Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Elior (ELIOR)

- 01/3/2015 10:11
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002
Intraday Stock Chart: Elior GroupGraphiques historiques: Elior Group
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

(CercleFinance.com) - Elior a fait état vendredi d'une croissance de 5,3% pour son 1er trimestre 2014-2015, dont 3,3% en organique, et conformé dans la foulée ses objectifs annuels.

Le groupe de restauration collective a réalisé sur le trimestre écoulé un chiffre d'affaires de 1.419,8 millions d'euros, contre 1.348,7 millions d'euros sur la même période de l'exercice précédent.

Dans son communiqué, le groupe évoque la bonne résistance de ses activités en France, ainsi que la contribution de l'acquisition du britannique Lexington à l'international.

Dans la restauration de concessions et le voyage, où l'activité a progressé de 4,9% à la faveur d'une croissance organique soutenue (+4,7%), Elio mentionne une évolution 'positive sur l'ensemble des régions'.

Le groupe confirme l'ensemble de ses objectifs pour l'exercice 2014/2015, dont une croissance du chiffre d'affaires d'au moins 4% (avec une croissance organique supérieure à 2%).

Elior vise également une forte progression de son résultat net par action accompagnée d'une hausse significative de son dividende.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Attention ! Recevez nos « alertes push » en temps réel à chaque information sur ELIOR grâce à notre application TradingSat Bourse.

Vous suivez cette action ?Recevez toutes ses infos en temps réel :



Réponses
100 Réponses
1    
1 de 100 - 01/3/2015 10:12
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Elior a fait état vendredi d'une croissance de 5,3% pour son 1er trimestre 2014-2015, dont 3,3% en organique, et conformé dans la foulée ses objectifs annuels.

Le groupe de restauration collective a réalisé sur le trimestre écoulé un chiffre d'affaires de 1.419,8 millions d'euros, contre 1.348,7 millions d'euros sur la même période de l'exercice précédent.

Dans son communiqué, le groupe évoque la bonne résistance de ses activités en France, ainsi que la contribution de l'acquisition du britannique Lexington à l'international.

Dans la restauration de concessions et le voyage, où l'activité a progressé de 4,9% à la faveur d'une croissance organique soutenue (+4,7%), Elio mentionne une évolution 'positive sur l'ensemble des régions'.

Le groupe confirme l'ensemble de ses objectifs pour l'exercice 2014/2015, dont une croissance du chiffre d'affaires d'au moins 4% (avec une croissance organique supérieure à 2%).

Elior vise également une forte progression de son résultat net par action accompagnée d'une hausse significative de son dividende.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Attention ! Recevez nos « alertes push » en temps réel à chaque information sur ELIOR grâce à notre application TradingSat Bourse.

Vous suivez cette action ?Recevez toutes ses infos en temps réel :
2 de 100 - 06/3/2015 09:20
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1389 - Membre depuis: 24/6/2003
(CercleFinance.com) - Elior annonce son entrée dans l'indice SBF 120, conformément à la décision prise par le conseil scientifique des indices d'Euronext Paris.

Cette intégration du groupe de services de restauration, au détriment d'Areva qui quitte l'indice, prendra effet le vendredi 20 mars 2015 à la clôture des marchés.

Le SBF 120 est un des indices phares de la Bourse de Paris. Il regroupe les 120 premières valeurs cotées sur Euronext Paris en termes de liquidité et de capitalisation boursière.
3 de 100 - 06/3/2015 13:16
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1389 - Membre depuis: 24/6/2003
(AOF) - Elior (Paris: FR0012202505 - actualité) (+1,02% à 14,850 euros), spécialiste de la restauration collective, a annoncé qu'il ferait partie de l'indice SBF 120 à partir du vendredi 20 mars 2015 à la clôture des marchés, conformément à la décision du Conseil Scientifique des Indices d'Euronext Paris. Le SBF 120 est un des indices phares de la Bourse de Paris qui regroupe les 120 premières valeurs cotées sur Euronext Paris en termes de liquidité et de capitalisation boursière.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR
Services aux entreprises
Le transport routier français serait en voie de disparition car, confronté à la concurrence européenne, le nombre de routiers français ne cesse de diminuer. La part de marché du pavillon français représentait 50% de l'activité européenne jusqu'en 1999, contre moins de 10% aujourd'hui. La concurrence étrangère s'est intensifiée sur le marché national avec la pratique du cabotage. Elle permet la livraison de marchandises entre deux villes françaises par un transporteur étranger, qui travaille aux conditions sociales de son pays d'origine. Dans un contexte de conflit social, les transporteurs affirment ne pas pouvoir augmenter les salaires de leurs employés de 5% comme ils le souhaiteraient car ils ne sont déjà pas compétitifs face à des travailleurs européens dont les coûts salariaux sont 30% à 40% moins élevés.
4 de 100 - 10/3/2015 08:33
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002


