Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Edenred (EDEN)

- 12/2/2015 11:28
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002
Intraday Stock Chart: EdenredGraphiques historiques: Edenred
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

AOF) - Edenred (London: 0MUM.L - actualité) a publié un volume d'émission de ces solutions professionnelles pour 2014 en hausse de 12% en données comparables à 17,713 milliards d'euros, en ligne avec l'objectif de croissance organique annuel de la société compris entre 8% et 14%. Sur l'année, le chiffre d'affaires total a progressé de 8,3% à données comparables à 1,034 milliard d'euros. Son résultat d'exploitation courant est resté stable à 343 millions d'euros. Il a augmenté de 14,4% en comparable. Il est conforme à l'objectif du groupe d'un résultat d'exploitation courant compris entre 335 et 350 millions d'euros.
Le résultat net part du groupe a gagné 2,5% à 164 millions d'euros.

Au titre de l'exercice 2014, Edenred distribuera un dividende de 0,84 euro par action, soit un taux de distribution en hausse d'un point à 97% du résultat courant après impôt.

Au chapitre des perspectives pour 2015, le groupe de services aux entreprises prévoit que la croissance en volume (nouveaux clients, nouvelles solutions et nouvelles géographies), devrait s'inscrire dans la continuité de 2014, tandis que la contribution liée à la hausse des valeurs faciales devrait être plus faible, reflétant le ralentissement de l'inflation mondiale.

Le groupe a enfin confirmé ses objectifs organiques de croissance forte et durable, dont une progression du volume d'émission, compris entre +8% et +14% par an.


AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur
- Leader mondial, devant Sodexo, des titres de services (tickets restaurant pour 75 %, chèques vacances et autres bonus aux salariés pour 8 %, gestion des frais professionnels pour 12 % et chèques cadeaux et autres « vouchers » pour 4 %) avec 10 % du marché ;
- Positionnement sur un marché très porteur, avec des positions fortes en Amérique latine (la moitié des facturations), notamment au Brésil, premier marché mondial, et en Colombie avec le rachat de Big Pass (20 % du marché local) ;
- Deux catalyseurs de croissance : hausse du taux de pénétration, notamment dans les PME, et passage du ticket papier au numérique, avec un objectif de 75 % des émissions en numérique fin 2016, contre 58 % fin 2013 ;
- Forte expérience dans le numérique, segment à forte rentabilité sur plusieurs pays (85% du volume d'émission au Brésil, 100% au Royaume-Uni, 100% en Turquie...) ;
- Valeur protectrice contre l'inflation via les placements financiers de la trésorerie et l'augmentation mécanique des valeurs faciales des tickets ;
- En Europe, retour à une croissance proche de 6 %, notamment en France grâce aux chèques emploi service (Cesu) et prise de position de leader en Finlande avec l'acquisition de Nets Prepaid ;
- Flux de trésorerie récurrents assurant une très bonne rémunération des actionnaires, avec un pay-out de 96 % en 2013.

Les points faibles de la valeur
- En Europe, sensibilité à la dégradation de l'emploi salarié en Europe (47 %, dont 17 % en France), à l'évolution de la législation fiscale et impact des titres « perdus/périmés » sur le résultat opérationnel ;
- Impact défavorable des monnaies d'Amérique latine sur le bénéfice ;
- Au Brésil, risque d'un durcissement de la réglementation bancaire sur le reclassement de la trésorerie, sur un poste réservé ;
- Rémunération de la trésorerie sur les titres affectée par l'effondrement des taux d'intérêt dans la zone euro ;
- Société endettée en euros alors qu'une grande partie de la trésorerie est en monnaies émergentes.

Comment suivre la valeur
- Elément clé de l'appréciation de la société : l'évolution du volume d'émission ou somme de la valeur faciale des titres et chèques émis ;
- Programme « Inventer 2016 » : hausse de 2 à 5 % du taux de pénétration des marchés existants et de 3 à 5 % des nouveaux clients, création de nouvelles solutions (dématérialisation, tickets culture ou essence...), extension de la couverture géographique (6 nouveaux pays entre 2010 et 2016) et hausse de la valeur faciale des programmes ;
- Poursuite de la croissance externe dans la gestion des frais professionnels -acquisitions en Russie et en Malaisie et achat de UTA (Union tank Eckstein), numéro un européen des cartes-essence pour poids lourds ;
- Croissance du secteur « Expense management » (gestion des frais de voyage et des flottes de véhicule) dont la part dans les volumes émis devra passer de 12 % environ en 2013 à 20 % en 2016;
- Réalisation des objectifs 2014 d'un chiffre d'affaires financier stable, d'une hausse de 8 à 14 % des volumes d'émissions et d'un résultat opérationnel de 335 à 350 M? ;
- Valeur spéculative, les investisseurs s'interrogeant sur une sortie, après celle d'Eurazeo (London: 0HZC.L - actualité) , du fonds Colony Capital (11,3 % des actions et 14,1 % des droits de vote).



