PARIS (Agefi-Dow Jones)--Retour en grâce. Le laboratoire vétérinaire Virbac caracole en tête de l'indice SBF 120 mardi, après avoir relevé ses objectifs de croissance du chiffre d'affaires et de marge pour 2023, grâce à un troisième trimestre particulièrement dynamique. De quoi tourner la page de l'avertissement sur résultats lancé au début de l'été.



Vers 12h20, l'action Virbac bondissait de 12,8% à 286 euros.



Pour 2023, la société prévoit désormais une marge d'Ebit (résultat opérationnel) ajusté comprise entre 13,5% et 14,5%, et non plus autour de 12%-13%. La nouvelle prévision de Virbac est supérieure à celle de 13% à 14% affichée avant l'avertissement sur résultats de juillet.



En parallèle, Virbac anticipe une croissance de son chiffre d'affaires de 2% à 4% à taux de change et périmètre constants cette année, au lieu d'une fourchette de 0% à 4% visée précédemment.



Accélération de la croissance



Le groupe a relevé ses prévisions en raison d'une forte accélération de ses ventes au troisième trimestre, d'une marge sur coût de production plus importante qu'attendu et du décalage confirmé de certaines dépenses en particulier de recherche et développement (R&D).



Sur la période de juillet à septembre, le laboratoire vétérinaire a réalisé un chiffre d'affaires de 314,8 millions d'euros, en hausse de 7,8% sur un an à taux de change et périmètre constants. L'embellie est particulièrement notable par rapport aux six premiers mois de l'année, les revenus ayant baissé de 1,3% au premier trimestre et progressé de 2,1% au deuxième trimestre.



Au troisième trimestre, "toutes les zones géographiques ont contribué à cette dynamique", a souligné Virbac dans un communiqué.



Pour Oddo BHF, ce commentaire de la direction "tend à confirmer que le marché commence à s'assainir" et que "le point bas est passé". En conséquence, l'intermédiaire financier a relevé sa recommandation sur Virbac de "neutre" à "surperformance", et augmenté son objectif de cours de 275 à 290 euros.



Passée la publication du quatrième trimestre, où la croissance sera pénalisée par un effet de comparaison défavorable, Oddo BHF estime que le groupe devrait entrer dans une "séquence plus favorable" lors des premier et deuxième trimestres 2024 et donc "boursièrement plus porteuse".



Pour sa part, TP ICAP Midcap Partners se montre plus prudent. Si l'intermédiaire financier a mis ses prévisions annuelles "sous revue avec implication positive", il souligne les incertitudes planant sur le calendrier de normalisation des volumes et juge la dynamique du groupe "incertaine" pour 2024. Pour l'heure, l'analyste maintient sa recommandation "vendre" et son objectif de cours de 218 euros.



-Vincent Alsuar, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 39; valsuar@agefi.fr ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 24, 2023 06:23 ET (10:23 GMT)




Copyright (c) 2023 L'AGEFI SA
Virbac (EU:VIRP)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2024 à Fév 2024 Plus de graphiques de la Bourse Virbac
Virbac (EU:VIRP)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2023 à Fév 2024 Plus de graphiques de la Bourse Virbac