Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Edenred (EDEN)

- 12/2/2015 11:28
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002
Intraday Stock Chart: EdenredGraphiques historiques: Edenred
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

AOF) - Edenred (London: 0MUM.L - actualité) a publié un volume d'émission de ces solutions professionnelles pour 2014 en hausse de 12% en données comparables à 17,713 milliards d'euros, en ligne avec l'objectif de croissance organique annuel de la société compris entre 8% et 14%. Sur l'année, le chiffre d'affaires total a progressé de 8,3% à données comparables à 1,034 milliard d'euros. Son résultat d'exploitation courant est resté stable à 343 millions d'euros. Il a augmenté de 14,4% en comparable. Il est conforme à l'objectif du groupe d'un résultat d'exploitation courant compris entre 335 et 350 millions d'euros.
Le résultat net part du groupe a gagné 2,5% à 164 millions d'euros.

Au titre de l'exercice 2014, Edenred distribuera un dividende de 0,84 euro par action, soit un taux de distribution en hausse d'un point à 97% du résultat courant après impôt.

Au chapitre des perspectives pour 2015, le groupe de services aux entreprises prévoit que la croissance en volume (nouveaux clients, nouvelles solutions et nouvelles géographies), devrait s'inscrire dans la continuité de 2014, tandis que la contribution liée à la hausse des valeurs faciales devrait être plus faible, reflétant le ralentissement de l'inflation mondiale.

Le groupe a enfin confirmé ses objectifs organiques de croissance forte et durable, dont une progression du volume d'émission, compris entre +8% et +14% par an.


AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur
- Leader mondial, devant Sodexo, des titres de services (tickets restaurant pour 75 %, chèques vacances et autres bonus aux salariés pour 8 %, gestion des frais professionnels pour 12 % et chèques cadeaux et autres « vouchers » pour 4 %) avec 10 % du marché ;
- Positionnement sur un marché très porteur, avec des positions fortes en Amérique latine (la moitié des facturations), notamment au Brésil, premier marché mondial, et en Colombie avec le rachat de Big Pass (20 % du marché local) ;
- Deux catalyseurs de croissance : hausse du taux de pénétration, notamment dans les PME, et passage du ticket papier au numérique, avec un objectif de 75 % des émissions en numérique fin 2016, contre 58 % fin 2013 ;
- Forte expérience dans le numérique, segment à forte rentabilité sur plusieurs pays (85% du volume d'émission au Brésil, 100% au Royaume-Uni, 100% en Turquie...) ;
- Valeur protectrice contre l'inflation via les placements financiers de la trésorerie et l'augmentation mécanique des valeurs faciales des tickets ;
- En Europe, retour à une croissance proche de 6 %, notamment en France grâce aux chèques emploi service (Cesu) et prise de position de leader en Finlande avec l'acquisition de Nets Prepaid ;
- Flux de trésorerie récurrents assurant une très bonne rémunération des actionnaires, avec un pay-out de 96 % en 2013.

Les points faibles de la valeur
- En Europe, sensibilité à la dégradation de l'emploi salarié en Europe (47 %, dont 17 % en France), à l'évolution de la législation fiscale et impact des titres « perdus/périmés » sur le résultat opérationnel ;
- Impact défavorable des monnaies d'Amérique latine sur le bénéfice ;
- Au Brésil, risque d'un durcissement de la réglementation bancaire sur le reclassement de la trésorerie, sur un poste réservé ;
- Rémunération de la trésorerie sur les titres affectée par l'effondrement des taux d'intérêt dans la zone euro ;
- Société endettée en euros alors qu'une grande partie de la trésorerie est en monnaies émergentes.

Comment suivre la valeur
- Elément clé de l'appréciation de la société : l'évolution du volume d'émission ou somme de la valeur faciale des titres et chèques émis ;
- Programme « Inventer 2016 » : hausse de 2 à 5 % du taux de pénétration des marchés existants et de 3 à 5 % des nouveaux clients, création de nouvelles solutions (dématérialisation, tickets culture ou essence...), extension de la couverture géographique (6 nouveaux pays entre 2010 et 2016) et hausse de la valeur faciale des programmes ;
- Poursuite de la croissance externe dans la gestion des frais professionnels -acquisitions en Russie et en Malaisie et achat de UTA (Union tank Eckstein), numéro un européen des cartes-essence pour poids lourds ;
- Croissance du secteur « Expense management » (gestion des frais de voyage et des flottes de véhicule) dont la part dans les volumes émis devra passer de 12 % environ en 2013 à 20 % en 2016;
- Réalisation des objectifs 2014 d'un chiffre d'affaires financier stable, d'une hausse de 8 à 14 % des volumes d'émissions et d'un résultat opérationnel de 335 à 350 M? ;
- Valeur spéculative, les investisseurs s'interrogeant sur une sortie, après celle d'Eurazeo (London: 0HZC.L - actualité) , du fonds Colony Capital (11,3 % des actions et 14,1 % des droits de vote).



