Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Sanofi - Fin De La Correction ? (SAN)

- 22/6/2015 11:23
zebulon1 Messages postés: 180 - Membre depuis: 14/11/2014
Intraday Stock Chart: SanofiGraphiques historiques: Sanofi
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

Signal d'achat si on casse 89.92€ (analyse centralcharts).

Graphique journalier :



Réponses
26 Réponses
1 
1 de 26 - 26/6/2015 08:56
waldron Messages postés: 8897 - Membre depuis: 17/9/2002




26/06/15 à 08:20

-

Investir.fr



0

Commentaire(s)









La revue des analystes : Crédit agricole, Sanofi, Casino… | Crédits photo : Shutterstock


La revue des analystes : Crédit agricole, Sanofi, Casino… | Crédits photo : Shutterstock







Crédit Agricole. Credit Suisse abaisse son cours cible de 16,10 à 15,80 euros.

Sanofi. HSBC entame la couverture de la valeur à « acheter » avec un objectif de 120 euros.

Casino. Jefferies, « à conserver », revoit à la baisse son objectif de cours de 80 à 68 euros.

Engie
( GDF Suez). Oddo abaisse sa recommandation de « achat » à « neutre »
et revoit à la baisse son objectif de cours de 21 à 18,80 euros.
2 de 26 - 07/8/2015 07:24
La Forge Messages postés: 1210 - Membre depuis: 03/8/2000

PARIS, 7 août (Reuters) - Sanofi annonce vendredi la conclusion d'une nouvelle collaboration de recherche avec la société allemande Evotec portant sur le développement de thérapies innovantes du diabète.

D'après les modalités de l'accord signé entre les deux groupes, Evotec recevra des paiements d'étape pouvant totaliser plus de 300 millions d'euros selon les progrès réalisés en termes de développement, d'enregistrement et de ventes, ainsi que des redevances sur les ventes nettes, précise Sanofi dans un communiqué.

La collaboration de recherche entre Sanofi et Evotec portera sur le développement d'un traitement par le remplacement des cellules bêta humaines dérivées de cellules souches.

Les deux entreprises utiliseront également des cellules bêta humaines pour le criblage à haut débit de petites molécules ou substances biologiques actives sur les cellules bêta.

Le communiqué : http://bit.ly/1IRyHiO (Noëlle Mennella, édité par Wilfrid Exbrayat)

3 de 26 - 07/8/2015 07:31
La Forge Messages postés: 1210 - Membre depuis: 03/8/2000

05/08/15 à 14:13 - Investir.fr 0 Commentaire(s)

L’action du poids lourd de la cote française franchit le seuil de 100 euros pour la première fois de son histoire.

L’action Sanofi franchit pour la première fois le seuil de 100 euros | Crédits photo : Sanofi Pasteur/Vincent Moncorgé L’action Sanofi franchit pour la première fois le seuil de 100 euros | Crédits photo : Sanofi Pasteur/Vincent Moncorgé

Pour la première fois depuis son introduction en Bourse en mars 1980 suite à l’acquisition par Sanofi du laboratoire français Clin Midy, l’action du groupe pharmaceutique, poids lourd de la cote française devant Total, a touché le seuil symbolique de 100 euros. Son cours atteint, aux alentours de 14h15, 100,1 euros, soit 2,96 euros de moins que l’objectif visé en moyenne par les analystes (103,06). La capitalisation boursière dépasse désormais 131 milliards d’euros, toujours, dans le secteur, derrière les suisses Novartis (253 milliards) et Roche (226 milliards) et les américains Pfizer (203 milliards) et Merck (151 milliards).

D’après l’agence Bloomberg, seize analystes sont à l’achat de l’action Sanofi, dix-sept tiennent un conseil de « conserver » quand deux analystes recommandent de vendre la valeur. Les plus optimistes, Stephen McGarry chez HSBC et Florent Cespedes chez Société Générale, sont aussi ceux qui ont entamé la couverture récemment. Ils visent un objectif de cours de 120 euros.

