CATANA GROUP : Activité en croissance de 39% Résultat net part du Groupe : + 21% Proposition d’un dividende de 0,15 centimes d’euros Des relais de croissance engagés

Communiqué de presse         Canet-en-Roussillon, le 5 décembre 2023 à 18h

CATANA GROUP

RESULTATS 2019/2020

EXERCICE 2022/2023

  • Activité en croissance de 39%
  • Résultat net part du Groupe : + 21%
  • Proposition d’un dividende de 0,15 centimes d’euros
  • Des relais de croissance engagés
En M€ 2022/2023 2021/2022
Chiffre d’Affaires 207,3 148,6
Achats consommésCharges de personnelCharges externesImpôts et taxesDotations amortissements et provisionsVariations de stocksAutres charges et produits opérationnels courants - 118,3- 21,9- 56,0- 1,7- 7,2+ 23,2+ 0,2 - 71,2- 14,9- 39,3- 1,3- 5,5+ 7,0+ 0,1
Résultat Opérationnel Courant + 25,6 + 23,5
Autres charges et produits opérationnels - 0,2 + 0,3
Résultat Opérationnel + 25,6 + 23,8
Résultat financier + 1,4 - 0,4
Charge ou produit d’impôt - 6,9 - 6,1
Résultat Net de l’ensemble consolidé + 20,0 + 17,3
Résultat Net part du Groupe + 19,3 + 15,9
Capacité d’autofinancement + 30,5 + 25,7
Investissements - 9,8 - 5,5
Cash net (+) + 37,7 + 42,8
Dont trésorerie disponible + 63,1 + 67,2
Dont dettes financières - 25,4 - 24,4
Capitaux propres part du groupe 72,8 59,2

Le Conseil d’Administration de CATANA GROUP qui s’est réuni le 5 décembre 2023 sous la présidence d’Aurélien Ponçin, a arrêté et approuvé les comptes consolidés de l’exercice 2022/2023.Au-delà d’une très grande conquête sur son marché depuis la sortie de sa gamme BALI en 2014, CATANA GROUP vient de réaliser un doublement de son activité en l’espace de deux exercices, profitant opportunément de l’embellie post-crise sanitaire et renforçant clairement sa position sur le marché mondial des catamarans de plaisance. La rentabilité de l’entreprise est solide, ce malgré des marges impactées par les conséquences des pénuries de pièces enregistrées depuis deux ans ainsi que la répercussion de l’inflation. Les fondamentaux financiers sont au vert au moment d’aborder une nouvelle étape de son développement et le lancement du projet motonautique « YOT ».

Succès de la conquête du marché des multicoques à voile

Totalement recentré depuis 10 ans sur le marché des multicoques, CATANA GROUP est parvenu à exploiter la moindre opportunité sur ce marché, devenu de plus en plus incontournable après les crises de 2008 et 2010.

Avec beaucoup d’innovation et d’audace, incarné par la sortie du concept BALI en 2014, CATANA GROUP a démontré sa capacité à apporter des solutions adaptées aux nouveaux modes de consommation de la plaisance.

Fort de son concept unique, le Groupe s’est alors engagé dans un processus de développement intensif de nouveaux modèles et d’apports continus d’innovations qui lui ont permis non seulement d’atteindre constamment des croissances au-dessus du marché, mais aussi de résister à la violente crise sanitaire de 2020.

Avec une gamme BALI de plus en plus complète et sans cesse en mouvement, CATANA GROUP a également pleinement tiré profit de l’embellie de la demande post-COVID, montrant par ailleurs de grandes qualités d’agilité industrielle.

Matérialisée par une croissance de 46% en 2021/2022 et de 39% sur ce dernier exercice 2022/2023, CATANA GROUP aura ainsi doublé sa taille en deux ans, et significativement renforcé sa position dans son marché.

