Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Cnova Et Cdiscount (CNV)

- 20/11/2015 13:05
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1389 - Membre depuis: 24/6/2003
Intraday Stock Chart: CnovaGraphiques historiques: Cnova
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

(CercleFinance.com) - Cdiscount, filiale de Cnova (London: 0RAB.L - actualité) , annonce le lancement d'un nouveau service de livraison à domicile, le jour même, pour tous les produits de plus de 30 kg vendus par Cdiscount et commandés avant 14 heures.

Il propose de livrer le soir même entre 19h et 23h sur des créneaux de deux heures toute commande de produits de plus de 30 kg en stock sur le site, si la commande a été effectuée avant 14h ce même jour. La livraison peut même être programmée entre 21h et 23h.

Le groupe d'e-commerce précise que ce service de livraison express, facturé cinq euros de plus qu'une livraison standard, est disponible sur Paris et les départements d'Ile de France, ainsi qu'à Lyon et à Villeurbanne.

Pour faire profiter à ses clients des différents modes de livraison express, les produits sont livrés quotidiennement depuis les deux entrepôts situés à Andrézieux (Loire) et à Saint-Mard (Seine-et-Marne), ce dernier ayant d'ailleurs été agrandi récemment.



Réponses
14 Réponses
1
1 de 14 - 20/11/2015 13:06
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1389 - Membre depuis: 24/6/2003

(CercleFinance.com) - Cdiscount, filiale de Cnova (London: 0RAB.L - actualité)

, annonce le lancement d'un nouveau service de livraison à domicile, le

jour même, pour tous les produits de plus de 30 kg vendus par Cdiscount

et commandés avant 14 heures.



Il propose de livrer le soir même

entre 19h et 23h sur des créneaux de deux heures toute commande de

produits de plus de 30 kg en stock sur le site, si la commande a été

effectuée avant 14h ce même jour. La livraison peut même être programmée

entre 21h et 23h.



Le groupe d'e-commerce précise que ce service

de livraison express, facturé cinq euros de plus qu'une livraison

standard, est disponible sur Paris et les départements d'Ile de France,

ainsi qu'à Lyon et à Villeurbanne.



Pour faire profiter à ses

clients des différents modes de livraison express, les produits sont

livrés quotidiennement depuis les deux entrepôts situés à Andrézieux

(Loire) et à Saint-Mard (Seine-et-Marne), ce dernier ayant d'ailleurs

été agrandi récemment.

2 de 14 - 26/11/2015 11:50
La Forge Messages postés: 1083 - Membre depuis: 03/8/2000

(CercleFinance.com) - Cdiscount, qui appartient au périmètre de Cnova (London: 0RAB.L - actualité) , a annoncé jeudi le lancement d'un service de disponibilité immédiate réservé aux commerçants parisiens.



Le

service est destiné aux commerçants de proximité ne disposant pas

forcément d'un site Web mais souhaitant écouler leurs produits sur la

place de marché 'C le Marché'.



Un client s'étant localisé sur

Cdiscount pourra ainsi accéder aux offres locales des produits qu'il

recherche, avec la possibilité de retirer direc­tement ses achats dans

le magasin ou d'être livré à son domicile dans un délai de deux heures.

3 de 14 - 17/12/2015 08:41
The Grumpy Old Men Messages postés: 796 - Membre depuis: 02/1/2007

CDiscount se lance dans la livraison de produits frais en France

Challengesil y a 38 minutes
  • Partager
  • 14679024_original.jpghttp://globalfinance.zenfs.com/images/FR_AFTP_Challenges_LIVE/14679024_original.jpg" alt="Cdiscount">Challenges - Cdiscount

Le
site de vente en ligne double ainsi son concurrent américain Amazon qui
teste ce service aux Etats-Unis. Un partenariat avec Franprix a été
signé.

Le site de vente en ligne CDiscount (groupe
Casino) a annoncé jeudi 17 décembre qu'il étoffait son offre alimentaire
et qu'il lançait un nouveau service de livraison express de produits
frais en partenariat avec Franprix, enseigne de proximité de Casino,
devançant ainsi l'Américain Amazon. CDiscount était jusqu'ici spécialisé
dans la vente de produits non alimentaires, comme l'électronique,
l'électroménager, les jouets, etc.

Le site internet va donc étoffer son offre alimentaire, jusqu'ici
composée surtout de vins et de quelques références d'épicerie fine, avec
4.500 produits frais, secs, cosmétiques et d'entretien. Il permettra
donc à ses quelque 2 millions de visiteurs quotidiens de se faire livrer
chez eux yaourts, fruits et légumes, viandes, boissons, biscuits,
pains, plats préparés, etc. Les prix seront alignés sur ceux que le site
a l'habitude de proposer, soit 5 à 10% moins chers que les prix moyens
constatés ailleurs.Par ailleurs, un service de livraison express sera
proposé pour cette nouvelle offre alimentaire, permettant de recevoir
ses courses à domicile 1h30 après les avoir commandées.

