Chers utilisateurs, veuillez noter que la ligne de support téléphonique est actuellement indisponible. Pour les questions urgentes, veuillez utiliser le live chat ou envoyer un e-mail à support@advfn.fr

 

1/Qu’est-ce que la gestion du risque ?

 

La gestion du risque, également appelée money management, désigne un ensemble de règles et de principes qui vous permettront de maximiser l’efficacité de vos opérations.

 

Pour certains, ces principes sembleront évidents.

 

Cependant, il faut garder en tête que lorsqu’on investit réellement sont argent, on ne réfléchit plus aussi lucidement...

 

On est gagné par le stress, la peur, et l’espoir, ce qui peut parfois «polluer» notre capacité à prendre des décisions rationnelles et efficaces.

 

C’est là que la que la gestion du risque intervient. En effet, en se fixant à l’avance des règles strictes, on parvient à s’affranchir des difficultés causées par les émotions telles que la peur ou l’espoir, deux de vos plus grands ennemis lorsqu’il s’agit de trader sur le Forex...

 

La gestion du risque étant un concept quelque peu fourre tout, nous allons diviser ces règles deux catégories : Les règles d’engagement et la gestion du capital, et les stops et les limites.

 

            2/Les règles d’engagement et la gestion du capital

 

-Ne jamais utiliser l’intégralité des fonds disponibles

 

Il s’agit ici de savoir quelle part de votre capital vous êtes prêt à risquer sur une opération. En d’autres terme, il s’agit de savoir quel pourcentage de votre marge disponible (capital x effet de levier) vous souhaitez engager en moyenne.

 

Nous vous conseillons ici d’adopter la règle des 50%.

 

Par exemple, avec 1000 dollars en compte, et un effet de levier de 400, votre marge disponible est de 1000 x 400, soit 400 000 dollars. En respectant la règle des 50%, vous pouvez donc acheter pour un montant maximal de 200 000 dollars de lots (200 lots de 1000 dollars par exemple).

 

Cette règle vise a vous permettre d’avoir de quoi «vous refaire» si une opération se passait très mal, et à éviter qu'une opération perdante n'ait un impact trop important sur votre compte.

 

Concrètement, dans notre exemple avec 1000 dollars et un effet de levier de 400, vous pouvez investir sur 400 000 dollars maximum.

 

                        2/a/Bien gérer son capital.

 

Lorsque l’on commence à gagner de l’argent sur le Forex, il est tentant de prendre des positions de plus en plus importantes. En effet, plus on gagne d’argent, plus notre marge disponible est élevée et plus nous pouvons prendre des positions importantes.

 

Même si agir ainsi peut permettre de gagner beaucoup plus et beaucoup plus rapidement, il faut être conscient que cette méthode met également en jeu un capital de plus en plus en plus conséquent.

 

Pour gérer ce problème, il convient tout d’abord de savoir quel est votre profil d’investisseur.

 

-Si vous souhaitez faire du Forex votre principale source de revenus, la meilleure chose est dans un premier temps d’atteindre un capital d’environ 10 000 dollars, ce qui nous semble être le capital minimum si vous souhaitez gagner assez pour vivre du Forex.

 

Ensuite, il conviendra de virer à l’extérieur du compte ce qui «dépasse» de vos 10 000 dollars à la fin de chaque mois. Par exemple, si à la fin du mois vous atteignez un capital de 20 000 dollars, vous vous virez 10 000 dollars (votre salaire!!) et commencez le mois suivant avec 10 000 dollars.

 

Vous «sécuriserez» ainsi une partie des fonds, ce qui est plus que judicieux si vous souhaitez pouvoir faire face à des mois où vous ne gagnerez peut être que très peu d’argent...

 

-Si vous souhaitez trader sur le Forex de temps en temps, le soir par exemple, et que vous le considérez comme un complément de revenus, vous pouvez vous permettre de prendre plus de risques, puisque dans ce cas ce n’est pas le Forex qui vous «nourrit»...

 

Avec ce type de profil, nous vous conseillons de procéder à un virement tous les trimestres. Il faudra définir un objectif de capital de base, par exemple 5000 ou 10 000 dollars. Vous tradez donc sans faire de virement jusqu’à atteindre votre capital-objectif, puis une fois ce capital atteint, vous mettez de côté tout ce qui «dépasse» à la fin de chaque trimestre.

