La ligne téléphonique n’est pas disponible pour le moment.Pour toute demande veuillez envoyer un email a support@advfn.fr

Eutelsat Communications : RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2018-19

Date : 15/02/2019 @ 07h30
Source : Business Wire
Valeur : Eutelsat Communications (ETL)
Cours : 17.365  -0.015 (-0.09%) @ 03h01
Eutelsat Communications Cours Graphique

Eutelsat Communications : RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2018-19

Eutelsat Communications (EU:ETL)
Graphique Historique de l'Action

6 Mois : De Jan 2019 à Juil 2019

Plus de graphiques de la Bourse Eutelsat Communications
  • Poursuite d’une solide exécution de la stratégie de génération de cash-flow
  • Chiffre d’affaires pour les activités opérationnelles de 660 millions d’euros, en repli de 2,4% sur une base comparable
  • Rentabilité élevée : marge d’EBITDA de 79% à taux de change constant, supérieure à l’objectif annuel
  • Cash-flow libre discrétionnaire à 235 millions d’euros à taux de change et périmètre constants
  • Confirmation de l’ensemble des objectifs financiers pour l’exercice 2018-19 et les suivants

Regulatory News:

Le Conseil d’administration d’Eutelsat Communications (ISIN: FR0010221234 - Euronext Paris: ETL), s’est réuni hier sous la présidence de Dominique D’Hinnin et a arrêté les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2018.

Informations financières clés  

6 mois clos le

31/12/2017

retraité

 

6 mois clos

le 31/12/2018

  Variation Compte de résultat             Chiffre d’affaires - M€   688,1   658,1   -4,4% Chiffre d’affaires des Activités opérationnelles - M€   675,9   660,4   -2,3% Chiffre d’affaires des Activités opérationnelles à périmètre et taux constants - M€   669,9   653,8   -2,4%

EBITDA1 - M€

  546,2   518,4   -5,1% Marge d’EBITDA - %   79,4   78,8   -0,6 pt Marge d’EBITDA à taux de change constant - %   79,4   79,0   -0,4 pt Résultat net attribuable au Groupe - M€   158,0   150,4   -4,8% Structure financière            

Cash-flow libre discrétionnaire à taux de change et périmètre constants2

  337,1   235,2   -30,2% Dette nette – M€   3 630,3   3 304,3   -€326m Dette nette / EBITDA – X   3,3x   3,1x   -0,2 pt Carnet de commandes – Mds €   4,7   4,6   -2,9%      

1 Résultat opérationnel avant dotations aux amortissements, dépréciation d’actifs et autres produits (charges) opérationnelles.2 Flux de trésorerie provenant des opérations d’exploitation - Investissements « cash » - Intérêts et autres frais financiers payés nets de produits d’intérêts reçus.

Commentant l’activité du premier semestre, Rodolphe Belmer, Directeur Général d’Eutelsat Communications, a déclaré : « Eutelsat a réalisé un premier semestre solide et, comme anticipé, le profil de chiffre d’affaires devrait être plus favorable au deuxième semestre. La rentabilité est restée robuste et le ratio d’endettement s’est encore amélioré. Nous avons continué de faire levier sur toutes les composantes de la génération de trésorerie, avec un plan d’économies LEAP en bonne voie, la mise en œuvre efficace de la conception par les coûts pour le remplacement de la constellation HOTBIRD, la réussite d’une émission obligataire de 800 millions d’euros en octobre et la cession de notre participation dans EUTELSAT 25B. Par ailleurs, les nouvelles dispositions incluses dans la Loi de Finances 2019 sont susceptibles d’avoir un impact positif significatif sur notre charge d’impôt, bien que celui-ci ne puisse être évalué de manière fiable à ce stade.

Au niveau commercial, le service de Haut Débit Konnect Africa est progressivement lancé dans plusieurs pays, et son accueil initial renforce notre confiance dans le fort potentiel de cette activité. Par ailleurs, nous avons signé de nouveaux contrats ou des renouvellements dans la plupart de nos activités opérationnelles avec notamment les premiers accords pour la plateforme CIRRUS récemment lancée ainsi que des contrats de capacité pour l’application Vidéo, et un contrat portant sur plusieurs répéteurs pour de la connectivité maritime. D’autres opportunités commerciales pourraient se concrétiser au deuxième semestre.

Par conséquent, nous continuons à viser un chiffre d’affaires de nos activités opérationnelles globalement stable pour l’ensemble de l’exercice, et nous sommes confiants dans notre capacité à atteindre nos objectifs de rentabilité, de cash-flow libre discrétionnaire et de désendettement. »

Ce communiqué contient des chiffres provenant des Etats financiers consolidés semestriels. Les Etats financiers consolidés semestriels, établis selon le référentiel IFRS, ont fait l’objet d’un examen limité par les commissaires aux comptes de la société, ont été revus par le Comité d’Audit le 13 février 2019 et arrêtés par le Conseil d’administration d’Eutelsat Communications le 14 février 2019.

Par ailleurs, l’EBITDA, la marge d’EBITDA, le ratio Dette Nette / EBITDA, les investissements Cash et le Cash-flow libre discrétionnaire sont des Indicateurs Alternatifs de Performance dont la définition et le calcul figurent en annexe 3 du présent communiqué.

Les chiffres au 31 décembre 2017 ont été retraités pour tenir compte de l’adoption rétrospective de la norme IFRS 15 à compter de l’exercice ouvert le 1er juillet 2018. L’impact de l’application de la norme IFRS 15 est présenté dans la note 3 de l’annexe aux comptes consolidés. Le Groupe a également adopté les normes IFRS 16 et IFRS 9 à compter du 1er juillet 2018.

