Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Engie Ex Gdf Suez (ENGI)

- 05/8/2015 16:52
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009
Intraday Stock Chart: EngieGraphiques historiques: Engie
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

ENGIE EX GDF SUEZ



Réponses
1450 Réponses
 ...   5   ... 
81 de 1450 - 27/9/2015 20:38
Ariane Messages postés: 1087 - Membre depuis: 29/9/2002

15/10/2015

Paiement acompte dividendes

82 de 1450 - 28/9/2015 08:27
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

(Boursier.com) — Engie
n'est pas en mesure de confirmer si le calendrier de redémarrage des
réacteurs nucléaires belges de Doel 3 et Tihange 2 pourra être respecté.
Gérard Mestrallet a expliqué dans un entretien à l'AFP que
l'énergéticien a fait sa part du contrat mais qu'il attend désormais le
feu vert de l'autorité de sûreté nucléaire belge, ce qui l'empêche de
s'engager sur le délai.

L'arrêt des deux réacteurs représente une
facture mensuelle de 40 millions de dollars (environ 35,7 millions
d'euros) pour le groupe, soit 480 M$ à l'année (428,5 ME). Ils ont cessé
de produire pour le réseau le 25 mars 2014, pour permettre des
vérifications additionnelles sur des microfissures apparues dans leurs
cuves, dont la découverte remonte à 2012. Les deux réacteurs auraient dû
redémarrer le 1er juillet, mais Engie avait décalé le redémarrage au
1er novembre, une date qui reste donc incertaine.

83 de 1450 - 28/9/2015 08:53
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002

C'est ce qui ressort d'un arrêté paru au Journal officiel au sujet de Total Energie Gaz, une filiale du pétrolier.


Total Energie Gaz, une filiale du pétrolier Total qui vend du gaz
naturel aux professionnels en France, va désormais aussi pouvoir
commercialiser de l'électricité dans le pays, selon un arrêté paru
samedi 26 septembre au Journal Officiel. Ce texte, datant du 15
septembre, indique que la société "est autorisée à exercer l'activité
d'achat d'électricité pour revente aux clients finals et aux
gestionnaires de réseaux pour leurs pertes".

C'est la première fois que la société, qui organise mardi une
conférence de presse dédiée à sa diversification stratégique de Total
Energie Gaz, est autorisée à commercialiser de l'électricité en France,
a indiqué à l'AFP une source proche de l'entreprise.

Créée en 2005, Total Energie Gaz, dont la marque était initialement
Tegaz, est actuellement spécialisée dans la fourniture de gaz naturel
aux professionnels et entreprises de tous secteurs d'activité. Total
commercialise également du charbon via sa filiale CDF Énergie.

(Avec AFP

84 de 1450 - 28/9/2015 09:00
waldron Messages postés: 8895 - Membre depuis: 17/9/2002
27cf72ca84007a596c1b769faf627ed8-627x440ENGIE : Sous les résistances, une consolidation est probable

SYNTHESE


Le MACD est négatif et inférieur à sa ligne de signal. Cette
configuration dégrade les perspectives sur le titre. Le RSI n'indique
pas encore une survente donc la poursuite de la baisse est techniquement
possible. Inférieurs à 20, les stochastiques sont extrèmement bas. Les
volumes échangés sont supérieurs à la moyenne des volumes sur les 10
derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX

Le
titre est orienté à la baisse. Il est sous sa moyenne mobile à 50 jours
située à 16.31 EUR. La moyenne mobile à 20 jours est inférieure à la
moyenne mobile à 50 jours. Notre premier support est à 13.08 EUR,
puis à 12.66 EUR et la résistance est à 15.6 EUR, puis à 16.02 EUR.

