BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--Les prises de commandes de Thales au troisième trimestre sont inférieures au consensus, ce qui pourrait susciter des inquiétudes même si cette contre-performance s'explique probablement par la volatilité inhérente aux grands contrats, indique Charles Armitage, analyste chez Citi, dans une note de recherche. Les prises de commandes du groupe de défense français se sont élevées au troisième trimestre à 3,81 milliards d'euros, soit une baisse de 10% en données publiées et de 6% en données organiques, soit à périmètre et changes constants, ce qui est inférieur au consensus de 4,52 milliards d'euros fourni par l'entreprise. Les commandes ont diminué dans toutes les divisions, mais particulièrement dans le segment défense et sécurité, surtout en raison du calendrier d'une commande indonésienne d'avions Rafale estimée à environ 400 millions d'euros, qui n'a pas été comptabilisée au troisième trimestre mais semble devoir l'être au quatrième, selon Citi. L'action Thales perd 3,3%, à 136,45 euros.



-Adria Calatayud, Dow Jones Newswires (Version française Pierre-Jean Lepagnot) ed: LBO



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 31, 2023 05:20 ET (09:20 GMT)




Copyright (c) 2023 Dow Jones & Company, Inc.
Thales (EU:HO)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2024 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Thales
Thales (EU:HO)
Graphique Historique de l'Action
De Mar 2023 à Mar 2024 Plus de graphiques de la Bourse Thales