FAITS MARQUANTS

Depuis le début de l’exercice 2018-19, Eutelsat a pris de nouvelles mesures visant à maximiser la génération de trésorerie, en s’appuyant sur toutes les composantes de la génération de cash-flow :

  • Le succès d’une émission obligataire à 7 ans d’un montant de 800 millions d’euros portant un coupon à 2,0%, pour refinancer la souche obligataire portant un coupon à 5,0% venant à échéance en janvier 2019. Cette transaction entrainera une réduction du montant des intérêts payés d’environ 24 millions d’euros avant impôts sur une base annuelle à compter de l’exercice 2019-20 ;
  • La cession de la quote-part dans le satellite EUTELSAT 25B pour un montant de 135 millions d’euros ;
  • La poursuite des progrès de la mise en œuvre de notre stratégie d’optimisation des investissements avec :
    • le remplacement de la constellation HOTBIRD négocié à des conditions très favorables grâce à la mise en œuvre d’une approche de conception par les coûts ;
    • la signature d’un accord de long terme avec Arianespace portant sur cinq lancements d’ici à 2027, garantissant un accès à l’espace compétitif dans un calendrier flexible.
  • Le programme d’économies LEAP est en bonne voie pour permettre de réaliser 30 millions d’euros d’économies de dépenses d’exploitation cette année ;
  • Par ailleurs, la Loi de Finances 2019 contient une disposition qui précise les règles en matière de territorialité de l’impôt sur les sociétés applicables aux entreprises exploitant des satellites de communication. Cela est susceptible d’avoir un impact positif significatif sur la charge d’impôt d’Eutelsat, celui-ci ne pouvant toutefois être évalué de manière fiable à ce stade.

Dans le même temps, Eutelsat a continué de poser les bases de son retour à la croissance avec pour objectifs :

  • D’extraire davantage de valeur de son cœur de métier Vidéo avec le lancement en septembre 2018 d’Eutelsat CIRRUS, une solution hybride satellite-OTT clé en main qui permettra aux opérateurs de télévision par satellite d’offrir une expérience de consommation multi-écrans flexible et homogène, représentant une étape importante dans l’intégration du satellite dans l’écosystème IP ;
  • De saisir l’opportunité représentée par la Connectivité avec :
    • le lancement commercial du service Haut-Débit Konnect Africa dans plusieurs pays ;
    • la refonte de la stratégie de distribution en Europe, reposant sur des distributeurs spécialisés choisis ainsi que sur de grands opérateurs télécoms.

ANALYSE DU CHIFFRE D’AFFAIRES 3

         

En millions d’euros

 

6 mois clos déc. 2017

retraité IFRS 15

 

6 mois clos déc. 2017proforma4

  6 mois clos déc. 2018

publié

  Variation  

Variation comparable5

Applications Vidéo   443,0   437,0   432,1   -2,5%   -2,0% Services aux gouvernements   79,6   79,6   81,8   +2,9%   +1,7% Données Fixes   73,4   73,4   66,0   -10,2%   -11,9% Haut Débit Fixe   42,8   42,8   40,5   -5,5%   -5,8% Connectivité Mobile   37,1   37,1   40,0   +7,9%   +6,7% Total Activités opérationnelles   675,9   669,9   660,4   -2,3%   -2,4%

Autres Revenus6

  12,2   12,2   (2,3)   na   na Total   688,1   682,0   658,1   -4,4%   -4,5% Taux de change EUR/USD   1,17   1,17   1,16  

______________________

3 Les contributions de chaque application au chiffre d’affaires sont calculées hors « Autres Revenus ».4 Chiffre d’affaires proforma reflétant la cession d’EUTELSAT 25B. Pour plus de détails, voir en annexe.5 A taux de change, normes comptables et périmètre constants. La variation est calculée comme suit : i) le chiffre d’affaires en dollars U.S. du S1 2018-19 est converti au taux du S1 2017-18 ; ii) le chiffre d’affaires du S1 2017-18 est retraité de la contribution d’EUTELSAT 25B et de l’impact de la norme IFRS 15 ; iii) le chiffre d’affaires du S1 2018-19 est retraité de la contribution nette de Noorsat.6 Les « Autres Revenus » incluent principalement certaines indemnités liées au règlement de litiges commerciaux, l’effet de couverture de change du chiffre d’affaires euros/dollars, la rémunération de services de conseil ou d’ingénierie fournis à des tiers, ainsi que des indemnités de fin de contrat. L’effet des activités de couverture s’élève à (7,1) M€ au S1 2018-19 contre 1,9 M€ un an auparavant.

Le chiffre d’affaires total du premier semestre de l’exercice fiscal 2018-19 ressort à 658 millions d’euros, en baisse de 4,4% à normes comptables constantes.

Le chiffre d’affaires des cinq activités opérationnelles (hors Autres Revenus) est en baisse de 2,4% sur une base comparable compte tenu d’un effet périmètre négatif à hauteur d’environ 0,5 point (effet de la cession de la participation d’Eutelsat dans le satellite EUTELSAT 25B net de l’acquisition de Noorsat) et d’un effet de change positif d’environ 0,5 point.

Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre ressort à 323 millions d’euros, en baisse de 5,7% à normes comptables constantes. Le chiffre d’affaires des cinq activités opérationnelles s’établit à 326 millions d’euros, en baisse de 3,0% sur douze mois et de 2,2% par rapport au trimestre précèdent sur une base comparable.

Sauf indication contraire, toutes les variations mentionnées ci-dessous sont sur une base comparable (à périmètre et taux de change constants).

Cœur de métier

Applications Vidéo (66% du chiffre d’affaires)

Le chiffre d’affaires des Applications Vidéo au premier semestre est en baisse de 2,0% sur une base comparable à 432 millions d’euros, reflétant d’une part la baisse du chiffre d’affaires de la Vidéo Professionnelle dans un contexte de pression continue sur les prix et, d’autre part, l’impact d’une moindre contribution de FRANSAT. En excluant ces deux facteurs, le chiffre d’affaires Broadcast est globalement stable.

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires s’élève à 215 millions d’euros, en baisse de 2,4% sur un an, mais globalement stable par rapport au trimestre précédent.