Dernier cours :14.58

Support :13.08 / 12.66

Resistance :15.6 / 16.02

Opinion court terme :negative

Opinion moyen terme :negative

85 de 1450 - 28/9/2015 14:31
Ariane Messages postés: 1087 - Membre depuis: 29/9/2002

(CercleFinance.com) - Engie pourrait bien ne pas

voir tout de suite le bout du tunnel en Belgique. L'arrêt des réacteurs

Doel 3 et Tihange 2, effectif en mars 2014 et qui pèse depuis sur les

comptes du géant français de l'énergie, risque en effet de se prolonger

au-delà du 1er novembre prochain, date prévue pour leur reprise, dixit

Gérard Mestrallet, cité par Le Figaro.



D'après le dirigeant,

l'autorité belge en charge du dossier est susceptible de ne pas valider

le redémarrage en temps et en heure. Une vraie 'tuile' pour Engie,

considérant que les coûts de cet arrêt dû à la mise au jour de

microfissures s'élèvent à 40 millions de dollars par mois.



Une

augmentation de capital d'Electrabel, la filiale d'Engie en charge de

l'exploitation des réacteurs Doel 3 et Tihange 2, n'est cependant pas à

l'ordre du jour selon Gérard Mestrallet, pour qui la priorité est

d'obtenir un accord avec l'Etat belge sur la contribution nucléaire

ainsi qu'une prolongation de la durée de vie des turbines précitées.



Pour

rappel, Electrabel et le gouvernement fédéral belge sont parvenus fin

juillet à un accord de principe pour un rallongement de 10 ans. Celui-ci

s'inscrit notamment dans le cadre global du nouveau système de

contribution nucléaire annoncé par la ministre de l'Energie, de

l'Environnement et du Développement durable dont le calcul du montant

repose sur l'étude de la CREG (Commission de régulation de l'électricité

et du gaz) de mars dernier.

86 de 1450 - 28/9/2015 17:50
Ariane Messages postés: 1087 - Membre depuis: 29/9/2002

(CercleFinance.com) - L'action perd près de 2,6% suite à des
incertitudes sur un redémarrage des réacteurs belges. Le titre reste peu
cher avec un PER de 12.

87 de 1450 - 29/9/2015 19:32
Ariane Messages postés: 1087 - Membre depuis: 29/9/2002

Sur les 5 derniers jours, le titre a peu évolué, perdant 3.01%. Depuis le début de l'année, il est en baisse de 27.07%.



Du point de vue de l'analyse technique :

le RSI est inférieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est

inférieur à sa ligne de signal et négatif. La configuration est

baissière à court terme. Enfin, le titre est inférieur à sa moyenne

mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en baisse depuis quelques jours.



Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 14.7 puis 15. Tandis que les prochains supports sont sur : 13.1 puis 12.6.



Notre préférence : Le titre ENGIE (Brussels: ENGI.BR - actualité) (ENGI) est baissier tant que 15 est résistance.



Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 15.
Cours de référence : 14.2.

Copyright 1999 - 2015 TRADING CENTRAL

88 de 1450 - 30/9/2015 17:31
grupo Messages postés: 904 - Membre depuis: 11/5/2004

afp


L'objectif de cessions d'actifs de l'État pour 2015 est ramené à 2
milliards d'euros, contre 4 milliards envisagés initialement, a annoncé
mercredi le ministère des Finances.

"Les conditions de marché ont
conduit à revoir à la baisse les capacités de cession cette année,
l'État étant soucieux de ne pas brader ses actifs", a précisé le
ministère.

En réaffirmant début septembre son objectif de 4
milliards d'euros, le ministre des Finances, Michel Sapin, avait
toutefois précisé: "Il n'y a pas un seul gestionnaire intelligent de
quelque actif que ce soit qui vous dira +je ferai quatre milliards
n'importe comment et à n'importe quel prix+".

En conséquence, ce
ne sont plus 4 milliards mais 2 milliards d'euros qui seront affectés au
désendettement, a pour sa part précisé mercredi l'Agence France Trésor,
chargée de placer la dette française sur les marchés financiers.

En 2016, l'objectif sera également de 2 milliards, a ajouté Bercy.

L'État
a d'ores et déjà engagé depuis le début de l'année la cession de titres
du groupe Safran, de l'énergéticien Engie (ex-GDF Suez) et de
l'aéroport de Toulouse.