Réponses
114 Réponses
     6
101 de 114 - 26/2/2018 11:53
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

Edenred (EU:EDENP)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Lundi 26 Février 2018

Plus de graphiques de la Bourse Edenred


PARIS (Agefi-Dow Jones)--Oddo BHF abaisse sa recommandation sur
Edenred (EDEN.FR)d'"acheter" à "neutre", considérant que si l'émetteur
de titres de services prépayés dispose d'un modèle économique "solide à
long terme", la dynamique à court terme paraît plus limitée, compte tenu
d'un redressement très progressif au Brésil. Son objectif de cours est
en parallèle ajusté à 31 euros. Après une progression de 19% depuis le
début de l'année et un nouveau pic historique à plus de 29 euros touché
vendredi, l'action Edenred s'échange à 28,70 euros lundi matin, en léger
recul de 0,2%. (gbayre@agefi.fr) ed: LBO





(END) Dow Jones Newswires



February 26, 2018 05:12 ET (10:12 GMT)

102 de 114 - 17/4/2018 11:33
La Forge Messages postés: 1253 - Membre depuis: 03/8/2000

Synthèse

  • La
    société dispose de fondamentaux solides. Plus de 70% des entreprises
    présentent un mix de croissance, rentabilité, endettement et visibilité
    plus faible.

Points forts

  • Les
    marges dégagées par la société sont parmi les plus élevées de la cote.
    L'activité exercée par l'entreprise est particulièrement rentable.
  • Les
    prévisions des analystes concernant l'évolution de l'activité sont
    relativement proches. Ceci est la conséquence soit d'une bonne
    visibilité liée à l'activité du groupe, soit d'une bonne communication
    de la société avec les analystes.
  • La société fait partie des valeurs de rendement avec un dividende attendu relativement important.
  • Le titre suit une tendance de fond positive sur le long terme au-dessus du niveau support des 24.95 EUR.

Points faibles

  • Les cours approchent d’une forte résistance long terme en données hebdomadaires, située vers 28.96 EUR.
  • Le
    ratio "valeur d'entreprise sur chiffre d'affaires" de la société la
    situe parmi les sociétés les plus chères à l'échelle mondiale.
  • La
    société se négocie sur des multiples de résultat élevés : 25.42 fois
    son bénéfice net par action estimé pour l'exercice en cours.
103 de 114 - 19/4/2018 08:29
The Grumpy Old Men Messages postés: 990 - Membre depuis: 02/1/2007

PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'émetteur de titres
de services prépayés Edenred (EDEN.FR) a confirmé jeudi ses objectifs
annuels après une hausse de son chiffre d'affaires au cours d'un premier
trimestre marqué par d'importants effets de change, une forte
croissance en Europe et un début de redressement de ses activités
historiques.



Le revenu d'exploitation total, auparavant
appelé chiffre d'affaires total par Edenred, est ressorti à 332
millions d'euros, en hausse de 1,3% en données publiées et de 12,1% en
base organique. Le groupe a fait face à d'importants effets de change
négatifs, dont l'impact est évalué à 11,9%, tandis que l'effet périmètre
a été positif de 1,2%.



Le chiffre d'affaires
opérationnel a atteint 319 millions d'euros, en progression de 2,9% en
données publiées et de 13,8% en données comparables. Le chiffre
d'affaires opérationnel est généré par l'émission de titres de services
prépayés à proprement parler, tandis que le chiffre d'affaires
financier, désormais appelé "autres produits d'exploitation", l'est par
le placement de la trésorerie du groupe.



L'activité
avantages aux salariés, qui représente environ 65% du chiffre d'affaires
opérationnel du groupe, a dégagé une croissance organique de 10,9% au
premier trimestre. Edenred explique cette tendance favorable par le
dynamisme des équipes commerciales en Europe et en Amérique latine dans
la conquête de nouveaux clients, en particulier les petites et moyennes
entreprises, un marché globalement peu pénétré.