Au 31 décembre 2018, les satellites d’Eutelsat diffusaient 7 067 chaînes au total, soit une progression annuelle de 3,8%. La pénétration de la Haute Définition a continué d’augmenter, pour atteindre 1 500 chaînes contre 1 275 un an plus tôt (+17,6%), soit un taux de pénétration de 21,2% contre 18,7% un an auparavant.

Sur le plan commercial, des contrats ont été signés avec l’Ethiopian Broadcasting Corporation et l’Association of Ethiopian Broadcasters pour de la capacité sur le satellite EUTELSAT 8 West B et représentent plusieurs répéteurs, y compris des ressources incrémentales. Un nouveau contrat pluriannuel portant sur plusieurs répéteurs a également été signé avec Afghanistan Broadcasting System pour de la capacité sur le satellite EUTELSAT 53A. Par ailleurs, Eutelsat va désormais commercialiser de la capacité directement auprès de beIN Media, reflétant l’approche de distribution directe mise en œuvre au Moyen-Orient. Enfin, les premiers contrats ont été signés pour Eutelsat CIRRUS.

Grâce à ces contrats et aux autres opportunités commerciales en passe de se concrétiser, les tendances du Broadcast devraient s’améliorer au cours des prochains trimestres.

Services aux gouvernements (12% du chiffre d’affaires)

Le chiffre d’affaires des services aux gouvernements au premier semestre s’établit à 82 millions d’euros, en hausse de 1,7% sur une base comparable. Cette progression reflète, d’une part, les contrats incrémentaux remportés l’année dernière à la position orbitale 174° Est en Asie-Pacifique et, d’autre part, un taux de renouvellement de la campagne de l’automne 2018 avec le gouvernement américain plus faible que prévu.

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires s’établit à 39 millions d’euros, stable par rapport à l’année précédente et en baisse de 8,0% par rapport au trimestre précédent.

Données Fixes (10% du chiffre d’affaires)

Au premier semestre, le chiffre d’affaires de l’activité Données Fixes s’établit à 66 millions d’euros, en baisse de 11,9% sur une base comparable. La performance de cette application continue de refléter la pression continue sur les prix et un environnement très concurrentiel, l’Amérique latine étant le principal contributeur à la baisse du chiffre d’affaires.

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires s’élève à 33 millions d’euros, en baisse de 11,7% sur un an et de 3,1% par rapport au trimestre précédent.

Sur le plan commercial, un accord-cadre a été signé avec Orange qui prévoit un renouvellement significatif portant sur plusieurs répéteurs, sécurisant ainsi de la capacité sur une base pluriannuelle, et qui prépare le terrain pour de potentiels volumes incrémentaux dans les Données Fixes, les Services aux gouvernements et la Connectivité Mobile.

Connectivité

Haut Débit Fixe (6% du chiffre d’affaires)

Le chiffre d’affaires de l’activité Haut Débit Fixe au premier semestre s’établit à 40 millions d’euros, en baisse de 5,8% sur une base comparable. Cette évolution continue de traduire une baisse du chiffre d’affaires en Europe dans un contexte de rareté en termes de capacité disponible dans certains pays d’Europe de l’Ouest et de transition vers une nouvelle stratégie de distribution autonome, ainsi que la fin du contrat avec un client au Moyen-Orient portant sur un faisceau du satellite EUTELSAT 3B, faisceau qui a été revendu à Taqnia dans l’application Connectivité Mobile.

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires s’élève à 20 millions d’euros, en baisse de 4,2% sur un an et de 1,5% par rapport au trimestre précédent.

La tendance de chiffre d’affaires devrait s’améliorer au second semestre, notamment grâce au lancement et à la montée en puissance progressive du service Haut Débit Konnect Africa dans plusieurs pays. Le service commercial a été lancé en novembre 2018 en République Démocratique du Congo avec un large réseau de partenaires locaux spécialisés dans divers domaines allant de la distribution de services télécoms et de télévision aux services financiers.

En Europe, la refonte de la stratégie de distribution axée sur des partenaires distributeurs choisis ainsi que sur des opérateurs télécoms a progressé. Dans ce contexte, un accord a été signé avec Masmovil en Espagne pour la distribution de services Haut-Débit via le satellite KA-SAT, et un programme de partenariats privilégiés (PPP) a été lancé afin de revitaliser le réseau de distribution sur KA-SAT.

Connectivité Mobile (6% du chiffre d’affaires)

Le chiffre d’affaires de l’application Connectivité Mobile au premier semestre s’élève à 40 millions d’euros, en hausse de 6,7% sur une base comparable. Cette évolution reflète l’effet positif du nouveau contrat avec Taqnia aux positions orbitales 3°Est et 70°Est, l’effet report de l’entrée en service du satellite EUTELSAT 172B fin novembre 2017 et la poursuite de la montée en puissance des contrats de capacité sur le satellite KA-SAT.

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires s’élève à 19,4 millions d’euros, en progression de 2,6% sur un an et en baisse de 6,9% par rapport au trimestre précédent.

Sur le plan commercial, un contrat portant sur plusieurs répéteurs a été signé avec un distributeur majeur pour de la capacité sur plusieurs satellites dédiée à la connectivité maritime. Ce nouveau contrat ainsi que le démarrage du contrat avec UnicomAirNet pour la connectivité aérienne sur le satellite EUTELSAT 172B vont soutenir la croissance du chiffre d’affaires au deuxième semestre.

Autres Revenus

Au premier semestre, les Autres Revenus s’élèvent à (2,3) millions d’euros contre 12,2 millions d’euros un an plus tôt. Ils incluent une contribution négative de (7,1) millions d’euros liée aux opérations de couverture de change euros/dollars. Compte tenu de la volatilité de ces revenus, la performance semestrielle ne peut pas être extrapolée à l’exercice.

REPETEURS OPERATIONNELS ET UTILISES

Au 31 décembre 2018, le nombre de répéteurs opérationnels s’établit à 1 419 unités, en hausse de trois unités sur un an et en baisse de huit unités par rapport au 30 juin 2018, reflétant principalement la cession d’EUTELSAT 25B.

