ADVFN Logo
Registration Strip Icon for charts Inscrivez-vous pour des graphiques en temps réel, des outils d'analyse et des prix.

Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Saint Gobain - Correction Attendue ! (SGO)

- Modifié le 10/12/2014 11:45
zebulon1 Messages postés: 180 - Membre depuis: 14/11/2014

L'action Saint Gobain fait apparaître une divergence baissière en journalier, pile au moment ou le cours teste la borne haute de son canal baissier.... Avec la fermeture des marchés US à venir pour Thanksgiving, les marchés Européens pourrait corriger ce qui va dans le sens de l'analyse.

Zébulon, fan du site CentralCharts





Réponses
383 Réponses
1     ... 
1 de 383 - 27/11/2014 10:45
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - L'action perd 0,3% en dépit de l'annulation de 1,2% de son capital auto-détenu. Le titre se paye sur un PER de 15 aux cours actuels.

2 de 383 - 27/11/2014 19:25
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
Sur les 5 derniers jours, le titre s'est envolé de 6.63%. Depuis le début de l'année, il est en baisse de 8.22%.

Du point de vue de l'analyse technique : le RSI est supérieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est supérieur à sa ligne de signal et positif. La configuration est haussière à court terme. Enfin, le titre est supérieur à sa moyenne mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en hausse depuis quelques jours.

Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 39 puis 40.1. Tandis que les prochains supports sont sur : 35.3 puis 34.6.

Notre préférence : Le titre Saint-Gobain (SGO) est haussier tant que 34.6 est support.

Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 34.6.
Cours de référence : 36.7.
Copyright 1999 - 2013 TRADING CENTRAL
3 de 383 - 27/11/2014 20:22
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
Le spécialiste des matériaux de construction Saint-Gobain (SGO.FR) a annoncé jeudi son intention d'annuler 6,1 millions de ses propres actions, afin de compenser la création de titres entraînée par son plan d'épargne groupe, ses programmes d'options et ses plans d'attribution d'actions de performance.


Ces actions, qui représentent presque 1,1% du capital du groupe industriel, ont principalement été achetées sur le marché en août et en octobre, a précisé Saint-Gobain dans un communiqué.


-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com

4 de 383 - 01/12/2014 13:53
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
SAINT-GOBAIN : Le mouvement reste haussierSYNTHESE


Le MACD est positif et supérieur à sa ligne de signal. Cette configuration confirme la bonne orientation du titre. On constate que le potentiel de hausse du RSI n'est pas épuisé. Les stochastiques, pour leur part, se trouvent dans la zone de surachat, une correction est probable à court terme. Les volumes échangés sont inférieurs à la moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le titre est orienté à la hausse. Il est au-dessus de sa moyenne mobile 50 jours. La moyenne mobile à 20 jours est supérieure à la moyenne mobile à 50 jours. Le support est à 33.99 EUR, puis à 32.9 EUR et la résistance est à 39.42 EUR, puis à 40.51 EUR.

Dernier cours : 36.94
Support : 33.99 / 32.9
Resistance : 39.42 / 40.51
Opinion court terme : positive
Opinion moyen terme : positive
5 de 383 - 04/12/2014 19:37
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1715 - Membre depuis: 24/6/2003
Sur les 5 derniers jours, le titre a peu évolué, perdant 2.24%. Depuis le début de l'année, il est en baisse de 10.27%.

Du point de vue de l'analyse technique : le RSI est supérieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est supérieur à sa ligne de signal et positif. La configuration est haussière à court terme. Enfin, le titre est supérieur à sa moyenne mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en baisse depuis quelques jours.

Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 39.5 puis 40.7. Tandis que les prochains supports sont sur : 35 puis 34.3.

Notre préférence : Le titre Saint-Gobain (SGO) est haussier tant que 34.3 est support.

Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 34.3.
Cours de référence : 35.9.
Copyright 1999 - 2013 TRADING CENTRAL
6 de 383 - 05/12/2014 15:19
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1715 - Membre depuis: 24/6/2003
(CercleFinance.com) - L'action Saint-Gobain signe aujourd'hui la plus forte hausse de l'indice SBF 120, le groupe profitant d'une note sectorielle de Morgan Stanley (Xetra: 885836 - actualité) .

Dans une étude parue ce matin, Morgan Stanley explique avoir relevé sa pondération sur le secteur de la construction et des matériaux de 'prudente' à 'en ligne' en raison de meilleurs niveaux de valorisation, d'attentes plus raisonnables et de perspectives plus souriantes.