L’arrivée d’Olivier Brandicourt à la tête du groupe en février a insufflé une nouvelle dynamique à l’action, pointe Florent Cespedes, de même que, plus récemment, de « bonnes nouvelles » du côté de Praluent, le traitement anticholestérol de Sanofi en partenariat avec Regeneron, dont les résultats cliniques de phase III de l’étude menée au Japon ont démontré que le candidat médicament permettait de réduire de 64% le taux du « mauvais cholestérol ».

Toujeo, un « impact moins violent » que les génériques

Et alors que la « franchise insuline » chez Sanofi continue de peser sur le dossier - le brevet du Lantus, son antidiabétique vedette avec plus de 6 milliards d’euros de revenus, est tombé en février -, Toujeo, qui contient le même principe actif que Lantus, de l’insuline glargine, mais avec une concentration et un mécanisme de libération différents, a obtenu en mars et avril le feu vert des autorités sanitaires américaine et européenne pour la commercialisation. « C’est un produit biosimilaire avec marque propre qui aura un impact moins violent sur les comptes de Sanofi que les génériques de petites molécules qui sont substituables», commente Florent Cespedes, qui salue par ailleurs la simplification de l’organisation annoncée au cours des semaines précédentes par Olivier Brandicourt. « Sanofi sera un groupe qui restera diversifié tout en se focalisant sur ses points forts, à savoir notamment la pharmacie, les vaccins et les maladies rares avec Genzyme », nous précise-t-il. Se pose alors la question de l’avenir des divisions génériques, santé animale et OTC, ces médicaments en vente libre. Le groupe pourrait décider de les vendre, cela dépendra de l’appétit des acquéreurs potentiels. La somme engrangée pourrait alors servir au renforcement du portefeuille de médicaments.

4 de 26 - 31/8/2015 17:34
The Grumpy Old Men Messages postés: 951 - Membre depuis: 02/1/2007

PARIS, 31 août (Reuters) - Sanofi a annoncé lundi un accord avec la division Sciences de la vie de Google
afin de développer des technologies permettant d'améliorer la prise en
charge du diabète, une maladie en expansion qui touche plusieurs
centaines de millions de personnes dans le monde.


Cette collaboration doit combiner le savoir-faire du laboratoire
pharmaceutique français dans le domaine des traitements et des
dispositifs médicaux dans le diabète à l'expertise du géant d'internet
en matière d'analyse de données, d'électronique miniaturisée et de puces
de faible puissance, précise Sanofi dans un communiqué.


Selon la Fédération internationale du diabète, le nombre de personnes
atteintes de cette maladie chronique devrait passer de 382 millions à
592 millions à l'horizon 2035.



Le communiqué :


http://bit.ly/1O3pvb8 (Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez)

5 de 26 - 31/8/2015 17:43
The Grumpy Old Men Messages postés: 951 - Membre depuis: 02/1/2007



Publié le 31/08/2015 à 15h55

(Boursier.com) — Sanofi et la division sciences de la vie de Google
dévoilent une collaboration destinée à améliorer la prise en charge et
les résultats cliniques des personnes atteintes de diabète de types 1 et
2.

La collaboration permettra de combiner le leadership de Sanofi dans le domaine des traitements et des dispositifs médicaux dans le diabète, à l'expertise de Google en matière d'analyse de données, d'électronique miniaturisée et de puces de faible puissance.

Les
deux partenaires étudieront les moyens d'améliorer la prise en charge
du diabète en développant de nouveaux outils qui rassemblent un grand
nombre d'aspects, auparavant cloisonnés, de la gestion du diabète, et de
permettre de nouveaux types d'interventions.

Cela comprend les
indicateurs de santé tels que la glycémie sanguine et les niveaux
d'hémoglobine A1c, les informations rapportées par les patients, les
régimes médicamenteux et les dispositifs de détection.

Sanofi et Google
combineront leurs expertises respectives en sciences et en technologie,
pour travailler sur de meilleures façons de collecter, analyser et
comprendre les multiples sources d'information impactant le diabète.

L'espoir
derrière cette collaboration est, pour les patients, de faciliter la
gestion de leur diabète, ce qui réduirait le risque de complications,
améliorerait les résultats et, au final, abaisserait le coût des soins.

