Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Vinci (DG)

- 29/1/2007 08:23
Laboursefacile Messages postés: 13120 - Membre depuis: 03/12/2005

Vinci




Vinci a consolide pendant toute l'annee 2006 avec un plus haut a 85
euros et un plus bas a 73 euros. Sortir de cette zone n'a pas ete chose
facile et une fois cette action reussie, la hausse s'est acceleree avec
une bonne anne 2007 en perspective.

Réponses
375 Réponses
   4   ... 
61 de 375 - 29/10/2013 17:59
Laboursefacile Messages postés: 13120 - Membre depuis: 03/12/2005

dg+29.JPG




Vinci est dans son rythme habituel porté tranquillement par la MM 10. Il faut se laisser porter par l'action sur le moyen-long terme.
62 de 375 - 30/10/2013 11:42
petitprince84 Messages postés: 35 - Membre depuis: 18/9/2013
Vinci est à son plus haut depuis 2008, pas sur si ça va monter encore.
Meme si le recorde du 2007 n'a pas encore été touché.

63 de 375 - 30/10/2013 16:52
Pauline75 Messages postés: 2620 - Membre depuis: 10/9/2013
Peut être une bonne surprise. Les marchés sont imprévisibles.
64 de 375 - 31/10/2013 12:38
petitprince84 Messages postés: 35 - Membre depuis: 18/9/2013
Les Bandes de Bollinger clairement ont prévu une inversion de prix
65 de 375 - 12/11/2013 10:08
maywillow Messages postés: 1196 - Membre depuis: 27/1/2002
http://www.boursorama.com/actualites/vinci--sur-une-voie-royale-d60a3c3db6b25640ef3c6d9f4be5577d
66 de 375 - 12/11/2013 11:15
Pauline75 Messages postés: 2620 - Membre depuis: 10/9/2013
Pour l'instant ça reste haussier.
67 de 375 - 12/11/2013 13:28
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
http://www.boursorama.com/actualites/vinci-bel-edifice-60b0dcd5cfadc546886efa44297bc825
68 de 375 - 14/11/2013 14:58
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
Http://www.boursorama.com/actualites/vinci--pause-dans-le-mouvement-f8d25a35497fc735bbe85afbea6f593e
69 de 375 - 15/11/2013 23:19
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
(AOF) - Selon des sources proches du dossier citées par Reuters, Vinci pourrait trouver avant fin novembre des repreneurs pour ses activités de concession de parkings. La filiale Vinci Park serait valorisée entre 1,8 et 2,3 milliards d'euros, dont 25% resteraient aux mains du groupe, selon deux sources interrogées par l'agence de presse. "Les candidats vont remettre des offres indicatives, non engageantes", a dit un proche du dossier. Vinci a refusé de commenter cette information.



AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur


- L'un des leader mondiaux du BTP et des concessions avec une forte présence à l'international (près de 40 % du chiffre d'affaires), notamment dans le « contracting » au Royaume-Uni et en Afrique, dans la construction en Asie, dans les routes et l'énergie en Allemagne ;

- Complémentarité entre le BTP et les concessions (14 % de l'activité mais près de 60 % du bénéfice opérationnel) ;

- Excellente visibilité, avec un carnet de commandes égal à 1 fois le chiffre d'affaires, et forte génération de cash flows pour l'activité Concession ;

- Bonne diversification du portefeuille de PPP/concessions entre autoroutes, parkings et aéroports, un modèle économique conforté par la crise de la dette ;

- Réussite de l'intégration d'ANA, concessionnaire aéroportuaire portugais ;

- Achat, en juin 2013, de 4,69 % du capital d'Aéroports de Paris, ce qui portera à 8 % sa position totale, bloquée à ce niveau pour les 5 prochaines années ;

- Rendement du titre sécurisé par la récurrence du cash-flow.



Les points faibles de la valeur


- Sensibilité au ralentissement économique en France et en Europe et à la montée de la pression fiscale ;

- Sensibilité du trafic autoroutier à la hausse du prix de l'essence et au pouvoir d'achat en Europe, avec une nouvelle baisse du trafic attendue en France en 2013 ;

- Incertitudes sur le financement des collectivités locales et retard dans le décollage des partenariats public-privé (PPP) en raison des contraintes budgétaires des états européens ;

- Risques pour l'image du groupe provoqués par l'opposition à la construction du nouvel aéroport de Nantes à Notre-Dame des Landes.



