François Berthon,



Agefi-Dow Jones





PARIS (Agefi-Dow Jones)--Confiner Sartorius Stedim Biotech au statut de valeur Covid-19 serait réducteur. L'explosion de nouveaux cas de coronavirus en Europe et la découverte d'un nouveau variant remettent pourtant en lumière le rôle essentiel du fournisseur de l'industrie biopharmaceutique dans la lutte contre la pandémie.



Tandis que les marchés chutent lourdement vendredi, l'action Sartorius Stedim Biotech bondit en compagnie d'autres valeurs de santé. Le titre gagnait 7,7% à 517,6 euros en milieu d'après-midi.



La filiale du groupe allemand Sartorius fournit des produits et technologies indispensables aux fabricants de vaccins. Ses solutions stériles à usage unique en particulier, qui constituent environ les trois quarts de son chiffre d'affaires, ont contribué à l'élaboration de vaccins anti-covid en un temps record.



Un Covid long



Le scénario d'une pandémie durable et d'une stratégie vaccinale à long terme nécessitant des rappels réguliers est acquis. Le surcroît d'activité lié à la pandémie devrait donc se prolonger sur plusieurs années. Sur les neuf premiers mois de 2021, l'augmentation de la production de vaccins contre le coronavirus chez de nombreux clients a ajouté 24 points de pourcentage à la croissance du chiffre d'affaires de l'entreprise.



Dans ce contexte particulier, la notoriété boursière de la société pourrait franchir un cap important à plus ou moins brève échéance. Les investisseurs ignorent souvent que Sartorius Stedim Biotech pèse plus de 47 milliards d'euros en Bourse, davantage, à titre d'exemple, que Danone, Crédit Agricole SA, Engie ou ArcelorMittal. Le groupe occupe la 17ème place parmi les plus importantes capitalisations de la place de Paris. Il ne fait cependant pas partie du CAC 40.



Du moins pas encore. C'est l'un des enjeux possibles de la prochaine réunion trimestrielle du conseil scientifique des indices (CSI) de l'opérateur boursier Euronext, qui aura lieu le 9 décembre. Son entrée dans l'indice le mois prochain n'est pas garantie, ses membres bénéficiant d'une priorité pour y rester.



Un faible flottant



Sartorius Stedim Biotech est par ailleurs pénalisé par la faiblesse de son flottant. Seulement 26,2% de son capital est réellement susceptible d'être échangé, la maison mère-allemande contrôlant le reste. Cette caractéristique n'interdit pas l'intégration dans l'indice phare mais la rend plus difficile. Lorsqu'il choisit d'intégrer une valeur au CAC 40 ou de l'en exclure le CSI se penche sur la capitalisation boursière flottante, ainsi que les volumes moyens échangés en valeur sur un an.



Sur le premier critère, Sartorius Stedim Biotech arrive au 36ème rang parmi les valeurs composant le CAC 40 et son antichambre le CAC Next 20. Sur le second, il se situe au 50ème rang selon des données de FactSet et Euronext. Le titre pourrait remplacer Thales, qui paraît la valeur du CAC 40 la plus fragile avec la 42ème capitalisation flottante et des volumes d'échanges en 46ème position.



Une improbable décélération



Dans tous les cas, le temps joue en faveur d'une future accession du titre au CAC 40. Les fondamentaux de l'entreprise lui donnent un élan qu'il sera difficile à contenir. A très court terme, les objectifs fixés pour 2021 d'une hausse du chiffre d'affaires proche de 48% et d'une marge d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) courant d'environ 36% ont de bonnes chances d'être dépassés.



"Ils impliquent une décélération séquentielle [de l'activité] d'environ 13%, ce que nous considérons comme hautement improbable compte tenu de la saisonnalité historique", note AlphaValue. De plus, "la demande liée à la pandémie devant se poursuivre au moins jusqu'à la fin de l'exercice 2022 (...), la société pourrait être en mesure d'atteindre ses objectifs pour l'exercice 2025 avec un an ou deux d'avance", estime le bureau de recherche indépendant.



Bien sûr, la valeur est chère, avec un ratio cours sur bénéfices estimés pour 2021 de 71,9, selon le consensus FactSet, comparable à celui du groupe de luxe Hermes. Mais il s'agit d'une constante depuis longtemps, et cette cherté historique n'a pas empêché la valeur de pratiquement décupler en cinq ans.





-François Berthon, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 93; fberthon@agefi.fr ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 26, 2021 10:21 ET (15:21 GMT)




Copyright (c) 2021 L'AGEFI SA
Sartorius Stedim Biotech (EU:DIM)
Graphique Historique de l'Action
De Août 2022 à Sept 2022 Plus de graphiques de la Bourse Sartorius Stedim Biotech
Sartorius Stedim Biotech (EU:DIM)
Graphique Historique de l'Action
De Sept 2021 à Sept 2022 Plus de graphiques de la Bourse Sartorius Stedim Biotech