Les
solutions de mobilités profesionnelles ont progressé de 14,7% en données
comparables, représentant désormais 25% du chiffre d'affaires.




En Europe, le groupe a vu son activité accélérer avec une croissance
organique de 11,9%. En Amérique latine, Edenred a connu une croissance
en données organiques de 17,1%. Au Brésil, où le groupe souffre depuis
plusieurs années d'une conjoncture dégradée sur son métier historique
d'avantages aux salariés, l'inventeur des tickets restaurants a indiqué
percevoir des premiers signes de redressement, avec "une amélioration
progressive" dans les avantages aux salariés combinée à une "forte
croissance" dans les solutions de mobilités professionnelles.




Commentant ces chiffres, le directeur financier du groupe, Patrick
Bataillard, a souligné la montée en puissance de l'Europe, "qui est
positive car cela permet de dérisquer le profil du groupe par rapport à
sa dépendance aux autres marchés qui sont émergents".




Selon le consensus établi par FactSet, les analystes tablaient en
moyenne sur un chiffre d'affaires de 326 millions d'euros au premier
trimestre et sur une croissance organique de 7,8%.



Pour
2018, le groupe s'attend à "une croissance soutenue" de son activité en
Europe et à "une croissance solide" en Amérique latine hispanique sur
ses métiers principaux. L'émetteur de services prépayés estime par
ailleurs que son activité d'avantages aux salariés "devrait continuer de
s'améliorer progressivement dans un contexte de taux de chômage encore
élevé".



Le groupe a par ailleurs confirmé ses objectifs
2018, fixés dans son plan stratégique "Fast Forward" qui établit des
objectifs jusqu'en 2019. Le groupe vise ainsi toujours une croissance
organique annuelle de son chiffre d'affaires opérationnel de plus de 7%,
une hausse en données organiques de son résultat opérationnel courant
de plus de 9%, et une croissance organique annuelle de sa marge brute
d'autofinancement avant autres charges et produits (FFO) supérieure à
10%.



Edenred a dû modifier la présentation de ses
comptes sur ce trimestre pour passer en normes IFRS 15, applicables
depuis janvier 2018. L'impact financier rester modeste, à +5 millions
d'euros pour le chiffre d'affaires opérationnel du premier trimestre
2017, a indiqué Patrick Bataillard. Mais cette nouvelle présentation a
conduit le groupe a renommer certains de ses agrégats comptables. Le
chiffre d'affaires financier est désormais appelé "autres produits
d'exploitation" et le chiffre d'affaires total "revenu d'exploitation
total".



-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



April 19, 2018 01:56 ET (05:56 GMT)

104 de 114 - 08/5/2018 11:46
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

Edenred (EU:EDEN)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mardi 8 Mai 2018

Plus de graphiques de la Bourse Edenred

(CercleFinance.com) - Edenred, dopé par un chiffre d'affaires très

largement supérieurs aux attentes et le rachat de 27% de parts

supplémentaires de ProwebCE, le titre gagne encore 2% à plus de 29E. Le

titre pourrait tester désormais les 30E.



Le prochain objectif pourrait se situer vers 32E.

105 de 114 - 08/5/2018 11:51
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

Edenred : Paiement du dividende 2017




share with twitter



share with LinkedIn


http://www.zonebourse.com/EDENRED-6365724/actualite/Edenred-Paiement-du-dividende-2017-26492392/" target="popup">
share with facebook




share via e-mail







0





0



04/05/2018 | 11:12



Information réglementée 04 mai 2018



PAIEMENT DU DIVIDENDE 2017



Calendrier et modalités



L'Assemblée générale mixte des actionnaires réunie hier a approuvé le dividende au titre de l'exercice 2017 d'un montant de 0,85 euro par action, et a décidé de proposer aux actionnaires une option de paiement du dividende en actions nouvelles pour 100% de ce montant. Les actionnaires d'Edenred recevront ainsi 100% du dividende en espèces ou 100% en actions ordinaires nouvelles Edenred, au choix de l'actionnaire.



Calendrier du paiement du dividende



  •  Date d'arrêté des positions (record date) : 11 mai 2018.

  •  Date de détachement (ex date) : 14 mai 2018.

