ADVFN Logo ADVFN

Hot Features

Registration Strip Icon for default Inscrivez-vous gratuitement pour obtenir des cotations en temps réel, des graphiques interactifs, un flux d'options en direct et plus encore.

Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Saint Gobain - Correction Attendue ! (SGO)

- Modifié le 10/12/2014 11:45
zebulon1 Messages postés: 180 - Membre depuis: 14/11/2014

L'action Saint Gobain fait apparaître une divergence baissière en journalier, pile au moment ou le cours teste la borne haute de son canal baissier.... Avec la fermeture des marchés US à venir pour Thanksgiving, les marchés Européens pourrait corriger ce qui va dans le sens de l'analyse.

Zébulon, fan du site CentralCharts





Réponses
383 Réponses
 2    ... 
21 de 383 - 18/12/2014 08:32
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
Challenges > Finance et marché > Mais qu’arrive-t-il à Saint-Gobain en Bourse ?
Mais qu’arrive-t-il à Saint-Gobain en Bourse ?
Par Damien Pelé
Voir tous ses articles
Publié le 17-12-2014 à 18h24A+A-Le projet d’acquisition de Sika est diversement apprécié par les investisseurs. Voici l’avis de deux spécialistes sur la valorisation actuelle de Saint-Gobain en Bourse.
Saint-Gobain Sipa
Partager

0
0
0
0 Réagir0
Recevoir les alertes
Le numéro un mondial des produits pour l’habitat, avec 42 milliards d’euros de chiffre d’affaires, veut élargir sa palette d’activités avec une offre, non sollicitée, sur le groupe suisse Sika, spécialisé dans les
produits chimiques destinés au BTP. Voici l’avis de deux spécialistes sur la valorisation actuelle de Saint-Gobain en Bourse.

Dylan Baron, gérant actions à Quilvest Gestion:

"Malgré les difficultés qu’il rencontre toujours en France, Saint-Gobain affiche un chiffre d’affaires en hausse de 2,7 % sur les neuf premiers mois de l’année, avec une progression simultanée des prix et des volumes. Et le groupe, qui réalise près de 50 % de son résultat opérationnel hors d’Europe, devrait à l’avenir profiter de la dépréciation de l’euro. Par ailleurs, la prise de contrôle de Sika, avec seulement 16,1 % du capital pour un montant de 2,3 milliards d’euros, devrait être créatrice de valeur d’ici quatre ans. Elle sera financée par la cession annoncée par Saint-Gobain de sa filiale Verallia, leader sur le marché de l’emballage de verre."

Jean-Luc Eyssautier, spécialiste investissements à UBP:

« Saint-Gobain est une belle société, bien gérée et avec de beaux actifs, notamment aux Etats-Unis et dans les matériaux innovants. Mais la tentative de rachat de Sika se fait à un prix trop élevé et sans contact préalable avec la société, ce qui pourrait faire capoter l’opération. Par ailleurs, la France, qui représente 27 % du chiffre d’affaires, ne parvient pas à faire les réformes nécessaires pour relancer son économie.

Enfin, de manière plus conjoncturelle, l’activité américaine de Saint-Gobain a moins profité de la reprise de la construction outre-Atlantique, car elle est très axée sur les toitures et « pâtit » d’une saison des ouragans
très calme, qui a entraîné moins de réparations. »

22 de 383 - 18/12/2014 19:57
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
Sur les 5 derniers jours, le titre s'est envolé de 6.63%. Depuis le début de l'année, il est en baisse de 12.08%.

Du point de vue de l'analyse technique : le RSI est inférieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est inférieur à sa ligne de signal et négatif. La configuration est baissière à court terme. Enfin, le titre est supérieur à sa moyenne mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en hausse depuis quelques jours.

Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 36.2 puis 37. Tandis que les prochains supports sont sur : 31.7 puis 30.5.

Notre préférence : Vendez Saint-Gobain (SGO) tant que 37 est butoir.

Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 37.
Cours de référence : 35.1.
Copyright 1999 - 2013 TRADING CENTRAL
23 de 383 - 19/12/2014 21:47
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
ZURICH (Reuters) - Saint-Gobain n'est pas disposé à fusionner ses activités mortier avec celles de Sika, le groupe suisse de chimie de construction dont l'entreprise française veut prendre le contrôle, déclare Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, prenant ainsi le risque de se mettre encore un peu plus à dos la direction de Sika.

Saint-Gobain a annoncé il y a 10 jours un projet d'acquisition de la holding de contrôle de Sika pour 2,75 milliards de francs suisses (environ 2,3 milliards d'euros), mais le chimiste suisse s'est déclaré très hostile à l'opération.

Mercredi, la direction de Sika a détaillé les raisons de son opposition à la transaction sous sa forme actuelle, présentant également, sur le site internet de l'entreprise, plusieurs scénarios alternatifs, dont une intégration des activités mortier des deux entreprises.

Prié de dire si une telle solution était envisageable, Pierre-André de Chalendar, dans un entretien publié vendredi par le journal Finanz und Wirtschaft, a dit : "Non, nous ne ferons pas cela, cela n'est pas nécessaire pour utiliser les synergies".

La direction de Sika estime au contraire que le rapprochement des activités mortier permettrait d'économiser 150 millions d'euros.

Si jamais Saint-Gobain parvient à ses fins, le PDG du groupe déclare que Sika conservera une relative indépendance.

"Nous ne visons pas une intégration complète (de Sika), a-t-il dit.

Dans un entretien séparé accordé à Finanz und Wirtschaft, le directeur général de Sika Jan Jenisch déclare que la direction du groupe suisse reste ouverte à des discussions constructives avec Saint-Gobain.


(Joshua Franklin et Katharina Bart, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

24 de 383 - 21/12/2014 14:55
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Credit Suisse réitère son opinion 'surperformance' sur Saint-Gobain, jugeant toujours la valorisation de nature à soutenir pour le titre, mais réduit son objectif de cours de 42 à 38 euros après une réduction de 6% de ses estimations de BPA pour 2014 et 2015.

Le bureau d'études révise ses prévisions de croissance sous-jacente pour le groupe de matériaux de construction au titre de ces deux exercices, considérant que 'certaines de ses hypothèses de dynamique en Europe étaient simplement trop optimistes'.

Par ailleurs, Credit Suisse réévalue son modèle pour tenir compte de l'intégration de Sika. Il l'estime modérément relutive sur ses BPA estimés, mais ceci est plus que contrebalancé par les révisions négatives de ses estimations pour les activités coeur du groupe.

'Nous apprécions l'activité de Sika au regard de son historique impressionnant en termes de croissance organique des ventes, de marges et de retour sur capitaux employés', affirme l'analyste, qui note aussi les synergies attendues sur les coûts et les ventes.

'Mais même avec ces éléments positifs, le prix payé demeure élevé selon nous, et il est parlant que Saint-Gobain pense qu'il faudra quatre ans pour que cette opération porte ses fruits en termes de création de valeur', nuance-t-il.

25 de 383 - 22/12/2014 10:07
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
TEC

SAINT-GOBAIN : Le mouvement n'incite pas à revenir à très court termeSYNTHESE


Le MACD est négatif et inférieur à sa ligne de signal. Cette configuration dégrade les perspectives sur le titre. Les indicateurs de puissance, comme le RSI, ne donnent pas de signaux particuliers. Les indicateurs stochastiques ne donnent pas de signaux clairs pour les jours à venir. Les volumes échangés sont supérieurs à la moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Après un plus haut à 37.24 EUR le titre corrige vers la moyenne mobile à 50 jours à 34.29 EUR : le comportement des cours sur ce niveau permettra d'envisager la poursuite du mouvement à moyen terme. Les premiers points d'achats (ou supports court terme) sont à 30.15 EUR et 28.48 EUR. Les résistances sont à 38.51 EUR et 40.18 EUR.