Des résultats solides, qui intègrent pénuries et l’inflation

Si ces deux derniers exercices feront date avec des taux de croissance records, les conditions industrielles de la période ont en revanche été particulièrement difficiles compte tenu :

  • Des plans de recrutement et de formation importants, rendus nécessaires par le doublement des productions et provoquant des désorganisations importantes en France avec les pénuries de main d’œuvre et les turnovers associés.
  • D’un niveau d’inflation très élevé et violent, difficile à gérer quand on a un carnet de commandes profond avec des engagements tarifaires. En effet, si toutes les hausses de matières ont pu être répercutées dans les prix de vente, un décalage est tout de même intervenu (les hausses de prix des matières ont été quasi immédiates alors que des bateaux avaient été vendus 1 à 2 ans plus tôt avec des prix figés). Cette friction est particulièrement visible sur l’exercice 2022/2023, le taux de marge brute du Groupe subissant une érosion de 3 points passant de 57% à 54%.
  • Des pénuries de pièces conséquentes dans un monde manufacturier totalement déstabilisé par la crise sanitaire puis les conséquences de la guerre en Ukraine.

Dans un contexte où le Groupe doublait ses productions, ces pénuries de pièces ont touché les organisations industrielles qui ont été soumises à de nombreuses turbulences, nécessitant des adaptations permanentes, souvent accompagnées de pertes d’efficacité et donc de productivité.

Concrètement, alors que le Groupe était jusque-là habitué à des fabrications et des livraisons de bateaux très fluides, il a dû finaliser certains bateaux en dehors des chaînes de fabrication au fur et à mesure de la réception des pièces manquantes.

Cette organisation a engendré les deux conséquences suivantes :

  • L’allongement des délais de livraisons et donc une présence plus importante de produits “quasi” finis en usine (en attente de pièces) engendrant des décalages de facturations et une immobilisation de trésorerie conséquente. Il convient de préciser que ces bateaux sont sans exception des bateaux commandés.
  • Une perte de productivité significative liée principalement à la dispersion des ressources pour monter les pièces manquantes en dehors des chaînes de production et souvent dans des conditions plus difficiles.

Les comptes de CATANA GROUP intègrent par ailleurs, cette année, la société portugaise COMPOSITE SOLUTIONS, dont le Groupe a pris le contrôle en février 2023 afin d’y lancer prochainement son nouveau département motonautique.

Après les premiers coûts industriels nés du développement de la gamme motonautique YOT et quelques ajustements bilantiels issus du changement de périmètre d’activité de la société COMPOSITE SOLUTIONS, cette dernière affiche un résultat négatif à 0,7 M€.

Dans ce contexte, et après prise en compte de la perte de COMPOSITE SOLUTIONS, le Résultat Opérationnel de CATANA GROUP ressort à 25,6 M€ contre 23,8 M€ en 2022.

Après prise en compte du résultat financier et de l’impôt sur les bénéficies, le résultat net part du Groupe poursuit sa progression à 19,3 M€ contre 15,9 M€ en 2022.

La prochaine Assemblée Générale se tiendra le 29 février 2024, durant laquelle le versement d’un dividende de 0,15 € par action sera proposé.

Structure financière robuste

Avec ce nouvel exercice rentable, la capacité d’autofinancement de l’entreprise est positive de 30,5 M€, en hausse de 18% par rapport au dernier exercice.

Le flux de trésorerie lié à l’activité est exceptionnellement amputé par la variation de BFR de 17 M€, due à la hausse des stocks de produits finis ou semis finis (+30 M€). Pour rappel, cette situation est la conséquence des pénuries de pièces, qui ont entraîné une immobilisation des bateaux avant livraison, plus longue que dans un contexte logistique normal.

Le flux de trésorerie lié aux investissements affiche un débours de 9,8 M€ contre 5,5 M€ pour l’exercice 2021/2022, et tient compte de 2,1 M€ d’investissements réalisés dans le cadre du rachat de la société COMPOSITE SOLUTIONS et des premiers frais de développement du pôle motonautique « YOT ».