A la date du 22 septembre, le
portefeuille de participations cotées de l'État avait perdu 14,25% de sa
valeur depuis le début de l'année et s'élevait à 66,64 milliards
d'euros.

89 de 1450 - 01/10/2015 09:29
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009



Publié le 01/10/2015 à 09h05

(Boursier.com) — L'arrêt prolongé de deux mois supplémentaires des
réacteurs nucléaires belges de Doel 3 et Tihange 2 d'Electrabel va peser
sur la rentabilité d'Engie.
L'impact du non fonctionnement des deux centrales sur le résultat net
récurrent part du Groupe est en effet estimé à environ 40 millions
d'euros par mois en moyenne.

Le Groupe ajuste en conséquence pour
2015 sa fourchette de résultat net récurrent part du Groupe de 0,1
milliard d'euros, correspondant aux deux mois d'hiver supplémentaires de
non fonctionnement, avec une fourchette désormais comprise entre 2,75
et 3,05 milliards d'euros, à climat moyen en France. Cet objectif repose
sur une estimation d'Ebitda et de résultat opérationnel courant de
respectivement 11,45 à 12,05 milliards d'euros et 6,55 à 7,15 milliards
d'euros.

Par ailleurs, le Groupe confirme :un ratio dette
nette/Ebitda inférieur ou égal à 2,5 x et le maintien d'une notation de
catégorie " A " ; et un dividende au titre de 2015 avec un taux de
distribution de 65-75% et un minimum de 1 euro par action, payable en
numéraire. Le Conseil d'administration a ainsi décidé le principe d'un
acompte sur dividende de 0,50 euro par action au titre de l'exercice
2015, qui sera versé le 15 octobre 2015.

90 de 1450 - 01/10/2015 11:32
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009


ENGIE
:
La Belgique contraint de nouveau Engie à abaisser ses prévisions





01/10/15 à 10:06

-

Reuters


0
Commentaire(s)


Les réacteurs Doel 3 et Tihange 2 arrêtés jusqu'au 01/01/2016
Deuxième ajustement à la baisse des prévisions en 4 mois
L'analyse du dossier de sûreté est toujours en cours (Actualisé avec précisions et cours de Bourse)



La Belgique contraint de nouveau Engie à abaisser ses prévisions | Crédits photo : Shutterstock


La Belgique contraint de nouveau Engie à abaisser ses prévisions | Crédits photo : Shutterstock

PARIS, 1er octobre (Reuters) - Engie a annoncé jeudi un nouvel
ajustement à la baisse de ses prévisions pour 2015 en raison de
l'indisponibilité plus longue que prévu de deux réacteurs nucléaires en
Belgique.

Electrabel, la filiale belge de l'énergéticien français, a fait
savoir que les centrales nucléaires Doel 3 et Tihange 2, arrêtées depuis
le 26 mars 2014 pour des tests de sûreté liés à des microfissures et
qui devaient redémarrer le 1er novembre 2015, seraient indisponibles
jusqu'au 1er janvier 2016.

"L'Agence fédérale de contrôle nucléaire a confirmé que l'analyse des
deux dossiers de sûreté remis par Electrabel était actuellement
toujours en cours (..) n'a pas précisé quand ce travail d'analyse serait
terminé", a ajouté la société dans un communiqué.

L'impact du non fonctionnement des deux centrales sur le résultat net
récurrent part du groupe d'Engie (ex GDF Suez) est estimé à environ 40
millions d'euros par mois en moyenne.

Le groupe table donc désormais pour 2015 sur un résultat net
récurrent compris entre 2,75 et 3,05 milliards d'euros contre une
prévision de 2,85 à 3,15 milliards précédemment.

Cet objectif repose sur une estimation de résultat brut
d'exploitation (Ebitda) de 11,45 à 12,05 milliards d'euros (contre 11,55
à 12,15 milliards précédemment) et de résultat opérationnel courant de
6,55 à 7,15 milliards (contre 6,65 à 7,25 milliards).