"En
tant que leader mondial dans le traitement du diabète, nous avons à la
fois le devoir et l'engagement de proposer des solutions intégrées aux
personnes atteintes de cette maladie", a expliqué le Dr Olivier
Brandicourt, directeur général de Sanofi. "Cette initiative combine les
atouts et le savoir-faire de Sanofi dans le diabète avec le leadership
de Google en matière de technologie et d'analyse afin de lancer une
initiative unique en son genre ayant le potentiel de transformer le
traitement du diabète".

"Avec l'arrivée de nouvelles technologies
permettant de suivre en continu et en temps réel l'état de santé des
patients, nous pouvons envisager des méthodes plus proactives et
efficaces de contrôle du diabète", a indiqué de son côté Andy Conrad,
directeur général de la division sciences de la vie de Google.
"Avec Sanofi, nous pensons que la prise en charge du diabète peut être
plus simple et plus pratique, ce qui peut aider les patients à atteindre
une meilleure qualité de vie".

6 de 26 - 31/8/2015 17:51
The Grumpy Old Men Messages postés: 951 - Membre depuis: 02/1/2007
bb8ce9f22327df408710cf52fc92bdaf-627x440SANOFI : Sous les résistances, une consolidation est probable

SYNTHESE


Le MACD est négatif et inférieur à sa ligne de signal. Cette
configuration dégrade les perspectives sur le titre. Le RSI n'indique
pas encore une survente donc la poursuite de la baisse est techniquement
possible. Les indicateurs stochastiques ne donnent pas de signaux
clairs pour les jours à venir. Les volumes échangés sont inférieurs à la
moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le mouvement haussier semble être arrêté. Le titre est sous sa moyenne
mobile à 50 jours située à 93.71 EUR. Le premier support est à 78.16
EUR, puis à 72.97 EUR et la résistance est à 98.91 EUR, puis à 104.1
EUR.

Dernier cours :88.44

Support :78.16 / 72.97

Resistance :98.91 / 104.1

Opinion court terme :negative

Opinion moyen terme :neutre

7 de 26 - 31/8/2015 17:55
The Grumpy Old Men Messages postés: 951 - Membre depuis: 02/1/2007

tradingcentral


Analyse graphique


Distance cours / 1ère Résistance
- 2,36 %

Distance cours / 1er Support
7,66 %

Graphique analyse

Tendance court terme



Notre point pivot est situé sur : 92.2.
Notre préférence : baisse attendue sous 92.2.
Scénario alternatif : une clôture au-delà de 92.2 pourrait entraîner un retour sur 96.8 puis 99.7.
Commentaire
: le RSI est sous les 50. Le MACD (indicateur de tendance) est
inférieur à sa ligne de signal et négatif. La configuration est
baissière à court terme. De plus, le titre est inférieur à ses moyennes
mobiles 20 et 50 jours (situées respectivement à 93.73 et 93.71).


Tendance moyen terme

A moyen terme, Sanofi se trouve sous sa moyenne mobile 100

jours (92.67). La distance par rapport à celle-ci est de -4.6%. A la

baisse le niveau de support à considérer se situe sur 73.6, une

résistance importante se trouve à 99.7.

8 de 26 - 01/9/2015 15:21
waldron Messages postés: 8897 - Membre depuis: 17/9/2002



Publié le 01/09/2015 à 15h15

(Boursier.com) — Sanofi et Regeneron
annoncent la présentation de nouvelles données positives de phase 3
pour Praluent (alirocumab) au Congrès 2015 de l'ESC. Une nouvelle
analyse groupée des données de patients atteints d'hypercholestérolémie
familiale hétérozygote (HeFH) inclus dans le programme d'essais
cliniques Odyssey démontre que Praluent (alirocumab) a significativement
réduit le taux de mauvais cholestérol ou cholestérol à lipoprotéines de
faible densité (LDL-C).