Réponses
114 Réponses
    5 
81 de 114 - 11/2/2016 09:36
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002



Publié le 11/02/2016 à 07h46

(Boursier.com) — Malgré des effets de change adverses, Edenred
dévoile des résultats annuels en progression. L'ancienne filiale
d'Accor a réalisé en 2015 un résultat net part du Groupe de 177 millions
d`euros, en hausse de 7,7%, pour un chiffre d'affaires en progression
de 3,3% (+6,4% en organique) à 1,069 MdE. En ligne avec l`objectif
historique du Groupe à moyen terme visant à réaliser une croissance
organique annuelle comprise entre +8% et +14%, le volume d'émission de
l'exercice 2015 s`élève à 18,273 MdsE, en croissance organique de 8,7%
et de 3,2% en données publiées. Le résultat d`exploitation courant
ressort à 341 millions d`euros, en recul de 0,6% en publié mais en
hausse de 9,7% en données comparables. Le consensus tablait sur un ROC
supérieur, à 348,5 ME.

Dividende stable

Le groupe
propose de verser un dividende stable à 0,84 euro par action,
représentant un taux de distribution du résultat courant après impôt de
96% (contre 97% en 2014). Les actionnaires auront le choix entre un
paiement 100% en espèces ou 50% en espèces et 50% en actions.

Bas de fourchette pour le volume d'émission en 2016

Pour
l'exercice 2016, la croissance organique du volume d'émission est
attendue dans le bas de la fourchette de 8% à 14% prévue, en l'absence
de signes de reprise économique au Brésil. Concernant le taux de
transformation opérationnel, dont l`objectif historique du Groupe est
d`être supérieur à 50%, la firme visera à l`améliorer par rapport au
niveau enregistré au deuxième semestre 2015 (42%). Enfin, le Groupe
attend pour 2016 une progression du FFO dans le bas de l`objectif
historique de croissance annuelle de plus de 10% en données comparables.

82 de 114 - 24/3/2016 09:12
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - Edenred (London: 0MUM.L - actualité)

a annoncé jeudi que 17 millions de transactions avaient été réalisées

lors des deux ans d'existence de sa carte Ticket Restaurant.



Deux

années après l'entrée en application du décret permettant le passage au

numérique des titres-restaurant en France, sa carte est désormais

utilisée par 150.000 salariés, parmi lesquels 100.000 ont effectué un

paiement sans contact (NFC).



Edenred dit ainsi renforcer sa position de leader sur le marché français.

83 de 114 - 07/4/2016 15:46
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

Edenred (EU:EDEN)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Jeudi 7 Avril 2016

Plus de graphiques de la Bourse Edenred

(CercleFinance.com) - Edenred menace directement le palier de soutien

des 16,35E du 24/03, lequel constitue la base du corridor de

consolidation borné à la hausse par 16,4E (sur cassure, rechute quasi

assurée sur 15E).

84 de 114 - 15/4/2016 14:24
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

Edenred : l'activité progresse rapidement

boursier-106x27_125129.gifhttp://l.yimg.com/os/651/2011/11/18/boursier-106x27_125129.gif" alt="Boursier">Boursieril y a 1 heure 57 minutes



  • Partager
  • Tweet


Sociétés :

Progression.
La croissance d'Edenred sur le premier trimestre est bien interprétée
par les investisseurs. La société de services prépayés affiche un volume
d'émissions en hausse de 7,4% en données comparables. En France, le
Ticket Restaurant accentue son avance sur les produits concurrents avec
de nouveaux gains de parts de marché. La reprise économique à l'oeuvre
dans le Sud de l'Europe permet aux filiales installées dans les pays
périphériques de délivrer des chiffres en nette hausse. La bonne
surprise de cette publication trimestrielle porte sur l'Amérique Latine
où Edenred est très présent. Malgré une situation économique très
compliquée au Brésil qui s'accompagne d'une montée du chômage et d'une
hausse de la pauvreté, le volume d'émission est bien orienté.

2016. Le réservoir de croissance d'Edenred semble encore
très élevé en Amérique Latine avec un usage encore limité des solutions
prépayées par les entreprises locales. Sur l'ensemble de l'année,
Edenred maintient sa feuille de route qui prévoit une hausse des volumes
d'émissions autour de +8% à +10%. Les revenus tirés des placements
financiers ne représentent plus grand-chose... Cette situation découle
de la faiblesse de la rémunération des placements sans risque. A court
terme, les choses ne devraient guère évoluer sur ce plan avec les
mesures d'expansion monétaire prises par la plupart des grandes banques
centrales. La société parvient tout de même à se développer en
élargissant sa présence géographique ou en développant de nouvelles
solutions. La prise de contrôle de ProwebCE s'inscrit dans cette
démarche avec l'idée d'élargir l'offre.

