(Actualisation: précisions sur la marge opérationnelle, performance par région, nouveaux commentaires des dirigeants)



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le numéro un mondial du luxe LVMH a profité du rebond de la demande chinoise au premier semestre pour inscrire de nouveaux records de chiffre d'affaires et de bénéfices, mais cette croissance s'est faite au prix d'une hausse de ses investissements en marketing et d'un léger tassement de sa marge opérationnelle.



Au cours du trimestre clos fin juin, le chiffre d'affaires du groupe aux 75 "maisons" de luxe a atteint 21,21 milliards d'euros, contre 18,73 milliards d'euros à la même période de 2022. La croissance organique -hors effets de change et de périmètre- s'est maintenue à 17%, comme au premier trimestre.



Ce chiffre cache toutefois de fortes disparités régionales: si les ventes en Asie hors Japon ont bondi de 34% sur une base organique, tirées par les réouvertures en Chine, elle se sont repliées de 1% en Amérique du Nord, où la consommation ralentit depuis plusieurs trimestres, notamment pour la catégorie du cognac. La croissance est restée soutenue en Europe et au Japon au cours du trimestre écoulé.



Sur l'ensemble du premier semestre, le chiffre d'affaires de LVMH s'est établi à 42,24 milliards d'euros, en progression de 15% sur un an.



Le résultat opérationnel courant a atteint 11,57 milliards d'euros. Il fait ressortir une marge de 27,4%, contre 27,9% un an plus tôt. LVMH a fortement investi dans ses marques au cours du semestre, ce qui explique en partie le tassement de la rentabilité.



"Nos Maisons ont continué de faire rêver grâce à leur forte dynamique créative et à l'excellence de leur distribution comme en témoigne l'enthousiasme autour du premier défilé de Pharrell Williams pour Louis Vuitton ou encore de la réouverture du 'Landmark' new-yorkais de Tiffany & Co", a commenté Bernard Arnault, le président-directeur général du groupe, cité dans un communiqué.



Le directeur financier de LVMH, Jean-Jacques Guiony, a précisé lors d'une conférence téléphonique que le groupe avait également pâti d'effets de change défavorables en Asie et n'avait pas "complètement compensé" ces effets par des hausses de prix.



Le bénéfice net de LVMH s'est élevé au premier semestre à 8,48 milliards d'euros, contre 6,53 milliards d'euros un an plus tôt, soit une hausse de 30%.



Selon le consensus établi par FactSet, les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 42,40 milliards d'euros, un résultat opérationnel de 11,81 milliards d'euros et un bénéfice net de 8,35 milliards d'euros au premier semestre.



Dans un contexte économique et géopolitique incertain, le groupe aborde la seconde partie de l'année "avec confiance et optimisme" mais reste "vigilant", a souligné Bernard Arnault. LVMH entend poursuivre ses investissements marketing, mais prévoit moins d'événements de très grande envergure qu'au premier semestre, a précisé le directeur financier, Jean-Jacques Guiony.



-François Schott, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: LBO





COMMUNIQUES FINANCIERS DE LVMH :





http://www.lvmh.fr/communication-financiere/communiques



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



July 25, 2023 13:21 ET (17:21 GMT)




Copyright (c) 2023 L'AGEFI SA
Lvmh Moet Hennessy Louis... (EU:MC)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2024 à Fév 2024 Plus de graphiques de la Bourse Lvmh Moet Hennessy Louis...
Lvmh Moet Hennessy Louis... (EU:MC)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2023 à Fév 2024 Plus de graphiques de la Bourse Lvmh Moet Hennessy Louis...