(Boursier.com) — Elior délivre ce matin un chiffre d'affaires consolidé s'élèvant à 1,42 MdE pour le 1er trimestre 2014-2015. La progression de 5,3% par rapport au 1er trimestre 2013-2014 reflète la solide croissance organique de 3,3% sur la période.

L'acquisition en octobre 2014 de la société Lexington au Royaume-Uni génère une croissance supplémentaire de 0,7%, nette de l'effet des cessions d'activités non stratégiques de concessions en Argentine et au Maroc.

La variation des cours de change a un impact net positif de 1,2%, principalement dû à l'évolution des cours du dollar américain et de la livre sterling par rapport à l'euro. La part du chiffre d'affaires réalisé à l'international s'élève à 49% au 1er trimestre 2014-2015, contre 46,6% au 1er trimestre 2013-2014.

L'EBITDA consolidé du Groupe a augmenté de 1,6 millions d'euros au 1er trimestre 2014-2015 pour atteindre 106,2 millions d'euros, soit une marge de 7,5% du chiffre d'affaires, contre une marge de 7,8% au 1er trimestre 2013-2014.

L'EBITDA de l'Activité Restauration Collective & Support Services s'élève à 86,3 millions d'euros (contre 82,8 millions d'euros pour le 1er trimestre 2013-2014), soit une marge de 8,3% du chiffre d'affaires. L'EBITDA de l'Activité Restauration de Concessions & Travel Retail s'élève à 22,3 millions d'euros (contre 24,0 millions d'euros au 1er trimestre 2013-2014), soit une marge de 5,9% du chiffre d'affaires (contre 6,7% au 1er trimestre 2013-2014).

L'EBIT consolidé du groupe s'élève à 67,3 millions d'euros au 1er trimestre 2014-2015 (contre 69,5 millions d'euros au 1er trimestre 2013-2014). La marge opérationnelle s'établit ainsi à 4,7% du chiffre d'affaires.

Le résultat net part du Groupe est en forte progression. Il atteint 19,7 millions d'euros au 1er trimestre 2014-2015, contre 6 millions d'euros au 1er trimestre 2013-2014. Le résultat net par action publié s'élève ainsi à 0,12 Euro, contre 0,06 Euro au 1er trimestre 2013-2014.

Elior confirme ses perspectives annuelles à l'issue de ce trimestre, notamment un résultat net par action en forte progression, bénéficiant d'une forte diminution de la charge financière en lien avec la réduction de l'endettement qui a fait suite à l'augmentation de capital de juin 2014 et le refinancement de la dette senior intervenu en décembre 2014.

Arnaud Bivès — ©2015, Boursier.com
Soyez le premier à réagir !
Elior : bénéfice net de près de 20 ME au premier trimestre

Crédit photo © Société Elior
FR0011950732
Soyez le premier à réagir à cet article
5 de 100 - 10/3/2015 08:38
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002


Le groupe de restauration collective Elior (ELIOR.FR) a confirmé ses objectifs annuels mardi, après une multiplication par 3,3 de son résultat net au premier trimestre grâce à une forte diminution de ses frais financiers.


Au premier trimestre, le groupe a dégagé un résultat net de 19,7 millions d'euros, contre 6 millions d'euros un an plus tôt. Cette progression a essentiellement été permise par la baisse de 43% des charges financières, en conséquence du repli d'un tiers de la dette nette grâce aux fonds levés lors de l'introduction en Bourse d'Elior en juin dernier.


L'excédent brut d'exploitation du groupe, qui intègre également la variation du besoin en fonds de roulement et les dépenses d'investissements opérationnels nettes, a progressé de 1,5% à 106,2 millions d'euros, soutenu par une hausse de 5,3% du chiffre d'affaires à 1,42 milliard d'euros.


La marge brute d'exploitation de 7,5% au premier trimestre, contre 7,8% un an plus tôt, a été "fortement affectée" dans la restauration de concession par la saisonnalité des opérations, a souligné Elior dans un communiqué.


