Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Vinci - Double Bottom Géant ! (DG)

- 02/1/2015 09:52
zebulon1 Messages postés: 180 - Membre depuis: 14/11/2014
Intraday Stock Chart: VinciGraphiques historiques: Vinci
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

L'action Vinci teste la ligne de cou d'un énorme double bottom (graphique en 2h). La cassure devrait permettre à la valeur d'atteindre le retracement fibonacci 61.80 à 48.51. Si ce niveau est cassé, le mouvement pourrait se poursuivre vers les 50 points.

Zébulon, fan du site CentralCharts.com/fr/



Réponses
9 Réponses
1
1 de 9 - 02/1/2015 13:21
waldron Messages postés: 8830 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - En sursis ! Vinci (Paris: FR0000125486 - actualité) et Eiffage (Other OTC: EFGSY - actualité) , deux groupes de BTP dont la majeure partie profits proviennent des concessions, notamment autoroutières (ASF, Cofiroute, Escota, Arcour pour le premier, APRR pour le second), ont gagné du temps. L'Etat n'a pas dénoncé les contrats de concession avant la fin de l'année 2014. De ce fait, la renégociation desdits contrats se poursuit. Le gouvernement souhaite y associer les parlementaires, mais entend aussi que le processus ne dure que ?quelques semaines?.

Dans le sillage de la Cour des comptes et de l'Autorité de la concurrence, qui contestent les taux de marge élevés des concessionnaires autoroutiers français, certains parlementaires très remontés ont envisagé que l'Etat résilie les contrats de concession de Vinci, Eiffage ou encore Abertis. Ce qui supposerait de racheter les concessions, mais l'Etat n'en a guère les moyens.

De toute façon, pour que la résiliation soit effective, selon les termes des solides contrats liant l'Etat aux opérateurs autoroutiers, au 1er janvier 2016, il fallait le notifier aux intéressés avant le 31 décembre 2014. Ce qui n'a pas été fait. De ce fait, les concessionnaires ont gagné un an de sursis (jusqu'au 1er janvier 2017, si la résiliation intervenait en 2015).

Solution alternative, moins radicale : renégocier avec les concessionnaires, ce qui est d'ailleurs en cours. Les opérateurs ont ainsi adressé des propositions en ce sens au gouvernement le 22 décembre. Mais il est aussi possible de combiner ce processus avec la menace politique d'une résiliation.

C'est l'option qui semble avoir été retenue. Selon les Echos, le Premier (NasdaqGS: PINC - actualité) ministre Manuel Valls a adressé le 31 décembre 2014 une lettre au député présidant la commission de développement durable et de l'aménagement du territoire, Jean-Paul Chanteguet.

Le Premier ministre propose que les parlementaires concernés soient associés au processus au travers d'un groupe de travail qui serait formé début janvier, et à qui la proposition des sociétés d'autoroutes sera présentée 'avant toute décision du gouvernement'.

'Ce groupe devra également examiner les modalités et conséquences d'une résiliation anticipée des contrats telle que vous l'avez proposée et donc au total comparer deux scénarios : renégociation des contrats ou résiliation au 1er janvier 2017', peut-on lire dans la lettre adressée par Manuel Valls à Jean-Paul Chanteguet.

Ce qui ne veut pas dire pour autant que les négociations ont vocation à s'éterniser, puisque M. Valls entend dans sa lettre qu'elles durent 'quelques semaines tout au plus'.

Dans la balance : les variations des tarifs des péages, et aussi éventuellement la répartition et l'encadrement des profits des concessionnaires, avec par exemple une borne haute (schématiquement, au-delà de laquelle les bénéfices reviendraient à l'Etat), mais que les concessionnaires souhaitent assortir dans ce cas d'une borne basse (en deçà de laquelle l'Etat devrait de l'argent aux concessionnaires). Sans oublier la durée des concessions. A suivre.


2 de 9 - 14/1/2015 18:28
zebulon1 Messages postés: 180 - Membre depuis: 14/11/2014
Le cours a buté sur le retracement fibo 61.80% (1er objectif). Une nouvelle oblique haussière pourrait permettre au cours de prendre un nouvel élan haussier pour une cassure de 48.51. Les 50 points seront alors à portée.(graphique 2h)

Un retour sous 46.81 (fibo 50%) invaliderait le scénario.

Zébulon, fan du site Centralcharts.com/fr/


comments_1421256137.png
Analyses techniques Vinci
3 de 9 - 14/1/2015 18:53
waldron Messages postés: 8830 - Membre depuis: 17/9/2002
merci zeb
4 de 9 - 15/1/2015 12:40
brigitte33 Messages postés: 49 - Membre depuis: 06/1/2015
mercii!!!!
5 de 9 - 15/1/2015 17:38
waldron Messages postés: 8830 - Membre depuis: 17/9/2002
Plusieurs organisations d'usagers des autoroutes ont annoncé jeudi dans un communiqué avoir déposé un recours auprès du Premier Ministre, contre un décret du mois de novembre, qui prévoit que les concessions en cours peuvent être prolongées sans nouvel appel d'offre.


Le groupe de réflexion "Automobilité et avenir" estime que l'élaboration de ce décret, publié le 6 novembre "est intervenue afin de permettre la mise en oeuvre d'un allongement des contrats de concessions d'autoroutes sans nouvelle mise en concurrence".


"Considérant que l'état actuel du droit s'oppose à un tel allongement et à la mise en oeuvre du plan de relance, les parties requérantes demandent au Premier ministre le retrait du décret", soulignent-elles dans ce communiqué.


