DANONE : Premier semestre solide ; Progrès constants dans la mise en œuvre de Renew Danone

Résultats du 1er semestre 2023Communiqué de presse – Paris, le 26 juillet 2023

Premier semestre solideProgrès constants dans la mise en œuvre de Renew Danone

  • Chiffre d’affaires net de 14 167 millions d’euros au S1 2023, en hausse de +6,3% en données publiées et de +8,4% en données comparables, intégrant un effet prix de +9,4% et un effet volume/mix de -1,1%
  • Chiffre d’affaires en progression de +6,4% en données comparables au T2, avec un effet prix de +8,7% et un effet volume/mix de -2,3%
    • +6,5% en Europe, portée par la France, la Pologne et l’Espagne ; poursuite des progrès dans la transformation du portefeuille EDP
    • +5,0% en Amérique du Nord, tirée par les Yaourts, les Crèmes à café et les Eaux
    • +9,6% en Chine, Asie du Nord et Océanie, soutenue par l’ensemble des catégories
    • +10,8% en Amérique Latine, portée par les catégories EDP et Nutrition Spécialisée
    • +3,9% dans le Reste du Monde, la croissance se normalisant au T2 après un T1 tiré par des effets calendaires
  • Marge opérationnelle courante de 12,2%, en progression de +14 pb ; réinvestissements soutenus dans les marques, la supériorité produits et les compétences (impact de -99 pb)
  • Performance opérationnelle au service des bénéfices : BNPA courant de 1,76 euro, en progression de +7,6%
  • Free cash flow de 1,1 milliard d’euros, soutenu par la performance opérationnelle et une allocation disciplinée du capital
  • Objectifs 2023 réitérés : croissance du chiffre d’affaires entre +4 et +6% en données comparables ; amélioration modérée de la marge opérationnelle courante
Chiffres clés du premier semestre 2023
En millions d’euros sauf mention contraire S1 2022 S1 2023 Variation en données publiées Variation en données comparables
Chiffre d’affaires 13 325 14 167 +6,3% +8,4%
Résultat opérationnel courant 1 612 1 734 +7,6% +5,8%
Marge opérationnelle courante 12,1% 12,2% +14 pb -30 pb
Produits et charges opérationnels non courants (233) (53) +180  
Résultat opérationnel 1 380 1 681 +21,9%  
Marge opérationnelle 10,4% 11,9% +152 pb  
Résultat net courant – Part du Groupe 1 051 1 133 +7,8%  
Résultat net non courant – Part du Groupe (314) (40) +273  
Résultat net – Part du Groupe 737 1 093 +48,2%  
BNPA courant (en €) 1,63 1,76 +7,6%  
BNPA (en €) 1,14 1,70 +48,3%  
Free cash flow 674 1 124 +66,9%  
Trésorerie provenant de l’exploitation 970 1 424 +46,8%  

1

Commentaire d’Antoine de Saint-Affrique, Directeur Général

« J’adresse mes premières pensées vers nos collègues en Russie, alors que nous faisons là-bas face à une situation inédite.

Dans un environnement qui reste instable et complexe, nous avons renforcé nos efforts pour déployer notre stratégie, avec un premier semestre aux résultats solides. Le chiffre d’affaires a progressé de +8,4% en données comparables, soutenu par un effet volume/mix résilient et un effet prix en hausse, et la croissance s’étend sur toutes nos géographies. 

Ces derniers mois, nous avons progressé avec régularité dans le déploiement de notre plan stratégique, en renforçant notre cœur de gamme, en investissant dans nos marques les plus performantes et en redressant activement celles qui ne le sont pas suffisamment. Si nous observons des signes prometteurs dans notre portefeuille produits – comme la performance continue des marques International Delight, Aptamil, evian et Yopro, ou la dynamique encourageante de Mizone – nous savons que nous ne devons pas nous arrêter là. Nous restons plus que jamais concentrés sur le renforcement de la résilience de Danone, en continuant d’améliorer la qualité de notre exécution tout en tirant un meilleur parti de notre recherche, de nos opérations et de nos investissements.

Les efforts mis en œuvre ces 18 derniers mois pour renouer avec nos fondamentaux commencent à porter leurs fruits : notre marge brute a progressé au premier semestre, nous permettant d’investir dans nos marques – 99 pb au premier semestre – d’améliorer légèrement nos marges et de dégager un bon niveau de free cash-flow. En un mot, nous progressons vers le modèle économique que nous visons.