Le nombre de répéteurs utilisés s’élève à 970 unités, en progression de 21 unités sur un an et stable par rapport au 30 juin 2018. Cette évolution au premier semestre reflète principalement la cession d’EUTELSAT 25B ainsi que le résultat de la campagne de renouvellement de l’automne 2018 avec le gouvernement américain, compensés par les nouveaux contrats avec Orange Slovensko et les télédiffuseurs éthiopiens ainsi que la montée en puissance de la capacité à la position orbitale 174°Est.

Le taux de remplissage s’établit ainsi à 68,3% à fin décembre 2018 contre 67,0% un an plus tôt et 68,1% à fin juin 2018.

    31 déc. 2017   30 juin 2018   31 déc. 2018

Nombre de répéteurs opérationnels7

  1 416   1 427   1 419

Nombre de répéteurs utilisés8

949 971 970 Taux de remplissage   67,0%   68,1%   68,3%

Note : données calculées sur la base du nombre de répéteurs équivalents 36 MHz hors capacité HTS.

CARNET DE COMMANDES

Le carnet de commandes9 s’établit à 4,6 milliards d’euros au 31 décembre 2018 contre 4,7 milliards d’euros un an plus tôt et 4,6 milliards d’euros à fin juin 2018. La stabilité par rapport à fin juin reflète notamment la comptabilisation dans le carnet de commandes des revenus futurs liés aux engagements fermes d’Orange et de Thales sur KONNECT VHTS ainsi que les nouveaux contrats pour le maritime et avec les télédiffuseurs éthiopiens dans la Vidéo qui ont compensé l’effet de périmètre lié à la cession d’EUTELSAT 25B, l’impact de l’adoption de la norme IFRS 15 et la consommation naturelle du carnet.

Le carnet de commandes équivaut à 3,3 fois le chiffre d’affaires de l’exercice 2017-18 et la Vidéo représente 77% du total.

    31 déc. 2017   30 juin 2018   31 déc. 2018 Valeur des contrats (en milliards d’euros)   4,7   4,6   4,6 En année de chiffre d’affaires de l’exercice précèdent 3,2 3,2 3,3 Poids des Applications Vidéo   85%   83%   77%  

_____________________

7 Nombre de répéteurs sur les satellites en orbite stable, hors capacité de secours8 Nombre de répéteurs utilisés sur les satellites en orbite stable.9 Le carnet de commandes représente le chiffre d’affaires futur correspondant aux contrats d’attribution de capacité ou de services (y compris les contrats pour les satellites en cours d’approvisionnement).

RENTABILITE

L’EBITDA s’élève à 518 millions d’euros au 31 décembre 2018 contre 546 millions d’euros un an plus tôt, en baisse de 5%. La marge d’EBITDA s’établit à 78,8% (79,0% à taux de change constant), comparé à 79,4% l’année précédente compte tenu d’un niveau d’Autres Revenus – qui ont peu de coûts associés – moins élevé que l’an dernier, de l’effet dilutif des changements de périmètre ainsi que des coûts de lancement liés au projet Konnect Africa. Le plan LEAP progresse en ligne avec les attentes et est en bonne voie pour atteindre l’objectif de 30 millions d’euros d’économies de coûts pour l’année fiscale.

Le résultat net attribuable au Groupe ressort à 150 millions d’euros, comparé à 158 millions d’euros un an plus tôt, soit une baisse de 5%. Il représente une marge nette de 23%. Ceci reflète :

  • Des dotations aux amortissements quasiment inchangées ((258) millions d’euros au 31 décembre 2018 contre (254) millions d’euros un an plus tôt) ;
  • D’autres produits opérationnels de 36 millions d’euros reflétant principalement la plus-value liée à la cession de la part d’Eutelsat dans le satellite EUTELSAT 25B en août 2018 ;
  • Un résultat financier de (53) millions d’euros (contre (56) millions d’euros un an plus tôt), reflétant principalement l’évolution du résultat de change lié aux éléments de bilan ;
  • Un taux d’impôt de 35% (contre 27% un an plus tôt) qui ne tient pas compte des conséquences éventuelles des nouvelles dispositions de la Loi de Finances 2019 mentionnées précédemment. Pour rappel, le taux d’imposition de l’exercice précédent incluait la reconnaissance d’un produit d’impôt différé exceptionnel lié à l’évolution future du taux d’impôt sur les sociétés en France ainsi que le plein impact du remboursement de la taxe sur les dividendes de 3% payée pour les exercices antérieurs.

FLUX DE TRESORERIE

Au premier semestre 2018-19, les flux de trésorerie provenant des opérations d’exploitation ressortent à 379 millions d’euros, soit 33 millions d’euros de moins qu’un an plus tôt. Ceci reflète principalement la baisse de l’EBITDA en partie en raison d’impacts de change et de périmètre négatifs.

Les investissements « cash » se sont élevés à 130 millions d’euros, pleinement en ligne avec les prévisions. Pour rappel, les investissements « cash » du premier semestre de l’année dernière ne s’élevaient qu’à 53 millions d’euros, un niveau qui n’était pas représentatif de celui de l’exercice.

Les intérêts et autres frais financiers payés nets des produits d’intérêts reçus ressortent à 24 millions d’euros contre 21 millions d’euros un an plus tôt.

Le cash-flow libre discrétionnaire ressort ainsi à 225 millions d’euros (235 millions à taux de change et périmètre constants), en baisse de 34% sur une base publiée et de 30% à taux de change et périmètre constants, une évolution qui reflète principalement le phasage des investissements et n’est pas représentative de la totalité de l’exercice.