Résultats. Les résultats d'Edenred sont traditionnellement
élevés. Ils bénéficient de l'essor de la dématérialisation et d'un
métier qui nécessite peu d'investissements. Edenred dégage aussi un flux
de trésorerie très consistant ce qui permet de verser un solide
dividende. L'entreprise dirigée par Bertrand Dumazy a ainsi choisi ...


(...) Lire la suite sur Boursier.com

85 de 114 - 10/5/2016 12:00
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - Edenred Capital Partners, la filiale de capital-investissement d'Edenred (London: 0MUM.L - actualité)

, annonce avoir accompagné la levée de fonds de Launchpad Recruits, un

spécialiste de l'intégration de l'analyse prédictive dans les ressources

humaines.



Dans le détail, la startup britannique a levé deux

millions de livres sterling (environ 2,5 millions d'euros) auprès

d'Edenred Capital Partners et de Sussex Place Ventures en vue

d'accélérer son développement.



L'objectif d'Edenred Capital

Partners est de prendre des participations minoritaires dans des

sociétés innovantes liées aux parties prenantes d'Edenred (commerçants

affiliés, salariés bénéficiaires, entreprises et collectivités

clientes).

86 de 114 - 13/6/2016 20:16
Ariane Messages postés: 1135 - Membre depuis: 29/9/2002



Publié le 13/06/2016 à 19h08

(Boursier.com) — L'Assemblée générale mixte des actionnaires d'Edenred
a approuvé un dividende 2015 d'un montant de 0,84 euro par action avec
une option de paiement en actions nouvelles pour 50% de ce montant.
Celle-ci a été ouverte du 12 mai au 3 juin 2016. Cette opération se
traduit par la création de 2.862.997 actions ordinaires nouvelles
Edenred représentant 1,24% du capital social.

Le règlement-livraison et l'admission des actions sur le marché Euronext Paris interviendront le 15 juin 2016.

Ces
actions nouvelles portent jouissance au 1er janvier 2016. Elles sont
immédiatement assimilées aux actions ordinaires composant le capital
social d'Edenred. A l'issue de l'opération, le capital social est
composé de 233.679.845 actions.

Le dividende total en numéraire s'élève à 149 millions d'euros et sera versé le 15 juin 2016.

87 de 114 - 14/6/2016 08:49
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

Edenred passe à l'Apple Pay

  • email.png
  • print.png

  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png







Publié le 14/06/2016 à 07h52

(Boursier.com) — Edenred
va proposer le service Apple Pay à partir de l'été aux salariés
français équipés d'une carte Ticket Restaurant. Ils pourront ainsi
régler leurs achats via leur iPhone ou le iWatch chez les commerçants
possédant un terminal de paiement sans contact. La société se targue
d'être la première du secteur à proposer le service lancé par Apple.

Apple
Pay fonctionne sur iPhone 6s, iPhone 6s Plus, iPhone 6, iPhone 6 Plus,
iPhone SE et Apple Watch. Edenred précise que dans le cadre de
l'utilisation de la carte Ticket Restaurant, avec Apple Pay, le numéro
de la carte n'est stocké ni sur l'appareil ni sur les serveurs d'Apple.

88 de 114 - 25/7/2016 09:25
grupo Messages postés: 950 - Membre depuis: 11/5/2004

Edenred : reste bien orienté

  • email.png
  • print.png

  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png







Publié le 25/07/2016 à 09h17

(Boursier.com) — Edenred
grimpe encore de 1% à 20,6 euros en début de semaine, toujours porté
par une solide publication semestrielle. Natixis parle de résultats et
d'objectifs annuels 2016 rassurants. L'activité continue d'accélérer en
Europe et le Bresil semble avoir touché son point bas au deuxième
trimestre. En dépit du fort rebond du titre (+18% sur le mois dernier),
la valorisation reste raisonnable. Le marché devrait désormais se
concentrer sur l'Investor Day du 19 octobre, estime la banque qui
revalorise le dossier de 19 à 22,5 euros tout en restant à l'"achat".