Alors que beaucoup reste encore à faire, ces progrès nous permettent d’être confiants pour l’avenir : cette année, nous prévoyons une hausse du chiffre d’affaires en données comparables dans la fourchette haute de notre objectif de croissance de +4 à +6%, soutenue par une amélioration séquentielle de l’effet volume/mix au second semestre, et à une amélioration modérée de notre marge opérationnelle courante. »

I. RESULTAT DU PREMIER SEMESTRE 2023

Chiffre d’affaires du second trimestre et du premier semestre

Au T2 2023, le chiffre d'affaires a atteint 7,2 milliards d’euros, en progression de +6,4% en données comparables, grâce à une contribution de +8,7% de l’effet prix et de -2,3% de l’effet volume/mix. En données publiées, le chiffre d’affaires a augmenté de +2,4%, reflétant notamment un impact négatif des taux de change (-4,3%) et du périmètre (-0,4%), ainsi que la contribution de l’hyperinflation, qui a eu un effet positif de +1,3%.

Au S1 2023, le chiffre d’affaires a atteint 14,2 milliards d’euros, en progression de +8,4% en données comparables, avec une contribution de +9,4% de l’effet prix et de -1,1% de l’effet volume/mix. En données publiées, le chiffre d’affaires a augmenté de +6,3%, pénalisé en particulier par un impact négatif des taux de change (-2.0%) reflétant notamment la dépréciation de plusieurs monnaies d’Asie et d’Amérique Latine face à l’euro. Le chiffre d’affaires publié intègre aussi une contribution de l’hyperinflation de +1,3%, et un effet périmètre légèrement négatif de -0,5%.

Croissance par segment opérationnel

En million d’eurosExcepté % T22022 T22023 Variation données publiées Variation données compa-rables Variation volume/mix S1 2022 S1 2023 Variation données publiées Variation données compa-rables Variation volume/mix  
PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE                    
Europe 2 289 2 429 +6,1% +6,5% -5,1% 4 431 4 677 +5,5% +6,4% -4,6%  
Amérique du Nord2 1 662 1 704 +2,5% +5,0% -2,7% 3 139 3 418 +8,9% +8,3% -1,0%  
Chine, Asie du Nord & Océanie2 936 954 +1,9% +9,6% +8,8% 1 671 1 778 +6,4% +12,4% +11,2%  
Amérique Latine3 704 779 +10,7% +10,8% -2,0% 1 327 1 466 +10,5% +11,7% -1,1%  
Reste du Monde 1 476 1 369 -7,2% +3,9% -4,3% 2 756 2 828 +2,6% +7,7% -2,8%  
PAR CATÉGORIE                    
EDP 3 684 3 731 +1,3% +6,2% -3,3% 7 062 7 503 +6,3% +7,7% -3,3%  
Nutrition Spécialisée 2 106 2 142 +1,7% +4,9% -1,7% 4 029 4 250 +5,5% +8,3% +1,7%  
Eaux 1 277 1 362 +6,6% +9,6% 0,0% 2 234 2 413 +8,0% +10,6% +1,1%  
                     
TOTAL 7 067 7 235 +2,4% +6,4% -2,3% 13 325 14 167 +6,3% +8,4% -1,1%  

Au second trimestre, l’Europe a enregistré une croissance en données comparables de +6,5%, avec un effet prix en hausse de +11,7%, et un effet volume/mix en baisse de -5,1%. La performance a été portée par la France, la Pologne et l’Espagne, tandis que l’Allemagne se redresse progressivement, après plusieurs mois de difficultés d’approvisionnement et des suspensions temporaires de livraison. Les catégories Nutrition Spécialisée et Eaux ont affiché une croissance résiliente, alors que la catégorie EDP a connu de nouveaux progrès dans la transformation de son portefeuille. En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires a progressé de +5,0% en données comparables, avec un effet prix en hausse de +7,7% et un effet volume/mix en baisse de -2,7%. La performance a été tirée par les Yaourts, les Crèmes à café, et les Eaux, avec une croissance à deux chiffres des marques Oikos, International Delight, Stok et evian alors que les Produits d’origine végétale ont connu une base de comparaison défavorable. La Nutrition Spécialisée a également été impactée par une base de comparaison élevée, liée aux livraisons réalisées dans le contexte de l’Opération Fly Formula l’année précédente. En Chine, Asie du Nord & Océanie, le chiffre d’affaires a progressé de +9,6% en données comparables, tiré par un effet prix de +0,8%, et un effet volume/mix de +8,8%. En Chine, la marque de Nutrition Infantile Aptamil a enregistré un nouveau trimestre de croissance solide, avec des gains de parts de marché, alors que la marque de Nutrition pour Adulte Nutrison et la marque de Solutions Pédiatriques Neocate ont généré une forte croissance. Dans la catégorie Eaux, la marque Mizone a affiché une croissance d’environ 15%, portée par les volumes, avec des gains de parts de marché, tandis que dans la catégorie EDP, le Japon a connu un nouveau trimestre de croissance à deux chiffres. En Amérique Latine, le chiffre d’affaires a progressé de +10,8% en données comparables, avec un effet prix de +12,9% et un effet volume/mix de -2,0%, soutenu par les catégories EDP et Nutrition Spécialisée dans tous les pays, et notamment les marques Danonino, Danette, Danone, Yopro, La Serenísima et Aptamil. Dans le Reste du Monde, la performance s’est normalisée au second trimestre, après un premier trimestre tiré par des effets calendaires favorables. Le chiffre d’affaires a progressé de +3,9% en données comparables, avec un effet prix de +8,2% et un effet volume/mix de -4,3%, soutenu par les plateformes de Nutrition Spécialisée.