STRUCTURE FINANCIERE

L’endettement net ressort à 3 304 millions d’euros au 31 décembre 2018, en hausse de 63 millions d’euros par rapport à fin juin 2018. Cette évolution reflète, d’une part, la génération d’un cash-flow libre discrétionnaire de 225 millions d’euros au premier semestre ainsi que l’encaissement de la moitié du prix de cession d’EUTELSAT 25B (68 millions d’euros) et, d’autre part, le paiement de 310 millions d’euros de dividende ainsi que l’impact d’IFRS 16 qui accroît l’endettement net de 44 millions d’euros. Les autres éléments liés principalement aux contrats de crédit export et de location financement, à l’évolution de la part change du cross-currency swap ainsi qu’au dénouement de produits dérivés ont contribué à l’augmentation de l’endettement net pour un montant net de 1 million d’euros.

Le ratio d’endettement net rapporté à l’EBITDA s’établit ainsi à 3,1, en amélioration par rapport à fin décembre 2017 (3,3). Pour rappel, le mois de décembre constitue un point haut en termes d’endettement net annuel compte tenu du calendrier de paiement du dividende.

La maturité moyenne de l’endettement du Groupe s’établit désormais à 2,7 années contre 2,5 années au 31 décembre 2017. Le coût moyen de la dette tirée par le Groupe après effet des instruments de couverture s’établit à 2,8% (2,9% au S1 2017-18). Retraités du remboursement de l’échéance de 800 millions d’euros en janvier 2019, ces indicateurs ressortent respectivement à 3,4 années et 2,2%.

La liquidité du Groupe reste importante avec des lignes de crédit disponibles non utilisées à hauteur de 650 millions d’euros et une trésorerie de 677 millions d’euros en sus des 800 millions d’euros destinés au remboursement à l’échéance de l’obligation de janvier 2019.

DIVIDENDE

L’Assemblée Générale du 8 novembre 2018 a décidé la mise en distribution, au titre de l’exercice clos le 30 juin 2018, d’un dividende de 1,27 euro par action contre 1,21 euro pour l’exercice précédent. Le dividende a été payé le 22 novembre 2018.

PERSPECTIVES

La tendance sous-jacente des cinq activités opérationnelles est globalement conforme à nos attentes. Le second semestre bénéficiera de la montée en puissance de Konnect Africa (Haut Débit Fixe), des contrats avec China Unicom sur EUTELSAT 172B et pour le maritime sur plusieurs positions orbitales (Connectivité Mobile) ainsi que de l’amélioration attendue de la Vidéo compte tenu d’une base de comparaison plus facile pour Fransat, des nouveaux contrats signés (télédiffuseurs Ethiopiens, Orange Slovensko, Afghanistan Broadcasting System) et des autres opportunités commerciales en passe de se concrétiser. Le Groupe confirme ainsi son objectif d’un chiffre d’affaires10 « globalement stable » pour l’exercice en cours avec un retour à une « légère croissance » à partir de l’exercice 2019-20.

Tous les autres objectifs financiers sont également confirmés :

  • La marge d’EBITDA (à taux de change constant) est attendue au-dessus de 78% à compter de l’exercice 2018-19 en incluant l’impact des normes IFRS 15 et IFRS 16.
  • L’objectif d’investissements « cash »11 est attendu à un montant de 400 millions d’euros12 en moyenne par an entre juillet 2017 et juin 2020.
  • L’objectif pour le cash-flow libre discrétionnaire13 est un taux de croissance annuel moyen sur trois ans attendu dans le milieu de la fourchette à un chiffre entre juillet 2017 et juin 2020 (à taux de change constant et hors effet de la cession d’EUTELSAT 25B).
  • Le Groupe entend maintenir une solide structure financière pour étayer sa note de crédit de qualité « investissement ». Le Groupe vise un ratio d’endettement net sur EBITDA inférieur à 3,0x.
  • Dans le même temps, le Groupe confirme sa politique de dividende stable ou progressif.

Ces objectifs sont basés sur le plan de déploiement nominal publié ci-dessous.

PLAN DE DEPLOIEMENT DE LA FLOTTE

Plan de déploiement nominal de la flotte

Satellite1  

Position

orbitale

 

Date de

lancement

(année

civile)

 

Marchés

principaux

  Couverture  

Nombre de répéteurs

physiques

 

Nombre de

répéteurs

équivalents

à 36 MHz /

faisceaux

 

Dont capacité

incrémentale

EUTELSAT 7C   7° Est   T2 2019   Vidéo   Turquie, Moyen-Orient, Afrique   44 Ku   49 Ku   19 Ku EUTELSAT 5 WEST B   5° Ouest   T2 2019   Vidéo   Europe, Afrique du Nord   35 Ku   35 Ku   Néant EUTELSAT QUANTUM   A déterminer   S2 2019   Services aux gouvernements   Flexible   8 faisceaux « Quantum »   Non applicable   Non applicable KONNECT   A déterminer   S2 2019   Connectivité   Afrique

Europe

  65 faisceaux   75 Gbps   75 Gbps KONNECT VHTS   A déterminer   2021   Connectivité

Services aux gouvernements

  Europe   ~230 faisceaux   500 Gbps   500 Gbps EUTELSAT HOTBIRD 13F   13° Est   2021   Vidéo   Europe, Afrique du Nord, Moyen-Orient   80 Ku2   73 Ku2   Néant EUTELSAT HOTBIRD 13G   13° Est   2021   Vidéo   Europe, Afrique du Nord, Moyen-Orient   80 Ku2   73 Ku2   Néant 1 Les satellites à propulsion chimique (EUTELSAT QUANTUM, EUTELSAT 5 WEST B) seront généralement opérationnels 1 à 2 mois après leur lancement. Concernant les satellites à propulsion électrique, entre 4 et 6 mois seront nécessaires entre la date de lancement et l’entrée en service (EUTELSAT 7C, KONNECT, KONNECT VHTS, EUTELSAT HOTBIRD 13F et EUTELSAT HOTBIRD 13G). 2 Capacité nominale correspondant aux spécifications du satellite. La capacité opérée à la position orbitale HOTBIRD restera inchangée avec 102 répéteurs physiques opérés (95 répéteurs équivalents à 36 MHz), une fois les contraintes règlementaires techniques et opérationnelles prises en compte.