Le broker reste à 'pondérer en ligne' sur Saint-Gobain, mais relève son objectif de 36,5 à 37,5 euros.

Crédit Suisse a revu à la baisse son objectif de cours sur Saint-Gobain de 48 à 42 euros mais maintient son opinion à ' surperformance ' sur le titre.

Ses estimations de résultat opérationnel 2014 et 2015 ont été revues en baisse de 7,7% en moyenne. Le groupe vise maintenant une ' augmentation de son résultat opérationnel comprise entre 5 et 10% à périmètre constant '.

D'après le courtier, les perspectives en Europe concernant le marché de la construction et les marchés industriels finaux se sont nettement détériorées ces derniers mois, ce qui devrait impacter Saint Gobain et ses perspectives de croissance.

Il considère cependant la valorisation du titre attractive (6 fois son Ebitda 2015, en ligne avec la moyenne historique long terme), sachant que le groupe devrait continue d'accroitre ses profits en 2015 et 2016, malgré un environnement économique plus difficile.

Bryan Garnier a ajusté sa valeur intrinsèque sur Saint-Gobain de 45 à 41 euros mais reste à 'achat'.

'La direction a donné un objectif annuel plus précis d'une croissance organique de 5-10% sur le résultat d'exploitation, ce qui indique une fourchette de 2,85 à 2,7 milliards d'euros selon nous', souligne le broker.

Pour tenir compte de ces nouveaux objectifs, l'intermédiaire révise en baisse de 4% ses prévisions de résultat d'exploitation pour le groupe, à 2770 millions d'euros pour 2014 et à 3012 millions pour l'année suivante.

Le bureau d'études parisien Aurel BGC a confirmé également son conseil d'achat sur l'action Saint-Gobain. Certes, les prochaines annonces devraient manquer de relief, mais les déceptions semblent maintenant intégrées dans les cours. Dans une optique de long terme, l'objectif de cours reste fixé à 47 euros.

A court terme, Aurel BGC n'attend pas d'amélioration de tendance au 4e trimestre. Les indications prospectives fournies par la direction ne semblent pas de nature à 'faire bouger significativement le consensus', juge le bureau d'études.

Au final, les analystes indiquent que dans une optique de ?plutôt long terme?, ils ?restent acheteurs, mais la fin de l'année offre peu d'accroche?. ?Le management reste très prudent sur l'avenir et la visibilité semble très modeste sur certains pays?, indique Aurel BGC, qui ajoute que ces éléments semblent cependant intégrés dans le cours actuel du titre.



7 de 383 - 10/12/2014 21:04
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
Des administrateurs de Sika opposés à Saint-Gobain menacés d'éviction
mercredi 10 décembre 2014 11h41
Imprimer cet article[-] Texte [+] ZURICH, 10 décembre (Reuters) - La famille Burkard-Schenker veut réunir une assemblée générale extraordinaire (AGE) d'actionnaires de Sika pour évincer les trois membres du conseil d'administration du chimiste suisse qui s'opposent à la vente de la holding de contrôle du groupe au français Saint-Gobain.
Leader mondial de la chimie de la construction, Sika est en plein chaos depuis que sa direction et des membres de son conseil d'administration ont menacé de démissionner après l'annonce lundi par la famille Burkard-Schenker de la vente à Saint-Gobain des 16,1% du capital qu'elle détient et de 52,4% des droits de vote associés, pour 2,75 milliards de francs suisses (environ 2,3 milliards d'euros).

Sika a annoncé mercredi que la famille Burkard-Schenker réclamait la tenue d'une AGE pour remplacer trois administrateurs s'étant rangés du côté de la direction, Paul Hälg, Monika Ribar et Daniel Sauter, président de la banque suisse Julius Bär. Elle souhaite nommer à leur place Chris Tanner et Max Roesle, précise Sika.

Cette opération donnerait à la famille Burkard-Schenker et à ses alliés une majorité au conseil d'administration et permettrait d'atténuer l'effet d'une démission de la direction et de certains administrateurs si ceux-ci mettaient leur menace à exécution. "Le conseil d'administration examinera cette demande et ces propositions et s'exprimera en tant voulu", écrit Sika dans un communiqué.

Cette initiative fait courir le risque d'une longue bataille juridique susceptible de retarder la prise de contrôle de Sika par Saint-Gobain, même si le groupe français assure que l'accord avec la famille Burkard-Schenker est "absolument irrévocable" et sera conclu dans le courant de l'année prochaine.