Dernier cours : 34.85
Support : 30.15 / 28.48
Resistance : 38.51 / 40.18
Opinion court terme : negative
Opinion moyen terme : positive
27 de 383 - 22/12/2014 10:11
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
SAINT-GOBAIN ne veut pas fusionner ses activités "mortier" avec celles de Sika
AOF le 22/12/2014 à 08:470Sauvegarder l'article Envoyer à un ami Imprimer l'article Sauvegarder l'article Envoyer à un ami Imprimer l'article Partager 0Tweet 0 (AOF) - Le PDG de Saint-Gobain, Pierre-André de Chalendar, a opposé hier soir, dans un entretien au journal Finanz und Wirtschaft, une fin de non-recevoir à la possibilité de voir son groupe fusionner ses activités mortier avec celles de Sika, entreprise suisse dont il veut souhaite prendre le contrôle. Interrogé à ce sujet, Pierre-André de Chalendar a clairement répondu par la négative. "Non, nous ne ferons pas cela, cela n'est pas nécessaire pour utiliser les synergies". La direction de Sika estime au contraire que le rapprochement des activités mortier permettrait d'économiser 150 millions d'euros.
AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur


- Leader mondial du vitrage organisé en quatre divisions : distribution (44 % des ventes), produits de construction (28 %), matériaux innovants et vitrages plats (22 %) et emballage.

- Depuis 2007, recentrage sur les métiers de l'habitat avec un positionnement sur le domaine porteur de l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments (32 % des ventes, dont 27 % en France) ;

- Priorité donnée aux produits et solutions à forte valeur ajoutée qui devront passer à 53 % des ventes en 2018 contre 24 % en 2013 ;

- Enracinement local des implantations de la branche Distribution ;

- Retour de la capacité à accroître les prix de vente, notamment dans le vitrage, pour compenser la hausse des coûts de matières premières ;

- Réduction de l'endettement et amélioration de la situation financière par la cession de la filiale américaine Verallia.



Les points faibles de la valeur


- Caractère cyclique de l'activité, 4/5èmes des ventes étant réalisées dans le secteur de la construction ;

- Présence encore trop forte en Europe -71 % des ventes- loin devant les émergents -19 %- et l'Amérique du nord ;

- Erosion des marges dans l'emballage en Europe et dans la distribution en France ;

- Abandon du plan stratégique 2011-2015 en raison des incertitudes macro-économiques.



Comment suivre la valeur


- Evolution en Europe des mises en chantier et des permis de construire d'une part, des ventes automobiles d'autre part ;

- Forte sensibilité à la parité de l'euro contre le dollar, la livre, le real brésilien et le peso argentin ;

- Réalisation de la stratégie 2014-2018 : 66 % des actifs industriels hors de l'Europe occidentale, notamment en Amérique du Nord, Asie et Afrique, accélération de la rotation du portefeuille, forte croissance externe, avec 4 Mds€ de cibles déjà identifiées ;

- Vers un durcissement du programme de réduction des coûts, qui sera chiffré en février 2015 ;

- Spéculations sur la vente de la filiale américaine de distribution Norandex ;

- Réalisation de l'objectif 2014 d'une « nette progression du résultat d'exploitation attendue entre 5 et 10 %» ;

- Capital éclaté, avec Wendel comme premier actionnaire (12 % et 20 % des droits de vote), mais non opéable en raison de la présence de la Caisse des Dépôts (2,5 %) et d'une grande implication des salariés (2,5 %). LE SECTEUR DE LA VALEUR

Construction - Matériaux


L'Unicem (Union Nationale des Industries des Carrières et des matériaux de construction) compte beaucoup sur le plan de relance gouvernemental pour la construction et sur le soutien aux investissements des collectivités locales. En effet, en juillet dernier les livraisons de granulats ont chuté de 13,7% (données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables) par rapport à juillet 2013 et la production de béton a reculé de 9%. L'activité évolue négativement à la fois dans les travaux publics (qui ont nettement ralenti depuis avril) et le bâtiment (avec des baisses de mises en chantier). La confirmation de l'engagement financier de l'Etat pour les investissements en infrastructures constitue déjà un premier signal positif.