89 de 114 - 23/1/2017 09:54
La Forge Messages postés: 1253 - Membre depuis: 03/8/2000

Oddo Securities relève son conseil sur Edenred
(EDEN.FR) de "neutre" à "achat", après notamment la consolidation d'UTA
dans les comptes de l'émetteur de titres de services prépayés à partir
de janvier 2017. Jugeant la valorisation du titre attractive, la société
de Bourse estime que les "fondamentaux d'Edenred restent sains" et juge
"les perspectives de croissance solides compte tenu de la stabilisation
des devises". Elle note que la principale incertitude pesant sur le
titre réside dans "l'amplitude de la baisse de dividende que Edenred
pourrait annoncer suite à sa nouvelle politique financière". L'objectif
de cours est maintenu à 24 euros. L'action Edenred progresse de 1,5% à
19,99 euros.



(ambroise.ecorcheville@wsj.com) ed: ECH





(END) Dow Jones Newswires



January 23, 2017 03:21 ET (08:21 GMT)

90 de 114 - 25/1/2017 09:33
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

Edenred : propulsé par Berenberg

  • email.png
  • print.png

Abonnez-vous pour
moins de 1€ par jour !


  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png







Soyez le premier à réagir !



Edenred : propulsé par Berenberg


Crédit photo © Edenred

FR0010908533



Publié le 25/01/2017 à 09h18

(Boursier.com) — Le titre Edenred
bondit de 3,8% à 20,75 euros ce mercredi à la Bourse de Paris. Le flux
acheteur est notamment nourri par un relèvement de recommandation de
broker. Berenberg est en effet passé de "vendre" à "conserver" sur le
dossier, en rehaussant simultanément son objectif de cours de 18,50 à 19
euros.

Le bureau d'analyses considère en effet que
l'action Edenred pourrait avoir traversé le plus gros de la tempête,
alors que les variations de change deviennent moins défavorables pour le
prestataire de services prépayés et qu'un redressement économique se
dessine pour le Brésil.

Malgré cette embellie
conjoncturelle, Edenred note toutefois que le business model du groupe
fait face à des défis structurels comme les pressions sur les
commissions et les marges, le BFR important qui affaiblit la structure
financière ou les obstacles réglementaires. De quoi être encore prudent
sur le titre....

91 de 114 - 08/2/2017 00:01
maywillow Messages postés: 1229 - Membre depuis: 27/1/2002

Edenred : Colony solde sa part dans AccorHotels après Edenred et Carrefour

Aujourd'hui à 18:34


je donne mon avis


tradingsat

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Le fonds
Colony est sorti du capital d'AccorHotels et a mis fin au concert qu'il
détenait dans le groupe hôtelier avec Eurazeo, a fait savoir mardi l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Avec
4,9% du capital d'AccorHotels, Colony était le quatrième actionnaire du
groupe derrière le chinois Jin Jiang Holdings (12,56%), le fonds du
Qatar (10,36%) et celui d'Arabie saoudite (5,79%).

La société
ColDay, contrôlée par Colony, a franchi en baisse le 31 janvier le seuil
de 5% des droits de vote du groupe et ne détient plus aucune action
d'AccorHotels, à la suite d'une cession de titres réalisée hors marché, a
indiqué l'AMF dans un avis financier.

A lire aussi

  • Créez et gérez votre portefeuille virtuel

Le concert constitué avec Legendre Holding, contrôlée par Eurazeo, ne dispose donc plus, de fait, d'actions AccorHotels et le pacte d'actionnaires qui existait depuis 2008 entre Colony et Eurazeo a été dissous.

Eurazeo conserve quant à lui sa participation de 4,28% du capital et de 7,97% des droits de vote d'AccorHotels.

Cette cession pourrait relancer les spéculations sur une possible montée du chinois Jin Jiang au capital du groupe français.

Après
avoir acquis plus de 10% d'AccorHotels pour plus d'un milliard d'euros
en quelques mois au printemps 2016, le géant hôtelier chinois avait
approché Eurazeo
et Colony pour leur racheter leurs parts, provoquant la réaction des
pouvoirs publics français, inquiets de voir un nouveau fleuron français
passer sous pavillon étranger.

En juillet dernier, le PDG
d'AccorHotels, Sébastien Bazin, avait déclaré que si une cession des
parts détenues par le concert Eurazeo-Colony devait intervenir, "ce
choix serait partagé par le conseil d'administration".

"Il faudra
surveiller les futurs franchissements de seuils", note un analyste qui
juge cependant peu probable une acquisition de la part de Colony par Jin
Jiang.

"Acquérir 5% de plus ne changera pas la donne pour lui et
les autorités chinoises semblent vouloir calmer le jeu en matière
d'investissements étrangers", souligne t-il, sous couvert d'anonymat.

En Bourse, le titre AccorHotels a fini à 38,42 euros mardi, signant une hausse de 9% depuis le début de l'année.

Cette
opération marque le troisième désengagement de Colony en Europe depuis
le début de l'année, le fonds venant de solder, coup sur coup, ses
participations dans Edenred puis dans Carrefour.

