(Actualisation : précisions sur l'activité en Amérique du Nord et en Europe, contexte, prévisions)



LONDRES (Agefi-Dow Jones)--La hausse des coûts des matières premières, du fret et de l'énergie commence à entamer les bénéfices de Nestlé, qui augmente ses prix de vente.



Nestlé, comme d'autres fabricants de biens de consommation, est confronté depuis plusieurs mois aux tensions inflationnistes, dans un contexte de reprise post-Covid. Or cette année, la guerre en Ukraine a fait grimper encore les coûts.



Nestlé a annoncé jeudi que cette hausse des coûts avait entraîné une baisse de 2,8 points de pourcentage de sa marge brute au premier semestre, à 46%. Le groupe a également revu en baisse sa prévision de marge opérationnelle courante récurrente pour l'exercice, tablant maintenant sur 17%, contre une fourchette de 17% à 17,5% attendue auparavant. Bruno Monteyne, analyste chez Bernstein, souligne que Nestlé est le premier groupe de son secteur en Europe à abaisser sa prévision de marge.



Cette révision intervient alors que Nestlé a fait état d'une croissance organique des ventes - mesure qui exclut les effets de change, les acquisitions et les cessions - de 8,1%. La croissance interne réelle a atteint 1,7% et l'effet prix s'est établi à 6,5%.



Pour l'ensemble de l'exercice 2022, Nestlé table sur une croissance organique de son chiffre d'affaires de 7% à 8%, contre environ 5% attendus précédemment.



La croissance organique portée par Purina



Nestlé a indiqué que la marque d'aliments pour animaux de compagnie Purina avait constitué le principal moteur de sa croissance organique au premier semestre, ses volumes ayant augmenté de 5,1% sur la période.



En Amérique du Nord, Nestlé a en revanche fait état d'un recul de ses volumes de 0,2%, en raison d'une base de comparaison défavorable et de problèmes d'approvisionnement. Le géant suisse y a relevé ses prix de 9,8%. En Europe, malgré les mêmes difficultés, les prix ont été relevés de 4,9% et les volumes ont crû de 2,1%.



Le bénéfice net s'est replié de 11,7% au premier semestre, à 5,25 milliards de francs suisses (5,36 milliards d'euros), pénalisé par une augmentation des charges financières nettes et du taux d'imposition. Au cours du semestre écoulé, Nestlé a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 9,2%, à 45,58 milliards de francs suisses.



Nestlé a confirmé prévoir une amélioration de son bénéfice récurrent par action à taux de change constants et de sa rentabilité du capital.



A 10h50, l'action Nestlé perdait 1,4% à 115,78 francs suisses.



-Saabira Chaudhuri, The Wall Street Journal



(Version française Emilie Palvadeau et Aurélie Henri) ed: ECH - VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



July 28, 2022 04:53 ET (08:53 GMT)




Copyright (c) 2022 Dow Jones & Company, Inc.
Unilever (EU:UNA)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2023 à Fév 2023 Plus de graphiques de la Bourse Unilever
Unilever (EU:UNA)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2022 à Fév 2023 Plus de graphiques de la Bourse Unilever