28 de 383 - 22/12/2014 16:27
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1716 - Membre depuis: 24/6/2003
Jefferies a réduit lundi son objectif de cours sur Saint-Gobain de 53 à 51 euros, citant une reprise plus lente que prévu du marché du logement en Europe. Le courtier pense que la demande est restée déprimée au quatrième trimestre, notamment en France, où le géant des matériaux de construction réalise environ un tiers de son chiffre d'affaires. Saint-Gobain devrait néanmoins profiter de meilleures perspectives dans le secteur, mais pas avant le deuxième semestre 2015, conclut le broker, toujours à l'achat sur le dossier.

Retrouvez cet article sur Tradingsat.com

29 de 383 - 22/12/2014 16:32
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1716 - Membre depuis: 24/6/2003
(CercleFinance.com) - Jefferies maintient son conseil à 'achat' sur Saint Gobain mais réduit son objectif de cours à 51 euros contre 53 précédemment. En cause, la reprise en Europe qui tarde à venir.

La faiblesse de la conjoncture économique en Europe a en effet conduit le courtier à réduire ses estimations de résultat opérationnel de 3% en 2014 à 2,72 milliards d'euros, de 8% en 2015, et de 11% en 2016. 'La demande au 4ème trimestre est restée particulièrement atone, particulièrement en France, le plus gros marché pour Saint Gobain' relève le broker.

Il continue cependant de penser que Saint Gobain restera le plus grand bénéficiaire de l'amélioration de la conjoncture en Europe continentale, mais celle-ci ne devrait pas intervenir avant mi-2015.

Concernant le projet de cession de Verallia et la possible acquisition de Sika, le courtier estime que ces deux facteurs ne changent pas ses estimations de résultat, ni le niveau de valorisation du titre.

L'objectif de cours de Jefferies découle d'une estimation d'Ebitda de 5,53 milliards d'euros en milieux de cycle et d'une valorisation sur la base de 7,0 fois le ratio 'valeur d'entreprise sur Ebitda'.

Deux risques principaux sont identifiés par le courtier : une reprise économique plus lente qu'attendu, et d'éventuelles difficultés pour Saint Gobain d'augmenter le prix de ses produits.
30 de 383 - 23/12/2014 14:54
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Saint-Gobain remonte vers l'ex support majeur des 35,5E (ex-plancher du 1er août et 25 septembre dernier). En cas de débordement, il pourrait s'en aller combler le petit 'gap' laissé ouvert le 8 décembre juste au-dessus de 36,2E.

A l'inverse, un retournement de tendance pourrait l'amener à combler celui ouvert le 18 décembre sous 34,2E.

31 de 383 - 23/12/2014 15:09
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
Achat Call Saint-Gobain W706B

Date : 23/12/2014
Sous-jacent : Saint-Gobain (ISIN : FR0000125007).
Warrant : Call W706B (ISIN : NL0010789863).
Échéance : 18/12/2015
Prix d'exercice : 40,0000
Stratégie : Achat à 1.14 euro.

Les indicateurs techniques journaliers sont haussiers et plaident en faveur d'un retour sur 39.8 à moyen terme.


Objectifs et niveau d'invalidation sur le warrant :
1er objectif : 1.54 (34.9%).
2nd objectif : 1.87 (64.2%).
Invalidation sous : 0.78 (-31.7%).
Copyright 1999 - 2014 TRADING CENTRAL

32 de 383 - 23/12/2014 21:49
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
Des actionnaires de Sika, visé par Saint-Gobain, demandent une modification des statuts

Un groupe d'actionnaires du spécialiste suisse de la chimie de construction Sika (SIK.VX) a demandé une modification des statuts de la société pour compliquer un rachat par le géant français de matériaux de construction Saint-Gobain (SGO.FR).