Cette analyse a porté sur 1 257 patients
HeFH, le plus grand groupe de patients atteints d'HeFH jamais étudié
dans le cadre d'un programme de phase 3. A la semaine 24, lorsque le
critère d'évaluation principal a été évalué, les patients traités par
Praluent présentaient une réduction moyenne de 56% de plus de leur taux
de LDL-C comparativement à ceux traités par placebo (p<0,0001), dans
les deux bras de l'étude. D'après les résultats de l'analyse groupée,
les effets indésirables les plus fréquents (observés chez au moins 5%
des patients traités par Praluent) ont été les rhinopharyngites, les
réactions au point d'injection, la grippe, les céphalées, les infections
des voies respiratoires supérieures, l'arthralgie, la dorsalgie, les
infections urinaires et la myalgie.

Les deux groupes
pharmaceutiques rappellent que Praluent, un anticorps monoclonal
humanisé ciblant PCSK9 (proprotéine convertase subtilisine/kexine de
type 9). Il est approuvé aux Etats-Unis comme traitement d'appoint au
régime alimentaire et aux statines à la dose maximale tolérée afin
d'obtenir une diminution supplémentaire du taux de cholestérol à
lipoprotéines de faible densité (LDL-C) chez les adultes présentant une
hypercholestérolémie familiale hétérozygote ou une maladie
cardiovasculaire artérioscléreuse clinique (ASCVD). L'effet de Praluent
sur la morbidité et la mortalité cardiovasculaires n'a pas été évalué.
En juillet, le Comité des médicaments à usage humain (Committee for
Medicinal Products for Human Use, CHMP) de l'Agence européenne des
médicaments (EMA) a recommandé l'approbation de Praluent pour certaines
catégories d'adultes atteints d'hypercholestérolémie. La décision finale
de la Commission européenne est attendue en septembre.

9 de 26 - 03/9/2015 11:32
grupo Messages postés: 904 - Membre depuis: 11/5/2004

Sanofi (EU:SAN)
Intraday Stock Chart

Today : Jeudi 3 Septembre 2015

Click Here for more Sanofi Charts.

(CercleFinance.com) - Sanofi poursuit son rebond amorcé sur 83,5E: avec

le débordement des 89E, le titre confirme une reprise en 'zig-zag' (ou

en 'A/B/C') qui pourrait se poursuivre en direction des 94E.
Une

rechute sous l'ex- résistance court terme des 89E serait très révélateur

d'une vulnérabilité sous jacente et restaurerait le risqueicon1.png d'une rechute jusque sur 80,2E.

10 de 26 - 25/9/2015 10:05
Pauline75 Messages postés: 2620 - Membre depuis: 10/9/2013
Sanofi a donné rendez-vous le 6 novembre prochain pour une journée investisseurs, qui permettra au nouveau directeur général, Olivier Brandicourt, de dévoiler ses ambitions stratégiques. Cela pourrait être l'occasion d'annoncer la vente de ses divisions bio-chirurgie (200 millions d'euros de revenus annuels, héritée du rachat de Genzyme) et rénale (dont les revenus ne sont pas connus), a expliqué une source au fait du dossier à Bloomberg. L'avenir d'Oenobiol au sein du groupe serait aussi en balance.

Le cas de la division santé animale Merial pourrait aussi être examiné, selon d'autres informateurs. Il s'agit d'un actif d'un plus gros calibre, avec ses ventes annuelles qui dépassent 2 milliards d'euros. Une scission ou l'entrée d'autres actionnaires sont évoquées, même si Merial jouit déjà d'une grande indépendance. Mais le dossier ne serait pas vraiment une priorité pour Sanofi, qui pourrai se contenter dans un premier temps de rationaliser ses principales activités, conformément aux engagements pris par Olivier Brandicourt à son arrivée.
11 de 26 - 29/9/2015 19:27
Ariane Messages postés: 1087 - Membre depuis: 29/9/2002

29/09/2015 | 12:09

Les analystes de
Natixis confirment ce matin leur conseil d'acheter le titre de la
'pharma' française Sanofi ce matin, en revenant sur l'accord signé
récemment avec Eli Lilly sur un biosimilaire du Lantus. Le groupe
français gagne ainsi six mois de tranquillité, estiment les analystes.
L'objectif de cours reste fixé à 117 euros.

A la Bourse de Paris, l'action Sanofi cède près de 2% à 82,8 euros alors que le CAC 40 ne cède que 0,4%.