Marge opérationnelle courante

Résultat (m€) et marge (%) opérationnels courants S1 2022 S1 2023 Variation
m Marge (%) m Marge (%) En données publiées En données comparables
PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE              
Europe 574 12,9% 497 10,6% -232 pb -290 pb
Amérique du Nord3 254 8,1% 353 10,3% +222 pb +229 pb
Chine, Asie du Nord & Océanie2 534 32,0% 549 30,9% -107 pb -156 pb
Amérique Latine3 -1 -0,1% 42 2,8% +291 pb +155 pb
Reste du Monde 251 9,1% 294 10,4% +127 pb +13 pb
PAR CATÉGORIE              
EDP 494 7,0% 605 8,1% +107 pb +102 pb
Nutrition Spécialisée 933 23,2% 885 20,8% -235 pb -351 pb
Eaux 185 8,3% 244 10,1% +185 pb +116 pb
               
TOTAL 1 612 12,1% 1 734 12,2% +14 pb -30 pb

Le résultat opérationnel courant s'est établi à 1,7 milliard d'euros au premier semestre 2023. La marge opérationnelle courante a atteint 12,2%, en hausse de +14 points de base (pb) par rapport à l'année précédente. Cette hausse s'explique principalement par l'impact positif des leviers de croissance, qui intègrent volume, mix et prix, pour un effet cumulé d'environ +630 pb. Cet effet positif a été partiellement contrebalancé par l'impact toujours significativement négatif de l'inflation du coût des intrants, estimé à environ -540 points de base (net des effets de productivité).

Par ailleurs, Danone a continué de réinvestir dans les marques, la supériorité produits et les capacités, qui ont eu un impact négatif de -99 pb. Enfin, les frais généraux avant réinvestissement ont eu un effet positif de 7 pb.

Outre les effets opérationnels, la marge publiée intègre également un impact positif des taux de change, de l’effet de périmètre et de la contribution de l’hyperinflation, ainsi qu’un impact négatif des Autres produits et charges, pour un impact combiné de +13 pb.

Résultat net et bénéfice net par action

  S1 2022 S1 2023  
(en millions d’euros excepté %) Courant Non-courant Total   Courant Non-courant Total  
Résultat opérationnel courant 1 612   1 612   1 734   1 734  
Autres produits et charges opérationnels   (233) (233)     (53) (53)  
Résultat opérationnel 1 612 (233) 1 380   1 734 (53) 1 681  
Coût de l’endettement financier net (78)   (78)   (74)   (74)  
Autres produits et charges financiers (69) 6 (63)   (67) (15) (83)  
Résultat avant impôts 1 466 (227) 1 239   1 593 (68) 1 525  
Impôt sur les bénéfices (403) 28 (376)   (435) 6 (429)  
Taux d’imposition effectif 27,5%   30,3%   27,3%   28,1%  
Résultat net des sociétés intégrées 1 063 (199) 863   1 158 (62) 1 095  
Résultat net des sociétés mises en équivalence 25 (114) (89)   14 19 33  
Résultat net 1 088 (313) 774   1 172 (44) 1 129  
• Part du groupe 1 051 (314) 737   1 133 (40) 1 093  
• Part des intérêts minoritaires 37 0 37   39 (3) 36  
BNPA (€) 1,63   1,14   1,76   1,70  

Les Autres produits et charges opérationnels se sont établis à -53 millions d'euros, contre -233 millions d'euros l'année précédente. La marge opérationnelle publiée a progressé de +152 pb, passant de 10,4% à 11,9%.

Le Résultat net des sociétés mises en équivalence s’est établi à 33 millions d'euros, reflétant principalement le résultat de cession de la participation de 25% dans Yashili au S1 2023, en hausse par rapport au -89 millions d’euros de l’année précédente qui reflétaient la dépréciation relative à la cession des investissements minoritaires restants dans les partenariats avec Mengniu.

En conséquence, le BNPA publié a augmenté de +48,3% à 1,70 euro, tandis que le BNPA courant a progressé de +7,6% à 1,76 euros.

Flux de trésorerie et endettement

Le Free cash flow a atteint 1 124 millions d’euros au S1 2023, en hausse par rapport à 674 millions d'euros au S1 2022, reflétant une hausse significative de la Trésorerie provenant de l’exploitation. Les investissements industriels se sont élevés à 310 millions d'euros.

Au 30 juin 2023, la dette nette s'est établie à 11,2 milliards d'euros.