 

Par exemple, si votre capital-objectif est de 5000 dollars et qu’à la fin du trimestre votre capital est de 15 000 dollars, vous vous virez 10 000 dollars.

 

Les montants cités ci-dessus sont donnée à titre indicatif, mais il s'agit surtout de vous faire comprendre que plus votre niveau de vie dépend du trading, plus vous devez être prudent!

 

                        2/b/Les Stops et les Limites

 

Nous avons précédemment appris à gérer notre capital, apprenons désormais à gérer nos positions.

 

Dans ce domaine, les notions de Stops et de Limites sont primordiales. Commençons par les définitions!

 

                                    2/b/1/Définitions

 

Stop: On appelle stop la limite de perte latente maximale qu’on se fixe. C’est le seuil à partir duquel nous considérons que nous avons eu tort dans notre prise de position, et que notre analyse est fausse. Dans un opération à très court terme, on se fixera par exemple comme stop 10 pips. C’est à dire que nous coupons nos positions dès qu’elle perdent plus de 10 pips.

 

Par exemple, vous achetez de l’EUR/USD à 1,3060. Si votre stop est à 10 pips, vous le fixerez donc à 1,3050, et couperez votre position à ce cours.

 

Limite: Les limites sont l’opposé des stops. Ce sont donc les objectifs de gains que l’on se fixe. C’est le seuil à partir duquel nous considérons qu’il est plus sage d’encaisser ses gains que de tenir la position. Concrètement, avec une limite à 10 pips, si vous achetez de l’EUR/USD à 1,3060, vous vendrez à 1,3070.

 

 

                              2/b/2/Utilité de stops et des limites

 

L’intérêt est évident dans le cas des stops : Eviter de se laisser prendre au jeu du «c’est bon, ça va remonter» , car en agissant ainsi, vous trainerez longtemps des positions perdantes, qui entamerons votre marge et donc votre capacité d’investissement. Notre philosophie est que si les cours partent dans le mauvais sens, mieux vaut l’accepter et passer à autre chose.

 

Les choses bougent très vite sur le Forex, et il vaut mieux accepter d’avoir eu tort que d’attendre que les cours remontent et de laisser passer des opportunités.

 

Pour les limites, il s’agira d’éviter d’être «trop gourmand» en attendant trop longtemps avant de prendre ses gains sur une position gagnante.

 

Beaucoup de traders agissant ainsi ont été surpris par la vitesse à laquelle les cours redescendent après un pic...

 

Un vieil adage boursier dit que les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel, et il vaut mieux prendre ses bénéfices trop tôt que d’attendre trop et de faire face à un retournement brutal qui anéantira vos gains.

 

2/b/3/Comment fixer les stops et les limites ?

 

Premièrement, il faut savoir que plus on investit à court terme, plus nos stops et limites devront êtres serrés. Ensuite, tout dépend de votre stratégie, tout dépend des risques que vous voulez prendre...

 

Cependant, il faudra veiller à ce que vos limites soient toujours plus larges que vos stops.

 

Il faut que vos positions gagnantes soient plus importantes que vos positions perdantes. Vous pourrez ainsi espérer des gains confortables en n’ayant raison que pour à peine 50% de vos opérations!

 

Les supports et les résistances sont également des outils très intéressants pour fixer les stops et les limites. Nous avons en effet vu que les supports et les résistances sont des niveaux importants sur lesquels les cours butent souvent.

 

On pourra donc, dans le cas d’un achat, placer un stop juste en dessous d’un support, et une limite juste avant une résistance car on sait que dans une tendance haussière, si les cours rencontrent une résistance, ils auront tendance à buter et à repartir à la baisse. C’est pour cela qu’il faudra placer sa limite juste avant.

 

A l’inverse, si les cours rencontrent un support dans le cadre d’une hausse (lors d’une phase de baisse intermédiaire), ils auront tendance à rebondir de plus belle à sa rencontre. Cependant, si ils passent sous le support, c’est le signe que les cours repartent à la baisse. C’est pour cela qu’il faudra placer ses stops juste en dessous des supports.

Last Modified: 2011/02/09 16:18:31
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V:fr D:20211129 00:26:46