Sanofi
et l'américain Eli Lilly ont en effet signé un accord repoussant le
lancement par le second du biosimilaire Basaglar, concurrent du
traitement insulinique Lantus du groupe français, qui sera lancé en
décembre 2016, soit six mois plus tard que prévu. Ce qui, selon les
analystes, permettra d'éviter à Sanofi la perte de 400 millions d'euros
de ventes en 2016, ou 0,15 euro par action. 'En outre, Sanofi percevra
des redevances sur les ventes réalisées par ce générique', soulignent
les spécialistes.

Ces six mois de délai laisseront plus de temps
à Sanofi pour 'installer' son nouveau produit insulinique, Toujeo.
Natixis ajoute que la concurrence d'Eli Lilly ne concerne pas l'insuline
avec stylo injecteur SoloSTAR.

Certes, d'autres concurrents
génériques au Lantus sont en vue : celui de Merck & Co devrait être
approuvé début 2017, et celui de Teva en 2018. 'Toutefois, il restera à
voir si ces deux acteurs disposeront de capacité suffisante à un prix
compétitif', indique Natixis.

Les analystes estiment enfin qu'en
2016, la 'franchise Lantus' (Lantus, Toujeo, Lixilan) devrait
représenter environ six milliards d'euros de CA pour Sanofi.

12 de 26 - 09/10/2015 15:50
Laboursefacile Messages postés: 13120 - Membre depuis: 03/12/2005
Le programme d'accroissement de la productivité des usines françaises de Sanofi tend à se confirmer. Cette semaine, l'agence Reuters avait obtenu un document remis aux représentants du personnel, montrant que le laboratoire pharmaceutique souhaitait négocier avec ses syndicats un accord de compétitivité afin d'augmenter de 20 à 25% en 3 ans la productivité de ses sites industriels de l'Hexagone. Aujourd'hui, le quotidien 'Le Monde' se fait l'écho du même document, dans lequel est notamment mise en avant la nécessité de réduire les écarts de performances avec les usines situées en Europe de l'Est, et même en Italie.

À ce stade, plusieurs leviers sont évoqués, notamment l'accroissement du temps de travail à salaire égal. La cession de certains sites serait également envisagée. La nouvelle direction doit présenter le 6 novembre prochain un vaste plan stratégique pour les cinq prochaines années. Le directeur général Olivier Brandicourt, en place depuis quelques mois, n'a pas caché, explique le quotidien, qu'il trouve que le nombre de sites du groupe est trop élevé. Sanofi emploie actuellement 27.000 personnes en France, dont 12.000 dans les usines de production.
13 de 26 - 20/11/2015 09:52
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1528 - Membre depuis: 24/6/2003

(CercleFinance.com) - Sanofi (NasdaqGM: GCVRZ - actualité) et AstraZeneca (NYSE: AZN - actualité) annoncent aujourd'hui l'échange direct de 210 000 molécules issues de leurs chimiothèques exclusives respectives.



Cet

échange renforcera la diversité chimique de leurs collections

respectives et permettra à chacun de cribler un nombre plus important et

plus diversifié de petites molécules susceptibles de devenir de futurs

médicaments.



Ces molécules seront par ailleurs échangées en

quantité suffisante pour permettre à chaque entreprise de réaliser des

criblages à haut débit pendant plusieurs années en vue d'évaluer leur

activité contre des cibles biologiques spécifiques.



' Nous

sommes très heureux de collaborer avec d'autres entreprises dès lors que

cela accélère la découverte de nouveaux traitements aptes à améliorer

ou à sauver la vie des patients. Nous pensons que cette collaboration

renforcera notre capacité à développer des solutions innovantes de

nature à apporter une valeur médicale significative et à transformer des

vies. ' a expliqué Elias Zerhouni, Président Monde de la R&D de

Sanofi.



' Nous avons beaucoup travaillé ces dernières années pour

enrichir notre bibliothèque de molécules et cet échange, de loin le

plus important que nous ayons réalisé, nous permet d'accroître sa

diversité de manière significative. Plus important encore, il va

accélérer notre capacité à identifier des points de départ uniques qui

pourraient devenir de nouveaux médicaments pour les patients ' a déclaré

Mene Pangalos, Vice-Président Exécutif, Médicaments Innovants et

Développement Précoce d'AstraZeneca.