Partenariat avec la start-up Stuart

Ces livraisons seront effectuées à partir des stocks dans les
magasins Franprix, et en partenariat avec Stuart, start up française
spécialisée dans la livraison ultra-rapide par coursier à pied ou en
vélo. Ce nouveau service est pour l'instant limité aux villes de Paris,
Levallois-Perret et Neuilly-sur-Seine, mais pourrait être étendu à
d'autres agglomérations, a fait savoir Casino.

Cette nouvelle offre de Casino se rapproche ainsi du




... Lire la suite sur Challenges




  • Cdiscount
4 de 14 - 17/12/2015 12:20
The Grumpy Old Men Messages postés: 796 - Membre depuis: 02/1/2007

Cnova (EU:CNV)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Jeudi 17 Décembre 2015

Plus de graphiques de la Bourse Cnova

(CercleFinance.com) - Cdiscount, filiale de Cnova, a annoncé jeudi le

lancement d'une offre alimentaire avec livraison express à domicile en

1h30 en partenariat avec Franprix.



L'offre doit concerner dans un

premier temps les villes de Paris, Neuilly-sur-Seine et

Levallois-Perretet, avec une facturation de 5,9 euros.



Selon la taille des commandes et pour respecter l'environnement, des livraisons pourront être réalisées à vélo ou à pied.



Franprix possède un réseau de 900 magasins basés essentiellement en Ile-de-France.

5 de 14 - 17/12/2015 13:26
The Grumpy Old Men Messages postés: 796 - Membre depuis: 02/1/2007

CDiscount relance le débat autour de la livraison alimentaire à domicile en France

14eca712-19d5-45eb-86b9-d35e755faa6f_loghttp://l.yimg.com/os/publish-images/news/2014-01-21/14eca712-19d5-45eb-86b9-d35e755faa6f_logo_afp.png" alt="AFP">Par Delphine PAYSANT | AFPil y a 27 minutes



  • Partager
  • Tweet


Contenus associés

  • 3ff4581ea4f70d10650e0663b09906e647870163http://media.zenfs.com/fr_FR/News/AFP/3ff4581ea4f70d10650e0663b09906e647870163.jpg" alt="Un employé de CDiscount dans les rayons de l'entrepôt de Cestas le 14 décembre 2012">Afficher une photoUn employé de CDiscount dans les rayons de l'entrepôt de Cestas le 14 décembre 2012

Alors
que les yeux étaient rivés sur Amazon, CDiscount est finalement le
premier acteur internet pure-player généraliste à lancer un service de
livraison express de produits frais à domicile en France, relançant le
débat autour de ce secteur jusqu'ici peu exploité par la grande
distribution.

Jeudi, le site de vente en ligne du groupe Casino, CDiscount, a
musclé son offre alimentaire, jusqu'ici confinée à quelques références
d'épicerie fine, proposant désormais la livraison à domicile en 1 heure
et demi, en partenariat avec Franprix, également propriété de Casino.

Le service, pour l'instant limité aux villes de Paris,
Levallois-Perret et Neuilly-sur-Seine, concerne 4.500 produits frais,
secs, cosmétiques et d'entretien pour les courses du quotidien. Mais le
distributeur ne cache pas son ambition de l'enrichir dans les prochaines
semaines.

Cette livraison express sera possible à partir d'un montant minimum
de 25 euros d'achat, et facturée 5,90 euros. Un abonnement à l'année
permettant des livraisons illimitées, dont le tarif n'a pas encore été
fixé, est également disponible.

Les colis seront préparés à partir des magasins Franprix, et livrés
par Stuart, start up spécialisée dans la livraison ultra-rapide à pied
ou en vélo.

"L'idée est de combiner les avantages du physique et du digital, en
associant la forte audience d'un pure-player avec la proximité d'un
réseau de magasins, c'est ça qui fait la force du modèle et permettra de
le rendre rentable", ont expliqué Jean-Pierre Mochet, directeur général
de CDiscount, et Emmanuel Grenier, président de CDiscount.

"C'est un véritable avantage concurrentiel que d'être les premiers à
se lancer dans ce type de service d'ultra-proximité sur lequel les
clients urbains pressés sont en vraie demande", ont commenté les deux
hommes.

En effet, le segment de la livraison à domicile de produits frais
reste encore peu développé en France. "C'est bien moins que ce qu'on
peut observer aux Etats-Unis", avec Amazon qui teste son service Amazon
Fresh dans trois villes depuis un an, "où en Grande-Bretagne où un
acteur comme Ocado réalise près d'un milliard de chiffre d'affaires
chaque année", explique Yves Marin, expert consommation chez Kurt
Salmon.

Dans l'Hexagone, il ne concerne que quelques acteurs internet
ultra-spécialisés, comme Monmarché.fr ou Carredeboeuf.fr, exploitant des
marchés de niche. Quant à la grande distribution classique, elle a
surtout concentré ses efforts sur le drive, permettant aux clients de
commander leurs courses en ligne et de venir les retirer eux-mêmes en
magasin.