Depuis la dernière mise à jour trimestrielle d’octobre 2018, les lancements d’EUTELSAT 7C et d’EUTELSAT 5 WEST B sont désormais attendus au deuxième trimestre 2019 (attendus au premier trimestre 2019 précédemment) sans que cela ait un impact significatif sur la trajectoire de chiffre d’affaires.

__________________

10 Chiffre d’affaires des activités opérationnelles (Hors Autres Revenus) à taux de change, périmètre et normes comptables constants. Le chiffre d’affaires proforma de l’exercice 2017-18 pour les cinq activités opérationnelles excluant la contribution du satellite EUTELSAT 25B à partir d’août 2017 et retraité de l’impact de la norme IFRS 15 ressort à 1,330 millions d’euros.11 Ce montant couvre les immobilisations et les paiements au titre des facilités de crédit à l’exportation et des contrats de location de longue durée sur des capacités tierces.12 Y compris l’impact de la norme IFRS 16.13 Flux de trésorerie provenant des opérations d’exploitation - Investissements « cash » - Intérêts et autres frais financiers payés nets des produits d’intérêts reçus.

Evolution de la flotte au premier semestre

  • Eutelsat a cédé sa quote-part dans le satellite EUTELSAT 25B à son copropriétaire, Es’hailSat.
  • Le satellite Al Yah 3 est entré en service.
  • EUTELSAT 33C a été relocalisé à 133°Ouest et renommé EUTELSAT 133 WEST A.
  • EUTELSAT 59A a atteint sa fin de vie opérationnelle et a été désorbité.

GOUVERNANCE

L’Assemblée Générale ordinaire et extraordinaire du 8 novembre 2018 a renouvelé les mandats de Ross McInnes et Bpifrance Participations.

Le Conseil d’administration est désormais composé de douze membres, dont 42% sont des femmes (cinq sur douze) et 58% sont indépendants (sept sur douze).

L’Assemblée Générale a également approuvé l’ensemble des autres résolutions, notamment les comptes, le dividende au titre de l’exercice 2017-18, la rémunération des mandataires sociaux et la politique de rémunérations.

Par ailleurs, Esther Gaide a été nommée présidente du Comité d’Audit, Risques et Compliance à la place de Ross McInnes, qui continuera de siéger à ce comité. Ross McInnes a été nommé président du Comité des Nominations et de la Gouvernance à la place de Carole Piwnica, qui continuera de siéger à ce comité.

*******

Conférence téléphonique et webcast sur les résultats du premier semestre de l’exercice 2018-19

Eutelsat Communications tiendra une conférence téléphonique le vendredi 15 février 2019 à 9h00 CET.

Pour vous connecter, composez l’un des numéros suivants :

  • + 33 (0) 1 76 77 22 57 (depuis la France)
  • + 44 (0) 330 336 9411 (depuis le Royaume Uni)
  • + 1 929 477 0448 (depuis les États-Unis)

Code d’accès : 3700127#

La présentation sera également accessible en direct par webcast sur la page d’accueil investisseurs de notre site Internet : http://www.eutelsat.com/fr/investisseurs.html

Une retransmission de cette conférence téléphonique sera disponible le 15 février 13h00 jusqu’au 22 février 13h00 CET.

  • + 33 (0) 1 70 48 00 94 (depuis la France)
  • + 44 (0) 207 660 0134 (depuis le Royaume Uni)
  • + 1 719 457 0820 (depuis les États-Unis)

Code d’accès : 3700127#

Documentation

Les comptes consolidés sont disponibles sur http://www.eutelsat.com/investors/index.html

Calendrier financier

Le calendrier financier ci-dessous est donné à titre indicatif seulement. Il est susceptible d’être modifié et sera mis à jour régulièrement.

  • 14 mai 2019 : chiffre d’affaires du troisième trimestre 2018-19
  • 31 juillet 2019 : résultats de l’exercice 2018-19

À propos d’Eutelsat Communications

Créée en 1977, Eutelsat Communications est l'un des plus grands opérateurs de satellites au monde. Grâce à sa flotte mondiale de satellites et à ses infrastructures au sol, Eutelsat permet à ses clients des secteurs Vidéo, Données, Services aux gouvernements et Connectivité Fixe et Mobile d’établir des liaisons efficaces à destination de leurs propres clients, où qu’ils se trouvent. Eutelsat diffuse plus de 7 000 chaînes, opérées par les plus grands groupes de télévision, touchant une audience d’un milliard de téléspectateurs équipés pour la réception satellite ou connectés aux réseaux terrestres. Basée à Paris, Eutelsat s’appuie sur un réseau mondial de bureaux et de téléports. Ses équipes, constituées de mille collaborateurs originaires de 46 pays, s’engagent au quotidien pour offrir la meilleure qualité de service. Eutelsat Communications est cotée à la Bourse de Paris (Euronext Paris) sous le symbole ETL..

Pour en savoir plus sur Eutelsat, consultez www.eutelsat.com

___________________________________________________________________________________________________

Avis de non-responsabilité

Les déclarations prospectives contenues dans le présent document sont fournies aux seules fins d'illustration et reposent sur les appréciations et les hypothèses de la Direction de la Société à la date où elles sont prononcées.