Le flux net de trésorerie lié aux opérations de financement représente un débours de 7,6 M€ après 4,5 M€ de distribution de dividendes, 2,2 M€ de rachat d’actions propres, et un débours net de 0,9 M€ entre les mises en place de nouveaux emprunts et les remboursements effectués.

La variation annuelle de trésorerie de CATANA GROUP ressort ainsi négative de 4 M€, la trésorerie du Groupe étant positive de 63 M€.

La trésorerie nette de l’entreprise est de 37,7 M€ (63,1M€ de trésorerie face à 25,4 M€ de dettes financières) contre 42,8 M€ en 2021-2022.

Enfin, le Groupe renforce de manière importante ses fonds propres qui ressortent à 79,4 M€ pour l’ensemble consolidé et 72,4 M€ pour la « part du groupe » sur un bilan total de 210 M€.

Des potentiels de développement nombreux, un relais de croissance engagé

Après une sur-demande post-COVID, le climat des affaires s’est peu à peu complexifié au cours des derniers mois.

La hausse continue du prix de vente des bateaux au cours des deux dernières années, l’augmentation des taux d’intérêts, l’accès au crédit plus difficile, et des contextes économiques et géopolitiques aux issues incertaines ont provoqué beaucoup d’attentisme et ralenti cette demande euphorique.

Si les prises de commandes de l’automne sont restées correctes, l’incertitude est de mise. Elle nécessite une grande prudence concernant l’activité commerciale en 2024 et ses éventuels impacts sur le rythme des affaires des exercices suivants. Les potentiels de développement restent nombreux sur toutes les zones d’implantation du Groupe et la visibilité du carnet de commandes, bien que réduite, reste cependant suffisante pour piloter convenablement les organisations industrielles.

Enfin, le lancement commercial réussi du premier modèle hors-bord de la nouvelle marque motonautique « YOT » est de très bon augure. Elle consolide les certitudes du Groupe sur sa capacité future à maintenir un profil de croissance fort et rentable. Un second modèle sera présenté sur l’exercice en cours.

A l’issue de cet exercice, Aurélien PONCIN, Président Directeur Général de CATANA GROUP déclare : « Dans un monde qui n’est décidément pas un long fleuve tranquille, CATANA GROUP poursuit sa conquête basée sur l’audace et l’innovation. Notre Groupe jouit d’une grande agilité industrielle, fruit d’un management court et d’équipes totalement fédérées autour du projet d’une entreprise familiale fixée sur le long terme. Si le marché semble se complexifier, le Groupe n’en perd pas pour autant sa sérénité et sait qu’il dispose encore de nombreuses opportunités de croissance avec la poursuite du développement des marques BALI et CATANA, mais aussi et surtout des ambitions fortes sur le conséquent marché du motonautisme. Les premières présentations commerciales de la nouvelle marque YOT ont conforté ce potentiel. Notre structure financière est excellente et nous disposons encore de nombreux leviers de croissance sur lesquels nous allons nous concentrer dans les prochains mois. »

Le rapport financier annuel 2022/2023 sera disponible fin décembre 2023 sur l’espace Investisseurs du site Internet de CATANA GROUP, www.catanagroup.com (section Informations financières, rubrique Rapports financiers).

CATANA Group est spécialisé dans la conception, la construction et la commercialisation de navires de plaisance.CATANA Group est coté sur le compartiment C d'Euronext ParisCode ISIN : FR0010193052 - Code Reuters : CATG.PA - Code Bloomberg : CATG.FPSociété de bourse : Kepler

Contacts :

           
CATANA Group AELIUM FINANCE
David ETIEN – Directeur Financier J.GACOIN/V.BOIVIN
david.etien@catanagroup.com jgacoin@aelium.fr
05 46 00 87 41 01 75 77 54 65

Pièce jointe

  • CP_CATANA_RESULTATS_2023_VD
Catana (EU:CATG)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2024 à Fév 2024 Plus de graphiques de la Bourse Catana
Catana (EU:CATG)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2023 à Fév 2024 Plus de graphiques de la Bourse Catana