Grâce notamment au plan d'économies mis en oeuvre l'année dernière, le groupe continue de viser une marge brute d'exploitation stable sur l'ensemble de l'exercice 2015. Elior anticipe également toujours une hausse de 4% de son chiffre d'affaires annuel, dont au moins 2% hors effets de change et de périmètre.


Le résultat net par action 2015 devrait s'inscrire en "forte progression" grâce au désendettement du groupe, ce qui permettra une "hausse significative" du dividende, a rappelé Elior dans un communiqué.


L'action Elior a clôturé à 15,3 euros lundi.


-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com
6 de 100 - 10/3/2015 09:11
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Elior (Paris: FR0012202505 - actualité) a fait état mardi d'un résultat net multiplié par trois au titre de son premier trimestre de son exercice 2014-2015 et confirmé ses perspectives annuelles.

Porté notamment par une réduction de la charge d'impôts, le résultat net part du groupe ressort à 19,7 millions d'euros sur le trimestre, contre six millions d'euros un an plus tôt.

Le groupe de restauration et de services annonce par ailleurs un excédent brut d'exploitation (Ebitda) en hausse de 1,5% à 106,2 millions d'euros, soit une marge de 7,5% du chiffre d'affaires, contre une marge de 7,8% au 1er trimestre 2013-2014.

Le chiffre d'affaires ressort à 1.419,8 millions d'euros, contre 1.348,7 millions d'euros, en hausse de 5,3%.

'Le début de l'exercice 2014-2015 a été bon en matière de développement commercial', indique Elior, qui évoque des contrats significatifs auprès d'Areva, Eiffage (Paris: FR0000130452 - actualité) ou La Banque Postale.

Le groupe indique que ses performances de premier trimestre lui permettent de confirmer l'ensemble de ses objectifs pour l'exercice 2014-2015.

Elior réaffirme son objectif d'une croissance du chiffre d'affaires supérieure à 4% (dont au moins 2% de croissance organique) et un maintien de la marge d'Ebitda.
7 de 100 - 10/3/2015 16:21
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002
(AOF) - Elior (Paris: FR0012202505 - actualité) a réalisé au premier trimestre de son exercice 2014-2015 un résultat net part du groupe multiplié par 3,3 à 19,7 millions d'euros. L'Ebitda du groupe de restauration collective a progressé de 1,5% à de 106,2 millions, soutenu notamment par pôle Restauration Collective & Support Services en France. La marge est ressortie à 7,5% du chiffre d'affaires. Le chiffre d'affaires, déjà publié, s'est établi à 1,420 milliard (+5,3%, dont +3,3% en organique). Fort de ces résultats, Elior a confirmé l'ensemble de ses objectifs pour l'exercice 2014-2015.


Le groupe table sur une croissance de son chiffre d'affaires supérieure à 4% (dont au moins 2% de croissance organique), un maintien de la marge d'Ebitda, un cash flow opérationnel en croissance et un résultat net par action en forte progression. Elior a enfin évoqué une hausse significative du dividende par action.



AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR
Services aux entreprises
Le transport routier français serait en voie de disparition car, confronté à la concurrence européenne, le nombre de routiers français ne cesse de diminuer. La part de marché du pavillon français représentait 50% de l'activité européenne jusqu'en 1999, contre moins de 10% aujourd'hui. La concurrence étrangère s'est intensifiée sur le marché national avec la pratique du cabotage. Elle permet la livraison de marchandises entre deux villes françaises par un transporteur étranger, qui travaille aux conditions sociales de son pays d'origine. Dans un contexte de conflit social, les transporteurs affirment ne pas pouvoir augmenter les salaires de leurs employés de 5% comme ils le souhaiteraient car ils ne sont déjà pas compétitifs face à des travailleurs européens dont les coûts salariaux sont 30% à 40% moins élevés
8 de 100 - 11/3/2015 08:29
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002
Le conseil qui s'est réuni à l'issue de l'assemblée générale annuelle d'Elior, a porté Philippe Salle à sa présidence avec effet immédiat.

Philippe Salle n'exercera plus de fonction de dirigeant au sein du groupe Altran (Paris: FR0000034639 - actualité) à partir du 30 avril 2015.

James Arnell, qui était Président du conseil d'administration d'Elior depuis l'introduction en bourse de la société, assumera temporairement les fonctions de directeur général de la société, en remplacement de Gilles Petit.