Système U, avec Télemarket, avait tenté de lancer l'expérience du
cybermarché à la française, mais a fini par fermer boutique en 2013,
faute de rentabilité. Quant à houra.fr (Cora) ou ooshop (Carrefour),
leurs ventes restent encore très confidentielles, note M. Marin.

Les acteurs se sont jusqu'à présent tous heurté à la "problématique
du dernier kilomètre", notamment en zone urbaine où faute d'entrepôts,
la logistique est particulièrement couteuse (entre 13% et 75% du coût
total, selon Xerfi).

Mais l'arrivée à saturation du drive en France, et les avancées de
certains acteurs comme Chronosfresh (La Poste), qui propose depuis
octobre la livraison de produits alimentaires frais et surgelés, ou même
les AlloResto ou les Foodora, qui livrent à domicile les plats de
restaurants, contribuent à "relancer le débat et la bagarre pourrait ne
pas tarder à faire rage pour s'emparer de ce marché convoité de la
clientèle urbaine CSP+", estime Yves Marin.

Depuis plusieurs mois, Amazon France fourbit ses armes, étoffant
progressivement son offre alimentaire -- le site a lancé en octobre une
boutique d'épicerie en ligne de 34.000 références - ou sa logistique --
le groupe vient de racheter Colis Privé, acteur spécialisé dans la
livraison à domicile par coursier.

Quant à des acteurs comme Auchan ou Leclerc, "ils rêvent de compenser
leur relative absence de magasins en Ile-de-France par un système de
livraisons via le digital", note M. Marin. Auchan teste d'ailleurs
depuis plusieurs mois un système de livraison de courses en point-relais
à Paris, quant à Michel-Edouard Leclerc, il vient tout juste de lancer
un service de livraison à domicile de vins.

6 de 14 - 19/12/2015 06:53
Ariane Messages postés: 982 - Membre depuis: 29/9/2002

18/12/2015 | 22:03

Cnova N.V. lance une revue de ses stocks au Brésil

AMSTERDAM,
le 18 décembre 2015, 22 :01 HEC - CNOVA N.V. (NASDAQ & Euronext
Paris : CNV) (« Cnova ») annonce aujourd'hui que son Conseil
d'Administration a mandaté des avocats et comptables externes pour
conduire une revue sur des irrégularités commises par des employés dans
le cadre de la gestion des stocks. Celles-ci concernent principalement
les retours de produits et le stock de produits endommagés dans des
centres de distribution de sa filiale brésilienne Cnova Comércio
Electrônico S.A. (Cnova Brazil). Cette enquête évaluera également les
conséquences comptables et financières des faits examinés. Le Conseil
d'Administration de Cnova et son Comité d'Audit se concerteront et
bénéficieront du soutien actif du Comité d'Audit de Companhia Brasileira
de Distribuição (CBD), actionnaire de contrôle brésilien de Cnova.
L'enquête évoquée ci-dessus est en cours et il est, en l'état, trop tôt
pour déterminer son terme ou les éventuelles actions qui pourraient être
entreprises par Cnova ou ses filiales.

À propos de Cnova N.V.

CNOVA
N.V., un des leaders mondiaux de la vente en ligne, offre à ses 15
millions de clients actifs des produits qu'ils peuvent acheter sur ses
sites marchands à la pointe de l'innovation : Cdiscount en France, au
Brésil, en Colombie, en Thaïlande, au Vietnam, en Côte d'ivoire, au
Sénégal, au Cameroun, au Burkina Faso et en Belgique ; Extra.com.br,
Pontofrio.com et Casasbahia.com.br en Brazil. CNOVA N.V. propose à ses
clients près de 26 millions d'articles à des prix très attractifs,
plusieurs options de livraison rapides et commodes, ainsi que des
solutions de paiement pratiques. Cnova N.V. fait partie du Groupe
Casino, groupe de distribution mondial. Les communiqués de Cnova N.V.
sont disponibles à l'adresse www.cnova.com/investor-relations.aspx. Les
informations disponibles ou accessibles depuis les sites mentionnés
ci-dessus ne font pas partie de ce communiqué de presse.

Le
présent communiqué de presse contient des informations réglementées
(gereglementeerde informatie) au sens de la loi de supervision
néerlandaise sur les marchés financiers (Wet op het financieel toezicht)
qui doivent être rendues publiques conformément aux législations
néerlandaise et française. Ce communiqué de presse est émis uniquement à
des fins d'information.