Comment suivre la valeur


- Sensibilité du chiffre d'affaires Concession à la croissance du trafic de véhicules (notamment de celle des poids lourds, plus sensible aux cycles économiques) ;

- Incertitudes autour du rôle de la future Agence française de financement des collectivités locales ;

- Plan de relance autoroutier de l'Etat français portant sur 3 Mds€ en échange d'une prolongation des concessions ;

- Poursuite des acquisitions dans l'aéroportuaire, après ANA, peut-être Abertis au Portugal ;

- Maintien du statut boursier de valeur défensive et protectrice contre l'inflation (indexation des tarifs des péages à l'inflation) ;

- A surveiller, le concept de « projects bonds » (emprunts obligataires destinés au financement de projets d'infrastructure notamment) ;

- Valeur opéable, les premiers actionnaires étant les salariés (9,9 % du capital), devant Qatari Diar (5,5 %). LE SECTEUR DE LA VALEUR

Construction - BTP


Le secteur de la construction devrait connaître un boom historique à l'avenir. Il devrait croître de 70%, pour passer de 8.700 à 15.000 milliards de dollars, d'ici 2020. La Chine, les Etats-Unis et l'Inde représenteront à eux seuls 60% de cette croissance. De nouveaux pays prometteurs, comme le Nigeria, apparaissent. Le taux de croissance annuelle du marché du BTP devrait y culminer à 9% d'ici à 2025. C'est le taux le plus élevé au monde derrière celui du Qatar (10%). En revanche la croissance du marché chinois va significativement ralentir à partir de 2020 avec un taux de 7% à 8% par an. La Chine est néanmoins désormais le premier marché mondial devant les Etats-Unis. La croissance des Etats-Unis sera suffisante pour que ce marché se maintienne au second rang mondial.


70 de 375 - 18/11/2013 09:38
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
http://www.boursorama.com/actualites/vinci--l-indecision-domine-180f47f19d988651e0413190a7c6c293
71 de 375 - 18/11/2013 12:59
jeurelatif Messages postés: 40 - Membre depuis: 22/10/2013
le prix teste toujours la ligne de support mais le bandes de bollinger peuvent indique une hausse à bref

p.php?pid=chartscreenshot&u=45bRL1RtTCAbtniLvqFdexqnTmSYTbY2
Graphiques gratuits de fr.advfn.com
72 de 375 - 20/11/2013 14:05
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
(Boursier.com) -- La Commission européenne a donné son feu vert à la subvention publique destinée à l'Aéroport de Notre-Dame-des-Landes. « Le projet permettra notamment d'améliorer la desserte régionale sans entraîner une distorsion indue de la concurrence dans le marché intérieur européen », argumente l'antitrust européen.

Paris a prévu de soutenir le projet, portée par la société Aéroports du Grand Ouest (Groupe Vinci) à hauteur de 150 millions d'euros. La Commission précise que sa décision est prise sans préjudice de la procédure actuellement en cours visant à s'assurer de la compatibilité du projet avec le droit européen applicable en matière environnementale
73 de 375 - 21/11/2013 11:08
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
VINCI, BOUYGUES, EIFFAGE : les travaux de la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin, à laquelle s'opposent des militants écologistes, commenceront d'ici le début de l'année 2015, a déclaré hier M. François Hollande. (Kepler Cheuvreux)
74 de 375 - 22/11/2013 14:45
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002


(Boursier.com) -- Vinci a engagé le processus de cession de sa division parking avec l'envoi de mémorandums d'informations aux parties susceptibles d'être intéressées. Des proches du dossier ont indiqué la semaine dernière à Reuters que le groupe français de BTP et de concessions attendait des offres non engageantes sur Vinci Park d'ici fin novembre et qu'il comptait valoriser sa filiale à environ deux milliards d'euros."Nous avons envoyé quelques dizaines de dossiers", a déclaré Xavier Huillard à Reuters en marge du salon Actionaria. "J'espère avoir un début d'appréciation sur les offres et les personnes intéressées au début de l'année prochaine", a-t-il ajouté, tout en précisant que le processus venait seulement de commencer et que le calendrier final dépendrait de la qualité des offres reçues.

Vinci cherche avant tout un investisseur capable d'accompagner le développement de l'activité parking sur le long terme. Selon les sources, des fonds d'investissement et des fonds spécialisés dans les infrastructures sont susceptibles de participer aux enchères sur 75% de Vinci Park, Vinci souhaitant conserver 25% de sa filiale.