(Pascale Denis, édité par Gwénaëlle Barzic)

92 de 114 - 15/3/2017 19:16
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002



Publié le 15/03/2017 à 18h06

(Boursier.com) — Edenred
proposera à son Assemblée générale du 4 mai le versement d'un dividende
de 0,62 euro par action, au titre de l'exercice 2016. Sous réserve de
l'approbation par l'Assemblée, les actionnaires d'Edenred recevront 50%
du dividende en espèces, soit 0,31 euro, et 50% du dividende en espèces
ou en actions ordinaires nouvelles Edenred, au choix de l'actionnaire.

Le
prix d'émission des actions nouvelles correspondra à 90% de la moyenne
des cours d'ouverture des vingt dernières séances de Bourse précédant le
jour de l'Assemblée générale, soit du 5 avril au 3 mai 2017, diminuée
du montant net du dividende et arrondi au centime d'euro supérieur.

PUBLICITÉ

Le
dividende serait détaché le 12 mai et les actionnaires pourront faire
leur choix entre le 12 mai et le 2 juin. Les actionnaires qui n'auront
pas exercé leur option au plus tard le 3 juin 2017 percevront leur
dividende intégralement en espèces.Quel que soit le mode de paiement du
dividende, il sera payé le 15 juin.

93 de 114 - 05/5/2017 18:35
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002



Publié le 05/05/2017 à 13h11

(Boursier.com) — L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Edenred
s'est tenue hier à Paris. Lors de cette réunion, Bertrand Dumazy, PDG,
et Patrick Bataillard, directeur général finances, ont présenté les
résultats de l'année 2016, notamment marqués par une croissance
organique soutenue de +10% du volume d'émission et de +8,3% du chiffre
d'affaires opérationnel, un résultat d`exploitation courant record qui
atteint 370 millions d'euros, une génération de flux de trésorerie
solide, illustrée par une croissance de la marge brute d'autofinancement
de +15,4% ayant contribué à la réduction de l'endettement net.

Bertrand
Dumazy est ensuite revenu sur les réalisations significatives menées en
2016 et début 2017 en lien avec le plan stratégique 'Fast Forward'.

Avec
un quorum de 78,45%, l'assemblée a approuvé l'ensemble des résolutions
proposées par le conseil d'administration, notamment la distribution
d'un dividende de 0,62 euro par action au titre de l'exercice 2016,
assortie d'une option pour le paiement en actions nouvelles pour 50% de
ce montant. Le dividende sera détaché le 12 mai 2017 et mis en paiement
le 15 juin 2017. L'option pour le paiement du dividende en actions devra
être exercée du 12 mai au 2 juin 2017 inclus. Les actionnaires qui
n'auront pas exercé leur option au plus tard à cette date percevront le
dividende intégralement en espèces.

L'assemblée générale a
renouvelé, pour une durée de quatre ans, les mandats d'administratrices
d'Anne Bouverot, Sylvia Coutinho et Françoise Gri. Par ailleurs, le
conseil d'administration, en accord avec Philippe Citerne, souhaite que
celui-ci continue d'apporter son expertise au conseil d'administration
et au comité d'audit et des risques dans un nouveau rôle de censeur.
Françoise Gri devient administratrice référente et vice-présidente du
conseil d'administration tandis que Jean-Paul Bailly prend la présidence
du comité d'audit et des risques.

94 de 114 - 20/7/2017 13:01
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1590 - Membre depuis: 24/6/2003


Edenred : dégradé


JB.A.


publié le 20/07/2017 à 10h15






Edenred : dégradé





Crédit photo © Edenred


(Boursier.com) — Edenred
progresse de 0,5% à 23,1 euros après la signature d'un beau contrat
avec l'IATA. Une annonce qui n'a pas empêché Kepler Cheuvreux de
dégrader la valeur à "conserver" " et de réduire son objectif de cours à
de 25,50 euros à 23,50 euros.

95 de 114 - 25/7/2017 08:20
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1590 - Membre depuis: 24/6/2003

Edenred (EU:EDEN)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mardi 25 Juillet 2017

Plus de graphiques de la Bourse Edenred

(CercleFinance.com) - Edenred publie au titre du premier semestre 2017

un résultat net part du groupe en hausse de 68,2% à 120 millions d'euros

et un EBIT en croissance de 24,6% à 201 millions, dont un EBIT

opérationnel de 167 millions et un EBIT financier de 34 millions.



Le chiffre d'affaires total du fournisseur de titres de services

prépayés s'établit à 650 millions d'euros, en progression de 23,7%

(+8,2% en données comparables), reflétant des effets de périmètre

(+12,2%) et de change (+3,3%) positifs.