Déclarations prospectives

Outre
les données historiques présentées, le présent communiqué de presse
contient des déclarations de nature prospective (forward-looking
statements) au sens des dispositions du U.S. Private Securities
Litigation Reform Act de 1995, de l'Article 27A du U.S. Securities Act
de 1933 et de l'article 21E du U.S. Securities Exchange Act de 1934. Ces
déclarations prospectives peuvent inclure des prévisions relatives aux
résultats à venir de Cnova, et sont identifiables par le fait qu'elles
utilisent des dates futures ainsi que des termes tels que « anticiper »,
« supposer », « croire », « continuer », « pouvoir », « estimer », «
s'attendre à », « avoir pour objectif », « planifier », « potentiel », «
prédire », « projeter », « futur », « rechercher » ou de termes ou
expressions similaires. Les déclarations prospectives contenues dans le
présent communiqué de presse sont fondées sur les attentes et les
prévisions actuelles de la direction de Cnova et sont sujettes à de
nombreux risques, incertitudes et changements de circonstances,
difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de
Cnova. D'importants facteurs peuvent impliquer que les résultats
effectivement réalisés par Cnova diffèrent significativement de ceux qui
sont exprimés dans les déclarations prospectives. Ces facteurs
comprennent notamment : la capacité de Cnova à accroître sa base de
clients ; sa capacité à maintenir et renforcer la renommée de ses
marques ; sa capacité à gérer efficacement sa croissance ; les
évolutions affectant les technologies utilisées par Cnova ; l'évolution
de l'environnement économique, commercial, concurrentiel, réglementaire
au niveau mondial, national, régional ou local ; ainsi que d'autres
facteurs décrits dans la section « Facteurs de risque » du rapport
annuel dans le formulaire 20-F pour l'exercice clos le 31 décembre 2014
déposé auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission le 31 mars
2015, et dans tout autre document déposé auprès de celle-ci. Les
déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse
sont données uniquement à la date du présent communiqué de presse. Les
facteurs ou événements susceptibles d'entraîner une variation
significative des résultats effectivement réalisés par Cnova par rapport
aux déclarations contenues dans le présent communiqué de presse sont
aléatoires, de sorte qu'il n'est pas possible pour Cnova d'anticiper
tous ces facteurs ou événements. En dehors de toute obligation légale ou
réglementaire à sa charge, Cnova ne prend aucun engagement de publier
des mises à jour des déclarations prospectives, que ce soit en raison
d'éléments nouveaux ou d'évolutions postérieures ou de toute autre
circonstance.

Contact RI Cnova :
G. Christopher Welton
Tél. : +31 20 795 06 71
christopher.welton@cnovagroup.com:
mailto:christopher.welton@cnovagroup.com
investor@cnova.com:
mailto:investor@cnova.com
Contact Média :
CNOVA N.V.
Direction de la Communication :
+31 6 2027 1540
directiondelacommunication@cnovagroup.com:
mailto:directiondelacommunication@cnovagroup.com
http://hugin.info/166629/R/1974908/722674.pdf
7 de 14 - 21/12/2015 09:27
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002


  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png






Publié le 21/12/2015 à 07h34

Logo Cnova

(Boursier.com) — Cnova
annonce que son Conseil d`Administration a mandaté des avocats et
comptables externes pour conduire une revue sur des irrégularités
commises par des employés dans le cadre de la gestion des stocks.
Celles-ci concernent principalement les retours de produits et le stock
de produits endommagés dans des centres de distribution de sa filiale
brésilienne Cnova Comércio Electrônico S.A. (Cnova Brazil).

Cette
enquête évaluera également les conséquences comptables et financières
des faits examinés. Le Conseil d`Administration de Cnova et son Comité
d`Audit se concerteront et bénéficieront du soutien actif du Comité
d`Audit de Companhia Brasileira de Distribuição (CBD), actionnaire de
contrôle brésilien de Cnova. L`enquête évoquée ci-dessus est en cours et
il est, en l`état, trop tôt pour déterminer son terme ou les
éventuelles actions qui pourraient être entreprises par Cnova ou ses
filiales.

8 de 14 - 12/1/2016 08:05
Ariane Messages postés: 982 - Membre depuis: 29/9/2002

12/01/2016 | 08:02

Cnova
Point à date relatif à l'enquête sur la gestion des stocks au Brésil et autres sujets

AMSTERDAM,
le 12 janvier 2016, 07:45 HEC - Cnova N.V. (NASDAQ et Euronext Paris :
CNV) publie aujourd'hui un point à date sur son enquête sur la gestion
des stocks au Brésil et sur d'autres sujets.

Point à date relatif à l'enquête sur la gestion des stocks au Brésil

Le
18 décembre 2015, le Conseil d'Administration de Cnova a annoncé qu'il
mandatait des consultants externes pour l'aider dans une enquête sur des
irrégularités commises par des employés dans le cadre de la gestion des
stocks de sa filiale brésilienne. L'enquête est en cours mais a déjà
permis d'identifier des anomalies qui sont en cours de traitement et de
correction.

A la date de ce communiqué :

·
L'enquête menée pour le moment sur la gestion des stocks a révélé une
surestimation possible du chiffre d'affaires d'environ 110 M$R (environ
30 M€) en cumulé au 31 décembre 2015 (corrigée de façon préliminaire
dans les chiffres du quatrième trimestre 2015).