Ces déclarations prospectives sont tributaires de certains facteurs de risque identifiés ou inconnus. Cités à titre purement indicatif, ces risques comprennent notamment tout retard de lancement ou de projet d'investissement en orbite ou au sol, notamment tout retard dans le lancement programmé d'un satellite ; l'impact de la crise financière sur la situation économique d'un client ou d'un fournisseur ; l'évolution du marché des Services Fixes par Satellite ; le développement de la Télévision Numérique Terrestre et de la télévision Haute Définition ; le développement du haut débit par satellite ; la capacité d'Eutelsat Communications à développer et à commercialiser les Services à Valeur Ajoutée et à répondre aux besoins de ses marchés ; la rentabilité de sa stratégie d'expansion en orbite ; la perte totale ou partielle d'un satellite en cours de lancement ou en orbite ; les conditions d'approvisionnement des satellites et des lanceurs ; toute défaillance dans le lancement d'un satellite en nom propre ou tiers susceptible d'affecter le calendrier des lancements à venir ; tout litige ; l’aptitude à établir et à entretenir des liens stratégiques dans les principales applications, ainsi que l'impact des acquisitions et des investissements à venir.

ANNEXES

Annexe 1 : Données financières supplémentaires

Extrait du compte de résultat consolidé (en millions d’euros)

Six mois clos le 31 décembre  

201714

  2018   Variation (%) Chiffre d’affaires   688,1   658,1   (4,4%) Charges opérationnelles   (141,9)   (139,7)   (1,6%) EBITDA   546,2   518,4   (5,1%) Dotations aux amortissements (254,2) (257,6) +1,3% Autres produits et charges opérationnelles   (10,4)   35,7   na Résultat opérationnel   281,7   296,6   +5,3% Résultat financier (55,8) (53,2) -4,7% Impôts sur les sociétés (60,6) (85,0) +40,3% Quote-part de résultat dans les sociétés mises en équivalence (1,0) (1,3) +30,0% Part attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle   (6,3)   (6,8)   +7,9% Résultat net attribuable au Groupe   158,0   150,4   -4,8%  

Endettement net / EBITDA

        31 déc. 2017   31 déc. 2018 Dette nette en début de période   M€   3 641   3 242 Dette nette en fin de période   M€   3 630   3 304 Dette nette / EBITDA (12 derniers mois)   X   3,3   3,1  

Variation de l’endettement net (en millions d’euros)

Six mois clos le 31 décembre   31/12/2017   31/12/2018 Trésorerie provenant des opérations d’exploitation   412,1   378,7 Investissements « cash »   (52,8)   (130,0) Intérêts et autres frais financiers payés nets des produits d’intérêts reçus   (20,5)   (23,5) Cash-flow libre discrétionnaire   338,8   225,3 Acquisition / cession de titres mis en équivalence et prises de contrôle (89,0) 67,5 Distribution aux actionnaires (y compris participations ne donnant pas le contrôle) (295,5) (310,5) Variation de la part change du cross-currency swap 32,4 (11,9) Impact IFRS 16 au 1er juillet 2018 - (43,8) Autres   23,7   10,7 Diminution (augmentation) de la dette nette   10,4   (62,7)  

Annexe 2 : Chiffre d’affaires trimestriel par application

Chiffre d’affaires publié

Le tableau ci-dessous indique le chiffre d’affaires trimestriel tel que publié. Pour rappel, la norme IFRS 15 a été adoptée à compter du 1er juillet 2018.

En millions d’euros   T1 2017-18   T2 2017-18   T3 2017-18   T4 2017-18   Exercice 2017-18   T1 2018-19   T2 2018-19 Applications Vidéo   223,3   225,9   225,0   223,1   897,3   217,2   214,9 Services aux gouvernements   41,1   39,6   38,0   40,2   158,9   42,4   39,4 Données Fixes   37,1   36,3   34,9   34,2   142,5   33,3   32,6 Haut-Débit Fixe   22,3   21,8   21,5   21,1   86,7   20,4   20,1 Connectivité Mobile   18,6   18,5   17,9   19,5   74,4   20,6   19,4 Total Activités opérationnelles   342,4   342,1   337,3   338,1   1 359,8   334,0   326,4 Autres Revenus   6,8   5,4   0,1   35,8   48,1   1,2   (3,5) Total   349,1   347,4   337,4   373,9   1 407,9   335,1   322,9              

Chiffre d’affaires proforma

Le tableau ci-dessous indique le chiffre d’affaires proforma pour l’exercice 2017-18. A des fins de comparabilité avec le chiffre d’affaires de l’exercice 2018-19, il est retraité des éléments suivants :

  • La contribution d’EUTELSAT 25B à compter d’août 2017. Pour rappel, Eutelsat a cédé sa quote-part dans le satellite EUTELSAT 25B en août 2018.
  • L’impact de la norme IFRS 15.
En millions d’euros   T1 2017-18   T2 2017-18   T3 2017-18   T4 2017-18   Exercice 2017-18 Applications Vidéo   217,9   219,0   217,9   215,6   870,5 Services aux gouvernements   41,1   38,5   38,0   40,2   157,8 Données Fixes   37,2   36,2   35,3   34,2   143,0 Haut-Débit Fixe   22,0   20,9   20,8   20,7   84,3 Connectivité Mobile   18,6   18,5   17,9   19,5   74,4 Total Activités opérationnelles   336,8   333,0   329,9   330,2   1 330,0 Autres Revenus   6,6   5,5   0,6   33,9   46,7 Total   343,5   338,6   330,4   364,1   1 376,6          

Annexe 3 : Indicateurs alternatifs de performance

Outre les agrégats directement lisibles dans ses comptes consolidés, le Groupe communique sur des Indicateurs alternatifs de performance, qu’il estime pertinents pour mesurer ses performances financières. Ces indicateurs sont au nombre de

trois : l’EBITDA, les Investissements « cash » et le cash-flow libre discrétionnaire. Ces indicateurs font l’objet d’une réconciliation avec les comptes consolidés.