Confiante dans ses

perspectives pour la seconde partie de l'exercice, la direction

d'Edenred attend un EBIT compris entre 420 et 445 millions d'euros pour

l'ensemble de l'année 2017, contre 370 millions en 2016.

96 de 114 - 13/10/2017 08:06
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1590 - Membre depuis: 24/6/2003

(Actualisation: Précisions sur les objectifs,
sur le chiffre d'affaires opérationnel par zone géographique, sur les
perspectives du quatrième trimestre, rappel des objectifs stratégiques
du groupe)





PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'émetteur
de titres de services prépayés Edenred (EDEN.FR) a confirmé vendredi
son objectif de résultat opérationnel courant pour l'exercice en cours,
au vu d'une progression de 19,5% de son chiffre d'affaires sur les neuf
premiers mois de l'année.



L'inventeur du Ticket
Restaurant continue de viser pour l'exercice 2017 un résultat
opérationnel courant compris entre 420 et 445 millions d'euros, contre
370 millions d'euros en 2016.



Edenred a aussi confirmé
ses autres objectifs pour l'exercice en cours. Le groupe continue de
viser cette année une croissance organique de son chiffre d'affaires
opérationnel supérieure à 7%, une hausse organique de son résultat
d'exploitation courant, dit "opérationnel", supérieure à 9% et une
croissance organique de sa marge brute d'autofinancement avant éléments
exceptionnels de plus de 10%.



Sur les neuf premiers
mois de l'année, son chiffre d'affaires s'est établi à 960 millions
d'euros, contre 804 millions sur la même période un an plus tôt. La
croissance organique s'est établie à 7,6%.



Le chiffre
d'affaires opérationnel d'Edenred, qui est généré par l'émission de
titres de services prépayés à proprement parler, a atteint 909 millions
d'euros, en hausse de 20,4% en données publiées et de 8% hors effets de
change et de périmètre.



Sur neuf mois, le chiffre
d'affaires opérationnel est ressorti en hausse de plus de 20% en données
publiées en Europe comme en Amérique latine, les deux grandes zones
d'activité d'Edenred.



Il s'est établi à 465 millions
d'euros en Europe, en hausse de 22,7% dont 9,5% hors effets de change et
de périmètre. En Amérique latine, il a atteint 388 millions d'euros, en
hausse de 20,9% en données publiées et de 6,3% sur une base organique.




Le chiffre d'affaires financier, généré par le placement de la
trésorerie du groupe, a atteint 51 millions d'euros, en hausse de 5% en
données publiées et de 1,5% sur une base comparable.



Au
quatrième trimestre, le groupe s'attend notamment à une "forte
dynamique" en Europe, zone géographique qui profite d'un "environnement
économique favorable", tandis que la situation devrait rester
"contrastée" en Amérique latine, avec une forte hausse de l'activité en
dehors du Brésil.



Dans ce pays, une croissance
organique supérieure ou égale à 10% est attendue pour les activités de
solutions de mobilité professionnelle, comme les cartes essence, tandis
que celles dites d'avantages aux salariés, dont le Ticket Restaurant,
"ne devraient pas connaître d'amélioration tant que l'emploi salarié
n'aura pas bénéficié de la reprise économique du pays".




Les objectifs du groupe sont à replacer dans le cadre de son plan
stratégique à l'horizon 2019, baptisé "Fast Forward" et présenté à la
fin 2016. Dans le cadre de ce plan, le groupe s'est fixé pour objectif à
l'horizon 2019 une croissance organique annuelle de son chiffre
d'affaires opérationnel de plus de 7%, une hausse organique annuelle de
son résultat opérationnel de plus de 9%, et une croissance organique
annuelle de sa marge brute d'autofinancement avant éléments non
récurrents (FFO) supérieure à 10%.





-Ambroise Ecorcheville, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 90; aecorcheville@agefi.fr ed: LBO





(END) Dow Jones Newswires



October 13, 2017 01:42 ET (05:42 GMT)

97 de 114 - 14/11/2017 09:38
sarkasm Messages postés: 1155 - Membre depuis: 26/2/2009


Edenred : déploie son offre de paiement mobile en Espagne


Aymeric Val,



publié le 14/11/2017 à 08h34








Edenred : déploie son offre de paiement mobile en Espagne






Crédit photo © Edenred



(Boursier.com) — Edenred
annonce avoir effectué plus de dix millions de transactions via
smartphones en 2017, ce qui conforte sa position de leader du digital
sur ses marchés avec des solutions de paiement mobile toujours plus
innovantes, adaptées aux nouvelles habitudes des consommateurs.
Simultanément, le groupe indique avoir lancé en Espagne la solution
Android Pay, permettant aux salariés de payer directement leur repas via
leur smartphone.