·
Un inventaire physique complet au 31 décembre 2015 de l'ensemble des
sept centres de distribution au Brésil a été conduit avec l'aide de
consultants externes. Les conclusions montrent pour le moment qu'aucun
ajustement significatif n'est nécessaire sur la base de cet inventaire.
En revanche, une dépréciation liée à l'évaluation des produits abîmés ou
retournés (environ 10 % des stocks totaux) serait nécessaire. En outre,
un écart significatif sur les montants de créances liées aux produits
abîmés ou retournés a été également été découvert. L'impact combiné,
selon une analyse préliminaire, résulterait en une provision comprise
entre 110 et 130 M$R (environ 30 à 35 M€) qui réduirait le Résultat
Opérationnel Courant.

***

Dettes fournisseurs chez Cnova Brésil

La
Société a identifié un montant complémentaire de dettes fournisseurs à
comptabiliser pour environ 70 M$R (environ 20 M€). Une provision devrait
également être comptabilisée à ce titre qui réduirait le résultat
opérationnel courant.

***

Benchmark sur l'évaluation des stocks

A
l'issue d'une étude comparative sur l'évaluation des stocks parmi les
sociétés eCommerce, les coûts de réception et d'entreposage ne seront
plus inclus dans la valeur des stocks, selon une méthode de la grande
distribution, mais directement enregistrés en charge dans le compte de
résultat, telle que largement pratiqué dans le secteur du eCommerce. Il
en ressort un impact négatif non récurrent cumulé de 10 M€.

***

La
Société souligne que l'évaluation des conséquences des éléments
mentionnés ci-avant sur l'année 2015 et éventuellement les exercices
précédents (états financiers consolidés annuels et communication
financière trimestrielle) est en cours.

***

Date du communiqué sur les résultats financiers du quatrième trimestre et de l'année 2015

Sous
réserve d'un changement dû à l'évolution de l'enquête conduite au
Brésil sur la gestion des stocks, Cnova prévoit pour le moment de
communiquer ses résultats financiers du quatrième trimestre et de
l'année 2015 le 24 février 2016 à 7h45 HEC.

À propos de Cnova N.V.

Cnova
N.V., un des leaders mondiaux de la vente en ligne, offre à ses 15
millions de clients actifs des produits qu'ils peuvent acheter sur ses
sites marchands à la pointe de l'innovation : Cdiscount en France, au
Brésil, en Colombie, en Thaïlande, en Côte d'ivoire, au Sénégal, au
Cameroun et en Belgique ; Extra.com.br, Pontofrio.com et
Casasbahia.com.br en Brazil. Cnova N.V. propose à ses clients près de 29
millions d'articles à des prix très attractifs, plusieurs options de
livraison rapides et commodes, ainsi que des solutions de paiement
pratiques. Cnova N.V. fait partie du Groupe Casino, groupe de
distribution mondial. Les communiqués de Cnova N.V. sont disponibles à
l'adresse www.cnova.com/investor-relations.aspx. Les informations
disponibles ou accessibles depuis les sites mentionnés ci-dessus ne font
pas partie de ce communiqué de presse.

Le
présent communiqué de presse contient des informations réglementées
(gereglementeerde informatie) au sens de la loi de supervision
néerlandaise sur les marchés financiers (Wet op het financieel toezicht)
qui doivent être rendues publiques conformément aux législations
néerlandaise et française. Ce communiqué de presse est émis uniquement à
des fins d'information.

Déclarations prospectives

Outre
les données historiques présentées, le présent communiqué de presse
contient des déclarations de nature prospective (forward-looking
statements) au sens des dispositions du U.S. Private Securities
Litigation Reform Act de 1995, de l'Article 27A du U.S. Securities Act
de 1933 et de l'article 21E du U.S. Securities Exchange Act de 1934. Ces
déclarations prospectives peuvent inclure des prévisions relatives aux
résultats à venir de Cnova, et sont identifiables par le fait qu'elles
utilisent des dates futures ainsi que des termes tels que « anticiper »,
« supposer », « croire », « continuer », « pouvoir », « estimer », «
s'attendre à », « avoir pour objectif », « planifier », « potentiel », «
prédire », « projeter », « futur », « rechercher » ou de termes ou
expressions similaires. Les déclarations prospectives contenues dans le
présent communiqué de presse sont fondées sur les attentes et les
prévisions actuelles de la direction de Cnova et sont sujettes à de
nombreux risques, incertitudes et changements de circonstances,
difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de
Cnova. D'importants facteurs peuvent impliquer que les résultats
effectivement réalisés par Cnova diffèrent significativement de ceux qui
sont exprimés dans les déclarations prospectives. Ces facteurs
comprennent notamment : la capacité de Cnova à accroître sa base de
clients ; sa capacité à maintenir et renforcer la renommée de ses
marques ; sa capacité à gérer efficacement sa croissance ; les
évolutions affectant les technologies utilisées par Cnova ; l'évolution
de l'environnement économique, commercial, concurrentiel, réglementaire
au niveau mondial, national, régional ou local ; l'enquête interne sur
la gestion des stocks en cours au Brésil ; ainsi que d'autres facteurs
décrits dans la section « Facteurs de risque » du rapport annuel dans le
formulaire 20-F pour l'exercice clos le 31 décembre 2014 déposé auprès
de la U.S. Securities and Exchange Commission le 31 mars 2015, et dans
tout autre document déposé auprès de celle-ci. Les déclarations
prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont données
uniquement à la date du présent communiqué de presse. Les facteurs ou
événements susceptibles d'entraîner une variation significative des
résultats effectivement réalisés par Cnova par rapport aux déclarations
contenues dans le présent communiqué de presse sont aléatoires, de sorte
qu'il n'est pas possible pour Cnova d'anticiper tous ces facteurs ou
événements. En dehors de toute obligation légale ou réglementaire à sa
charge, Cnova ne prend aucun engagement de publier des mises à jour des
déclarations prospectives, que ce soit en raison d'éléments nouveaux ou
d'évolutions postérieures ou de toute autre circonstance.