Croissance par géographie et par catégorie

T2 2023 Europe Amérique du Nord Chine/Asie du Nord/Océanie AMEA, CEI & Amérique Latine Total
Chiffre d’affaires (m) Croissance en données comparables (%) Chiffre d’affaires (m) Croissance en données comparables (%) Chiffre d’affaires (m) Croissance en données comparables (%) Chiffre d’affaires (m) Croissance en données comparables (%) Chiffre d’affaires (m) Croissance en données comparables (%)
                     
EDP 1 085 +5,8% 1 539 +5,2% 96 +14,9% 1 012 +7,6% 3 731 +6,2%
Nutrition Spécialisée 766 +3,4% 87 -9,0% 611 +6,9% 677 +7,0% 2 142 +4,9%
Eaux 577 +12,4% 78 +22,3% 247 +15,1% 459 +2,0% 1 362 +9,6%
Total 2 429 +6,5% 1 704 +5,0% 954 +9,6% 2 149 +6,1% 7 235 +6,4%
S1 2023 Europe Amérique du Nord Chine/Asie du Nord/Océanie AMEA, CEI & Amérique Latine Total
Chiffre d’affaires (m) Croissance en données comparables (%) Chiffre d’affaires (m) Croissance en données comparables (%) Chiffre d’affaires (m) Chiffre d’affaires (m) Croissance en données comparables (%) Chiffre d’affaires (m) Croissance en données comparables (%) Chiffre d’affaires (m)
                     
EDP 2 152 +5,5% 3 106 +8,4% 180 +16,9% 2 065 +8,1% 7 503 +7,7%
Nutrition Spécialisée 1 518 +3,0% 173 -1,9% 1,220 +10,8% 1 340 +14,1% 4 250 +8,3%
Eaux 1 007 +14,0% 139 +21,0% 378 +15,9% 889 +3,9% 2 413 +10,6%
Total 4 677 +6,4% 3 418 +8,3% 1 778 +12,4% 4 294 +9,0% 14 167 +8,4%

II. INFORMATION DE DANONE SUR SES OPERATIONS EDP EN RUSSIE

Le 14 octobre 2022, Danone a lancé un processus de transfert du contrôle de ses activités en Russie (EDP4), qui progressait de manière conforme au calendrier prévu.

Le 16 juillet 2023, Danone a pris acte du décret des autorités russes qui vise à placer Danone Russie (EDP) sous administration externe temporaire par l’Agence fédérale russe Rosimushchestvo.

Le 18 juillet 2023, les autorités russes ont indiqué un changement de Conseil d’administration et de Directeur Général de Danone Russie (EDP). Ces changements ont eu lieu sans que Danone ait été informé ou donne son approbation. Bien que Danone ne détienne plus le contrôle de la gestion de ses opérations en Russie, le groupe reste leur propriétaire légal.

Ainsi, et au titre de l’application des normes IFRS, Danone va déconsolider ses activités EDP Russie en juillet 2023, entrainant une dépréciation cash d’environ (0,2) milliard d’euros. De plus, Danone comptabilise un écart de conversion non-cash RUB / EUR d’environ (0,5) milliard d’euros, qui n’a pas d’impact sur les capitaux propres totaux du groupe. Ces deux impacts seront comptabilisés au 31 décembre 2023.

La contribution des activités EDP en Russie sera donc exclue du périmètre en données comparables de Danone à compter de juillet 2023. Les résultats courants H2 2023 de Danone seront donc publiés hors EDP Russie.

Danone continuera à étudier la situation pour comprendre les implications des décisions des autorités russes sur la continuité des activités EDP de Danone en Russie, ainsi que sur le processus de vente en cours. Danone continuera aussi à fournir des informations quant aux développements matériels liés à la situation de ses activités en Russie. Enfin, Danone continuera à prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection de ses actifs et de ses droits d’actionnaire, avec comme première priorité d’assurer la sécurité des salariés.

III. OBJECTIFS 2023

Croissance du chiffre d’affaires comprise entre +4 et +6% en données comparables ; amélioration modérée de la marge opérationnelle courante.IV. EVENEMENTS IMPORTANTS SUR LA PERIODE

  • 27 avril 2023 : L’Assemblée Générale a approuvé l'ensemble des résolutions proposées par le Conseil d’Administration, notamment la distribution d’un dividende de 2,00 euros par action en numéraire, la nomination du candidat proposé pour rejoindre le Conseil d’Administration - Sanjiv Mehta, ainsi que les renouvellements des mandats d’Administrateurs proposés : Valérie Chapoulaud-Floquet et Gilles Schnepp, et la ratification de la cooptation de Gilbert Ghostine et de Lise Kingo, en tant qu’Administrateurs.
  • 15 mai 2023 : Danone a réalisé le placement d’une émission obligataire d’un montant de 800 millions d’euros, avec une maturité de 8 ans et assortie d’un coupon de 3.47%. Le règlement-livraison a eu lieu le 22 mai 2023 et les obligations sont cotées sur Euronext Paris.