  •  Délai de l'option : du 14 mai 2018 au 25 mai 2018 inclus. Les actionnaires pourront exercer leur option pendant cette période. Les actionnaires n'ayant pas exercé leur option au plus tard le 25 mai 2018 inclus percevront leur dividende intégralement en espèces.

  •  Date de paiement : 8 juin 2018 quel que soit le mode de paiement du dividende.


Modalités d'exécution



Pour exercer cette option, les actionnaires pourront
adresser leur demande à leur intermédiaire financier auprès duquel leurs
actions sont inscrites ou, pour les actionnaires inscrits dans les
comptes nominatifs purs tenus par la société, à son mandataire. Les actionnaires qui n'auront pas exercé leur option au plus tard le 25 mai 2018 inclus percevront leur dividende intégralement en espèces.



Cette option peut être soumise à des restrictions légales pour les actionnaires non-résidents français. Les actionnaires sont tenus de s'informer des conditions applicables en vertu du droit et des règles du pays de leur résidence.



Le prix d'émission des actions
nouvelles qui seront remises en paiement du dividende est fixé à 24,88
euros. Ce prix correspond à 90 % de la moyenne des premiers cours cotés
(cours d'ouverture) sur le marché Euronext Paris lors des vingt séances de Bourse précédant le jour de l'Assemblée générale, diminuée du montant net du dividende, et arrondi au centime d'euro supérieur.



Les actions ainsi émises porteront jouissance au 1er
janvier 2018 et seront entièrement assimilées aux actions ordinaires
déjà émises composant le capital social de la société. L'admission des
actions Edenred nouvelles aux négociations sur le compartiment A du
marché Euronext Paris (Code ISIN: FR0010908533) interviendra à compter
du 8 juin 2018, sur la même ligne de cotation que les actions
existantes.



Si le montant des dividendes pour lesquels
est exercée l'option ne correspond pas à un nombre entier d'actions,
l'actionnaire pourra recevoir le nombre d'actions immédiatement
inférieur, complété d'une soulte en espèces.



Le nombre maximum d'actions nouvelles susceptibles d'être
émises pour les besoins du paiement en dividende en actions est de 8 025
977 actions représentant environ 3,4% du capital social et 3,3% des
droits de vote exerçables de la société sur la base du capital et des
droits de vote au 30 avril 2018.



Pour toute information complémentaire, un mode d'emploi détaillé est accessible sur le site internet Edenred.com (rubrique Investisseurs/Actionnaires) en cliquant sur ce lien.



Avertissement



Cette option ne constitue pas une offre ou une sollicitation pour l'achat ou la souscription de titres financiers aux Etats-Unis au sens du U.S. Securities Act de 1933 ou dans tout autre pays où une telle opération serait contraire à la règlementation applicable. L'option de recevoir le paiement du dividende en actions n'est pas ouverte dans certains pays, notamment ceux dans lesquels une telle option nécessite un enregistrement ou l'obtention d'une autorisation auprès d'autorités de marchés locales. Les actionnaires résidant hors de France doivent s'informer des éventuelles restrictions locales et s'assurer qu'ils s'y conforment.



▬▬



Edenred est le leader mondial des solutions transactionnelles au service des entreprises, des salariés et des commerçants, avec un volume d'affaires de plus de 26 milliards d'euros en 2017, dont 78% sous format digital. Que ce soit par mobile, sur des plateformes en ligne, par carte ou via un titre-papier,
ses solutions permettent d'accorder du pouvoir d'achat supplémentaire
aux salariés, d'optimiser les dépenses des entreprises et d'apporter du
volume d'affaires additionnel aux commerçants partenaires du Groupe.



L'offre d'Edenred se répartit autour de trois lignes de métiers :



  •  Avantages aux salariés (Ticket Restaurant®, Ticket Alimentación, Ticket Plus, Nutrisavings…),

  •  Solutions de mobilité professionnelle (Ticket Log, Ticket Car, UTA, Empresarial…)

  •  Solutions complémentaires : Paiement
    inter-entreprises (Edenred Corporate Payment), Motivation et récompenses
    (Ticket Compliments, Ticket Kadéos) et Programmes sociaux publics.


Le Groupe connecte ainsi un réseau unique de 44 millions
de salariés, 770 000 entreprises ou collectivités et 1,5 million de
commerçants.



Coté à la Bourse de Paris au sein de l'indice CAC Next 20, Edenred est présent dans 45 pays avec près de 8 000 collaborateurs.