***
Contact Relations Investisseurs :
G. Christopher Welton
Tél : +31 20 795 06 71
christopher.welton@cnovagroup.com:
mailto:christopher.welton@cnovagroup.com
investor@cnova.com:
mailto:investor@cnova.com

Contact Média :
Cnova N.V.
Head of Communication
Tél : +33 6 80 39 50 71
directiondelacommunication@cnovagroup.com:
mailto:directiondelacommunication@cnovagroup.com

http://hugin.info/166629/R/1978198/724428.pdf
9 de 14 - 21/1/2016 07:27
Ariane Messages postés: 982 - Membre depuis: 29/9/2002


Cnova visé par une "Class Action" aux Etats-Unis




  • email.png
  • print.png




  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png








Publié le 21/01/2016 à 07h01




(Boursier.com) — Décidément, les temps sont durs pour le groupe Rallye.
Après l'épisode Muddy Waters, dont le cours de bourse porte encore les
stigmates, il a dû affronter la découverte d'irrégularités dans les
stocks de Cnova, les perspectives de résultats moins solides que prévu de Casino
et la perspective d'un abaissement de la notation crédit du
distributeur assignée par Standard & Poor's. Dans le climat
d'incertitude qui règne actuellement sur le marché, l'addition est
encore plus lourde. En six mois, Casino a perdu la moitié de sa valeur
en bourse.

"Class Action" contre Cnova

Et voilà
qu'une action collective a été introduite aux Etats-Unis, visant Cnova.
Trois cabinets d'avocats, selon nos constatations, battent le rappel des
actionnaires qui ont acquis des titres depuis l'entrée en bourse de la
filiale de commerce en ligne sur le Nasdaq en novembre 2014. La plainte,
déposée devant un tribunal new-yorkais, met en cause la véracité du
contenu des documents d'introduction. Introduit à 7$, le titre n'en vaut
plus que 2,28$ actuellement, après un point bas touché en début de
semaine à 2,18$. En pareille situation, il n'est pas rare, aux
Etats-Unis, que des avocats s'emparent des dossiers pour tenter
d'obtenir des compensations pour leurs clients, en empochant au passage
de copieux honoraires. Si toutes les procédures sont loin d'aboutir,
elles ne doivent pas être prises à la légère.

En l'espèce, la plainte se base sur une mauvaise information du marché quant à la situation sur le marché brésilien. Le
communiqué d'enregistrement de Cnova n'a pas mentionné le fait que les
opérations de la société étaient au milieu d'un sérieux ralentissement,
et que les opérations brésiliennes manquaient de supervision, en
particulier la gestion des retours produits et la comptabilisation des
produits endommagés dans les centres de distribution de Cnova Brésil
,
peut-on lire dans le document écrit par l'un des avocats, qui estime
que Cnova a pu lever 188 M$ sur le Nasdaq en communiquant des
informations erronées. Le groupe a annoncé récemment une vaste reprise en main sur ses stocks, après la constatation de dysfonctionnement, qui vont avoir un coût non négligeable.



Anthony Bondain — ©2016, Boursier.com






Soyez le premier à réagir !





Cnova visé par une 'Class Action' aux Etats-Unis







NL0010949392





10 de 14 - 22/1/2016 13:18
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002

PARIS (Reuters) - Une "class action" (actions de
groupe) a été lancée aux Etats-Unis contre Cnova, filiale de Casino
cotée au Nasdaq, pour divulgation d'informations trompeuses.

Les plaignants reprochent au spécialiste du e-commerce
de ne pas avoir prévenu le marché, entre son introduction en Bourse et
le 18 décembre 2015, d'une série de défaillances ayant conduit à une
surestimation de ses ventes et de ses résultats, selon le document
déposé par le cabinet Glancy Prongay & Murray auprès d'un juge de
l'Etat de New York.

