Par Vincent Alsuar



PARIS (Agefi-Dow Jones)--"Record". Ce mot magique prononcé par Saint-Gobain pour qualifier ses résultats de l'exercice 2022 a fait sensation sur le marché. D'autant que le producteur de matériaux de construction fait profiter ses actionnaires de ses bonnes performances. Il a relevé son dividende de 23%, à 2 euros par action, et annoncé des rachats d'actions d'au moins 400 millions d'euros pour 2023.



Ces annonces ont permis à l'action du producteur de matériaux de construction de prendre la tête du CAC 40 vendredi, avec un bond de 4,8% à 55,93 euros.



Saint-Gobain a frappé fort l'an dernier. Le résultat d'exploitation a grimpé de 11,7% à données comparables pour atteindre le niveau historique de 5,34 milliards d'euros. Performance record également pour la marge d'exploitation qui a progressé de 20 points de base, à 10,4%. C'est bien mieux que ce qu'escomptait le consensus FactSet, qui tablait sur un repli de 10 points de base de la marge.



Une gageure au vu du contexte fortement perturbé de 2022, qui s'est notamment traduit pour Saint-Gobain par une hausse de 3 milliards d'euros des coûts liés aux matières premières et à l'énergie. Pour protéger ses marges, le groupe utilise une recette magique : gérer ses coûts avec agilité et relever ses prix. Ces derniers ont augmenté de 14,6% au niveau mondial l'an dernier.



Une transformation réussie



Saint-Gobain profite aussi de la transformation profonde engagée depuis quatre ans, avec la mise en place d'une organisation décentralisée par pays et le renforcement de son exposition vers les marchés en forte croissance. Ainsi, l'Amérique du Nord représente désormais 30% de son résultat d'exploitation, alors qu'elle avait tendance par le passé à être plus proche des 20%, souligne UBS. Le groupe profite également d'un engouement certain pour la rénovation énergétique.



Les nombreuses cessions et acquisitions réalisées ont aussi permis de redessiner le visage de Saint-Gobain. Les ventes dans la chimie de la construction atteignent désormais 5,3 milliards d'euros, soit plus de 10% du chiffre d'affaires réalisé par le groupe l'an dernier, notamment grâce aux acquisitions du français Chryso en 2021 et de l'américain GCP en 2022.



"Les changements des dernières années ne sont pas encore intégrés à leur juste valeur" par le marché, commente Oddo BHF, citant notamment la capacité du groupe à relever ses prix, son développement dans l'efficacité énergétique ou encore ses nombreuses cessions et acquisitions.



A l'avenir, Saint-Gobain entend bien continuer sur sa lancée. Benoit Bazin, le directeur général du groupe l'assure : "2023 sera une bonne année pour Saint-Gobain".



Le consensus devrait relever ses prévisions pour 2023



Malgré un "ralentissement modéré des marchés", le groupe vise une marge d'exploitation comprise entre 9% et 11% cette année, alors que le consensus compilé par la société escomptait 9,1%. "S'il est possible que cet objectif ne prenne pas entièrement en compte la cession de la [filiale britannique] Jewson", JPMorgan s'attend à ce que le consensus relève ses prévisions en matière de résultat d'exploitation.



Pourtant, pour la première fois depuis 2013, Saint-Gobain n'a pas indiqué s'attendre à une nouvelle progression de son résultat d'exploitation, relève Stifel. L'intermédiaire financier ne juge pas la situation alarmante pour autant. "Nous pensons que c'est la bonne chose à faire à ce stade, car il n'y a rien à gagner à mettre en jeu sa crédibilité alors que les perspectives du marché du logement neuf s'annoncent difficiles", estime Stifel.



Malgré ce nuage à l'horizon, le marché continue de croire en l'avenir durable de Saint-Gobain. Selon les données de FactSet, 79% des analystes affichent une recommandation "acheter" la valeur et aucun ne se trouve à la vente. Avec un objectif de cours moyen de 64,06 euros, le titre affiche un potentiel de progression de 20% par rapport au cours de clôture de jeudi soir.



-Vincent Alsuar, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 39 valsuar@agefi.fr ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



February 24, 2023 11:38 ET (16:38 GMT)




Copyright (c) 2023 L'AGEFI SA
Cie de SaintGobain (EU:SGO)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2024 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Cie de SaintGobain
Cie de SaintGobain (EU:SGO)
Graphique Historique de l'Action
De Mar 2023 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Cie de SaintGobain