Offre globale

Avec
plus de dix millions de transactions déjà effectuées en 2017, Edenred
devient le premier acteur de son secteur à déployer une offre globale et
multimarque dans le paiement mobile, répartie sur trois continents
(Europe, Amérique Latine, Asie), en partenariat avec les principaux
fournisseurs OEM (fabricants d'équipement d'origine) de solutions de
paiement mobile au niveau mondial et avec des solutions propriétaires
Edenred.

Le groupe a lancé un large programme de paiement mobile
pour les utilisateurs de la carte Ticket Restaurant en France en juillet
2016, puis en Espagne en décembre 2016. Il sera également possible de
payer via ce même système prochainement en Italie pour les porteurs de
la carte ExpendiaSmart (solution destinée à régler les frais
professionnels). En Suède, Edenred a lancé Samsung Pay en mars 2017 et
le mettra en place d'ici peu au Brésil. En Finlande, en Italie, en
Slovaquie et à Taïwan, Edenred développe ses propres solutions.

Lancement en Espagne

Edenerd
est le premier émetteur de titres-restaurant à proposer Android Pay en
Espagne depuis le 26 septembre 2017, permettant aux salariés de payer
directement via leur smartphone dans tous les restaurants dotés d'un
terminal de paiement sans contact. Les salariés espagnols utilisant des
smartphones Android (version kitkat minimum) pourront profiter d'un
moyen de paiement simple, sûr et confidentiel. Dans ce pays, Edenred est
ainsi aujourd'hui le premier émetteur de titres-restaurant à offrir un
moyen de paiement mobile pour tous les utilisateurs équipés de
smartphones NFC.

98 de 114 - 17/1/2018 11:52
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

Points forts

  • L'activité de la société présente une très forte rentabilité grâce à des marges nettes élevées.
  • Les investisseurs qui recherchent du rendement pourront trouver dans cette action un intérêt majeur.
  • L’action présente une configuration technique haussière en données hebdomadaires au-dessus de la zone support des 22.9 EUR.

Points faibles

  • Le groupe présente un endettement relativement élevé rapporté à son EBITDA.
  • Dans le passé, le groupe a souvent déçu les analystes en publiant des chiffres d'activité inférieurs à leurs attentes.
  • Sur
    la base des cours actuels, la société présente un niveau de
    valorisation particulièrement élevé en termes de valeur d'entreprise.
99 de 114 - 20/2/2018 08:42
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002


PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'émetteur de
titres de services prépayés Edenred (EDEN.FR) a annoncé mardi s'attendre
à une croissance organique d'au moins 7% de son chiffre d'affaires
opérationnel et d'au moins 9% de son résultat d'exploitation
opérationnel en 2018, après avoir dépassé quasiment tous ses objectifs
l'an passé.



Le résultat net a atteint 247 millions
d'euros en 2017, en hausse de 37% par rapport à 2016, a indiqué
l'inventeur des Tickets Restaurant dans un communiqué. Le résultat
opérationnel courant (ou résultat d'exploitation courant opérationnel) a
pour sa part progressé de 21,9% en données publiées, à 370 millions
d'euros, et de 16% en données organiques.



Ce chiffre
"démontre notre capacité à croître de façon profitable", a fait valoir
le PDG du groupe, Bertrand Dumazy, lors d'une conférence de presse.
Edenred avait pour objectif une croissance organique supérieure à 9%.





Objectif de marge dépassé






Le résultat d'exploitation avant autres charges et produits (EBIT)
s'est établi à 437 millions d'euros, alors qu'Edenred tablait sur une
fourchette de 420 à 445 millions d'euros.



Le chiffre
d'affaires total est ressorti à 1,34 milliard d'euros, en hausse de
17,6%. Le chiffre d'affaires opérationnel a atteint 1,27 milliard
d'euros, en progression de 18,6% à données publiées et de 9,1% à données
comparables. Le groupe visait une croissance organique de son chiffre
d'affaires opérationnel de plus de 7%. Le chiffre d'affaires
opérationnel est généré par l'émission de titres de services prépayés à
proprement parler, tandis que le chiffre d'affaires financier l'est par
le placement de la trésorerie du groupe.



Selon le
consensus établi par FactSet, les analystes tablaient en moyenne sur un
résultat net de 231 millions d'euros, sur un résultat d'exploitation
avant autres charges et produits de 430 millions d'euros et sur un
chiffre d'affaires de 1,33 milliard d'euros.





Difficultés au Brésil






L'activité avantages aux salariés, qui représente environ 65% du
chiffre d'affaires opérationnel du groupe, a dégagé une croissance
organique de 6,6% l'an dernier. Les solutions de mobilités
profesionnelles ont progressé de 19,7% en données comparables,
représentant désormais 25% du chiffre d'affaires.