"La bataille juridique ne fait-elle que commencer ou est-elle déjà terminée?", s'interroge Christian Arnold, analyste chez Bank Vontobel. (Katharina Bart, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

8 de 383 - 10/12/2014 21:06
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
ZEBULON

UPDATE SVP

MERCI
9 de 383 - 11/12/2014 18:47
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002

(AOF) - Fitch a placé sous surveillance la note de la dette à long terme BBB de Saint-Gobain, avec implication négative. Cette décision de fait suite à l'offre de 2,75 milliards de francs suisses (2,3 milliards d'euros) du groupe de matériaux de construction sur la holding de contrôle du groupe suisse de chimie des matériaux Sika. L'agence de notation explique que cette décision reflète l'incertitude sur la poursuite du désendettement de Saint-Gobain, après l'offre sur Sika et le projet de cession de Verallia.
Lundi, Saint-Gobain a annoncé être en passe de prendre le contrôle de Sika sans l'accord de ce dernier. Le groupe français de matériaux de construction a en effet le projet de racheter pour 2,75 milliards de francs suisses, soit 2,3 milliards d'euros environ, la holding Shenker Winkler qui détient 16,1% du capital et 52,4% des droits de vote du groupe suisse de chimie de la construction, Sika.

Par ailleurs, Saint-Gobain avait indiqué avoir à nouveau mis en vente sa filiale d'emballage en verre (bouteilles, flacons, bocaux) Verallia après la cession, finalisée en avril 2014, des activités nord-américaines de celle-ci. Ayant annoncé avoir déjà reçu plusieurs marques d'intérêt pour cet actif de la part de groupes industriels et de fonds, il estime que cette nouvelle cession devrait avoir lieu avant l'été prochain.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur
- Leader mondial du vitrage organisé en quatre divisions : distribution (44 % des ventes), produits de construction (28 %), matériaux innovants et vitrages plats (22 %) et emballage.
- Depuis 2007, recentrage sur les métiers de l'habitat avec un positionnement sur le domaine porteur de l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments (32 % des ventes, dont 27 % en France) ;
- Priorité donnée aux produits et solutions à forte valeur ajoutée qui devront passer à 53 % des ventes en 2018 contre 24 % en 2013 ;
- Enracinement local des implantations de la branche Distribution ;
- Retour de la capacité à accroître les prix de vente, notamment dans le vitrage, pour compenser la hausse des coûts de matières premières ;
- Réduction de l'endettement et amélioration de la situation financière par la cession de la filiale américaine Verallia.

Les points faibles de la valeur
- Caractère cyclique de l'activité, 4/5èmes des ventes étant réalisées dans le secteur de la construction ;
- Présence encore trop forte en Europe -71 % des ventes- loin devant les émergents -19 %- et l'Amérique du nord ;
- Erosion des marges dans l'emballage en Europe et dans la distribution en France ;
- Abandon du plan stratégique 2011-2015 en raison des incertitudes macro-économiques.

Comment suivre la valeur
- Evolution en Europe des mises en chantier et des permis de construire d'une part, des ventes automobiles d'autre part ;
- Forte sensibilité à la parité de l'euro contre le dollar, la livre, le real brésilien et le peso argentin ;
- Réalisation de la stratégie 2014-2018 : 66 % des actifs industriels hors de l'Europe occidentale, notamment en Amérique du Nord, Asie et Afrique, accélération de la rotation du portefeuille, forte croissance externe, avec 4 Mds? de cibles déjà identifiées ;
- Vers un durcissement du programme de réduction des coûts, qui sera chiffré en février 2015 ;
- Spéculations sur la vente de la filiale américaine de distribution Norandex ;
- Réalisation de l'objectif 2014 d'une « nette progression du résultat d'exploitation attendue entre 5 et 10 %» ;
- Capital éclaté, avec Wendel (Paris: FR0000121204 - actualité) comme premier actionnaire (12 % et 20 % des droits de vote), mais non opéable en raison de la présence de la Caisse des Dépôts (2,5 %) et d'une grande implication des salariés (2,5 %).