' Philippe Salle, fort de son expérience réussie de directeur général de grands groupes cotés, a tous les atouts pour renforcer Elior et favoriser son développement stratégique à une nouvelle phase de son histoire ' indique le Conseil d'administration.
9 de 100 - 11/3/2015 10:08
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002
Nos analystes ont repéré une excellente configuration graphique sur l'action ELIOR, que les investisseurs les plus actifs pourront travailler, sur les niveaux de cours actuels.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'analyse graphique en données quotidiennes de l'action ELIOR permet d'identifier une tendance haussière à court terme comme à moyen terme.

Sur le plan des indicateurs de tendance, la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) fait office de support pour les cours.

Le volume d'échange est en hausse, une donnée technique favorable à notre anticipation.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnés, notre avis est haussier sur l'action ELIOR à court terme.

Les investisseurs actifs prendront position à l'achat sur le titre ELIOR au cours de 15.42 € avec un objectif à 17.990 € en ligne de mire. Ils protégeront leur capital en plaçant un stop à 14.510 €.

Retrouvez cet article sur Tradingsat.com
10 de 100 - 16/3/2015 11:23
maywillow Messages postés: 1056 - Membre depuis: 27/1/2002
Exit la période d'hésitation des investisseurs qui a suivi l'introduction en Bourse, place aux records... Dans le sillage du point financier du premier trimestre, Elior poursuit sa revalorisation à la Bourse de Paris ce lundi (+3,34% à 17,01 euros) après déjà quatre séances consécutives dans le vert la semaine dernière. Au passage, le titre du spécialiste de la restauration sous contrat inscrit un nouveau sommet historique, porté par le relèvement du consensus des analystes et une perception qui s'améliore.

Réactions d'analystes

Rappelons que de nombreux brokers ont rehaussé en fin de semaine dernière leurs objectifs de cours sur le dossier, en dépit de résultats trimestriels qui ont pu apparaître un peu courts en raison d'une saisonnalité défavorable en Concession. Natixis a relevé sa valorisation théorique à 17,5 euros pour des raisons de marché, justifiant le maintien de son avis "Acheter".

Crédit Suisse a pour sa part ajusté son cours cible de 17,2 à 18 euros, avec une opinion "Surperformance" réitérée en raison d'un potentiel de développement toujours significatif par croissance externe, en particulier outre-Atlantique.


BOURSIER
11 de 100 - 20/3/2015 08:42
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002
Elior : plus-values à déguster

Arrivée gagnante...

Gains. Voilà qui valait la peine d'attendre !... Ceux qui sont revenus dans le bon timing sur Elior en suivant nos conseils gagnent désormais près de 40% depuis la fin 2014. Oubliée donc la période d'hésitation qui a suivi l'introduction en Bourse l'été dernier... Dans le sillage du point financier du premier trimestre 2014-2015, Elior a poursuivi sa revalorisation à la Bourse de Paris. Rappelons que de nombreux brokers ont rehaussé leurs objectifs de cours sur le dossier, en dépit de résultats trimestriels qui ont pu apparaître un peu courts en raison d'une saisonnalité défavorable en Concession. Philippe Salle qui est à l'origine du redressement d'Altran est désormais aux commandes d'Elior, de quoi aider aussi le titre à se refaire une beauté par anticipation...

Mouvement. Le groupe dont l'exercice a débuté en octobre, a réalisé un chiffre d'affaires de 1,419 Milliard d'euros au terme d u premier trimestre fiscal 2014/2015, en hausse de 5,3% en données publiées et de 3,3% sur une base comparable. Le mouvement de hausse en bourse permet ainsi de réajuster le PER autour de 18, dans une zone plus cohérente. Par ailleurs, grâce à l'argent levé lors de l'arrivée en bourse l'année passée, l'endettement net du groupe a diminué à 1,38 MdE, un autre bon point salué par les analystes... Après un gros rebond de près de 40% depuis nos conseils d'octobre dernier, on sera donc tenté de réaliser ses profits sur le niveau visé des 17 euros...
Notre conseil : On peut prendre ses profits.
COURS A LA DATE DU CONSEIL : 17 €


BOURSIER
12 de 100 - 21/4/2015 16:53
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002
(CercleFinance.com) - Moody's Investors Service a confirmé mardi sa note de crédit 'Ba3' sur le groupe de restauration collective et de services Elior (Paris: FR0011950732 - actualité) , mais relevé sa perspective de 'stable' à 'positive'.