75 de 375 - Modifié le 02/12/2013 20:19
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
http://www.boursorama.com/actualites/vinci--l-indecision-domine-599a8d2a26ad15593fe3b9822d92860f


MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le titre est orienté à la hausse. Il est au-dessus de sa moyenne mobile 50 jours. La moyenne mobile à 20 jours est supérieure à la moyenne mobile à 50 jours. Le support est à 45.34 EUR, puis à 44.36 EUR et la résistance est à 49.28 EUR, puis à 50.27 EUR.

Dernier cours : 47.33
Support : 45.34 / 44.36
Resistance : 49.28 / 50.27
Opinion court terme : negative
Opinion moyen terme : positive
76 de 375 - 03/12/2013 23:19
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
L'Autorité de la concurrence a été saisie par l'Assemblée nationale de la question de la gestion privatisée des autoroutes, et notamment de l'analyse des hausses tarifaires revendiquées par les sociétés concessionnaires, a annoncé mardi l'Autorité de la concurrence.

"La commission des finances de l'Assemblée nationale vient de saisir l'Autorité de la concurrence afin qu'elle rende un avis sur la question de la gestion privatisée des autoroutes par les sociétés concessionnaires d'autoroutes (SCA)", indique l'Autorité dans un communiqué.

Elle va faire un bilan de la mise en oeuvre des recommandations qu'elle avait formulées lors de la privatisation, en 2005: instauration d'un système de régulation efficace, et "nécessité de maintenir des règles de mises en concurrence ouvertes pour la réalisation des travaux", l'Autorité ayant pointé alors du doigt un risque "que les concessionnaires d'autoroutes (...) (s'en) réservent la réalisation".

Les trois sociétés concessionnaires sont Vinci Autoroutes, APPR et Sanef. Les deux premières font partie de géants du BTP, respectivement Vinci et Eiffage.

Le plan de relance autoroutier, qui doit permettre aux concessionnaires d'engager 3 à 3,5 milliards d'euros de travaux sur le réseau en échange d'un allongement de la durée de leurs concessions, devrait être annoncé début 2014.

Dans l'avis qu'elle rendra à l'été 2014, l'Autorité devra également examiner les mécanismes de hausse des péages.

"Elle pourra notamment analyser les hausses tarifaires revendiquées par les SCA ainsi que les charges incluses dans leurs contrats", et juger de l'efficacité des mécanismes de contrôle, souligne la commission des finances dans sa lettre de mission, datée du 27 novembre.

La redevance domaniale, versée chaque année au mois de juillet par les concessionnaires, a fortement augmenté en 2013. Ceux-ci demandent, en compensation, une hausse des péages.

Les tarifs des péages, encadrés contractuellement par l'État, augmentent chaque année au 1er février, et sont censés évoluer relativement à l'inflation. En 2014, cette hausse sera de 1,14% en moyenne.

Les sociétés concessionnaires des autoroutes, dont l'État s'est désengagé en 2006, en assurent le financement, la construction, l'entretien et l'exploitation, en contrepartie de la perception d'un péage.

En 2005, l'Autorité de la concurrence avait notamment "(invité) les pouvoirs publics à clarifier et à renforcer le système prévu pour encadrer la gestion privée des concessions d'autoroutes".

Concernant les tarifs, elle avait estimé que "compte tenu des spécificités du trajet par autoroute et de sa faible substituabilité par rapport à d'autres modes de transport,la plupart des parcours autoroutiers constitueront des monopoles privés: les péages devront donc être soumis (...) à une régulation tarifaire".

Il avait ainsi été demandé, "une séparation claire entre l'activité de monopole (l'autoroute, NDLR) et les activités soumises à la concurrence (le BTP, NDLR), afin d'éviter notamment des mécanismes de subventions croisées qui viendraient fausser la compétition sur les activités concurrentielles".

La Cour des comptes a dénoncé en juillet dernier les augmentations importantes des péages autoroutiers, dues selon elle aux relations contractuelles déséquilibrées entre l'État et ces sociétés depuis la privatisation du secteur.

jul/fpo/LyS


77 de 375 - 15/12/2013 11:33
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
(AOF) - Berenberg a relevé de 47 à 52 euros son objectif de cours sur Vinci tout en maintenant sa recommandation Achat. Le broker estime que le groupe de BTP et de concessions devrait maintenir le niveau de ses marges en 2014 malgré un marché français toujours adverse. Dans le reste du monde, les perspectives de croissance s'améliorent.



AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur


- L'un des leader mondiaux du BTP et des concessions avec une forte présence à l'international (près de 40 % du chiffre d'affaires), notamment dans le « contracting » au Royaume-Uni et en Afrique, dans la construction en Asie, dans les routes et l'énergie en Allemagne ;

- Stratégie long terme fondée sur un développement équilibré entre concessions et construction et une expansion internationale rapide, dans les concessions aéroportuaires, dans l'ingénierie spécialisée, via Soltanche Freyssinet, et dans l'énergie ;

- Complémentarité entre le BTP et les concessions (13 % de l'activité mais près de 60 % du bénéfice opérationnel) ;

- Excellente visibilité, avec un carnet de commandes égal à 1 fois le chiffre d'affaires et une bonne croissance de l'activité ;

- Réussite de l'intégration d'ANA, concessionnaire aéroportuaire portugais, qui porte à 23 le nombre d'aéroports en concession ;

- Achat, en juin 2013, de 4,69 % du capital d'Aéroports de Paris, ce qui portera à 8 % sa position totale, bloquée à ce niveau pour les 5 prochaines années ;

- Valeur défensive et protectrice contre l'inflation (indexation des tarifs des péages à l'inflation) dont le rendement est sécurisé par la récurrence du cash-flow.



Les points faibles de la valeur


- Présence encore forte en France - 63 % des facturations - où monte la pression fiscale ;

- Sensibilité du trafic autoroutier à la hausse du prix de l'essence et au pouvoir d'achat en Europe ;

- Incertitudes sur le financement des collectivités locales et retard dans le décollage des partenariats public-privé (PPP) en raison des contraintes budgétaires des états européens, tels la suspension de la ligne TGV Bordeaux-Hendaye ou le report du nouvel aéroport de Nantes ;

- Risque d'une baisse de la rentabilité des concessions autoroutières en France où la Cour des comptes s'est saisie du dossier.



Comment suivre la valeur


- Sensibilité du chiffre d'affaires concession à la croissance du trafic de véhicules (notamment de celle des poids lourds, plus sensible aux cycles économiques) ;

- Incertitudes autour du rôle de la future Agence française de financement des collectivités locales et sur l'arrivée des « projects bonds » (emprunts obligataires destinés au financement de projets d'infrastructure notamment) ;

- Lancement du plan de relance autoroutier de l'Etat français portant sur près de 4 MdsEUR en échange d'une prolongation des concessions ;

- Rumeurs de cessions de l'activité parking (Vinci est leader des parkings privés en Europe) ;

- Réalisation des objectifs 2013 d'une légère hausse du chiffre d'affaires et de la capacité d'autofinancement et d'une légère baisse du résultat net ;

- Valeur opéable, les premiers actionnaires étant les salariés (9,9 % du capital), devant Qatari Diar (5,5 %). LE SECTEUR DE LA VALEUR

Construction - BTP


Le secteur de la construction devrait connaître un boom historique à l'avenir. Il devrait croître de 70%, pour passer de 8.700 à 15.000 milliards de dollars, d'ici 2020. La Chine, les Etats-Unis et l'Inde représenteront à eux seuls 60% de cette croissance. De nouveaux pays prometteurs, comme le Nigeria, apparaissent. Le taux de croissance annuelle du marché du BTP devrait y culminer à 9% d'ici à 2025. C'est le taux le plus élevé au monde derrière celui du Qatar (10%). En revanche la croissance du marché chinois va significativement ralentir à partir de 2020 avec un taux de 7% à 8% par an. La Chine est néanmoins désormais le premier marché mondial devant les Etats-Unis. La croissance des Etats-Unis sera suffisante pour que ce marché se maintienne au second rang mondial.


78 de 375 - 17/12/2013 11:07
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
Bank of America Merrill Lynch abaisse sa recommandation sur Vinci (DG.FR) "d'acheter" à "neutre" et réduit de 52 à 50 euros son objectif de cours pour le géant français du BTP et des concessions. La banque estime qu'une nouvelle amélioration des multiples semble désormais difficile compte tenu de la forte performance du titre depuis le début de l'année - l'action a généré un rendement total de 33% et a surperformé ses pairs de 8%. "Nous craignons que le consensus ne reflète pas encore totalement l'impact de la hausse des taux d'imposition en France, la suspension de l'écotaxe, le ralentissement de l'inflation et l'augmentation des taux d'intérêt réels", explique BofA. La banque souligne également que dans le domaine des concessions autoroutières, la reprise du trafic en France pourrait également s'essouffler un peu en 2014 compte tenu des indices PMI récents et d'autres tendances macroéconomiques en France semblant placer l'Hexagone parmi les pays de la zone euro connaissant les plus faibles reprises. BofA réduit par conséquent son estimation du bénéfice par action (BPA) pour 2014-2015 de 5% par an en moyenne. En termes de valorisation, le titre s'approche de sa juste valeur basée sur la somme des parties et se négocie désormais avec une prime de 7% par rapport à son ratio cours sur bénéfices historique après une revalorisation de 10 fois à 12,8 fois les bénéfices attendus pour 2014 au cours des six derniers mois. Vinci cède 1,8% à 45,11 euros.
79 de 375 - 18/12/2013 15:13
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Aurel BGC réitère son opinion d'achat sur Vinci (Paris: FR0000125486 - actualité) et fixe l'objectif de cours à 52 euros, voyant une opportunité d'achat sous les 45 euros.

