Résultats semestriels 2023

Croissance dynamique et rentabilité

Lyon, le 13 septembre 2023

EN K€ S1 2023* S2 2022* VAR.%
CHIFFRE D’AFFAIRES 87 852 76 284 +15%
RÉSULTAT COURANT PROFORMA 10 177 10 623 - 4%
PROVISION POUR IMPÔTS SUR ACTIONS GRATUITES (374) 2 247 N/A
RÉSULTAT COURANT 9 803 12 870 -24%
RÉSULTAT AVANT IMPÔTS 10 475 13 362 -22%
RÉSULTAT NET 7 456 10 130 -26%
EN K€ 30/06/2023 31/12/2022 VAR. K€
CAPITAUX PROPRES 101 463 98 641 +2 822
TRÉSORERIE NETTE** 33 506 32 566 +940

* Comptes établis selon les normes comptables françaises (CRC 99-02) et non audités** Incluant 4,8 M€ (4,7 M€ au 31/12/2022) d’investissements classés en immobilisations financières mais mobilisables selon les besoins de l’entreprise.

Croissance dynamique du chiffre d’affaires portée par les solutions Cloud

Le chiffre d’affaires d’Esker au premier semestre 2023 progresse de 16% à taux de change constants et de 15% en données publiées. Le revenu SaaS (Software as a Service) affiche une croissance de 20% et représente sur le semestre 83% de l’activité. Les services d’implémentation (consulting) sont en hausse de 11%, comptant pour 15% du revenu global. Les produits historiques décroissent sur le semestre de 39% pour ne représenter plus que 2% du chiffre d’affaires.

La croissance du chiffre d’affaires SaaS provient à la fois des succès commerciaux enregistrés sur 2022 et 2023 (12% du revenu semestriel SaaS), et de la bonne tenue de l’activité des clients existants sur la plateforme. Pour le premier semestre 2023, le revenu SaaS d’Esker est constitué de 48% d’abonnements payés par les clients (+28% par rapport au premier semestre 2022) et de 52% de revenus variables en fonction de l’activité des utilisateurs (+11%).

D’un point de vue géographique, l’Europe et les États-Unis évoluent à un rythme identique (+16%). L’Asie Pacifique, légèrement affectée par quelques retards de signatures en Asie, progresse néanmoins de 8%, portée par les performances en Australie et Nouvelle Zélande.

Les prises de commandes (bookings) restent solides

Les prises de commandes progressent de 18% au premier semestre portées par la performance de l’Europe hors France (+65%) avec notamment de très beaux contrats signés en Allemagne et au Royaume-Uni.

La dynamique de signature sur le marché français a été ralentie en début d’année par les incertitudes concernant les spécifications techniques de la facturation électronique. Malgré un deuxième trimestre en très nette reprise (+6%), les prises de commandes en France reculent de 9% sur le semestre. Le report de l’application de la nouvelle réglementation ne devrait pas affecter les décisions d’investissement de mise en conformité pour le deuxième semestre 2023. Les prises de commandes sur le marché français sont attendues en forte croissance sur cette deuxième partie de l’année.

Après une longue série de trimestres en forte croissance, les prises de commandes sur le marché américain restent solides et en croissance de 6% sur ce semestre. Malgré un effet de base exigeant au troisième trimestre, la tendance sur l’année 2023 reste très positive sur ce marché crucial pour l’entreprise. Enfin, l’Asie-Pacifique voit ses commandes progresser de 9% avec un rebond sur les marchés asiatiques.

Rentabilité marquée par les effets de base, l’inflation et les investissements de croissance

Le résultat courant du semestre diminue de 24% par rapport au premier semestre 2022. Cette évolution est principalement liée à la reprise de provision pour impôt sur actions gratuites (contribution patronale) comptabilisée en 2022 et initialement constituée lors de l’exercice 2021. Les variations de cette provision proviennent des distributions annuelles d’actions, mais surtout des variations du cours de l’action Esker.

Corrigé de cet impact non récurrent, le résultat courant du semestre montre une baisse limitée à 4%, soit 11,6% du chiffre d’affaires de la période à comparer avec 13,9% pour le premier semestre 2022 et 12,6% pour l’exercice complet 2022. Ce résultat est principalement la conséquence des éléments ci-dessous.