Le plan de relance autoroutier, validé par Bruxelles en octobre, prévoit un allongement de la durée des concessions, en échange de travaux à hauteur de 3,2 milliards d'euros. Sa signature définitive fait partie des discussions en cours entre l'Etat et les concessionnaires.


Le décret prévoit que "les concessions peuvent être modifiées sans nouvelle procédure d'attribution pour les travaux ou services supplémentaires qui sont devenus nécessaires et ne figuraient pas dans le contrat de concession initial, à la double condition qu'un changement de concessionnaire soit impossible pour des raisons économiques ou techniques (...) (et) présenterait pour le pouvoir adjudicateur un inconvénient majeur ou entraînerait pour lui une augmentation substantielle des coûts".


Ce texte concerne l'ensemble des contrats de concession avec l'Etat.


Maître Matthieu Lesage, membre d'"Automobilité et avenir", et avocat de quatre des cinq requérants, a affirmé à l'AFP que ce décret est "contraire à l'intérêt général, c'est-à-dire contraire à l'intérêt de l'Etat et des usagers".


L'esprit de la directive européenne retranscrite par ce décret "est dénaturé en n'assurant pas la mise en concurrence des acteurs économiques permettant un service de qualité accessible à l'usager", souligne-t-il encore, cité dans le communiqué.


L'avocat a précisé que le premier Ministre dispose de deux mois pour répondre, puis, "à compter sa réponse, si elle ne nous satisfait pas, nous disposons de deux mois pour saisir le Conseil d'Etat".


ce recours a été déposé par l'Automobile-club des avocats, l'Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE), la Fédération française des motards en colère (FFMC), la Fédération française de motocyclisme (FFM), et, à titre personnel, par Roland Jouannetaud, président de l'UNAC (Union Nationale des Automobile Clubs).


jul/fka/ed

6 de 9 - 02/2/2015 18:04
Anonyme
L'analyse de l'action Vinci en 15min montre un nouveau double bottom dont la ligne de cou est à 47.45. Une clôture au dessus de ce niveau enclencherait un rebond vers 48. 48.45 est l'objectif suivant si le mouvement se poursuit.

Zebulon, fan du site Centralcharts.com/fr/


3878-906-oneway-process.png
7 de 9 - 03/2/2015 11:14
waldron Messages postés: 8830 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Le bureau d'études Société Générale (SG) est revenu ce matin sur le dossier Vinci (Paris: FR0000125486 - actualité) alors que l'une des activités les plus rentables du groupe de BTP et de concessions, les autoroutes, est dans le collimateur des pouvoirs publics. Tout en restant à l'achat sur le titre, les analystes ont réduit leur objectif de cours de 60 à 58 euros 'en attendant que le risque politique se stabilise'.

A la Bourse de Paris, l'action Vinci prend cependant près de 2% au-delà de 48 euros.

En effet, via ses filiales comme ASF, Cofiroute ou Escota, Vinci est l'un des principaux acteurs européens des concessions autoroutières. Or le gouvernement français, associé à des parlementaires, entend ?remettre à plat? ce qu'il considère comme la 'rente' des opérateurs d'autoroutes, 'ce qui créé une prime de risque significative sur l'action' Vinci.

Et maintenant ? Selon Société Générale, le scénario le plus probable est que les concessionnaires et l'Etat finissent par trouver un accord. Dans le cadre de ce scénario le plus optimiste, l'action Vinci pourrait atteindre 67 euros, estime SG.

Reste qu'on ne peut exclure totalement le pire, par exemple que l'Etat rachète les concessions en question, ce qui générerait un afflux de cash pour le groupe (24 euros par action Vinci pour les ASF, selon les analystes), mais déstabiliserait aussi les investisseurs à court terme. Dans le pire des scénarios, la juste valeur de l'action Vinci serait de 45 euros, calcule Société Générale.

De ce fait, le titre semble se traiter actuellement en basses eaux, mais attention : 'nous avons cependant préféré ne pas intégrer l'impact positif d'une fin du conflit dans notre objectif de cours car les délais des discussions semblent aujourd'hui se rallonger, notamment avec la consultation du groupe de travail (15 membres parlementaires et hauts fonctionnaires qui doivent comparer les propositions des sociétés d'autoroutes avec l'option de rachat)', indique la note de recherche.

Attention aussi à une conjoncture difficile pour le secteur du BTP en France, d'autant que la prévision 2015 de bénéfice par action retraité Vinci de SG est, à 3,22 euros, inférieure de 5% à celle du consensus.

8 de 9 - 04/2/2015 10:42
Anonyme
Tous les objectifs ont été atteints. Attention, le cours forme un double top en 15min et une cloture sous 47.93 devrait entrainer un pullback sur la ligne de cou du double bottom.

Zebulon, fan du site Centralcharts.com/fr/

comments_1423042831.png
9 de 9 - 04/2/2015 10:50
waldron Messages postés: 8830 - Membre depuis: 17/9/2002
merci
9 Réponses
1
Messages à suivre: (9)
Dernier Message: 04/Fév/2015 09h50

Dernières Valeurs Consultées
EU
DG
Vinci
Inscrivez-vous aujourd'hui pour consulter ce titre en streaming sur le Moniteur ADVFN. Vous pourrez ajouter et visualiser jusqu'à 110 des vos actions préférée et c'est complètement gratuit..

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P: V: D:20190519 11:20:56