PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le numéro un mondial du luxe LVMH a publié des résultats en forte hausse au premier semestre mais il n'a pas dépassé les anticipations du marché, ce qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps. A la Bourse de Paris, le titre cédait 4,8% mercredi à la mi-journée.



Les résultats sont "impressionnants mais moins flamboyants qu'à l'accoutumée", commentent les analystes d'Invest Securities.



Au cours du trimestre clos fin juin, le chiffre d'affaires du groupe aux 75 "maisons" de luxe a atteint 21,21 milliards d'euros, contre 18,73 milliards d'euros à la même période de 2022. La croissance organique -hors effets de change et de périmètre- s'est maintenue à 17%, comme au premier trimestre, conformément aux anticipations des analystes.



La division Mode et Maroquinerie, qui représente près des trois quarts des bénéfices du groupe, a poursuivi sa forte croissance, avec une hausse de 21% de ses ventes en données comparables, soutenue notamment par un rebond des ventes en Chine ainsi qu'une demande soutenue en Europe et au Japon.



Bien que le taux de croissance de cette division soit "élevé en termes absolus, et impressionnant étant donné la base de comparaison, il suscitera probablement de nouvelles interrogations parmi les investisseurs", commentent les analystes de JPMorgan. Les résultats du suisse Richemont, propriétaire de Cartier, la semaine dernière avaient soulevé la même question, soulignent ces analystes: est-on arrivé à la fin du cycle de révision à la hausse des anticipations de bénéfices pour le luxe?



"Après plusieurs années d'accélération de la croissance, une normalisation des tendances devait intervenir à un moment ou à un autre", commentent les analystes d'UBS. Les résultats de LVMH au premier semestre constituent une "piqûre de rappel" même si le groupe conserve de solides atouts dans cet environnement, avec un portefeuille de marques inégalé et une présence équilibrée au niveau mondial, ajoute la banque.



LVMH dispose de "moteurs auxilliaires" pour poursuivre une croissance à deux chiffres de ses résultats, parmi lesquels une forte exposition au rebond du trafic aérien en Asie, le redressement du joaillier Tiffany et la poursuite du développement de Sephora, note de son côté Oddo BHF, qui a relevé mercredi son objectif sur le titre de 875 à 907 euros.



Baisse de la marge opérationnelle



Le groupe doit cependant investir massivement pour alimenter cette croissance. Les dépenses marketing ont représenté 12% du chiffre d'affaires au premier semestre, contre une moyenne historique de 11%. Elles ont notamment été tirées par les grands "shows" dont le premier défilé de Pharrell Williams, le directeur créatif Homme de Louis Vuitton, sur le Pont Neuf à Paris.



Ces dépenses ont logiquement pesé sur la marge opérationnelle: elle s'est établie à 27,4% au premier semestre contre 27,9% un an plus tôt. "C'est une légère déception", soulignent les analystes de RBC Capital.



Le directeur financier de LVMH, Jean-Jacques Guiony, a précisé lors d'une conférence téléphonique que le groupe avait également pâti d'effets de change défavorables en Asie et n'avait pas "complètement compensé" ces effets par des hausses de prix.



En dépit de ces vents contraires, le bénéfice net de LVMH a bondi de 30% sur les six premiers mois de l'année, à 8,48 milliards d'euros, grâce notamment à une hausse du résultat financier.



Pour JPMorgan, la croissance de LVMH reste dans l'ensemble remarquable et "le rythme de la reprise de la consommation chinoise est encourageant". Cette publication devrait ainsi "rappeler aux investisseurs que le groupe reste bien équilibré et diversifié pour lui permettre de naviguer dans un environnement plus volatil".



Le groupe a indiqué qu'il abordait la seconde partie de l'année "avec confiance et optimisme" et verserait un acompte sur dividende de 5,5 euros par action le 6 décembre prochain.



-François Schott et Alice Doré, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: LBO



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



July 26, 2023 06:37 ET (10:37 GMT)




Copyright (c) 2023 L'AGEFI SA
Lvmh Moet Hennessy Louis... (EU:MC)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2024 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Lvmh Moet Hennessy Louis...
Lvmh Moet Hennessy Louis... (EU:MC)
Graphique Historique de l'Action
De Mar 2023 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Lvmh Moet Hennessy Louis...