V. PRO-FORMA NOUVELLE COMMUNICATION FINANCIERE

Communication financière

Le reporting externe de Danone a été ajusté pour refléter les changements organisationnels. Depuis le premier trimestre 2023, l'entreprise présente ses indicateurs clés (chiffre d'affaires net, croissance du chiffre d’affaires en données comparables, résultat opérationnel courant et marge opérationnelle courante) selon cinq segments opérationnels ajustés :

  • L'Europe, qui inclut désormais l'Ukraine (auparavant inclus dans la zone Reste du monde) ;
    • L’Amérique du Nord qui comprend les États-Unis et le Canada (inchangé) ;
    • La Chine, Asie du Nord, Océanie (inchangé) ;
    • L'Amérique Latine (auparavant inclus dans la zone Reste du Monde) ;
    • Le Reste du monde, incluant la zone AMOA (Asie, Moyen-Orient dont la Turquie, Afrique) et CEI.

Le reporting global par catégorie reste inchangé, et Danone continue à rendre compte de la performance, tant sur le chiffre d'affaires que sur le résultat opérationnel courant et la marge, pour l’activité des Produits laitiers et d’origine végétale, Nutrition Spécialisée et Eaux.

Définition de la variation en données comparables

Tous les pays ayant une économie hyperinflationniste sont désormais inclus dans nos variations en données comparables. Cependant, afin de limiter l'effet de distorsion de l'hyperinflation, la croissance du chiffre d'affaires net de nos entités dans des pays en hyperinflation supérieure à environ 26% par an est exclue de notre calcul de la croissance du chiffre d'affaires net en données comparables. En effet, en moyenne un niveau d’inflation annuelle de 26% sur 3 ans requiert en général l’application du retraitement d’hyperinflation au sens des normes IFRS.

Chiffre d’affaires S1 2022 et 2022 retraités par nouveaux segments opérationnels et selon la nouvelle méthodologie du calcul de la croissance en données comparables

S1 2022 Europe Amérique du Nord Chine/Asie du Nord/Océanie AMEA, CEI & Amérique Latine Total
Chiffre d’affaires (€m) Variation données comparables Chiffre d’affaires (€m) Variation données comparables Chiffre d’affaires (€m) Variation données comparables Chiffre d’affaires (€m) Variation données comparables Chiffre d’affaires (€m) Variation données comparables
                         
EDP 2 087 -0,2% 2 851 +6,4% 166 +9,6% 1 958 +7,9% 7 062 +4,7%
Nutrition Spécialisée 1 485 +8,4% 174 +14,0% 1 160 +15,0% 1 209 +6,1% 4 029 +9,7%
Eaux 859 +11,4% 114 +18,3% 345 -9,9% 916 +14,2% 2 234 +8,8%
Total 4 431 +4,7% 3 139 +7,2% 1 671 +8,3% 4 083 +8,6% 13 325 +6,9%
2022 Europe Amérique du Nord Chine/Asie du Nord/Océanie AMEA, CEI & Amérique Latine Total
Chiffre d’affaires (€m) Variation données comparables Chiffre d’affaires (€m) Variation données comparables Chiffre d’affaires (€m) Variation données comparables Chiffre d’affaires (€m) Variation données comparables Chiffre d’affaires (€m) Variation données comparables
                         
EDP 4 137 +0,6% 6 085 +8,1% 340 +12,4% 4 237 +8,0% 14 799 +5,8%
Nutrition Spécialisée 2 977 +8,3% 376 +15,6% 2 431 +9,3% 2 535 +9,7% 8 319 +9,3%
Eaux 1 757 +8,5% 251 +19,0% 656 -4,4% 1 879 +10,2% 4 543 +7,5%
Total 8 871 +4,6% 6 712 +8,9% 3 428 +6,7% 8 651 +9,0% 27 661 +7,1%

Résultat et marge opérationnels courants S1 2022 et 2022 retraités par nouveaux segments opérationnels

Résultat (m€) et marge (%) opérationnels courants S1 2022 2022
m Marge (%) m Marge (%)
PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE              
Europe 574 12,9% 1 084 12,2%
Amérique du Nord5 254 8,1% 679 10,1%
Chine, Asie du Nord & Océanie2 534 32,0% 1 037 30,2%
Amérique Latine3 -1 -0,1% 55 1,9%
Reste du Monde 251 9,1% 522 8,9%
PAR CATÉGORIE              
EDP 494 7,0% 1 207 8,2%
Nutrition Spécialisée 933 23,2% 1 799 21,6%
Eaux 185 8,3% 370 8,2%
               
Total 1 612 12,1% 3 377 12,2%

VII. NORMES IFRS ET INDICATEURS FINANCIERS NON DEFINIS PAR LES NORMES IFRS

IAS 29 : impact sur les données publiées

Toutes les conditions ont été atteintes pour considérer la Turquie comme une économie hyperinflationniste au sens des normes IFRS (notamment la condition requise concernant le niveau d’inflation cumulée sur 3 ans, l’inflation des prix à la consommation ayant dépassé le seuil de 100% au premier semestre 2022), et par conséquent, que la norme IAS 29 relative à l’information financière dans les économies hyperinflationnistes devenait applicable à ce pays à compter du 1er janvier 2022.

