PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'action Rexel chute de 6,5% mercredi, à 15,64 euros, alors que Mediapart a rapporté que le distributeur de matériel électrique s'était rendu coupable d'évasion fiscale en Suisse. Contacté par l'agence Agefi-Dow Jones, Rexel a fermement nié l'ensemble les accusations contenues dans l'article de Mediapart.



Selon Mediapart, Rexel, ainsi que son concurrent français Sonepar, auraient créé "de discrètes sociétés suisses pour toucher de l'argent des industriels", dont Schneider Electric et Legrand.



Ces structures suisses de Sonepar et de Rexel, respectivement nommées Sonepar International Services (SIS) et Rexel Strategic Suppliers Services (R3S), auraient négocié un accord fiscal avec l'administration suisse qui leur aurait permis de bénéficier d'un taux d'imposition sur les bénéfices compris entre 11% et 14% dans le pays, soit près de trois fois moins que le taux de 33% applicable en France jusqu'en 2021, avance le journal d'information numérique.



Selon le média, la juge d'instruction française Aude Buresi, soupçonne que les prestations vendues par SIS et R3S aux fabricants d'équipements électriques Schneider Electric et Legrand ont pour but d'organiser "des remontées fictives de bénéfices" vers la Suisse et d'"éluder l'impôt en France".



Cet article a été mis en ligne alors qu'une information judiciaire, déjà révélée par Mediapart, porte depuis 2018 sur un vaste système présumé d'entente illicite sur les prix destiné à limiter la concurrence dans le secteur de la distribution de matériel électrique.



Contacté par l'agence Agefi-Dow Jones, Rexel indique la société "R3S n'est pas visée par l'information judiciaire ouverte en 2018 et ne fait l'objet d'aucune procédure judiciaire en cours". Le groupe ajoute que "R3S se conforme aux règles fiscales et aux législations en vigueur". Les comptes de R3S "sont régulièrement contrôlés par les autorités compétentes" et son taux d'imposition en Suisse est "nettement supérieur" à celui indiqué par Mediapart, souligne le groupe.



"R3S est chargée de promouvoir le développement des ventes de produits et services de fournisseurs stratégiques du groupe Rexel" et "réalise notamment des prestations de service de marketing international et accompagne les fournisseurs dans la mise en place de leur stratégie de développement durable", précise le distributeur spécialisé.



Egalement contacté, un porte-parole de Schneider Electric a indiqué que l'entreprise ne commentait "pas les relations avec ses partenaires" et qu'elle nouait "ses relations commerciales avec ses partenaires dans le respect de la loi".



Sonepar et Legrand n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour commenter ces informations.



A la Bourse de Paris, l'action Legrand recule de 3,8%, à 67,84 euros, tandis que le titre Schneider Electric perd 3,3%, à 110,76 euros.



-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



June 22, 2022 09:29 ET (13:29 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
Legrand (EU:LR)
Graphique Historique de l'Action
De Juil 2022 à Août 2022 Plus de graphiques de la Bourse Legrand
Legrand (EU:LR)
Graphique Historique de l'Action
De Août 2021 à Août 2022 Plus de graphiques de la Bourse Legrand