L'agence de notation étaye son relèvement par la publication régulière d'un taux de croissance supérieur à 3% ainsi que par la réduction des taux d'intérêt consécutive au refinancement opéré en décembre dernier.

Moody's mentionne par ailleurs les bénéfices tirés du retour en Bourse de l'an dernier et ses effets sur le désendettement du groupe, tout comme les progrès attendus au niveau des marges bénéficiaires et de la trésorerie au cours des 12 à 18 prochains mois.

A la Bourse de Paris,
13 de 100 - 30/4/2015 20:36
La Forge Messages postés: 1083 - Membre depuis: 03/8/2000


Le groupe de restauration collective Elior (ELIOR.FR) a annoncé jeudi
la signature d'un accord visant à porter sa participation à 100% dans
la société espagnole Areas, en reprenant la participation minoritaire de
38,45% détenue par le groupe Emesa.



Avec 9.670
collaborateurs, Areas gère plus de 1.100 points de vente sous contrats
dans les aéroports, les aires d'autoroutes, les gares, les centres
commerciaux, les lieux d'exposition et les centres-villes, a expliqué
Elior dans un communiqué.



La transaction comprend un
règlement en numéraire de 46 millions d'euros et l'attribution à Emesa
de 9 millions d'actions Elior, dont un maximum de 2 millions d'actions
existantes. "Elle devrait avoir un effet relutif sur le bénéfice par
action à partir de 2016", a souligné Elior.



"Cette
transaction permettrait au groupe de rassembler ses équipes et ses
actifs en Europe pour donner naissance à un acteur mondial de la
restauration de concessions, profitant ainsi d'importantes synergies
opérationnelles, commerciales et de coûts", a précisé Elior.



-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@wsj.com (ed/PR)

14 de 100 - 04/5/2015 11:29
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1389 - Membre depuis: 24/6/2003

(CercleFinance.com) - Elior (Paris: FR0011950732 - actualité)
a annoncé avoir signé un accord avec Emesa en vue de l'acquisition de
sa participation minoritaire de près de 38,5% détenue dans sa filiale
espagnole Areas.

Avec cet accord, le groupe français porterait sa participation dans Areas à 100%.

Avec
9670 collaborateurs, Areas gère plus de 1100 points de vente sous
contrats dans les aéroports, les aires d'autoroutes, les gares, les
centres commerciaux, les lieux d'exposition et les centres-villes.

En Espagne, Areas exploite des espaces de restauration à l'aéroport de Madrid Barajas.

Aux
Etats-Unis, où Areas a obtenu son premier contrat en 2006, l'entreprise
est désormais implantée dans 10 aéroports, dont ceux de Chicago et Los
Angeles

En 2014, Areas a réalisé un chiffre d'affaires de 659 millions d'euros et a dégagé un Ebitda de 53 millions d'euros.

L'idée
de l'opération est, selon Elior, de donner naissance à un acteur
mondial de la restauration de concessions et de profiter d'importantes
synergies opérationnelles, commerciales et de coûts.

La
transaction comprend un règlement en numéraire de 46 millions d'euros et
l'attribution à Emesa de 9 millions d'actions Elior, dont un maximum de
deux millions d'actions existantes.

Une fois la transaction
réalisée, Emesa devrait devenir un actionnaire important d'Elior, avec
une participation de l'ordre de 5,2% du capital.

L'opération devrait avoir un effet relutif sur le bénéfice par action à partir de 2016.

L'action Elior a débuté la séance de lundi en hausse de 2,4% à 17,1 euros.

15 de 100 - 05/5/2015 15:56
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1389 - Membre depuis: 24/6/2003

(CercleFinance.com) - Elior (Paris: FR0011950732 - actualité)
avance de 0,7% et évolue donc à contre-courant de la tendance à Paris,
aidé par des propos d'Oddo qui, tout en maintenant sa recommandation
'alléger', relève son objectif de cours de 13,5 à 15 euros.

Il
voit une opération plutôt attractive dans la prise de contrôle à 100%
d'Aréas, filiale de restauration concédée en Espagne et aux Etats-Unis,
mettant en avant des synergies estimées à environ 10 millions d'euros,
soit une relution de 3-4% des BPA.

Les analystes considèrent
aussi l'opération comme une 'première étape de structuration d'un pôle
concessions au sein d'Elior, ce qui offre plus de flexibilité pour jouer
un éventuel rôle dans la consolidation du secteur'.