Danone applique la norme IAS 29 aux pays en hyperinflation au sens des normes IFRS. La norme IAS 29 requiert de retraiter les éléments non-monétaires des actifs et passifs des pays en hyperinflation ainsi que leur compte de résultat pour refléter l’évolution du pouvoir d’achat général de sa monnaie fonctionnelle, entraînant un profit ou une perte sur la position monétaire nette qui est enregistré en résultat net. De plus, les états financiers de ces pays sont convertis au taux de clôture de la période considérée.

Effet d’IAS 29 sur les données publiées (en millions d’€ sauf %) T2 2023   H1 2023  
Chiffre d’affaires -17,7   -54,2  
Croissance du chiffre d’affaires (%) -0,24%   -0,38%  
Résultat opérationnel courant     -35  
Résultat net courant – Part du Groupe     -72  

Répartition du chiffre d’affaires du premier semestre 2023 par trimestre après application d’IAS 29Le chiffre d’affaires S1 2023 est obtenu en additionnant :

  • le chiffre d’affaires du T2 2023 publié ;
  • le chiffre d’affaires du T1 2023 résultant de l’application d’IAS 29 jusqu’au 30 juin 2023 au chiffre d’affaires des pays en hyperinflation (application du taux d’inflation des pays en hyperinflation jusqu’au 30 juin 2023 et conversion en euros au taux de clôture du 30 juin 2023) présentés dans le tableau ci-dessous pour information (données non auditées).
En millions d’€ T1 20231 T2 2023 S1 2023
Europe 2 248 2 429 4 677
Amérique du Nord 1 714 1 704 3 418
Chine, Asie du Nord & Océanie 824 954 1 778
Amérique Latine 687 779 1 466
Reste du Monde 1 459 1 369 2 828
       
Total 6 932 7 235 14 167

1 Résulte de l’application d’IAS 29 jusqu’au 30 juin 2023 au chiffre d’affaires T1 des entités des pays en hyperinflation

Indicateurs financiers non définis par les normes IFRS

En raison des règles d’arrondis, la somme des valeurs présentées peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

Les variations en données comparables du chiffre d’affaires, du résultat opérationnel courant et de la marge opérationnelle courante reflètent la performance organique de Danone en excluant essentiellement l’impact :

  • des variations de périmètre en calculant les indicateurs de l’exercice considéré sur la base du périmètre de consolidation de l’exercice précédent
  • des changements dans les principes comptables applicables ;
  • des variations de taux de change en calculant les indicateurs de l’exercice considéré et ceux de l’exercice précédent sur la base de taux de change identiques (le taux de change utilisé est un taux annuel prévisionnel déterminé par Danone pour l’exercice considéré et appliqué aux deux exercices).

Passage des données publiées aux données comparables

(en millions d’€ sauf %) S1 2022 Variations en données comparables Effets des variations du périmètre de consolidation Effets des variations des taux de change et autres y compris IAS 29 Contribution de l’hyperinflation Variations en données publiées S1 2023
                 
Chiffre d’affaires 13 325 +8,4% -0,5% -2,9% +1,3% +6,3% 14 167
Marge opérationnelle courante 12,1% -30 pb +6 pb +39 pb -2 pb +14 pb 12,2%

Le résultat opérationnel courant correspond au résultat opérationnel de Danone avant prise en compte des Autres produits et charges opérationnels. Les Autres produits et charges opérationnels comprennent des éléments qui, en raison de leur caractère significatif ou inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l’activité courante de Danone et ont une valeur prédictive limitée, altérant l’appréciation de sa performance opérationnelle courante et son évolution. Ils incluent principalement :

  • les plus ou moins-values de cession d’activités et de participations consolidées ;
  • les dépréciations d’actifs incorporels à durée de vie indéfinie ;
  • les coûts relatifs à des opérations de restructurations stratégiques ou de transformation ;
  • les coûts relatifs à des opérations de croissance externe majeures ;
  • les coûts (encourus ou estimés) liés à des crises et litiges majeurs ;
  • dans le cadre des normes IFRS 3 Révisée et IAS 27 Révisée, (i) les frais d’acquisitions des sociétés dont Danone prend le contrôle, (ii) les écarts de réévaluation comptabilisés suite à une perte de contrôle, et (iii) les variations des compléments de prix d’acquisition ultérieures à une prise de contrôle.

