Re-Actualisé: JPMorgan publie un bénéfice net en hausse de 21% au T4, porté par la BFI

Date : 14/01/2020 @ 14h28
Source : Dow Jones News
Valeur : JP Morgan Chase and Co (JPM)
Cours : 132.03  -1.12 (-0.84%) @ 00h45
JP Morgan Chase Cours Graphique
After Hours
Last Trade
Last $ 131,91 ▼ -0,12 (-0,09%)

Re-Actualisé: JPMorgan publie un bénéfice net en hausse de 21% au T4, porté par la BFI

JP Morgan Chase (NYSE:JPM)
Graphique Historique de l'Action

1 Mois : De Déc 2019 à Jan 2020

Plus de graphiques de la Bourse JP Morgan Chase


(Actualisation: précisions sur les revenus du trading, résultats de la banque de détail, résulats annuels du groupe, rendement des fonds propres, réaction en Bourse)



NEW YORK (Agefi-Dow Jones)--La banque américaine JPMorgan Chase a annoncé mardi un bénéfice net en hausse de 21% sur un an et supérieur aux attentes des analystes au titre du quatrième trimestre 2019, en raison notamment des bonnes performances de sa banque de financement et d'investissement (BFI).



La première banque des Etats-Unis a dégagé un bénéfice net de 8,52 milliards de dollars, soit 2,57 dollars par action, au quatrième trimestre, contre 7,07 milliards de dollars, ou 1,98 dollar par action, à la même période de 2018. Les analystes interrogés par FactSet tablaient sur un bénéfice de 2,35 dollars par action.



Le produit net bancaire a augmenté de 9%, à 29,2 milliards de dollars, contre 26,8 milliards de dollars un an plus tôt et 27,87 milliards de dollars anticipés par les analystes.



La croissance a été soutenue dans la BFI au quatrième trimestre. Les revenus de la division ont bondi de 31%, à 9,47 milliards de dollars, et le bénéfice net a atteint 2,93 milliards de dollars, contre 952 millions de dollars un an plus tôt.



Une faible base de comparaison permet au trading de rebondir



Cette performance s'explique notamment par une faible base de comparaison : les résultats du trading, d'obligations notamment, avaient été particulièrement faibles au cours des trois derniers mois de 2018, les turbulences sur les marchés ayant amené de nombreux investisseurs à se tenir à l'écart.



Les revenus du trading d'obligations, le segment plus affecté par les remous sur les marchés en décembre 2018, se sont envolés de 86%, 3,45 milliards de dollars au quatrième trimestre. Ce montant est cependant inférieur à celui obtenu au cours de chacun des trois premiers trimestres de l'année dernière.



Les revenus du trading d'actions ont augmenté de 15% sur un an entre octobre et décembre, mais sont également inférieurs à ceux des précédents trimestres.



Dans la banque de détail, les bénéfices ont augmenté de 5% à 4,23 milliards de dollars au quatrième trimestre. Les revenus ont progressé de 3%, à 14,04 milliards de dollars. Les dirigeants de JPMorgan ont souligné que la consommation restait vigoureuse aux Etats-Unis, même si certaines grandes entreprises clientes ont réduit leurs emprunts.



Sur l'ensemble de l'exercice 2019, les bénéfices de la banque ont augmenté de 12%, à 36,43 milliards de dollars, et son produit net bancaire a progressé de 6%, à 115,63 milliards de dollars



JPMorgan est la première des grandes banques américaines à publier ses résultats du troisième trimestre. Elle sera suivie par Wells Fargo et Citigroup, à 14h00.



Le revenu net des intérêts affecté par les baisses de taux de la Fed



Le quatrième trimestre a été marqué, pour les banques, par une nouvelle baisse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale (Fed), décidée en octobre. La Fed avait déjà réduit ses taux à deux reprises, en juillet et septembre. Les baisses de taux pèsent généralement sur la rentabilité des banques, car elles réduisent la marge entre le taux d'intérêt auquel elles prêtent et celui auquel elles se financent.



Le revenu net des intérêts de JPMorgan a diminué à 14,3 milliards de dollars sur les trois derniers mois de l'année, contre 14,5 milliards de dollars un an plus tôt. Il s'agit de la première baisse en glissement annuel de cet indicateur depuis le troisième trimestre 2015.



Afin de contrer la faiblesse des taux d'intérêt et de maintenir des rendements élevés, le PDG de JPMorgan, Jamie Dimon, s'est engagé à poursuivre les investissements, notamment technologiques, même en cas de ralentissement de l'économie. Les dépenses du groupe ont augmenté de 4% au quatrième trimestre, à 16,34 milliards de dollars. En 2019, elles ont crû de 3%.



Le rendement des fonds propres ROTE, une mesure clé de la rentabilité, s'est établi à 17% au quatrième trimestre, à comparer à 14% un an plus tôt. Sur l'ensemble de l'année, le ROTE a atteint 19%, contre 17% en 2018.



L'action JPMorgan gagne 1,4% à 139,06 dollars mardi dans les échanges de préouverture à Wall Street. Le titre s'est hissé à des niveaux records en 2019, s'adjugeant plus de 40% sur l'ensemble de l'année.



-David Benoit, The Wall Street Journal



(Version française Valérie Venck) ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



January 14, 2020 08:08 ET (13:08 GMT)




Copyright (c) 2020 Dow Jones & Company, Inc.
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

Les cours EURONEXT (CAC 40, etc. ) et FOREX (les devises) sont en direct si connecté.
NYSE, AMEX, et ASX sont en différé d'environ 20 minutes. Les autres cours sont en différé d'environ 15 minutes.

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V:fr D:20200128 00:05:30