Suivre Edenred sur Twitter : www.twitter.com/Edenred



Les marques et logos cités et utilisés dans ce communiqué
sont des marques déposées par EDENRED S.A., ses filiales ou des tiers.
Elles ne peuvent faire l'objet d'un usage commercial sans le
consentement écrit de leur propriétaire.

106 de 114 - 16/10/2018 10:30
La Forge Messages postés: 1253 - Membre depuis: 03/8/2000

Points forts

  • Les cours se rapprochent du soutien en données quotidiennes situé vers 30.37 EUR, conférant ainsi un bon timing d'intervention.
  • L'activité de la société présente une très forte rentabilité grâce à des marges nettes élevées.
  • La
    visibilité liée à l'activité du groupe apparaît relativement bonne
    compte tenu des écarts réduits des différentes estimations des
    analystes.
  • La tendance en données hebdomadaires ressort positive au-dessus de la zone de soutien des 28.67 EUR.

Points faibles

  • Sur
    la base des cours actuels, la société présente un niveau de
    valorisation particulièrement élevé en termes de valeur d'entreprise.
  • La
    valorisation du groupe en termes de multiples de résultat apparaît
    relativement élevés. En effet, l'entreprise se paye actuellement 28.74
    fois son bénéfice net par action anticipé pour l'exercice en cours.
108 de 114 - 01/11/2018 08:03
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

AlphaValue revalorise Edenred de 30,40 à 33,20 EUR mais reste à alléger.

109 de 114 - 27/11/2018 11:10
grupo Messages postés: 950 - Membre depuis: 11/5/2004

Edenred (EU:EDENP)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mardi 27 Novembre 2018

Plus de graphiques de la Bourse Edenred


PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'émetteur de services prépayés
Edenred a annoncé mardi avoir conclu un accord portant sur l'acquisition
de 80% du capital du groupe The Right Fuelcard Company (TRFC),
quatrième gestionnaire de cartes-carburant au Royaume-Uni.




L'opération représentera pour Edenred un décaissement d'environ 95
millions de livres sterling (107 millions d'euros). Sa finalisation est
attendue début 2019, sous réserve de l'approbation de l'autorité de la
concurrence du Royaume-Uni.



"L'opération sera relutive
sur l'EBIT (résultat d'exploitation) et le résultat net part du groupe
dès 2019", a déclaré la société dans un communiqué.




Avec cette acquisition, Edenred entre sur le marché des solutions de
mobilité professionnelle au Royaume-Uni, l'un des plus importants en
Europe.



"L'acquisition de The Right Fuelcard Company, à
l'expertise reconnue et aux positions bien établies, nous ouvre des
perspectives de croissance prometteuses et profitables", a déclaré
Antoine Dumurgier, directeur général Solutions de mobilité
professionnelle d'Edenred.



Le groupe TRFC revendique
150.000 porteurs de cartes qui peuvent s'approvisionner auprès de 90%
des stations-services britanniques et devrait générer en 2018 un
excédent brut d'exploitation (Ebitda) estimé à plus de 11 millions
d'euros de livres sterling, indique Edenred.



-François Berthon, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 93; fberthon@agefi.fr ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 27, 2018 02:54 ET (07:54 GMT)

110 de 114 - 22/2/2019 11:20
maywillow Messages postés: 1229 - Membre depuis: 27/1/2002

PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'émetteur de titres de services prépayés

Edenred a indiqué vendredi vouloir réaliser en 2019 les objectifs fixés

dans son plan stratégique, après une hausse de l'ensemble de ses

résultats annuels en 2018, en dépit d'importants effets de change

défavorables.


"Nous avons atteint des résultats
records" en 2018, a déclaré Bertrand Dumazy, le PDG d'Edenred, lors
d'une conférence téléphonique, ajoutant que le groupe étant "confiant"
pour cette année.



En 2018, le résultat net d'Edenred a
atteint 254 millions d'euros, contre 241 millions d'euros en 2017, en
hausse de 5,2%, a indiqué le spécialiste des solutions de paiement dans
le monde du travail. Edenred avait néanmoins enregistré en 2017 des
produits exceptionnels de 40 millions d'euros. En éliminant ces éléments
exceptionnels, le résultat net du groupe a progressé de 26% sur un an, a
précisé Bertrand Dumazy.