LE SECTEUR DE LA VALEUR
Construction - Matériaux
L'Unicem (Union Nationale des Industries des Carrières et des matériaux de construction) compte beaucoup sur le plan de relance gouvernemental pour la construction et sur le soutien aux investissements des collectivités locales. En effet, en juillet dernier les livraisons de granulats ont chuté de 13,7% (données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables) par rapport à juillet 2013 et la production de béton a reculé de 9%. L'activité évolue négativement à la fois dans les travaux publics (qui ont nettement ralenti depuis avril) et le bâtiment (avec des baisses de mises en chantier). La confirmation de l'engagement financier de l'Etat pour les investissements en infrastructures constitue déjà un premier signal positif.

10 de 383 - 11/12/2014 22:56
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
Sur les 5 derniers jours, le titre s'est effondré de 8.11%. Depuis le début de l'année, il est en baisse de 17.55%.

Du point de vue de l'analyse technique : le RSI est inférieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est inférieur à sa ligne de signal et positif. Le MACD doit enfoncer la ligne du zéro pour valider une poursuite de la baisse. Enfin, le titre est inférieur à sa moyenne mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en hausse depuis quelques jours.

Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 34.5 puis 35.3. Tandis que les prochains supports sont sur : 30.6 puis 29.4.

Notre préférence : Vendez Saint-Gobain (SGO) tant que 35.3 est résistance.

Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 35.3.
Cours de référence : 33.
Copyright 1999 - 2013 TRADING CENTRAL
11 de 383 - 12/12/2014 13:52
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
SAINT-GOBAIN (+0,62%) enregistre la seule progression du CAC 40. Citigroup conseille toujours d'acheter la valeur, le broker soulignant l'apport stratégique pour le groupe d'une acquisition de Sika (+6,47%) en termes d'exposition géographique hors d'Europe et de produits à plus forte valeur.
12 de 383 - 12/12/2014 14:08
Anonyme
13/13
13 de 383 - 12/12/2014 14:39
Anonyme
Ca finira mal
alors evitons le marché
amf pas d'action
14 de 383 - 12/12/2014 17:45
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
ZURICH (Reuters) - Sika a déclaré vendredi que sa direction n'était aucunement proche d'un accord avec Saint-Gobain, démentant ainsi des conjectures de marché qui ont permis à l'action de se redresser.

L'action gagnait près de 6% à un quart d'heure de la clôture.

"La rumeur selon laquelle il y a eu un accord entre la direction de Sika et Saint-Gobain est infondée. Il n'y a pas eu d'évolution depuis lundi", a déclaré le porte-parole Dominik Slappnig, ajoutant qu'il n'y avait pas eu de discussions à ce sujet.

Saint-Gobain a annoncé lundi un projet d'acquisition de la holding de contrôle de Sika pour 2,75 milliards de francs suisses (environ 2,3 milliards d'euros), mais le conseil d'administration du chimiste suisse s'est déclaré hostile à l'opération.


(Oliver Hirt et Silke Koltrowitz, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

15 de 383 - 12/12/2014 22:06
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
SAINT GOBAIN : Opération majeure dans la chimie de construction
08/12/14 à 12:28 - Investir.fr 1 Commentaire(s)

Le leader mondial de l'habitat vient d'annoncer une opération majeure qui ne semble pas séduire les marchés financiers puisque l'action baisse de 5%. Cette chute du cours s'explique peut-être par le manque d'adhésion du management de la société visée.

Opération majeure dans la chimie de la construction L'analyse (Investir)

Le groupe dirigé par Pierre-André de Chalendar vient d'annoncer le projet d'acquisition du contrôle de Sika, société suisse qui est le leader mondial de la chimie de construction. Ainsi, avec un rachat de 16,1% du capital, Saint-Gobain détiendra 52,4% du capital de cette affaire. Le management de Sika a manifesté son mécontentement hier après une adhésion la veille. Quoiqu'il en soit, l'opération avec la famille qui contrôle Sika à travers sa participation de 16,1% est irrévocable de tant du côté de l'acheteur que du vendeur. Parallèlement, selon la législation suisse en vigueur, Saint-Gobain n'est pas soumis à une obligation de lancer une opération sur le reste du capital de Sika. Il n'en a pas la nécessité économique non plus ni l'envie. L'opération, d'un montant de 2,75 milliards de francs suisses (soit 2,3 milliards d'euros) dont la finalisation aurait lieu au second semestre 2015, ne semble pas pouvoir être remise en cause. C'est bien cet aspect du problème qui explique la baisse du cours de 15% de Sika en cette fin de matinée.