La marge opérationnelle courante correspond au ratio résultat opérationnel courant sur chiffre d’affaires.

Les autres produits et charges financiers non courants correspondent aux produits et charges financiers qui, en raison de leur caractère significatif ou inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la gestion financière courante de Danone. Ils incluent principalement les variations de valeur des participations non consolidées.

Les impôts sur bénéfices non courants correspondent aux impôts relatifs aux éléments non courants ainsi qu’aux produits et charges d’impôts qui, en raison de leur caractère significatif ou inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la performance courante de Danone.

Le taux d’imposition effectif courant mesure le taux d’imposition effectif relatif à la performance courante de Danone et correspond au ratio produits et charges d'impôts relatifs aux éléments courants sur le résultat courant avant impôts.

Le résultat des sociétés mises en équivalence non courant comprend des éléments qui, en raison de leur caractère significatif ou inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l’activité courante de ces sociétés et altèrent l’appréciation de leur performance courante et son évolution. Ils incluent principalement :

  • les plus ou moins-values de cession de sociétés et de participations mises en équivalence ;
  • les dépréciations d’écarts d’acquisition ;
  • les éléments non courants tels que définis par Danone et issus de la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence.

Le résultat net courant correspond à la part du Groupe dans le Résultat net courant consolidé. Le Résultat net courant exclut les éléments qui, en raison de leur caractère significatif ou inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l’activité courante de Danone et ont une valeur prédictive limitée, altérant l’appréciation de sa performance courante et son évolution. Les éléments non courants correspondent aux Autres produits et charges opérationnels, aux Autres produits et charges financiers non courants, aux impôts sur bénéfices non courants ainsi qu’au Résultat des sociétés mises en équivalence non courant. Ces éléments, exclus du Résultat net courant, représentent le Résultat net non courant.

Le BNPA courant correspond au ratio Résultat net courant – Part du Groupe ajusté du financement hybride sur nombre d’actions dilué. En effet, conformément aux normes IFRS, le résultat utilisé pour le calcul du BNPA est ajusté du coupon dû au titre de la période présenté net d’impôts.

  S1 2022   S1 2023  
Courant   Total   Courant   Total  
Résultat net - Part du Groupe (en millions d’€) 1 051   737   1 133   1 093  
Coupon relatif au financement hybride net d’impôts (en millions d’€) (7)   (7)   (6)   (6)  
Nombre d'actions                
• Avant dilution 638 514 268   638 514 268   640 196 786   640 196 786  
• Après dilution 638 827 268   638 827 268   640 804 805   640 804 805  
BNPA (en €)                
• Avant dilution 1,64   1,14   1,76   1,70  
• Après dilution 1,63   1,14   1,76   1,70  

Le free cash flow représente le solde de la trésorerie provenant de l’exploitation après prise en compte des investissements industriels nets de cession et, dans le cadre de la norme IFRS 3 Révisée, avant prise en compte (i) des frais d’acquisitions des sociétés dont Danone prend le contrôle, (ii) des flux de trésorerie liés aux compléments de prix d’acquisition versés ultérieurement à une prise de contrôle.

(en millions d’€) S1 2022 S1 2023
Trésorerie provenant de l'exploitation 970 1 424
Investissements industriels (318) (310)
Cessions et réalisations d'actifs industriels &Frais d’acquisitions avec prise de contrôle1 22 10
Free cash-flow 674 1 124

1 Correspond aux frais d'acquisition avec prise de contrôle effectivement versés au cours de l'exercice

La dette financière nette représente la part de dette nette portant intérêt. Elle est calculée sur la base des dettes financières courantes et non courantes, après exclusion des Dettes liées aux options de vente accordées aux détenteurs d’intérêts ne conférant pas le contrôle et aux compléments de prix relatifs aux prises de contrôle, et nette des Disponibilités, des Placements à court terme et des Instruments dérivés – actifs en gestion de la dette nette.

(€ million) 31 décembre 2022 30 juin 2023
Dettes financières non courantes 11 238  11 162 
Dettes financières courantes  3 298  4 402
Placements à court terme  (3 631)  (3 377)
Cash  (1 051)  (1 880)
Découverts bancaires 330 940
Instruments dérivés – actifs non courants1  (18)  (8)
Instruments dérivés – actifs courants1  (60)  (59)
Dette nette  10 107  11 180
  • Dettes liées aux options accordées aux détenteurs d’intérêts ne conférant pas le contrôle - part non courante
(59)  (0) 
  • Dettes liées aux options accordées aux détenteurs d’intérêts ne conférant pas le contrôle et aux compléments de prix relatifs à des prises de contrôle - part courante
 (263)  (284)
Dette financière nette  9 785  10 896

1 En gestion de la dette uniquement

o o O o o

DÉCLARATIONS DE NATURE PRÉVISIONNELLE

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant Danone. Dans certaines hypothèses, vous pouvez identifier ces déclarations prévisionnelles au moyen de termes prospectifs tels que « estimer », « s’attendre à », « espérer », « anticiper », « escompter », « projeter », « perspectives », « objectif », « planifier », « avoir l’intention de », « prévoir », « envisager », « probable », « pourrait », « devrait », « cibler », « viser », « fera », « croire », « continuer », « certain » et « convaincu », la forme négative ou plurielle de ces mots et d’autres termes qui ont un sens similaire. Les déclarations de nature prévisionnelle de ce document contiennent, de manière non limitative, des prédictions concernant les activités, opérations, directions, performance et résultats futurs de Danone.