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient
jusqu'ici en moyenne un Ebitda annuel de 11,6 milliards d'euros.

A 9h55, l'action Engie gagne 0,14% à 14,46 euros pendant que le CAC 40
progresse de 1,55%. Sur fond de chute des prix de l'électricité, du
pétrole et du gaz, la valeur recule de 26% environ depuis le début de
l'année.

Engie avait déjà dû réviser à la baisse ses prévisions annuelles en
mai en raison, déjà, d'une prolongation de l'indisponibilité de Doel 3
et Tihange 2 du 1er juillet au 1er novembre.

Le groupe a cependant annoncé en août un accord pour prolonger de dix ans deux autres réacteurs belges, Doel 1 et Doel 2.

Le communiqué :

http://bit.ly/1iNq4fb (Benjamin Mallet, édité par Matthieu Protard)

91 de 1450 - 01/10/2015 11:50
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

(CercleFinance.com) - Engie, l'ex-GDF Suez, a ajusté en baisse ses prévisionsicon1.png

de résultat 2015 alors que la date estimative de redémarrage des

centrales nucléaires belges de sa filiale Electrabel a été reportée de

deux mois. Ce qui occasionne environ 40 millions d'euros de manque à

gagner mensuel pour l'énergéticien.



Alors que l'indice CAC 40 gagne encore 1,4% ce matinicon1.png, l'action Engie reste à la traîne en ne gagnant que 0,8% à 14,6 euros.



Cet été, Engie estimait que les unitésicon1.png

de Doel 3 et Tihange 2 redémarreraient au 1er novembre 2015, invoquant

un accord conclu avec le gouvernement belge, mais sous réserve de la

décision de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN).



Or

selon Electrabel, l'AFCN a confirmé que l'analyse des deux dossiers de

sûreté remis par Electrabel étaient actuellement toujours en cours par

Bel V (la filiale technique de l'AFCN), par l'organisme de contrôle AIB

Vinçotte et par un laboratoire indépendant américain. L'AFCN n'a pas

précisé quand ce travail d'analyse serait terminé. En conséquence,

Electrabel estime que la période d'indisponibilité initialement fixée au

1er novembre 2015 doit être adaptée.



Désormais, Electrabel

estime que les centrales en question seront remises en service le 1er

janvier 2016. Sa maison mère Engie ajuste en conséquence vers le bas 'sa

fourchette de résultat net récurrent part du groupe de 100 millions,

correspondant aux deux mois d'hiver supplémentaires de non

fonctionnement, avec une fourchette désormais comprise entre 2,75 et

3,05 milliards d'euros, à climaticon1.png moyen en France.'



Cette fourchette allait précédemment de 2,85 à 3,15 milliards d'euros. Soit un abaissement de 3,3% en milieu de fourchette.



'Cet objectif repose sur une estimation d'EBITDA (excédent brut d'exploitation, en françaisicon1.png)

et de résultat opérationnel courant de respectivement 11,45 à 12,05

milliards d'euros et 6,55 à 7,15 milliards d'euros', ajoute Engie.



Par

ailleurs, la direction d'Engie a confirmé qu'elle entend maintenir le

ratio de dette nette/EBITDA sous 2,5 fois ainsi que la notation de sa

dette en catégorie A. Le dividende au titre de 2015 est égale confirmé à

au moins un euro en espèces. Un acompte de 0,50 euro sera d'ailleurs

versé le 15 octobre.



92 de 1450 - 01/10/2015 20:03
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

Engie a annoncé ce jeudi un
nouvel ajustement à la baisse de son résultat net. Electrabel, sa
filiale belge, a revu « la durée d’indisponibilité des centrales
nucléaires belges Doel 3 et Tihange 2 au 1er janvier 2016 », annonce le
géant de l’énergie. L’impact de ces arrêts aura un « impact de 40
millions d’euros par mois en moyenne », indique le communiqué.