Le revenu total est ressorti à
1,38 milliard d'euros, en hausse de 4,4% en données publiées, les
effets de change ayant pesé à hauteur de 8 points de pourcentage. En
données comparables, le revenu total a progressé de 11,9% sur un an.




Le chiffre d'affaires opérationnel a atteint 1,33 milliard d'euros, en
progression de 13,3% en données comparables. Les autres revenus
(ex-chiffre d'affaires financier) ont atteint 51 millions d'euros. Le
chiffre d'affaires opérationnel est généré par l'émission de titres de
services prépayés à proprement parler, tandis que les autres revenus le
sont par le placement de la trésorerie du groupe.



Le
résultat d'exploitation avant autres charges et produits (Ebit) a pour
sa part progressé de 7,3% en données publiées et de 17,5% en variation
organique, à 461 millions d'euros. L'Ebit opérationnel a augmenté de
13,1% en données publiées et de 23,5% en données organiques, à 410
millions d'euros.



Selon le consensus FactSet, les
analystes tablaient en moyenne sur un résultat net de 257 millions
d'euros, sur un Ebit de 452 millions d'euros et sur un chiffre
d'affaires de 1,38 milliard d'euros.



La marge brute
d'autofinancement avant autres charges et produits s'est établie à 400
millions d'euros, en hausse de 17% en données comparables.




Edenred comptait atteindre un Ebit compris entre 440 et 470 millions
d'euros et dépasser "significativement" les objectifs du plan
stratégique "Fast Forward" qui établit des objectifs jusqu'en 2019. Ce
plan prévoit une croissance organique annuelle de son chiffre d'affaires
opérationnel de plus de 7%, une hausse en données organiques de son
Ebit opérationnel de plus de 9%, et une croissance organique annuelle de
la marge brute d'autofinancement avant autres charges et produits (FFO)
supérieure à 10%.



Au sujet de ses perspectives,
Edenred a indiqué vouloir atteindre en 2019 les objectifs fixés dans ce
plan stratégique "Fast Forward".



Edenred proposera un dividende de 0,86 euro par action au titre de 2018, contre 0,85 euro un an auparavant.




Interrogé sur la politique d'acquisition d'Edenred, Bertrand Dumazy a
indiqué que le groupe disposait d'une enveloppe "théorique" de 1 à 1,5
milliard d'euros au regard de ses ratios d'endettement. Le PDG a
également expliqué que la premier semestre de 2019 devait être moins
actif que le second en matière de fusions-acquisitions, Edenred se
concentrant sur l'intégration des sociétés récemment acquises.




Historiquement connu pour les Tickets Restaurants, Edenred diversifie
de plus en plus son activité vers les solutions de mobilité
professionnelle (cartes-carburant, cartes de frais professionnelles) et
les paiements interentreprises. Dans cette optique, le groupe a finalisé
en janvier l'acquisition de la société américaine spécialisée dans le
paiement interentreprises Corporate Spending Innovations (CSI) pour un
montant d'environ 600 millions de dollars (528 millions d'euros), ainsi
que celle de The Right Fuelcard Company (TRFC), quatrième gestionnaire
de cartes-carburant au Royaume-Uni, pour 95 millions de livres (environ
107 millions d'euros).



-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: LBO





COMMUNIQUES FINANCIERS D'EDENRED:





http://www.edenred.com/fr/medias-journalistes/comm...



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



February 22, 2019 02:33 ET (07:33 GMT)

111 de 114 - 26/2/2019 10:12
La Forge Messages postés: 1253 - Membre depuis: 03/8/2000

Edenred : Kepler Cheuvreux réaffirme sa recommandation à l'achat et réhausse son objectif de cours de 39 à 44 EUR.

112 de 114 - 10/10/2019 11:17
sarkasm Messages postés: 1155 - Membre depuis: 26/2/2009

PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'Autorité de la concurrence soupçonne les

quatre principaux émetteurs de titres-restaurant, Edenred, Sodexo,

Natixis Intertitres et le Groupe Up, de s'être entendus "pour

verrouiller le marché" en mettant en place "un système leur permettant

d'échanger régulièrement des informations sur leur stratégie

commerciale", rapporte jeudi Le Figaro.


Le quotidien
explique que les services d'instruction de l'Autorité de la concurrence
soupçonnent les quatre groupes de s'être entendus d'octobre 2002 à fin
2015 "en s'échangeant en permanence des informations confidentielles et
précises sur les activités par le biais de la Centrale de règlement des
titres (CRT)", une structure mandatée par les quatre acteurs pour
mutualiser le traitement des titres papiers.