L'entreprise n'a pas fait savoir, selon eux, "que ses
ventes étaient surestimées; qu'elle n'avait pas déprécié correctement la
valeur de certains stocks; qu'il y avait des écarts importants dans
l'évaluation des produits retournés ou abîmés; que les comptes étaient
donc surestimés et que les communiqués financiers sur ses opérations et
ses perspectives étaient faux et trompeurs".

Interrogé Cnova - dont les deux grands actifs sont
CDiscount, un des leaders du e-commerce non alimentaire en France, et le
brésilien Nova Pontocom - a fait savoir que "ces plaintes sont loin
d'être déclarées recevables".

"Cnova rejette fermement toutes ces allégations et entend se défendre vigoureusement", a déclaré une porte-parole du groupe.

Le chiffre d'affaires de Cnova est passé dans le rouge
au quatrième trimestre (-5,9% à change constants), plombé par une chute
de 20% de son activité au Brésil.

Le 18 décembre 2015, le groupe a annoncé lancer "une
revue sur des irrégularités commises dans la gestion de ses stocks" au
Brésil. Le 12 janvier 2016, il a révélé une surestimation possible de
son chiffre d'affaires d'environ 30 millions d'euros et annoncé une
dépréciation liée à l'évaluation des produits abîmés ou retournés, se
soldant par une provision de 30 à 35 millions d'euros.

Il a également annoncé une provision complémentaire liée à des dettes fournisseurs non comptabilisées.

Introduite à 7,00 dollars par action en novembre 2014
sur le marché américain, l'action Cnova ne valait plus que 2,31 dollars
jeudi en clôture du Nasdaq.

Alors que l'opération pouvait sembler compromise par
une très forte volatilité sur les marchés et par la détérioration de
l'économie brésilienne, Casino l'avait lancée, contraint de réviser en
forte baisse le prix d'introduction et de limiter la part de flottant
proposée aux investisseurs.

Le directeur général de Cnova Brésil, qui était
également co-directeur général de l'ensemble du groupe Cnova NV, vient
de démissionner. Il sera remplacé à la mi-février au Brésil. Emmanuel
Grenier, co-directeur général de Cnova prendra, seul, les rênes du
groupe.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

11 de 14 - 13/5/2016 07:28
Ariane Messages postés: 982 - Membre depuis: 29/9/2002

Casino Guichard : Projet de lancement d’une offre publique d’achat des actions de Cnova N.V. par le Groupe Casino




share with twitter




share with LinkedIn


http://www.zonebourse.com/CASINO-GUICHARD-4627/actualite/Casino-Guichard-Projet-de-lancement-d-rsquo-une-offre-publique-d-rsquo-achat-des-actions-de-Cnova-22351176/" target="popup">
share with facebook




share via e-mail







0





0



13/05/2016 | 02:12



Le Groupe Casino annonce son projet de lancer une offre publique
d'achat volontaire sur les actions ordinaires de Cnova N.V. (« Cnova »)
détenues par les actionnaires du flottant (à savoir les actions non
détenues par le Groupe Casino) à un prix de 5,50 USD par action, soit un
montant maximal de c. 196 MUSD. Cette offre est notamment conditionnée
à la réalisation de l'opération, mentionnée ci-dessous, projetée entre
Via Varejo et Cnova (constituée de Cdiscount et de Cnova Brésil).



Ce prix correspond à une prime de 82 % par rapport au dernier cours non affecté.



Cette annonce fait suite à celles faites ce jour par Cnova et
Via Varejo S.A. (« Via Varejo ») concernant un projet de rapprochement
des activités de Cnova Brésil avec Via Varejo.

Au terme de ce projet, Cnova, détiendrait exclusivement
Cdiscount. Via Varejo absorberait Cnova Brésil et cesserait d'être
actionnaire de Cnova. Via Varejo confirmerait ainsi son statut de leader
multi-canal de la distribution non alimentaire au Brésil.



Cette opération, qui vise à simplifier la structure du Groupe,
permettrait à Cnova de se recentrer via Cdiscount sur le E-commerce en
France, marché où il bénéficie d'une position de leader et de relais de
croissance identifiés.



La Sté Casino Guichard Perrachon SA a publié ce contenu, le 12 May 2016, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le13 May 2016 00:11:05 UTC.



Document originalhttp://www.groupe-casino.fr/fr/communique/projet-de-lancement-dune-offre-publique-dachat-des-actions-de-cnova-n-v-par-le-groupe-casino/


Public permalinkhttp://www.publicnow.com/view/852EC74A71B60B563E079FB090FADC3B29C5CEC1




12 de 14 - 26/7/2016 08:20
grupo Messages postés: 772 - Membre depuis: 11/5/2004



Publié le 26/07/2016 à 08h07

(Boursier.com) — Cnova
a subi une contraction de -14,1% de ses revenus semestriels à changes
constants, à 665 millions d'euros, pour un volume d'affaires dont la
baisse est plus modeste, -3,7% à 1,03 milliard d'euros. La marge brute
s'établit à 12,9%. La société affiche un résultat opérationnel courant
déficitaire de -44 ME, contre -9 ME un an plus tôt. La perte nette
consolidée se creuse de -24 ME à -116 ME. Les indicateurs de Cnova au
Brésil sont très dégradés, conformément à ce qui avait été annoncé la
semaine dernière après l'audit interne, tandis que les résultats de
Cdiscount en France sont de bien meilleure facture.