14 de 26 - 21/1/2016 13:02
Ariane Messages postés: 1087 - Membre depuis: 29/9/2002

par Ben Hirschler

DAVOS, Suisse (Reuters) - Sanofi est en train
d'accélérer la recherche d'opportunités de croissance externe pour se
développer dans des domaines stratégiques comme l'oncologie,
l'immunologie ou la sclérose en plaques, et a recruté un nouveau
directeur des fusions-acquisitions, a déclaré son directeur général,
Olivier Brandicourt.

"Nous sommes très actifs en matière d'évaluation et de
recherche d'opportunités", a-t-il dit à Reuters en marge du Forum
économique mondial de Davos.

"Nous venons de recruter un nouveau directeur des
M&A, Alban de la Sablière, un ancien banquier de Morgan Stanley qui
nous a rejoint cette semaine", a-t-il ajouté, confirmant des
informations qui avaient circulé récemment.

Le numéro un français de la pharmacie cherche
actuellement à compenser la baisse des ventes de son médicament phare,
le Lantus, qui, conjuguée à l'augmentation des dépenses de recherche et
développement, devrait empêcher toute progression significative de ses
profits en 2016 et 2017.

Il a par ailleurs annoncé le 15 décembre un accord de
plus de 20 milliards d'euros pour échanger ses activités de santé
animale contre celles du groupe allemand Boehringer Ingelheim dans la
santé grand public, l'une des priorités de Brandicourt.

Une opportunité d'échange similaire est possible dans
les médicaments génériques en Europe, un autre domaine dans lequel le
groupe envisage d'éventuelles cessions, mais cela ne serait pas aussi
facile, a dit le directeur général.

LA BAISSE DE VALORISATION DES BIOTECHS, UNE OPPORTUNITÉ

En attendant, Olivier Brandicourt souhaite renforcer la
présence de Sanofi dans des domaines comme l'oncologie, l'immunologie
et la sclérose en plaques, a-t-il expliqué.

"C'est le segment sur lequel nous pourrions utiliser
les M&A à un niveau comparable à celui de Genzyme", a-t-il précisé
en référence au rachat du groupe américain pour 20 milliards de dollars
en 2011.

Le secteur de la pharmacie a connu une multiplication
des opérations de fusions-acquisitions ces deux dernières années, de
grands laboratoires cherchant à se recentrer sur un petit nombre
d'activités stratégiques, ce qui peut passer par le rachat de jeunes
sociétés de biotechnologies.

Mais les valorisations de ces "biotechs" ont chuté ces
derniers mois en raison des inquiétudes sur de possibles pressions sur
les prix aux Etats-Unis. Pour Olivier Brandicourt, cette correction
boursière pourrait jouer en faveur des acquéreurs.

"La vraie question, c'est la vitesse à laquelle la
réalité des nouveaux niveaux de valorisation sera acceptée par les
conseils d'administration et les PDG. Mais je crois qu'avec le temps, il
devrait y avoir des opportunités", a-t-il déclaré.

"Nous avons un bilan assez solide, donc le recours à
l'endettement devrait nous aider. Ce serait différent si nous devions
recourir aux fonds propres."

Sanofi recherche des cibles potentielles partout dans le monde, a-t-il précisé.

"Idéalement, nous voulons quelque chose qui ramène déjà
du chiffre d'affaires, une opération qui soit créatrice de valeur et
avec un pipeline qui correspond à notre plan stratégique. Mais je ne
suis pas sûr que ce profil idéal existe, donc nous allons devoir
naviguer entre les différents arguments pour et contre", a-t-il dit.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Marc Joanny)

15 de 26 - 22/1/2016 10:31
waldron Messages postés: 8897 - Membre depuis: 17/9/2002

L’action Sanofi devrait rebondir techniquement parlant.