Mardi, la fondation Ethos et onze actionnaires détenant des parts représentant 1,7% du capital de Sika, basé à Zurich, ont déclaré avoir soumis une résolution demandant l'abandon d'une clause par le groupe helvétique lors d'une prochaine assemblée générale extraordinaire.


Cette clause permet à un investisseur qui acquiert des actions représentant plus d'un tiers des droits de vote de la société d'être dispensé de l'obligation de soumettre une offre pour le reste des titres.


Ethos a indiqué dans un communiqué que cette disposition était très préjudiciable aux actionnaires minoritaires, et mettait en danger l'un des fleurons de l'industrie suisse.


Cet appel au vote intervient deux semaines après un accord controversé entre Saint-Gobain et des membres de la famille Burkard, descendants du fondateur de Sika. Saint-Gobain a annoncé au début décembre qu'il prévoyait de payer 2,75 milliards de francs suisses en numéraire pour racheter Schenker Winkler Holding, une société familiale qui détient 16,1% du capital et 52,4% des droits de vote de Sika.


Dans un communiqué, Sika a déclaré que son conseil allait examiner cette requête et effectuerait un commentaire en temps voulu. Saint-Gobain, de son côté, a estimé que cette action n'avait pas de base légale.


-Marta Falconi, Dow Jones Newswires


(Version française Céline Fabre)

33 de 383 - 24/12/2014 09:34
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
La tendance est haussière tant que 33.5 est support avec 37.7 puis 39.6 en ligne de mire.
Call adapté : strike : 35 - maturité : 04.09.2015 - bid/ask : 0.631 / 0.641 - delta : 50 - Kilovar : 0 - Mnemo : 2916T

Pivot : 33.5

Scénario alternatif : La cassure des 33.5 ouvrirait la voie vers 31.77.
Put adapté : strike : 35 - maturité : 19.06.2015 - bid/ask : 0.638 / 0.648 - delta : -48 - Kilovar : 300 - Mnemo : 4142T

Commentaire : L?ouverture en trou de cotation haussier du 18 décembre a relancé la dynamique positive sur le titre. La moyenne mobile à 50 jours se pose en soutien des cours. De son côté, le RSI s?est retourné à la hausse et évolue au-dessus de sa ligne de signal. Viser une poursuite de la progression en direction de 37.7 et 39.6 euros.

Par la rédaction de L'Obsa, Le spécialiste des produits dérivés en bourse depuis 1989 (www.lobsa.com)

Copyright 1999 - 2013 TRADING CENTRAL .
34 de 383 - 29/12/2014 09:17
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
TEC


SAINT-GOBAIN : Peu de risque à moyen termeSYNTHESE


Le MACD est négatif, mais il se situe au-dessus de sa ligne de signal : la tendance est en train de changer. Maintenant, le MACD doit franchir zéro pour que la hausse se poursuive dans les jours à venir. Le RSI est supérieur à 50, cela confirme une bonne orientation du titre. Les indicateurs stochastiques ne donnent pas de signaux clairs pour les jours à venir. Les volumes échangés sont inférieurs à la moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le titre est orienté à la hausse. Il est au-dessus de sa moyenne mobile 50 jours. La moyenne mobile à 20 jours est supérieure à la moyenne mobile à 50 jours. Le support est à 31.84 EUR, puis à 30.27 EUR et la résistance est à 39.66 EUR, puis à 41.23 EUR.