Cnova se

concentre sur l`amélioration de la gestion opérationnelle et poursuit

activement ses discussions avec Via Varejo au sujet du possible

rapprochement avec Cnova Brésil. Cependant, "en l`état actuel des

discussions entre les parties sur des clauses clés de l`accord", la

société considère que les conditions spécifiées selon la norme IFRS 5 ne

sont pas remplies à la date du 30 juin 2016 pour considérer la

transaction possible entre Cnova Brazil et Via Varejo comme hautement

probable. En conséquence, Cnova Brazil a été maintenu en activités

poursuivies au 30 juin 2016. Le groupe conserve en parallèle son

objectif d`amélioration continue du résultat opérationnel courant de

Cdiscount France

13 de 14 - 09/8/2016 08:25
La Forge Messages postés: 1083 - Membre depuis: 03/8/2000

Casino: confirmation du projet d'OPA sur Cnova.

Casino Guichard (EU:CO)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mardi 9 Août 2016

Plus de graphiques de la Bourse Casino Guichard

(CercleFinance.com) - Casino confirme son intention annoncée le 12 mai

de lancer une offre publique d'achat (OPA) volontaire sur les actions

ordinaires de Cnova en circulation à un prix de 5,50 dollars par action (soit un prix de 4,96 euros par action).



Ce

prix représente une prime de 82% par rapport au cours de clôture (3,03

dollars) du 27 avril, dernier jour de négociation précédant les

premières informations publiques relatives à la possibilité d'une offre

publique.



Par accord séparé, Companhia Brasileira de Distribução

(actionnaire minoritaire de Cnova et entité du groupe Casino) a accepté

de ne pas apporter ses titres à l'offre publique de Casino et de ne pas

les céder avant la réalisation de l'offre.



Le distributeur

alimentaire précise que cette OPA volontaire est soumise à la

réalisation préalable du rapprochement de Cnova Brésil et de Via Varejo

SA, qui devrait intervenir au cours du quatrième trimestre 2016.



Cette

annonce de Casino intervient à la suite des annonces faites ce jour par

Cnova NV et Via Varejo SA, entités de Casino, relatives à la conclusion

des accords définitifs régissant ce rapprochement.

14 de 14 - 25/7/2017 10:13
waldron Messages postés: 8466 - Membre depuis: 17/9/2002

Cnova (EU:CNV)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mardi 25 Juillet 2017

Plus de graphiques de la Bourse Cnova

(CercleFinance.com) - Publiés ce mardi matin, les comptes

des 6 premiers mois de l'exercice 2017 de Cnova ont été marqués par une

perte nette des activités poursuivies de 43,5 millions d'euros, contre

un déficit de 35,1 millions un an auparavant.



La perte

opérationnelle courante est quant à elle ressortie à 17 millions

d'euros, contre une précédente perte de 3,2 millions au premier semestre

de 2016.



Le GMV (volume d'affaires) a en revanche crû de 6,2% en

publié et de 10% en comparable à près de 1,46 milliard d'euros. De

même, le chiffre d'affaires, qui s'est établi à 882,3 millions d'euros,

affiche une progression de 2,9% en publié et de 7,6% en comparable,

tandis que la marge brute a augmenté de 1,3% sur un an à 123,2 millions.



A

noter également les hausses de respectivement 10 et 11% des clients

actifs et du trafic à 8,4 millions et 442 millions de visites.



Le

plan stratégique de Cdiscount devrait notamment permettre une

multiplication du nombre de références en propre par presque 4 (soit une

augmentation des stocks de 130 millions d'euros environ à la fin de

l'année) d'ici le terme du premier trimestre 2018, ainsi qu'une hausse

de 50% du catalogue de produits marketplace et une accélération des

revenus B2B.

14 Réponses
1
Messages à suivre: (14)
Dernier Message: 25/Juil/2017 08h13

Titres Discutés
CNV 3.98 0.5%
Cnova
Cnova
Cnova
Indices Mondiaux
Australia -0.1%
Brazil -0.3%
Canada 0.0%
France 0.4%
Germany -0.2%
Greece -0.3%
Holland -0.2%
Italy 0.2%
Japan (NIKKEI) 0.0%
Portugal 0.1%
US (DowJones) -0.8%
US (NASDAQ) -1.3%
United Kingdom 0.5%
Palmarès Hausse (%)
5917C 2.64 398.1%
7094T 3.05 397.1%
9966C 2.27 393.5%
0590C 0.74 393.3%
5635C 5.37 392.7%
2498T 5.78 392.4%
3104T 1.19 391.7%
1262T 1.16 390.3%
9910T 2.72 386.4%
0382C 1.07 386.4%
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P:42 V: D:20180421 17:04:37