"L'Autorité de la concurrence reproche par ailleurs à ces quatre acteurs
de s'être concertés pour contrôler l'entrée de nouveaux acteurs et pour
ralentir la dématérialisation de titres-restaurant", ajoute le Figaro.




Contactée par l'agence Agefi-Dow Jones, une porte-parole de Natixis
n'était pas en mesure de commenter ces informations dans l'immédiat,
tandis que l'Autorité de la concurrence, Sodexo, Edenred, et le groupe
Up n'étaient pas disponibles.



-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: VLV






Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 10, 2019 02:19 ET (06:19 GMT)

113 de 114 - 13/5/2020 11:46
La Forge Messages postés: 1253 - Membre depuis: 03/8/2000

Edenred (EU:EDEN)
Graphique Intraday de l'Action


Mercredi 13 Mai 2020

Plus de graphiques de la Bourse Edenred


PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le spécialiste des solutions de
paiement dans le monde du travail Edenred a annoncé mercredi le rachat
des activités d'avantages aux salariés du brésilien Cooper Card. Aucun
montant n'a été communiqué par l'entreprise.



Cette activité a réalisé un chiffre d'affaires de 25 millions de réals brésiliens, soit environ 4 millions d'euros, en 2019.




Avec l'acquisition du portefeuille clients de Cooper Card au Brésil,
Edenred renforce sa position dans le Paraná, un des états brésiliens
"les plus peuplés et les plus dynamiques", a fait valoir le groupe.




Edenred a indiqué que cette opération restait soumise aux approbations
de l'autorité de la concurrence et de la banque centrale brésiliennes.
La transaction aura un impact positif sur le résultat net du groupe dès
la première année, anticipe Edenred.



"Le portefeuille
de clients acquis sera intégré à Ticket Serviços, la filiale brésilienne
d'Edenred dédiée aux Avantages aux salariés", a par ailleurs indiqué le
groupe.



Le Brésil constitue le premier pays d'Edenred
en termes de revenus, représentant environ un quart de son chiffre
d'affaires annuel.



-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: VLV - ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



May 13, 2020 03:40 ET (07:40 GMT)

114 de 114 - 22/10/2020 12:47
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002



ECHO BOURSE: Edenred prend 3,2% après avoir renoué avec la croissance au T3



22 Octobre 2020 - 09:33AM


Dow Jones News






Alerte

Imprimer


Tweet

Share On Facebook



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le spécialiste des solutions de paiement
dans le monde du travail Edenred prend 3,2% à 41,96 euros jeudi,
signant la plus forte hausse du SBF 120. Le groupe a publié une
croissance organique de 0,5% au troisième trimestre, après une
baisse de 15,5% au trimestre précédent. Le revenu total de la
société s'est établi à 357 millions d'euros, soit nettement
au-dessus du consensus des analystes, de 328 millions d'euros.
(jmarion@agefi.fr) ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 22, 2020 03:13 ET (07:13 GMT)

114 Réponses
     6
Messages à suivre: (114)
Dernier Message: 22/Oct/2020 10h47

Titres Discutés
EU:EDEN 42.30 2.6%
Edenred
Edenred
Edenred
Indices Mondiaux
Australia -0.1%
Brazil -0.7%
Canada 0.3%
France 1.2%
Germany 0.8%
Greece 0.6%
Holland 0.0%
Italy 1.1%
Portugal 0.5%
US (DowJones) -0.1%
US (NASDAQ) 0.4%
United Kingdom 1.3%
Palmarès Hausse (%)
EU:MLONL 2.10 57.9%
EU:CYBKB 0.00 44.4%
EU:DLT 13.10 32.3%
EU:ALCJ 3.07 31.2%
EU:MLAAE 14.10 30.6%
EU:MLSIM 0.21 30.5%
EU:CFI 1.29 27.7%
EU:MLGML 0.11 25.3%
EU:MLWEA 2.30 20.4%
EU:GV 1.02 20.0%
Dernières Valeurs Consultées
EU
EDEN
Edenred
Inscrivez-vous aujourd'hui pour consulter ce titre en streaming sur le Moniteur ADVFN. Vous pourrez ajouter et visualiser jusqu'à 110 des vos actions préférée et c'est complètement gratuit..

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V: D:20201024 12:58:23