Dernier cours : 35.53
Support : 31.84 / 30.27
Resistance : 39.66 / 41.23
Opinion court terme : neutre
Opinion moyen terme : positive
35 de 383 - 05/1/2015 09:25
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
TEC

SAINT-GOBAIN : Le mouvement reste haussierSYNTHESE


Le MACD est positif et supérieur à sa ligne de signal. Cette configuration confirme la bonne orientation du titre. On constate que le potentiel de hausse du RSI n'est pas épuisé. Les stochastiques, pour leur part, se trouvent dans la zone de surachat, une correction est probable à court terme. Les volumes échangés sont inférieurs à la moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le titre est en phase de reprise technique. Il est au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours. Le support est à 32.04 EUR, puis à 29.41 EUR; la résistance est à 38.6 EUR, puis à 41.23 EUR.

Dernier cours : 35.17
Support : 32.04 / 29.41
Resistance : 38.6 / 41.23
Opinion court terme : positive
Opinion moyen terme : neutre

335d1f8cbddf19912ad1ff41ce503d9e-0-628-439-4174434.jpg
http://www.boursorama.com/actualites/saint-gobain--le-mouvement-reste-haussier-335d1f8cbddf19912ad1ff41ce503d9e
36 de 383 - 06/1/2015 11:29
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Les Burkard-Schenker, les actionnaires familiaux du chimiste suisse du bâtiment Sika qui ont conclu la vente de leur participation de contrôle à Saint-Gobain, haussent encore le ton face au management du groupe. Estimant que la direction de Sika n'a pas déféré suffisamment vite à leur demande d'organisation d'une AGE déposée voilà près d'un mois, ils ont saisi la justice en ce sens.

A la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 perd encore 0,4% ce matin, l'action Saint-Gobain perd 1% à 33,3 euros. A Zurich, l'action Sika prend 0,4% à 2.948 francs suisses.

Rappelons que le holding d'actionnaires familiaux, Schenker-Winkler Holding AG, a signé début décembre l'accord de cession de sa participation (16,1% du capital, mais 52,4% des droits de vote) à Saint-Gobain contre 2,75 milliards de francs suisses (environ 2,3 milliards d'euros).

Les statuts prévoient qu'un actionnaire détenant plus de 10% des droits de vote est fondé à demander la convocation d'une AG.

Mais la direction de Sika a immédiatement contesté cette opération, suscitant l'ire des Burkard-Schenker, qui ont exigé le 10 décembre dernier la tenue d'une AG extraordinaire (AGE) afin de démettre trois membres du conseil d'administration de l'instance dirigeante en vue d'en prendre le contrôle. La direction de Sika avait alors accusé réception de cette requête, qu'elle s'est engagée à examiner 'en temps voulu', sans plus de précision.

Mais manifestement, les choses ne vont pas assez vite au goût des Burkard-Schenker, selon lesquels aucune convocation d'AGE n'a été envoyée : hier, selon la presse suisse, Schenker-Winkler Holding a de nouveau demandé l'organisation d'une AGE, mais cette fois auprès du tribunal de Zoug, capitale du canton helvétique éponyme.

Schenker-Winkler Holding rappelle qu'il estime que la cession de sa participation de contrôle dans Sika à Saint-Gobain (qui ne compte pas lancer d'offre sur les parts minoritaires) est dans l'intérêt de l'ensemble des actionnaires.

Mais tout le monde semble n'être pas de cet avis : la fondation suisse d'investisseurs institutionnels promouvant l'ISR Ethos associée à 11 autres actionnaires, soit au total 1,7% du capital de Sika, ont eux aussi des visées sur cette éventuelle AGE, et ne semblent pas l'entendre de cette oreille.

Le 23 décembre, Ethos et ses ?associés? ont déclaré qu'ils comptaient présenter une résolution demandant 'la suppression de la clause d'opting out des statuts (de Sika, soit l'article 5, ndlr). En effet, cette disposition permet au concurrent Saint-Gobain d'acheter à la famille Burkard la société Schenker-Winkler Holding, qui détient 52% des droits de vote avec seulement 16% du capital, sans devoir faire une offre sur la totalité du capital.?

Selon la fondation Ethos, ?une telle clause pénalise fortement les actionnaires minoritaires et met en péril un des fleurons de l'industrie suisse, alors que la société est actuellement très bien positionnée sur son marché et dispose de belles perspectives de croissance.'