'En baisse de 2,74%, le titre Vinci a cassé hier la barre des 45 euros, dans un marché lui-même sous pression', souligne l'analyste, estimant que certains risques semblent surestimés par le marché.

Ainsi, le risque politique serait le risque le plus prégnant, et par définition, délicat à prévoir. Il peut, notamment, prendre la forme d'une hausse de la fiscalité et/ou d'un rejet des PPP. 'Mais Vinci a déjà subi (hausse du taux d'IS, de la redevance domaniale...) ou indirectement négocié (frais financiers toujours intégralement déductibles pour les concessions existantes) les modifications récentes', précise le bureau d'études.

'De plus, la communication du management de Vinci a été plutôt claire sur le sujet, et on peut penser que le marché a bien intégré la situation fiscale du groupe de construction.'

Le rejet des PPP serait plus problématique, mais l'analyste voit mal les autorités écarter sans hésitation et ad vitam un cadre qui leur permet de financer des projets qui ne verraient peut-être pas le jour autrement, tant les finances publiques, y compris locales, sont tendues.

Par ailleurs, Aurel BGC met en lumière le risque 'inflation'. L'analyste explique qu'une inflation modeste est certes dommageable pour les tarifs autoroutiers, mais d'une part l'impact est positif sur l'évolution des coûts fixes (soit l'essentiel des coûts d'une concession), d'autre part il est peu vraisemblable qu'un environnement combiné de taux bas et d'inflation modérée soit pérenne sur le long terme et, enfin, des hausses de péages modestes sont finalement de bon augure alors que les concessionnaires négocient actuellement avec les autorités le plan de relance.

Aurel BGC prévoit que le titre va bénéficier de trois catalyseurs significatifs en 2014 : la signature du plan de relance, la confirmation d'un trafic autoroutier bien orienté et les efforts de Vinci pour réorganiser son portefeuille de concessions, afin de lui injecter un peu plus de dynamisme (sortie partielle des parkings, renforcement dans l'aéroportuaire).

80 de 375 - 19/12/2013 10:57
waldron Messages postés: 8946 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Vinci (Paris: FR0000125486 - actualité) a remporté le contrat de conception-construction du North West Corridor d'Atlanta (BSE: ATLANTA.BO - actualité) en Géorgie (Etats-Unis (Shenzhen: 000938.SZ - actualité) ).

Ce projet est d'un montant de 440 millions d'euros. La mise en service est prévue en 2018.

Le chantier porte sur l'ajout d'un système de voies de circulation rapides et réversibles le long des autoroutes I-75 et I-575.

Les voies seront en partie construites sur des murs en terre armée fournis par Reinforced Earth (filiale de Freyssinet, filiale de Vinci Construction) afin de limiter l'emprise au sol.

375 Réponses
   4   ... 
Messages à suivre: (375)
Dernier Message: 19/Juin/2016 14h10

Titres Discutés
Indices Mondiaux
Australia 0.6%
Brazil 0.2%
Canada 0.3%
France 0.6%
Germany 0.5%
Greece 0.8%
Holland 0.5%
Italy -0.3%
Portugal 0.2%
US (DowJones) 0.0%
US (NASDAQ) 0.2%
United Kingdom 1.1%
Palmarès Hausse (%)
EU:MLUMH 39.00 106.3%
EU:MLFDV 0.59 90.3%
EU:GECBT 0.01 86.7%
EU:JXR 0.12 54.0%
EU:MLCLP 3.86 20.6%
EU:ALTTI 1.80 20.0%
EU:ALDSJ 0.01 15.8%
EU:ALLDL 11.25 15.0%
EU:GKTX 2.26 15.0%
EU:ALTRA 1.70 14.9%
Dernières Valeurs Consultées
EU
DG
Vinci
Inscrivez-vous aujourd'hui pour consulter ce titre en streaming sur le Moniteur ADVFN. Vous pourrez ajouter et visualiser jusqu'à 110 des vos actions préférée et c'est complètement gratuit..

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V: D:20191213 21:20:51