Sur le plan industriel, cette opération présente de nombreuses synergies tant de coûts que de revenus. Elle sera créatrice de valeurs d'ici quatre ans et aura un impact sur le bénéfice par action dès la première année. En 2013, Sika a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de plus de 5 milliards de francs suisses et sa marge opérationnelle était de l'ordre de 10%. Le retour sur capitaux employés est d'environ 20%. Sika est très faiblement endetté et, ces 10 dernières années, sa croissance organique a été en moyenne de 8% par an.

Parallèlement, Saint-Gobain vient d'annoncer le projet de lancement d'un processus concurrentiel de mise en vente de Verallia. Cette opération est la suite logique de la cession des activités nord-américaines réalisée en avril 2014.



Le conseil
Achat / Objectif : 44 €

Ces deux opérations nous renforcent dans notre sentiment favorable sur la valeur. Viser un objectif de 44 euros.



Le cours au moment du conseil : 35.115 €
16 de 383 - 12/12/2014 22:33
Anonyme
15/15
17 de 383 - 15/12/2014 09:44
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
TEC


SAINT-GOBAIN : Sous les résistances, une consolidation est probableSYNTHESE


Le MACD est négatif et inférieur à sa ligne de signal. Cette configuration dégrade les perspectives sur le titre. Le RSI n'indique pas encore une survente donc la poursuite de la baisse est techniquement possible. Inférieurs à 20, les stochastiques sont extrèmement bas. Les volumes échangés sont inférieurs à la moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le mouvement haussier semble être arrêté. Le titre est sous sa moyenne mobile à 50 jours située à 34.18 EUR. Le premier support est à 29.63 EUR, puis à 28.18 EUR et la résistance est à 36.89 EUR, puis à 38.35 EUR.

Dernier cours : 32.49
Support : 29.63 / 28.18
Resistance : 36.89 / 38.35
Opinion court terme : negative
Opinion moyen terme : neutre
18 de 383 - 16/12/2014 15:32
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
Achat Put Saint-Gobain M866B

Date : 16/12/2014
Sous-jacent : Saint-Gobain (ISIN : FR0000125007).
Warrant : Put M866B (ISIN : NL0010837795).
Échéance : 19/06/2015
Prix d'exercice : 35,0000
Stratégie : Achat à 2.69 euro.

le RSI plaide pour une poursuite de la correction.


Objectifs et niveau d'invalidation sur le warrant :
1er objectif : 3.52 (31%).
2nd objectif : 4.37 (62.5%).
Invalidation sous : 2.08 (-22.5%).
Copyright 1999 - 2014 TRADING CENTRAL

19 de 383 - 16/12/2014 18:07
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
PARIS (Reuters) - L'activité du secteur du bâtiment devrait reculer de 0,4% en 2015, après -4,3% en volume cette année, et 30.000 emplois devraient à nouveau être détruits, a estimé mardi la Fédération française du bâtiment.

Le logement neuf reculerait de 0,1% l'an prochain et atteindrait son point bas avec une légère hausse des mises en chantier, à 304.000 (+1,5%). Le non-résidentiel neuf reculerait de 7,9% et crèverait son plancher historique.

A environ 30.000, le nombre des destructions d'emplois serait identique à cette année. "Une grande partie de ces destructions d'emplois procèderait de non remplacements des départs en retraite et des changements de secteur, non de licenciements secs", précise la FFB.

Cette année, la production de logements neufs devrait reculer de l'ordre de 10% avec 300.000 mises en chantier, la baisse du seul non-résidentiel neuf approchant 6%.

En 2015, les autorisations de logements progresseraient de 2,6% à 401.000 unités. Pour les mises en chantier, si l'on exclut 2014, il faut remonter à 1998 pour trouver un volume aussi faible que celui attendu l'an prochain, note la FFB.

Les autorisations de bâtiments non résidentiels devraient quant à elles reculer de 6,9% en 2015, après -8,5% cette année, pour atteindre 23,8 millions de m2 de surfaces de plancher, soit le plus bas niveau depuis 1998.

Depuis 2008, le secteur du bâtiment n'a connu qu'une seule année d'évolution positive, en 2011, souligne la FFB.


(Jean-Baptiste Vey, édité par Yann Le Guernigou)

20 de 383 - 17/12/2014 10:13
waldron Messages postés: 9804 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Nouveau rebondissement dans l'affaire Sika/Saint-Gobain : le management du chimiste suisse des matériaux, qui dans un premier temps a désapprouvé - contre l'avis de ses propres actionnaires familiaux - sa prise de contrôle par le français Saint-Gobain, appelle à la reprise des pourparlers. Lors d'une journée investisseurs organisée ce jour à Londres, la direction de Sika se déclare maintenant ouverte à un dialogue constructif afin d'amender l'offre de Saint-Gobain, qui pour l'heure n'a pas réagi.