Les fondamentaux du groupe pharmaceutique restent mitigés avec une
baisse des marges et un niveau de valorisation généreux. Néanmoins,
l’action possède des atouts attrayant comme son rendement proche de 4%.
Le consensus des analystes qui suivent le dossier fixe un objectif de
cours proche de 90% ce qui procure un réel potentiel d’appréciation.



Techniquement, le titre se situe en phase de survente excessive et
pourrait valider un rebond technique de plus grande ampleur. Si les
moyennes mobiles sont globalement orientées à la baisse, la relance
actuelle pourrait donner l’occasion aux acheteurs de reprendre la main
permettant aux cours de se rapprocher de la moyenne mobile des 100
jours.

Un achat peut se mettre en place sur les cours actuels pour viser les 80
EUR avec un stop sous les 74 EUR, signe d’un échec à court terme du
mouvement de reprise.




Sanofi : Sanofi : Rebond technique


equipeZB_21.jpg

Patrick Rejaunier

16 de 26 - 09/3/2016 12:13
grupo Messages postés: 904 - Membre depuis: 11/5/2004

Jouer les dividendes est un bon
moyen de sécuriser ses gains en Europe. Le Crédit Suisse consacre ce
matin une étude à cette stratégie, dans laquelle ressort un dossier
français. Le (Taiwan OTC: 8490.TWO - actualité) bureau d'études classe ainsi Sanofi (London: 0O59.L - actualité) parmi les quatre "aristocrates" européens du dividende (avec BAT, Imperial Brands (Other OTC: IMBBY - actualité)
et Roche), c'est-à-dire des sociétés qui ont été en mesure d'accroître
leurs dividendes chaque année depuis au moins 10 ans. Le laboratoire est
suivi à "surperformance". Attention en revanche à Suez dans la catégorie, car le spécialiste pense que le rendement actuel n'est pas supportable à terme pour la société....


Retrouvez cet article sur Boursier.com

17 de 26 - 23/3/2016 08:25
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

(CercleFinance.com) - Sanofi (London: 0O59.L - actualité) et Regeneron Pharmaceuticals (NasdaqGS: REGN - actualité)

annoncent des résultats positifs de l'étude de phase III Odyssey

Escape évaluant Praluent (alirocumab), solution injectable, chez des

patients atteints d'une forme génétique d'hypercholestérolémie ou

hypercholestérolémie familiale hétérozygote (HeFH), dont les taux de

cholestérol nécessitent un traitement par LDL-aphérèse hebdomadaire ou

toutes les deux semaines.



L'essai a atteint son critère

d'évaluation principal et démontré que chez les patients prenant

Praluent en complément à leur traitement existant, la fréquence des

séances de LDL-aphérèse a significativement diminué de 75%

comparativement au traitement par placebo.



De fait, 63% des

patients traités par Praluent n'ont pas eu besoin de traitement par

aphérèse, contre 0% pour les patients traités par placebo. L'aphérèse

est une procédure comparable à la dialyse qui permet d'épurer le sang de

l'excès de mauvais cholestérol (ou cholestérol LDL).



Les effets

indésirables les plus fréquents observés au cours de l'essai ont été la

fatigue, les rhinopharyngites, la diarrhée, les myalgies, les infections

des voies respiratoires supérieures, les céphalées, l'arthralgie et les

dorsalgies.

18 de 26 - 29/4/2016 07:47
La Forge Messages postés: 1210 - Membre depuis: 03/8/2000

http://www.zonebourse.com/SANOFI-4698/actualite/Sa...

19 de 26 - 12/9/2016 11:31
maywillow Messages postés: 1191 - Membre depuis: 27/1/2002

Onduo, la marque de Sanofi et Google dans le diabète

  • email.png
  • print.png

  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png







Publié le 12/09/2016 à 07h36

(Boursier.com) — Les ambitions communes de Sanofi et Google
dans le diabète se concrétisent via Onduo, une entreprise détenue à
parts égale par les deux groupes dont l'ambition est de fournir des
solutions complètes pour les patients. Onduo sera basée à Kendall Square
à Cambridge (Etats-Unis). Sa présidence est confiée au docteur Joshua
Riff. L'idée des deux partenaires est de partager l'expérience de Verily
(la filiale de Google dédiée qui co-investit) en matière d'électronique
miniaturisée, de techniques analytiques et de développement de
logiciels grand public et celle de Sanofi dans les médicaments.