En conséquence, le groupe ajuste son résultat net de 100 millions
d’euros, « correspondant aux deux mois d’hiver supplémentaires de non
fonctionnement » et anticipe désormais un bénéfice net compris entre
2,75 et 3,05 milliards d’euros, contre 2,85 et 3,15 milliards
précédemment. Cet objectif repose sur une estimation d’Ebitda et de
résultat opérationnel courant de respectivement 11,45 à 12,05 milliards
d’euros et 6,55 à 7,15 milliards d’euros.

Pour rappel, en mai dernier, Engie avait déjà dû réviser à la baisse
son estimation de résultat, en raison, une fois encore, du non
fonctionnement des deux centrales belges. En Bourse, les investisseurs
ont mal accueilli la nouvelle. L’action se négocie à moins de 14 euros,
en chute de près de 4%.



Retrouvez cet article sur Tradingsat.com

93 de 1450 - 01/10/2015 22:02
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

tradingcentral

Analyse Technique

icon_help.png

panel_splitter.png

panel_expanded.png


10760_20151001162935.gif

01/10/2015 16:31

Engie CT : sous pression

Notre point pivot est sur 16,17.



Notre préférence : tant que 16,17 est résistance une baisse vers 13,5 puis 12,6 est possible.



Scénario alternatif : au-dessus de 16,17, hausse probable vers 17,17 puis 18,3.



Commentaire : Les indicateurs techniques journaliers sont baissiers et plaident en faveur d’un retour sur 12,6 à moyen terme.



Supports et résistances court terme :
Résistance 3 : 18,3 **
Résistance 2 : 17,17 **
Résistance 1 : 16,17 **
Dernier : 14,07
Support 1 : 13,5 **
Support 2 : 12,6 **
Support 3 : 12 **


94 de 1450 - 01/10/2015 22:07
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

: Graphique analyse technique  | Zone bourse

95 de 1450 - 02/10/2015 10:06
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

Engie (EU:ENGI)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Vendredi 2 Octobre 2015

Plus de graphiques de la Bourse Engie

L'énergéticien Engie (ex-GDF Suez) (ENGI.FR) a annoncé vendredi la
signature avec le groupe japonais Sumitomo Corporation d'un contrat de
livraison de biomasse pour l'approvisionnement d'une centrale
électrique. Ce contrat, dont le montant n'a pas été dévoilé, prévoit la
livraison d'un million de tonnes de granulés de bois à partir de 2018,
sur une période de 10 ans. La construction de la centrale électrique
doit démarrer en 2016, dans le port de Sakata, dans le nord-est du
Japon. (blandine.henault@wsj.com) ed/LB





(END) Dow Jones Newswires



October 02, 2015 03:22 ET (07:22 GMT)

96 de 1450 - 02/10/2015 10:15
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009



Publié le 02/10/2015 à 09h40

(Boursier.com) — Engie
vient de signer avec le groupe japonais Sumitomo Corporation un contrat
de livraison de biomasse pour l'approvisionnement d'une centrale
électrique de sa filiale Summit Energy Corporation, dont la construction
démarrera en 2016, dans le port de Sakata, au nord-est du Japon.

Engie
est heureux d'entrer dans un partenariat de long terme avec Sumitomo
Corporation, dans un domaine d'expertise reconnu du Groupe, en ligne
avec son engagement d'acteur de la transition énergétique en Europe et
dans le monde
, explique le communiqué.

Ce contrat prévoit la
livraison d'un million de tonnes de granulés de bois à partir de 2018,
sur une période de 10 ans. Engie réalisera pour le compte de son client
une prestation de service intégrée, de l'achat de la biomasse à la
livraison au port de déchargement.

97 de 1450 - 02/10/2015 12:26
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

(CercleFinance.com) - Tout en confirmant leur conseil neutre sur
l'action du groupe énergétique Engie (ex-GDF Suez), les analystes de
Natixis ont intégré les conséquences des difficultés persistantes des
réacteurs nucléaires belges du groupe. Leur objectif de cours sur la
valeur revient de 18 à 15,5 euros.