Alors que le CAC 40 recule de 1% ce matin à la Bourse de Paris, l'action Saint-Gobain perd 1,4% à 33 euros. A l'inverse à Zurich, le titre Sika prend 1,4% à 2.996 francs suisses quand l'indice SMI se replie de 0,7%.

Pour mémoire, le 5 décembre dernier, Saint-Gobain et la famille fondatrice de Sika, les Burkard-Schenker, ont contacté la direction de Sika en vue du rachat par le groupe français de la société de portefeuille Schenker Winkler Holding AG. Aux mains des Burkard-Schenker, ce holding contrôle 16,1% du capital et 52,4% des droits de vote de Sika. Prix envisagé: 2,75 milliards de francs suisses (2,3 milliards d'euros environ).

Mais après des discussions préliminaires, les instances dirigeantes de Sika ont, le 8 décembre, désapprouvé ce projet. 'Le conseil d'administration n'identifie pas la logique industrielle de l'opération, ni de synergies significatives pour Sika', a déclaré ce dernier, craignant même que ce rapprochement partiel (sans OPA sur le solde du capital) ne détruise de la valeur.

Manifestement mécontents des dirigeants de Sika, les Burkard-Schenker ont exigé, le 10 décembre, la tenue d'une AG extraordinaire destinée à débarquer trois administrateurs sur neuf, dont le président, afin vraisemblablement de prendre le contrôle de l'instance.

Aujourd'hui, la direction de Sika indique qu'aucun échange n'a eu lieu depuis lors avec Saint-Gobain, mais elle souhaite que les pourparlers reprennent sur un mode constructif. Depuis Londres, elle argumente les raisons pour lesquelles 'elle ne peut soutenir l'opération telle qu'elle a été proposée' : d'une part, même si Saint-Gobain prenait le contrôle de Sika, il resterait en Bourse un flottant représentant 84% du capital, ce qui 'change fondamentalement la nature de l'investissement' dans Sika.

Sika estime aussi que l'opération présente 'des conflits d'intérêt à tous les niveaux' (actionnaires, conseil d'administration, direction opérationnelle). Elle compliquerait aussi l'organisation de Sika, ce qui serait de nature à en ralentir la croissance, d'autant que les synergies avec Saint-Gobain semblent 'significativement limitées'.

Et la direction de Sika d'asséner : 'l'intégration effective et efficace des deux entreprises n'est pas possible selon le schéma actuellement envisagé', les éléments négatifs lui semblant supérieurs aux facteurs positifs.

Sika indique aussi que l'opération ne va pas de soi pour les actionnaires de Saint-Gobain, notamment du point de vue de la relution sur les bénéfices, qui apparaît 'mineure' même en tenant compte des synergies 'agressives' envisagées par le groupe français. Les fortes chutes en Bourse des actions Sika et Saint-Gobain leur semblent refléter les doutes des actionnaires.

Cela étant, la direction de Sika se déclare 'ouverte à un dialogue constructif' avec Saint-Gobain afin par exemple de corriger les 'défauts évidents' de la transaction proposée, de ne pas pénaliser sa croissance, et de concrétiser des synergies. A cette heure, Saint-Gobain n'a pas réagi. A suivre.


383 Réponses
1     ... 
Messages à suivre: (383)
Dernier Message: 22/Janv/2017 08h43

Titres Discutés
EU:SGO 68.42 0.0%
Cie de SaintGobain
Cie de SaintGobain
Cie de SaintGobain
Indices Mondiaux
Australia -0.1%
Brazil 0.1%
Canada -0.2%
France 0.0%
Germany 0.0%
Greece 0.2%
Holland 0.0%
Italy 0.0%
Portugal 0.0%
US (DowJones) 0.1%
US (NASDAQ) -0.3%
United Kingdom 0.0%
Palmarès Hausse (%)
EU:AAA 10.30 0.0%
EU:AALB 36.82 0.0%
EU:AB 3.30 0.0%
EU:ABCA 3.72 0.0%
EU:ABEO 13.70 0.0%
EU:ABI 58.50 0.0%
EU:ABLD 9.70 0.0%
EU:ABN 14.51 0.0%
EU:ABNX 1.10 0.0%
EU:ABO 6.00 0.0%

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

Support: support@advfn.fr