PARIS/BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--Kering signe mercredi la plus forte hausse du CAC 40, après avoir annoncé mardi soir une série de changements à sa direction générale.



Marco Bizzarri, président-directeur général de Gucci depuis 2015, quittera l'entreprise le 23 septembre prochain. Il sera remplacé "pour une période transitoire" par Jean-François Palus, directeur général délégué de Kering depuis 2008. Ce dernier s'installera à Milan et renonce par la même occasion à siéger au conseil d'administration de Kering.



Kering a également annoncé la nomination Francesca Bellettini, l'actuelle PDG d'Yves Saint Laurent, au poste de directrice générale adjointe en charge du développement des Maisons. Jean-Marc Duplaix, directeur financier de Kering depuis 2012, devient quant à lui directeur général adjoint en charge des opérations et des finances.



"Les investisseurs s'interrogeaient de plus en plus sur la possibilité d'un changement de direction au sein de la marque phare [Gucci, ndlr], compte tenu de sa récente sous-performance et du changement de directeur artistique. Nous pensons donc que l'annonce [de mardi] sera perçue positivement et qu'elle soutiendra l'action Kering à court terme", soulignent les analystes de JPMorgan.



Vers 12h20, le titre Kering prenait 5,4%, à 520,60 euros.



Nouveau chapitre



Après avoir connu la plus forte croissance de l'industrie du luxe entre 2015 et 2019, Gucci a commencé à perdre de son éclat avant la crise du Covid et reste aujourd'hui à la traîne de ses concurrentes. Au premier trimestre, la marque italienne a enregistré des ventes quasi stables alors que celles de Louis Vuitton et d'Hermès ont progressé de près de 20%.



Le président-directeur général de Kering, François-Henri Pinault, avait indiqué lors de la dernière assemblée générale qu'il n'était "pas satisfait" des performances de Gucci. Le groupe a nommé en début d'année un nouveau directeur créatif à la tête de Gucci, Sabato de Sarno, dont la première collection sera dévoilée en septembre.



"Il devient maintenant très important que la nouvelle équipe de Gucci marque des buts et gagne des matchs, afin de donner aux investisseurs la certitude que nous sommes effectivement sur la bonne voie", commentent mercredi les analystes de Bernstein.



Le départ de Marco Bizzarri peut être interprété comme une manière de donner toutes les chances à ce nouveau chapitre, ajoutent-ils.



Pour Stifel, en revanche, ce départ "soudain" pourrait alimenter les inquiétudes des investisseurs, alors que Marco Bizzarri avait été confirmé à son poste en début d'année. Cela peut donner l'impression que les problèmes de Gucci sont plus profonds que ce que l'on pensait jusqu'à présent, notent-ils.



Le redressement de Gucci nécessitera probablement une augmentation des investissements de la marque, ajoute JPMorgan, qui ne prévoit pas d'inflexion de sa croissance avant le début 2024, au plus tôt.



En Bourse, le titre Kering a gagné environ 10% depuis le début de l'année, alors qu'Hermès et LVMH ont progressé respectivement de 32% et 27%.



-François Schott, Agefi-Dow Jones (Avec le bureau de Barcelone de Dow Jones Newswires) ed: LBO



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



July 19, 2023 06:21 ET (10:21 GMT)




Copyright (c) 2023 Dow Jones & Company, Inc.
Lvmh Moet Hennessy Louis... (EU:MC)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2024 à Fév 2024 Plus de graphiques de la Bourse Lvmh Moet Hennessy Louis...
Lvmh Moet Hennessy Louis... (EU:MC)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2023 à Fév 2024 Plus de graphiques de la Bourse Lvmh Moet Hennessy Louis...