A la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 prend 1,6%, l'action Engie le suit à distance, en gagnant 1,1% à 14,1 euros.

Décidément,
les réacteurs nucléaires de Doel 3 et Tihange 2 d'Electrabel, filiale
belge d'Engie, lui causent bien des soucis : 'alors que le 13 mai 2015,
le groupe avait déjà une première fois repoussé du 1er juillet au 1er
novembre la reconnexion au réseau, il entérine un nouveau délai
repoussant le retour à la normale au début d'année 2016”, rappelle
Natixis, le régulateur nucléaire belge n'ayant pas encore statué sur le
sort des usines.

En conséquence, Engie a abaissé sa prévision 2015 de résultat net récurrent de 100 millions d'euros.

'Au
cours actuel, le titre affiche une prime de 11,5% en termes de ratios
de valeur d'entreprise 2015/2017 par rapport à notre univers de valeurs
du segment de l'énergie', constatent les analystes.

Or cette
prime semble injustifiée à Natixis, étant donné la conjoncture
économique et les difficultés du secteur européen de l'énergie. Les
analystes ont donc abaissé leur objectif de cours de 13,9%, à 15,5
euros.

98 de 1450 - 02/10/2015 18:52
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

(CercleFinance.com) - Engie (Other OTC: ENGIY - actualité)

reste atone et sous-performe ainsi légèrement le CAC40 (+0,5%), alors

que, tout en confirmant leur conseil 'neutre' sur l'action du groupe

énergétique, les analystes de Natixis (Paris: FR0000120685 - actualité) ont abaissé leur objectif de cours de 18 à 15,5 euros.



Le

bureau d'études intègre les conséquences des difficultés persistantes

des réacteurs nucléaires de Doel 3 et Tihange 2 d'Electrabel, filiale

belge d'Engie.



'Au cours actuel, le titre affiche une prime de

11,5% en termes de ratios de valeur d'entreprise 2015/2017 par rapport à

notre univers de valeurs du segment de l'énergie', constatent les

analystes.



Or cette prime semble injustifiée à Natixis, étant

donné la conjoncture économique et les difficultés du secteur européen

de l'énergie.

99 de 1450 - 02/10/2015 21:26
The Grumpy Old Men Messages postés: 951 - Membre depuis: 02/1/2007

: Graphique analyse technique  | Zone bourse

100 de 1450 - 03/10/2015 09:41
Carole2016 Messages postés: 129 - Membre depuis: 28/7/2015
Un graphique parlant !
L'augmentation des volumes indique qu'il se passe quelque chose comme sur les 15.04. Une phase de congestion ?
1450 Réponses
 ...   5   ... 
Messages à suivre: (1450)
Dernier Message: 09/Oct/2019 08h57

Titres Discutés
EU:ENGI 15.10 -0.0%
Engie
Engie
Engie
Indices Mondiaux
Australia 0.3%
Brazil 0.3%
Canada 0.2%
France 1.0%
Germany 1.2%
Greece 0.6%
Holland 0.8%
Italy 1.3%
Portugal 0.3%
US (DowJones) 1.0%
US (NASDAQ) 1.2%
United Kingdom -0.0%
Palmarès Hausse (%)
EU:RED 0.08 166.7%
EU:NLFBU 0.01 40.0%
EU:HIPAY 6.00 22.4%
EU:ALCJ 1.65 22.2%
EU:NLFBS 0.01 20.0%
EU:ALSPW 0.01 16.5%
EU:PREC 206 13.8%
EU:MLNMA 3.76 13.3%
EU:PUBBS 11.80 12.4%
EU:FUR 6.82 11.5%
Dernières Valeurs Consultées
EU
ENGI
Engie
Inscrivez-vous aujourd'hui pour consulter ce titre en streaming sur le Moniteur ADVFN. Vous pourrez ajouter et visualiser jusqu'à 110 des vos actions préférée et c'est complètement gratuit..

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P: V: D:20191015 19:28:12