(Actualisation: précisions sur les prévisions à moyen terme, les résultats pour 2021 et le plan de cessions, réaction en Bourse)



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe d'énergie et de services aux entreprises Engie a annoncé mardi s'attendre à une poursuite de sa croissance entre 2022 et 2024, après des résultats portés l'année dernière par les prix de l'énergie.



Pour 2022, Engie table sur un résultat net récurrent part du groupe compris entre 3,1 milliards et 3,3 milliards d'euros. Cet objectif repose sur une fourchette indicative d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 10,7 milliards à 11,1 milliards d'euros et de résultat opérationnel courant (Ebit) de 6,1 milliards à 6,5 milliards d'euros, a précisé le groupe dans un communiqué.



Pour 2023, Engie vise un résultat net récurrent part du groupe compris entre 3,2 milliards et 3,4 milliards d'euros, un Ebitda de 10,9 milliards à 11,3 milliards d'euros et un Ebit de 6,2 milliards à 6,6 milliards d'euros. En 2024, le résultat net récurrent part du groupe est attendu entre 3,3 milliards et 3,5 milliards d'euros, un objectif reposant sur une fourchette indicative d'Ebitda de 11,3 milliards à 11,7 milliards d'euros et d'Ebit de 6,4 milliards à 6,8 milliards d'euros.



Du fait de la récente volatilité des prix, Engie a décidé d'utiliser, pour le calcul des hypothèses de prix de l'énergie, une moyenne des prix à terme en Europe au second semestre 2021, et non les prix à terme du dernier jour de la dernière année civile écoulée utilisés lors des exercices précédents.



A l'horizon 2024, la croissance des résultats devrait être "principalement portée par les investissements dans les renouvelables", ainsi que par une "contribution résiliente des infrastructures" et une "amélioration significative de la productivité", a indiqué Engie.



"Cette combinaison de facteurs porteurs devrait plus que compenser la baisse des résultats du nucléaire en Belgique consécutive à l'arrêt des centrales d'ici 2025, et générer une croissance progressive des résultats et des dividendes", a ajouté Engie.



Le calendrier pour le financement des coûts du démantèlement du nucléaire belge doit être voté par le Parlement belge au printemps. Ce calendrier "conduirait à un financement supplémentaire des coûts de démantèlement jusqu'en 2030, représentant environ 0,7 milliard d'euros par an entre 2022 et 2024", a précisé Engie.



Pour les énergies renouvelables, d'Engie vise 50 gigawatts (GW) de capacité installée à 100% d'ici à 2025 et 80 GW d'ici à 2030, à comparer à une capacité "supérieure à 34 GW" à fin 2021.



Des résultats jugés "très solides"



Le groupe a présenté ces perspectives après avoir publié des résultats 2021 qualifiés de "très solides" par la directrice générale d'Engie, Catherine MacGregor, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes.



En 2021, Engie a dégagé un résultat net part du groupe de 3,7 milliards d'euros, contre une perte nette de 1,5 milliard d'euros en 2020. Le résultat avait alors été plombé notamment par la comptabilisation d'une dépréciation des actifs nucléaires du groupe.



L'an dernier, le résultat net récurrent part du groupe d'Engie a atteint 3,2 milliards d'euros, contre 1,7 milliard d'euros un an plus tôt. Le résultat net récurrent part du groupe des activités poursuivies s'est établi à 2,9 milliards d'euros.



Engie a dégagé en 2021 un Ebitda de 10,6 milliards d'euros, en hausse de 18,6% en données publiées et de 21,9% en comparable. Le résultat opérationnel courant est ressorti à 6,1 milliards d'euros, en progression de 36,8% en données publiées et de 42,2% sur une base comparable.



Engie a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 57,9 milliards d'euros, en hausse de 30,6% en données publiées et de 33,1% à périmètre et taux de change constants.



Selon le consensus réalisé par Factset, les analystes anticipaient en moyenne pour 2021 un chiffre d'affaires de 60,05 milliards d'euros, un Ebitda de 10,82 milliards d'euros, un Ebit de 6,17 milliards d'euros, un résultat net part du groupe de 3,31 milliards d'euros et un résultat net récurrent de 3,37 milliard d'euros.



Engie tablait de son côté sur un résultat net récurrent part du groupe compris entre 3 et 3,2 milliards d'euros. Cet objectif, relevé en novembre dernier, reposait sur un Ebitda compris entre 10,8 et 11,2 milliards d'euros et sur un Ebit compris entre 6,1 et 6,5 milliards d'euros.



L'impact des cessions sur la dette revu à la hausse



Le groupe a précisé que les données concernant 2020 avaient été retraitées afin d'exclure la contribution de l'activité de services multitechniques d'Engie, Equans, classée comme "activité abandonnée" à compter du 5 novembre 2021. Engie a souligné que la cession d'Equans au conglomérat diversifié Bouygues était en "bonne voie" et que l'opération, d'une valeur d'entreprise de 7,1 milliards d'euros, devrait être bouclée au second semestre 2022, comme prévu.



Pour la période 2021-2023, l'impact des cessions sur la dette financière nette devrait atteindre au moins 11 milliards d'euros, une estimation relevée par rapport à un impact évalué précédemment entre 9 milliards et 10 milliards d'euros. Sur ce total, 9,2 milliards d'euros sont déjà signés ou bouclés, a indiqué Engie.



Engie propose un dividende de 0,85 euro par action, en numéraire, au titre de l'exercice écoulé, contre 0,53 euro pour l'exercice précédent. Ce montant représente un taux de distribution de 66% et est supérieur au dividende plancher de 0,65 euro par action prévu par le groupe pour la période 2021-2023.



Vers 9h40, l'action Engie gagnait 0,2% à 14,32 euros, dans un marché parisien en hausse de 1,4%.



-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 90; adore@agefi.fr ed: VLV



COMMUNIQUES FINANCIERS D'ENGIE:



https://www.engie.com/communiques-de-presse



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



February 15, 2022 03:41 ET (08:41 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
Engie (EU:ENGI)
Graphique Historique de l'Action
De Juil 2022 à Août 2022 Plus de graphiques de la Bourse Engie
Engie (EU:ENGI)
Graphique Historique de l'Action
De Août 2021 à Août 2022 Plus de graphiques de la Bourse Engie