercice précédent, le chiffre d’affaires réalisé sur la période comparative de l’exercice précédent jusqu’à la date de cession est exclu. Dans le cas spécifique de la perte de contrôle des activités longue conservation en Amérique du Nord, la norme IFRS 5 ayant été appliquée sur les données historiques, le chiffre d'affaire est déjà retraité dans les éléments historiques ;
  • pour les cessions (ou pertes de contrôle) d’activités au cours de l’exercice actuel, le chiffre d’affaires réalisé sur la période commençant 12 mois avant la date de cession et allant jusqu’à la date de clôture de la période comparative de l’exercice précédent est exclu.

(2) dette financière nette / capitaux propres(3) dette financière nette / EBITDA récurrent

Indicateurs alternatifs de performance : Le groupe présente dans sa communication financière des indicateurs de performance non définis par les normes comptables. Les principaux indicateurs sont définis dans les rapports financiers consultables sur www.bonduelle.com

Prochains évènements :

- Chiffre d’affaires 1er trimestre 2023-2024 :         7 novembre 2023 (après bourse)- Assemblée Générale Annuelle :        7 décembre 2023- Chiffre d’affaires 1er semestre 2023-2024 :        1er février 2024 (après bourse)- Résultats 1er semestre 2023-2024 :        29 février 2024 (après bourse)- Réunion analystes et investisseurs :         1er mars 2024

Retrouvez l’intégralité des résultats annuels et le calendrier des publications financières sur www.bonduelle.com

A propos du Groupe Bonduelle

Nous voulons favoriser la transition vers l'alimentation végétale, pour contribuer au bien-être de l’Homme et à la préservation de la planète. Nous sommes une entreprise familiale française de 11 038 salariés et nous innovons avec des agriculteurs partenaires depuis 1853. Nos produits sont cultivés sur 68 300 hectares et commercialisés dans 100 pays, pour un chiffre d'affaires de 2 406,2 M€ (données au 30 juin 2023).

Nos 4 marques sont : BONDUELLE, READY PAC FOODS, CASSEGRAIN et GLOBUS. 

Bonduelle est coté sur Euronext compartiment BIndices Euronext : CAC MID & SMALL – CAC FOOD PRODUCERS – CAC ALL SHARESBonduelle fait partie des indices Gaïa de performances extra-financières et IAS (Indice de l'actionnariat salarié)Code ISIN : FR0000063935 - Code Reuters : BOND.PA - Code Bloomberg : BON FP

Pièce jointe

  • Bonduelle - Résultats Annuels 2022-2023
Bonduelle (EU:BON)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2024 à Fév 2024 Plus de graphiques de la Bourse Bonduelle
Bonduelle (EU:BON)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2023 à Fév 2024 Plus de graphiques de la Bourse Bonduelle