37 de 383 - 06/1/2015 17:00
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Argos Therapeutics (NasdaqGM: ARGS - actualité) a annoncé mardi qu'il allait collaborer avec la branche de plastiques de performance du groupe Saint-Gobain.

Le laboratoire biotechnologique américain, spécialisé dans les immunothérapies, va avoir recours à toute une gamme de produits jetables développés par Saint-Gobain pour l'automatisation de la production de l'AGS-003, un traitement expérimental contre le carcinome rénal métastatique (mRCC) actuellement en phase III de développement.

'Nous pensons que Saint-Gobain est le partenaire idéal pour nous approvisionner en produits jetables répondant aux spécificités techniques que nous requérons pour la fabrication de nos immunothérapies personnalisées', a expliqué Jeff Abbey, le PDG d'Argos.

La division de plastiques de performance de Saint-Gobain produit des polymères compacts et cellulaires par extrusion et moulage destinés à l'industrie.

38 de 383 - 08/1/2015 23:49
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
Sur les 5 derniers jours, le titre a peu évolué, perdant 2.47%. Depuis le début de l'année, il est en baisse de 2.47%.

Du point de vue de l'analyse technique : le RSI est inférieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est inférieur à sa ligne de signal et négatif. La configuration est baissière à court terme. Enfin, le titre est inférieur à sa moyenne mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en baisse depuis quelques jours.

Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 35.3 puis 36.1. Tandis que les prochains supports sont sur : 30.9 puis 29.7.

Notre préférence : Le titre Saint-Gobain (SGO) est baissier tant que 36.1 est résistance.

Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 36.1.
Cours de référence : 34.4.
Copyright 1999 - 2013 TRADING CENTRAL
39 de 383 - 09/1/2015 12:09
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
AOF) - A l'occasion du lancement des festivités pour le 350e anniversaire du groupe à Shanghai, Saint-Gobain a annoncé viser une croissance à deux chiffres en Chine, sur les cinq prochaines années.Le fabricant de matériaux de constructions mise notamment sur la croissance du verre automobile, les produits de niche en plastique et les tuyaux en fonte pour la conduction de l'eau. "Dans le verre automobile et le plastique, nous avons un taux de croissance supérieur à celui de l'industrie chinoise. Nous avons fait beaucoup d'investissements dans ces domaines", a déclaré le PDG Pierre-André de Chalendar.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur
- Leader mondial du vitrage organisé en quatre divisions : distribution (44 % des ventes), produits de construction (28 %), matériaux innovants et vitrages plats (22 %) et emballage.
- Depuis 2007, recentrage sur les métiers de l'habitat avec un positionnement sur le domaine porteur de l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments (32 % des ventes, dont 27 % en France) ;
- Priorité donnée aux produits et solutions à forte valeur ajoutée qui devront passer à 53 % des ventes en 2018 contre 24 % en 2013 ;
- Enracinement local des implantations de la branche Distribution ;
- Retour de la capacité à accroître les prix de vente, notamment dans le vitrage, pour compenser la hausse des coûts de matières premières ;
- Réduction de l'endettement et amélioration de la situation financière par la cession de la filiale américaine Verallia.

Les points faibles de la valeur
- Caractère cyclique de l'activité, 4/5èmes des ventes étant réalisées dans le secteur de la construction ;
- Présence encore trop forte en Europe -71 % des ventes- loin devant les émergents -19 %- et l'Amérique du nord ;
- Erosion des marges dans l'emballage en Europe et dans la distribution en France ;
- Abandon du plan stratégique 2011-2015 en raison des incertitudes macro-économiques.