Dans
un premier temps, Onduo a prévu de se focaliser sur les patients
atteints de diabète de type 2. L'entreprise étendra ensuite ses travaux
au diabète de type 1. La nouvelle structure dans laquelle Sanofi et
Verily ont investi adoptera une approche davantage centrée sur le
service et renforcera l'efficacité des efforts que déploient les
médecins pour traiter leurs patients
, explique Peter Guenter,
vice-président exécutif en charge du diabète et des maladies
cardiovasculaires chez Sanofi. Le patron de la franchise diabète chez
Sanofi, Stefan Oerlich, a indiqué lors d'une interview accordée à
Bloomberg que sa société allait injecter 248 M$ dans la co-entreprise,
et Google un montant à peu près équivalent.

Onduo a déjà noué des
partenariats : Sutter Health (Californie du Nord) et Allegheny Health
(ouest de la Pennsylvanie) figurent parmi les premiers réseaux de soins
de santé à collaborer avec Verily et Onduo pour tester, en milieu
clinique, la plateforme Onduo avec des professionnels de santé et des
personnes atteintes de diabète de type 2. La co-entreprise est par
ailleurs en discussion avec des associations de patients pour la
conception de futurs produits.

Sanofi et Alphabet (Google) avaient annoncé lancer une collaboration fin août 2015. Bruxelles avait validé le principe de la co-entreprise un peu plus tard.

20 de 26 - 22/1/2018 10:48
La Forge Messages postés: 1210 - Membre depuis: 03/8/2000

SANOFI : Jefferies confirme sa recommandation Conserver




share with twitter



share with LinkedIn


http://www.zonebourse.com/SANOFI-4698/actualite/SANOFI-Jefferies-confirme-sa-recommandation-Conserver-25846875/" target="popup">
share with facebook




share via e-mail







0





0



22/01/2018 | 10:35


Jefferies a
confirmé sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 80
euros sur Sanofi après l'annonce du rachat de Bioverativ pour 11,6
milliards de dollars. Le broker estime que cette transaction est
relativement chère. Le groupe français a valorisé sa cible à 8,4 fois
ses revenus attendus en 2018 et 27 fois son bénéfice. Le bureau d'études
juge l'opération logique car elle permet à Sanofi d'étoffer son
portefeuille de produits en développement dans le segment de
l'hémophilie et des maladies rares.

Toutefois, ajoute-t-il, le
le management de Sanofi va devoir justifier cette acquisition alors que
la concurrence est vive dans l'hémophilie avec notamment le lancement
prochain de l'Hemlibra de Roche.

aof.gif Copyright 2018 AOF

26 Réponses
1 
Messages à suivre: (26)
Dernier Message: 17/Janv/2019 14h33

Titres Discutés
EU:SAN 83.19 0.6%
Sanofi
Sanofi
Sanofi
Indices Mondiaux
Australia -0.9%
Brazil 0.9%
Canada 0.0%
France -0.1%
Germany 0.3%
Greece 0.2%
Holland -0.1%
Italy 0.2%
Portugal 0.5%
US (DowJones) -0.1%
US (NASDAQ) -0.3%
United Kingdom 0.4%
Palmarès Hausse (%)
EU:ALLEX 1.08 35.4%
EU:ESP 0.03 24.4%
EU:ALHYG 0.14 20.2%
EU:2CRSI 3.60 18.4%
EU:GECBT 0.01 13.0%
EU:DGM 1.25 12.1%
EU:ALDSJ 0.01 11.1%
EU:ALKLK 1.23 10.8%
EU:ALCYB 0.02 10.7%
EU:ALDEI 0.65 10.2%
Dernières Valeurs Consultées
EU
SAN
Sanofi
Inscrivez-vous aujourd'hui pour consulter ce titre en streaming sur le Moniteur ADVFN. Vous pourrez ajouter et visualiser jusqu'à 110 des vos actions préférée et c'est complètement gratuit..

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V: D:20191017 11:23:49