L’entrée dans le périmètre de consolidation de la société Market Dojo, acquise en mai 2022, représente un investissement de croissance à hauteur de 0,7 point de profitabilité en 2023 (0,6 M€). La croissance de Market Dojo, sur une tendance annuelle de 30%, devrait se pérenniser sur les années à venir avec des investissements plus modérés.

La très forte hausse de l’inflation dans toutes les zones où la société exerce ses activités pèse sur la rentabilité du semestre. Sur le seul poste salarial, l’effet net de l’augmentation des coûts et de la revalorisation des contrats clients fait apparaître un solde négatif d’environ 1,2 point de rentabilité. L’évolution des autres charges accentue la tendance pour la porter à deux points de chiffre d’affaires. Ce décalage est dû à un retard de l’augmentation des contrats clients qui ne sont revalorisés qu’après la date anniversaire.

Hors effets de périmètre, les effectifs moyens du semestre progressent de 10% à 966 personnes, contre une hausse de près de 12% sur l’exercice 2022. Sans cesser d’investir dans le développement de ses solutions et la croissance future de ses activités, Esker a commencé à modérer ses recrutements pour améliorer sa rentabilité structurelle. Les effets de cette politique porteront leurs fruits sur le deuxième semestre 2023 et plus encore au cours de l’exercice 2024.

Compte tenu d’un taux effectif d’impôt stable, le résultat net s’inscrit dans la lignée du résultat courant avec un bénéfice de 7,5 M€ (8,5% du chiffre d’affaires) en baisse de 26%.

Structure financière particulièrement solide et progression des cash-flows d’exploitation

La trésorerie nette du Groupe (après déduction des dettes financières) reste solide et s’élève à 33,5 M€, en hausse de 0,9 M€, malgré un dividende servi aux actionnaires en hausse de 27%. L’évolution du niveau de trésorerie est la conséquence de la très bonne génération de cash d’exploitation sur le semestre, en progression de près de 4 M€, soit +43% par rapport au premier semestre 2022.

Perspectives 2023

Malgré la persistance d’incertitudes sur la croissance économique des pays sur lesquels la société opère, Esker continue de prévoir une croissance organique de son chiffre d’affaires comprise entre 14 et 15% (hors variations de change). À ce niveau de chiffre d’affaires et compte tenu du contexte inflationniste actuel, la rentabilité opérationnelle serait comprise entre 11,5% et 12,5% des ventes, à comparer avec 11,2% au premier semestre. Esker attend en effet un redressement de sa rentabilité sur le deuxième semestre du fait de l’atténuation des événements non récurrents et de sa politique de modération des recrutements.

Jean-Michel Bérard, Président du Directoire et Emmanuel Olivier, Directeur Général

vous convient à une webconférence

mercredi 13 septembre 2023 à 18h00

pour vous commenter les résultats semestriels 2023.

Pour y assister, merci de contacter Actus :

par mail jmons@actus.fr ou par téléphone au 01 53 67 36 95.

À propos d’Esker

Leader mondial des solutions d’automatisation des cycles de gestion Source-to-Pay et Order-to-Cash, Esker valorise les départements financiers, achats et services clients des entreprises en renforçant la coopération interentreprises. La plateforme cloud Esker permet d’animer un écosystème vertueux avec ses clients et fournisseurs.

Intégrant des technologies d’Intelligence Artificielle (IA), les solutions d’Esker permettent aux entreprises de gagner en productivité et d’améliorer la visibilité sur leurs activités, tout en renforçant la collaboration avec leurs clients, leurs fournisseurs et leurs collaborateurs.

ETI française dont le siège social se situe à Lyon, Esker est présente en Europe, en Amérique du Nord, en Asie/Pacifique et en Amérique du Sud. Cotée sur Euronext GrowthTM à Paris (Code ISIN FR0000035818), l’entreprise a réalisé 159,3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022, dont 2 tiers à l’international.

Pièce jointe

  • ESK 130923 RS 23 FR
Esker (EU:ALESK)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2024 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Esker
Esker (EU:ALESK)
Graphique Historique de l'Action
De Mar 2023 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Esker