LONDRES (Agefi-Dow Jones)--L'émission de nouvelles obligations hybrides par Veolia dans le cadre de son projet de rachat de Suez a suscité une forte demande mercredi, permettant au groupe d'obtenir un prix inférieur à celui attendu par CreditSights compte tenu des risques associés à ce projet, selon CreditSights. "Nous jugeons le dossier Veolia/Suez comme étant très incertain et maintenons notre avis "sous-performance" sur les deux sociétés, mais tout a un prix", commente la société de recherche indépendante. Le groupe dirigé par Antoine Frérot a levé près de 2 milliards d'euros via deux obligations perpétuelles. La première, qui prévoit une option de remboursement au bout de 5,5 ans ("PNC 5,5"), a permis au groupe de lever 850 millions d'euros au taux de 2,25%. La seconde, dont l'option de remboursement intervient au bout de 8,5 années ("PNC 8,5"), a permis de lever 1,15 milliard d'euros au taux de 2,5%. La demande totale sur ces deux instruments a atteint 5,6 milliards d'euros.



-Lorena Ruibal, Dow Jones Newswires (Version française François Schott) ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 14, 2020 11:31 ET (15:31 GMT)




Copyright (c) 2020 Dow Jones & Company, Inc.
Suez (EU:SEV)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2020 à Nov 2020 Plus de graphiques de la Bourse Suez
Suez (EU:SEV)
Graphique Historique de l'Action
De Nov 2019 à Nov 2020 Plus de graphiques de la Bourse Suez