16 de 100 - 05/5/2015 17:46
La Forge Messages postés: 1083 - Membre depuis: 03/8/2000

Philippe Salle devrait faire d'Areas un des moteurs de la croissance d'Elior - DJ Plus

Date : 05/05/2015 @ 16:39
Source : Dow Jones News
Stock : Elior (ELIOR)
Quote : down.gif 17.17 -0.08 (-0.46%) @ 17:28
Elior share priceChartTradesLevel2









Philippe Salle devrait faire d'Areas un des moteurs de la croissance d'Elior - DJ Plus





Elior (EU:ELIOR)
Intraday Stock Chart


Today : Mardi 5 Mai 2015


Click Here for more Elior Charts.



L'acquisition par Elior (ELIOR.FR) des minoritaires de sa filiale espagnole à 61,5% Areas devrait donner à son nouveau PDG Philippe Salle une plus grande marge de manoeuvre pour définir et mettre en oeuvre le nouveau plan d'accélération de la croissance du groupe de restauration collective.
Ce plan doit certes encore être présenté. Ancien PDG d'Altran (ALT.FR), Philippe Salle n'est officiellement devenu le PDG d'Elior qu'il y a quelques jours. La présentation du plan stratégique à l'horizon 2020 du challenger français de Sodexo (SW.FR) est actuellement prévue pour la fin septembre 2015.
La croissance en ligne de mire
Mais une accélération de la croissance du groupe français constitue d'ores et déjà une priorité. Avec un chiffre d'affaires d'environ 5,3 milliards d'euros en 2013-2014, et une marge opérationnelle de 5,8% sur le dernier exercice, Elior fait déjà partie des bons élèves de son secteur en termes de rentabilité, mais reste à la traîne de ses concurrents en termes de croissance. Une faiblesse relative qui est notamment liée à sa surexposition à des marchés matures. Le groupe réalise la moitié de son activité en France et 90% au total en Europe.
Or Areas représente l'un des principaux moteurs de la diversification géographique d'Elior. La société a réalisé un peu plus de la moitié de son activité en Espagne, mais le reste à l'international, en particulier aux Etats-Unis. En 2014, son chiffre d'affaires est ressorti à 660 millions d'euros et sa marge opérationnelle à 8%.
Le rachat des minoritaires d'Areas permettra également à Elior de générer des synergies et de redresser la rentabilité de sa filiale. Les marges de l'entreprise espagnole sont inférieures à leur moyenne historique et à celles de l'activité de concessions d'Elior. Une situation qui est également due au fait qu'Areas est en phase d'investissements.
Pas de sortie de cash et un nouvel actionnaire
Autre point positif de l'opération : elle ne nécessitera qu'une faible sortie de cash. La transaction sera payée à hauteur de 46 millions d'euros en numéraire mais surtout en titres Elior, pour un total proche de 200 millions d'euros.
Cela nécessitera une augmentation de capital pouvant entraîner la création de 7 à 9 millions de titres, mais n'affectera pas l'enveloppe de 450 millions d'euros allouée par le groupe à sa croissance externe entre 2014 et 2017. Elior reste relativement contraint par la dette en regard de ses concurrents.
L'émission de titres prévue par Elior fera d'Emesa, l'autre actionnaire d'Areas, son actionnaire à hauteur d'environ 5,2%. L'opération devrait renforcer le bénéfice par action d'Elior à partir de 2016, pourvu qu'elle soit bien bouclée d'ici à la fin de l'année.
Disposer d'un nouvel actionnaire stable ne peut pas faire de mal à Elior. Le groupe de restauration a beau rester détenu à hauteur de 20,1% environ par son co-fondateur Robert Zolade, il doit se préparer dans les années qui viennent à la sortie des fonds d'investissement Charterhourse et Chequers.
Ces derniers avaient permis le retrait de la cote en 2006 du groupe de restauration collective, avant son retour en Bourse en juin dernier. Charterhouse détient actuellement 36,65% d'Elior, et Chequers un total de 4,6%.
Rendez-vous en septembre
Le rachat des 38,5% environ qu'Elior ne détenait pas dans Areas permettra à Philippe Salle de disposer d'une marge de manoeuvre accrue pour accélérer le développement et l'internationalisation du groupe. Rendez-vous est donc pris en septembre pour en connaître plus sur ses projets.
- Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; 33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com (ed/EC)
17 de 100 - 07/5/2015 08:26
La Forge Messages postés: 1083 - Membre depuis: 03/8/2000