Bien que Danone estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, elles comportent de nombreux risques et incertitudes, et en conséquence les résultats réels pourront différer significativement des résultats anticipés dans ces déclarations de nature prévisionnelle. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document d’enregistrement universel de Danone (section « Facteurs de risques », dont la dernière version est disponible sur www.danone.com).

Sous réserve des exigences réglementaires, Danone ne s’engage pas à mettre à jour ou réviser publiquement une quelconque de ces déclarations de nature prévisionnelle. Ce document ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'offre d'achat de titres de Danone.

La conférence téléphonique à destination des analystes et des investisseurs, sera diffusée en direct aujourd’hui à 8h30 (heure de Paris) sur le site Internet www.danone.com. Le support de la présentation sera également disponible sur le site Internet, section Investisseurs.

ANNEXE – Ventilation du chiffre d’affaires par zone géographique et par catégorie (en millions d’euros)

  T1 T2 S1
  2022 2023 2022 2023 2022 2023
PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE                        
Europe 2 142 2 248 2 289 2 429 4 431 4 677
Amérique du Nord6 1 477 1 714 1 662 1 704 3 139 3 418
Chine, Asie du Nord & Océanie2 735 824 936 954 1 671 1 778
Amérique Latine3 602 689 704 779 1 327 1 466
Reste du Monde 1 280 1 486 1 476 1 369 2 756 2 828
PAR CATÉGORIE                    
EDP 3 365 3 768 3 684 3 731 7 062 7 503
Nutrition Spécialisée 1 919 2 143 2 106 2 142 4 029 4 250
Eaux 951 1 051 1 277 1 362 2 234 2 413
                     
Total 6 236 6 962 7 067 7 235 13 325 14 167
  T1 2023 T22023 S1 2023
  Reported change Like-for-like change Reported change Like-for-like change Reported change Like-for-like change
PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE                    
Europe +4,9% +6,2% +6,1% +6,5% +5,5% +6,4%
Amérique du Nord7 +16,0% +11,8% +2,5% +5,0% +8,9% +8,3%
Chine, Asie du Nord & Océanie2 +12,1% +16,0% +1,9% +9,6% +6,4% +12,4%
Amérique Latine3 +14,6% +12,6% +10,7% +10,8% +10,5% +11,7%
Reste du Monde +16,2% +11,8% -7,2% +3,9% +2,6% +7,7%
PAR CATÉGORIE                  
EDP +12,0% +9,3% +1,3% +6,2% +6,3% +7,7%
Nutrition Spécialisée +11,6% +12,0% +1,7% +4,9% +5,5% +8,3%
Eaux +10,5% +12,0% +6,6% +9,6% +8,0% +10,6%
                   
Total +11,6% +10,5% +2,4% +6,4% +6,3% +8,4%

Toutes les références aux variations en données comparables, résultat et marge opérationnels courants, résultat net courant, taux d’imposition courant, BNPA courant, free cash-flow et dette financière nette, correspondent à des indicateurs non définis par les normes IFRS. La définition de ces indicateurs ainsi que leur rapprochement avec les états financiers sur l’ensemble des périodes présentées figurent en pages 8 à 11 ci-après2Etats-Unis et Canada ; 2Chine, Japon, Australie & Nouvelle-Zélande ; 3Mexique, Brésil, Argentine et Uruguay 3Etats-Unis et Canada ; 2Chine, Japon, Australie & Nouvelle-Zélande ; 3Mexique, Brésil, Argentine et Uruguay 4Essential Dairy and Plant-based1Etats-Unis et Canada ; 2Chine, Japon, Australie et Nouvelle Zélande ; 3Mexique, Brésil, Argentine et Uruguay1Etats-Unis et Canada ; 2Chine, Japon, Australie et Nouvelle Zélande ; 3Mexique, Brésil, Argentine et Uruguay

Pièce jointe

  • CP_Danone_H1_2023
Danone (EU:BN)
Graphique Historique de l'Action
De Nov 2023 à Déc 2023 Plus de graphiques de la Bourse Danone
Danone (EU:BN)
Graphique Historique de l'Action
De Déc 2022 à Déc 2023 Plus de graphiques de la Bourse Danone