Comment suivre la valeur
- Evolution en Europe des mises en chantier et des permis de construire d'une part, des ventes automobiles d'autre part ;
- Forte sensibilité à la parité de l'euro contre le dollar, la livre, le real brésilien et le peso argentin ;
- Réalisation de la stratégie 2014-2018 : 66 % des actifs industriels hors de l'Europe occidentale, notamment en Amérique du Nord, Asie et Afrique, accélération de la rotation du portefeuille, forte croissance externe, avec 4 Mds? de cibles déjà identifiées ;
- Vers un durcissement du programme de réduction des coûts, qui sera chiffré en février 2015 ;
- Spéculations sur la vente de la filiale américaine de distribution Norandex ;
- Réalisation de l'objectif 2014 d'une « nette progression du résultat d'exploitation attendue entre 5 et 10 %» ;
- Capital éclaté, avec Wendel (Paris: FR0000121204 - actualité) comme premier actionnaire (12 % et 20 % des droits de vote), mais non opéable en raison de la présence de la Caisse des Dépôts (2,5 %) et d'une grande implication des salariés (2,5 %).

LE SECTEUR DE LA VALEUR
Construction - Matériaux
L'Unicem (Union Nationale des Industries des Carrières et des matériaux de construction) compte beaucoup sur le plan de relance gouvernemental pour la construction et sur le soutien aux investissements des collectivités locales. En effet, en juillet dernier les livraisons de granulats ont chuté de 13,7% (données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables) par rapport à juillet 2013 et la production de béton a reculé de 9%. L'activité évolue négativement à la fois dans les travaux publics (qui ont nettement ralenti depuis avril) et le bâtiment (avec des baisses de mises en chantier). La confirmation de l'engagement financier de l'Etat pour les investissements en infrastructures constitue déjà un premier signal positif.

40 de 383 - 12/1/2015 10:14
waldron Messages postés: 9812 - Membre depuis: 17/9/2002
TEC

SAINT-GOBAIN : La tendance baissière peut reprendreSYNTHESE


Le MACD est négatif et inférieur à sa ligne de signal. Cette configuration dégrade les perspectives sur le titre. Le RSI n'indique pas encore une survente donc la poursuite de la baisse est techniquement possible. Les indicateurs stochastiques ne donnent pas de signaux clairs pour les jours à venir. Les volumes échangés sont supérieurs à la moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le titre est orienté à la baisse. Il est sous sa moyenne mobile à 50 jours située à 34.74 EUR. La moyenne mobile à 20 jours est inférieure à la moyenne mobile à 50 jours. Notre premier support est à 30.9 EUR, puis à 28.74 EUR et la résistance est à 37.4 EUR, puis à 38.48 EUR.

Dernier cours : 33.83
Support : 30.9 / 28.74
Resistance : 37.4 / 38.48
Opinion court terme : negative
Opinion moyen terme : negative

d3f703762b9503c34276c306a4c2642c-0-628-439-4186514.jpg
http://www.boursorama.com/actualites/saint-gobain--la-tendance-baissiere-peut-reprendre-d3f703762b9503c34276c306a4c2642c
383 Réponses
 2    ... 
Messages à suivre: (383)
Dernier Message: 22/Janv/2017 08h43

Titres Discutés
EU:SGO 70.66 0.6%
Cie de SaintGobain
Cie de SaintGobain
Cie de SaintGobain
Indices Mondiaux
Australia 1.0%
Brazil 0.8%
Canada 0.5%
France 0.3%
Germany 0.7%
Greece 1.6%
Holland 1.0%
Italy -0.9%
Portugal 2.3%
US (DowJones) 0.6%
US (NASDAQ) -2.1%
United Kingdom 1.4%
Palmarès Hausse (%)
EU:MLAAT 0.16 60.6%
EU:MHM 1.20 53.8%
EU:DMSBS 0.01 40.0%
EU:ALVG 0.31 30.9%
EU:ALEUP 0.00 25.0%
EU:GALP 18.79 17.1%
EU:ALHPI 0.04 14.5%
EU:POXEL 0.73 11.0%
EU:ALPUL 8.91 11.0%
EU:ALAQU 4.34 10.2%