Si le
groupe a signé une forte croissance en Europe et en Amérique latine -
avec respectivement une croissance organique de 11% et 6,8% - il a fait
face à une situation "contrastée" au Brésil. Dans ce pays, l'activité
solutions de paiement professionnelle a connu une croissance organique à
deux chiffres mais l'activité avantages aux salariés est restée en
décroissance en raison du chômage élevé qui frappe le Brésil.




La marge brute d'autofinancement avant éléments exceptionnels s'est
élevée à 388 millions d'euros, en croissance organique de 21,8%, alors
que le groupe visait une croissance organique de plus de 10%.





Stratégie d'acquisitions sélectives






A fin 2017, le volume d'émission atteignait 26,3 milliards d'euros. Le
volume d'émission correspond à la valeur totale des titres de services
émis, sur lesquels le groupe touche une commission correspondant à son
chiffre d'affaires opérationnel.



Edenred proposera un
dividende de 0,85 euro par action lors de la prochaine assemblée
générale des actionnaires, en hausse de 37% par rapport à 2017, "ce qui
représente un taux de distribution de 80% du résultat net", a indiqué
Bertrand Dumazy. Ce taux de distribution est stable par rapport à 2016.




Pour 2018, le groupe a confirmé vouloir suivre la feuille de route du
plan stratégique "Fast Forward" présenté fin 2016, qui définissait des
objectifs annuels jusqu'en 2019. Edenred vise ainsi une croissance
organique annuelle de son chiffre d'affaires opérationnel de plus de 7%,
une hausse organique annuelle de son résultat opérationnel de plus de
9%, et une croissance organique annuelle de sa marge brute
d'autofinancement avant éléments non récurrents (FFO) supérieure à 10%.




Bertrand Dumazy a également indiqué que le groupe poursuivrait sa
stratégie "d'acquisitions sélectives" en ciblant des "actifs fortement
synergétiques avec nos activités actuelles". En outre, le PDG a estimé
que l'activité avantages aux salariés au Brésil connaîtrait "une lente
et progressive amélioration" en lien avec l'évolution de la conjoncture
du pays.





-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: VLV





COMMUNIQUES FINANCIERS D'EDENRED:





http://www.edenred.com/fr/medias-journalistes/comm...





(END) Dow Jones Newswires



February 20, 2018 02:09 ET (07:09 GMT)

100 de 114 - 26/2/2018 11:52
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

Edenred (EU:EDENP)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Lundi 26 Février 2018

Plus de graphiques de la Bourse Edenred


PARIS (Agefi-Dow Jones)--Oddo BHF abaisse sa recommandation sur
Edenred (EDEN.FR)d'"acheter" à "neutre", considérant que si l'émetteur
de titres de services prépayés dispose d'un modèle économique "solide à
long terme", la dynamique à court terme paraît plus limitée, compte tenu
d'un redressement très progressif au Brésil. Son objectif de cours est
en parallèle ajusté à 31 euros. Après une progression de 19% depuis le
début de l'année et un nouveau pic historique à plus de 29 euros touché
vendredi, l'action Edenred s'échange à 28,70 euros lundi matin, en léger
recul de 0,2%. (gbayre@agefi.fr) ed: LBO





(END) Dow Jones Newswires



February 26, 2018 05:12 ET (10:12 GMT)

114 Réponses
    5 
Messages à suivre: (114)
Dernier Message: 22/Oct/2020 10h47

Titres Discutés
EU:EDEN 42.30 2.6%
Edenred
Edenred
Edenred
Indices Mondiaux
Australia -0.1%
Brazil -0.7%
Canada 0.3%
France 1.2%
Germany 0.8%
Greece 0.6%
Holland 0.0%
Italy 1.1%
Portugal 0.5%
US (DowJones) -0.1%
US (NASDAQ) 0.4%
United Kingdom 1.3%
Palmarès Hausse (%)
EU:MLONL 2.10 57.9%
EU:CYBKB 0.00 44.4%
EU:DLT 13.10 32.3%
EU:ALCJ 3.07 31.2%
EU:MLAAE 14.10 30.6%
EU:MLSIM 0.21 30.5%
EU:CFI 1.29 27.7%
EU:MLGML 0.11 25.3%
EU:MLWEA 2.30 20.4%
EU:GV 1.02 20.0%
Dernières Valeurs Consultées
EU
EDEN
Edenred
Inscrivez-vous aujourd'hui pour consulter ce titre en streaming sur le Moniteur ADVFN. Vous pourrez ajouter et visualiser jusqu'à 110 des vos actions préférée et c'est complètement gratuit..

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V: D:20201024 12:57:38