EBITDA, Marge d’EBITDA et Dette nette / EBITDA

L’EBITDA reflète la rentabilité du Groupe avant prise en compte des Dotations aux amortissements, des charges financières et de la charge d’impôt. Il s’agit d’un indicateur de référence dans le secteur des Services Fixes par Satellites. Le tableau ci-dessous montre le calcul de l’EBITDA à partir du compte de résultat pour le premier semestre 2017-18 et pour le premier semestre 2018-19 :

Six mois clos le 31 décembre (en millions d’euros)   2017   2018 Résultat opérationnel   281,7   296,6 + Dotations aux amortissements 254,2 257,6 - Autres produits et charges opérationnels   10,4   (35,7) EBITDA   546,2   518,4  

La marge d’EBITDA correspond au rapport de l’EBITDA au chiffre d’affaires de l’exercice :

Six mois clos le 31 décembre (en millions d’euros)   2017   2018 EBITDA   546,2   518,4 Chiffre d’affaires   688,1   658,1 Marge d’EBITDA (en % du chiffre d’affaires)   79,4   78,8  

A taux de change constant, la marge d’EBITDA aurait été de 79,0% au 31 décembre 2018.

Le ratio dette / nette sur EBITDA s’obtient de la manière suivante :

Six mois clos le 31 décembre (en millions d’euros)   2017   2018

EBITDA sur 12 mois glissants15

  1 090,2   1 050,7

Dette Nette à la clôture16

  3 630,3   3 304,3 Dette nette / EBITDA   3,3   3,1  

Investissements « cash »

Le Groupe peut être amené à opérer de la capacité dans le cadre de contrats de location-financement ou à financer tout ou partie de certains programmes de satellites en faisant appel à des agences de crédit export, donnant lieu à des décaissements qui ne sont pas reflétés dans la ligne « acquisition de satellites et d’autres immobilisations corporelles et incorporelles ». Des Investissements « cash » qui incluent également les deux éléments cités ci-dessus sont donc communiqués afin de refléter l’ensemble des dépenses d’investissement du Groupe sur l’exercice.

Le montant d’investissement « cash » couvre donc les acquisitions de satellites et d’autres immobilisations corporelles et incorporelles et les paiements au titre des facilités de crédit à l’exportation et des contrats de location de longue durée sur des capacités tierces.

Le tableau ci-dessous montre le calcul des investissements « cash » pour le premier semestre des exercices 2017-18 et 2018-19 :

Six mois clos le 31 décembre (en millions d’euros)   2017   2018 Acquisitions de satellites et autres immobilisations corporelles et incorporelles   26,7   82,2

Remboursement des crédits exports et des dettes locatives17

  26,2   47,8 Investissements « cash »   52,8   130,0  

Cash-flow libre discrétionnaire

Le Groupe communique sur un cash-flow libre discrétionnaire qui reflète sa capacité à générer de la trésorerie après paiement des intérêts financiers et des impôts, cette trésorerie étant généralement et principalement affectée au paiement du dividende et/ou au désendettement.

Le cash-flow libre discrétionnaire se définit comme le flux de trésorerie provenant des opérations d’exploitation duquel sont soustraits les investissements « cash » ainsi que les intérêts et autres frais financiers payés nets des produits d’intérêts reçus.

Le tableau ci-dessous montre le calcul du cash-flow libre discrétionnaire pour le premier semestre des exercices 2017-18 et 2018-19 et sa réconciliation avec le tableau de flux de trésorerie consolidé :

Six mois clos le 31 décembre (en millions d’euros)   2017   2018 Trésorerie provenant des opérations d’exploitation   412,1   378,7 Acquisitions de satellites et autres immobilisations corporelles et incorporelles (26,7) (82,2)

Remboursement des crédits exports18

(11,9) (11,9) Remboursement des dettes locatives (14,3) (35,9) Intérêts et autres frais financiers payés nets des produits d’intérêts reçus   (20,5)   (23,5) Cash-flow libre discrétionnaire   338,8   225,3

Effet périmètre19

Effet change20

  (1,8)

-

  5,5

4,4

Cash-flow libre discrétionnaire à taux de change et périmètre constants   337,1   235,2  

_____________________

14 Les chiffres au 31 décembre 2017 ont été retraités pour tenir compte de l’adoption d’IFRS 15 à compter du 1er juillet 2018. L’impact de l’application de la norme IFRS 15 est présenté dans la note 3 de l’annexe aux comptes consolidés.15 Sur la base de chiffres publiés pour l’exercice 2017-18.16 L’endettement net comprend l’ensemble des dettes bancaires, des obligations ainsi que les dettes locatives et les dettes liées aux Crédits Exports et la part « change » du cross-currency swap diminuées des disponibilités et des valeurs mobilières de placement (net des soldes créditeurs de banques). Son calcul est détaillé dans la note 14 de l’annexe aux comptes consolidés.17 Inclus dans les lignes “Remboursement des emprunts” et “Remboursement des dettes locatives ” du tableau de flux de trésorerie.18 Inclus dans la ligne “Remboursement des emprunts” du tableau de flux de trésorerie.19 Impact de la cession d’EUTELSAT 25B. A des fins de comparabilité : i) le S1 2017-18 est retraité de la contribution d’EUTELSAT 25B au cash-flow libre discrétionnaire à partir d’août 2017 ; ii) le S1 2018-19 est retraité du remboursement par Eutelsat lors de la cession en août 2018 du paiement anticipé effectué par Es’hailSat pour de la capacité sur le satellite EUTELSAT 25B (5,5 millions d’euros).20 Le cash-flow libre discrétionnaire du premier semestre 2018-19 est converti au taux de change €/$ du premier semestre 2017-18 et l’effet de couverture de change est exclu.

PresseMarie-Sophie EcuerTél : +33 1 53 98 37 91mecuer@eutelsat.com

InvestisseursJoanna DarlingtonTél : +33 1 53 98 31 07jdarlington@eutelsat.com

Cédric PugniTél : +33 1 53 98 31 54cpugni@eutelsat.com

Alexandre EnjalbertTél : +33 1 53 98 46 81aenjalbert@eutelsat.com

Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

Les cours EURONEXT (CAC 40, etc. ) et FOREX (les devises) sont en direct si connecté.
NYSE, AMEX, et ASX sont en différé d'environ 20 minutes. Les autres cours sont en différé d'environ 15 minutes.

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P: V:fr D:20190717 03:36:01