BOURSIER

Le fonds Charterhouse, actionnaire principal d' Elior
, a lancé un processus de cession d'une fraction conséquente du capital
de la société, 16,4 millions d'actions environ qui représentent quelque
10% du tour de table, apprend-on sur le marché. Les titres sont issus
des fonds Charterhouse II, IV et VI et Société de Restauration 2 et 4.
Bagatelle Investissement et Management, le holding du co-fondateur
d'Elior Robert Zolade, a prévu de participer à l'opération. Il détenait
20,08% du capital à la fin de l'année 2014, alors que Charterhouse et
ses filiales étaient créditées de 41,26%.


L'opération prend la forme d'un
placement privé avec construction accélérée d'un livre d'ordres, à
destination des investisseurs professionnels. Les modalités financières
ne sont pas connues à ce stade, mais les transactions devraient avoir
lieu avec une décote sur le dernier cours coté, 17 euros, comme il est
d'usage en pareille circonstance, pour favoriser le succès du placement.





18 de 100 - 07/5/2015 09:26
La Forge Messages postés: 1083 - Membre depuis: 03/8/2000

Boursier.com) — Elior est logiquement sous pression en ce début de séance (-6% à 15,98 euros), après que le principal actionnaire de la société eut annoncé la cession d'une fraction conséquente du capital de la société. Le fonds Charterhouse va en effet vendre 16,4 millions d'actions environ qui représentent quelque 10% du tour de table.

19 de 100 - 15/5/2015 11:57
kevin85 Messages postés: 286 - Membre depuis: 20/4/2015

ELIOR: CRÉDIT AGRICOLE DÉPASSE LES 5% DU CAPITAL.

(CercleFinance.com) - Crédit Agricole a déclaré à l'AMF avoir franchi en hausse, le 12 mai 2015, par l'intermédiaire de Crédit Agricole CIB qu'elle contrôle, les seuils de 5% du capital et des droits de vote d'Elior et détenir indirectement 8,25 millions d'actions, soit 5,02% du capital et des droits de vote du groupe de restauration collective.


Ce franchissement de seuils résulte de la conclusion d'un contrat financier à terme sur actions.

Les 8,25 millions d'actions résultent d'une position acheteuse sur un future à dénouement en numéraire ou physique (au choix de la contrepartie), dénouable à tout moment jusqu'au cinquième jour ouvré précédant le 11 juin 2019.

20 de 100 - 15/5/2015 16:43
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1389 - Membre depuis: 24/6/2003

(CercleFinance.com) - Le concert composé de Charterhouse Poppy II,
Charterhouse Poppy IV et Charterhouse Poppy VI d'une part, et de Société
de Restauration 2 et Société de Restauration 4 d'autre part, a déclaré à
l'AMF avoir franchi en baisse, le 12 mai 2015, les seuils du tiers du
capital et des droits de vote d'Elior (Paris: FR0011950732 - actualité) et en détenir 31,25% du capital et des droits de vote.

À
cette occasion, Charterhouse Poppy II a déclaré avoir franchi
individuellement en baisse les seuils de 20% du capital et des droits de
vote d'Elior et Chartehouse Poppy IV, ceux de 10% du capital et des
droits de vote du groupe de restauration sous contrat.

Ces franchissements de seuils résultent de cessions d'actions Elior hors marché.

100 Réponses
1    
Messages à suivre: (100)
Dernier Message: 16/Janv/2018 12h37

Titres Discutés
ELIOR 16.90 -0.3%
Elior Group
Elior Group
Elior Group
Indices Mondiaux
Australia -0.1%
Brazil -0.3%
Canada 0.0%
France 0.4%
Germany -0.2%
Greece -0.3%
Holland -0.2%
Italy 0.2%
Japan (NIKKEI) 0.0%
Portugal 0.1%
US (DowJones) -0.8%
US (NASDAQ) -1.3%
United Kingdom 0.5%
Palmarès Hausse (%)
5917C 2.64 398.1%
7094T 3.05 397.1%
9966C 2.27 393.5%
0590C 0.74 393.3%
5635C 5.37 392.7%
2498T 5.78 392.4%
3104T 1.19 391.7%
1262T 1.16 390.3%
9910T 2.72 386.4%
0382C 1.07 386.4%
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P:43 V: D:20180421 17:07:09