Chers utilisateurs, veuillez noter que la ligne de support téléphonique est actuellement indisponible. Pour les questions urgentes, veuillez utiliser le live chat ou envoyer un e-mail à support@advfn.fr


Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Alstom (ALO)

- 11/2/2016 10:47
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002
Intraday Stock Chart: AlstomGraphiques historiques: Alstom
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

Publié le 11/02/2016 à 10h14

(Boursier.com) — Alstom a été choisi par la société de logistique Metrans Rail (Deutschland) GmbH pour fournir deux locomotives hybrides Prima H3 destinées à des opérations de manoeuvre sur le port de Hambourg. Alstom assurera par ailleurs la maintenance de ces locomotives pendant une période de dix ans. Les locomotives devraient être livrées au cours du second semestre 2016 depuis le site Alstom de Stendal, en Allemagne. Ce nouveau contrat porte à 14 le nombre total de locomotives Prima H3 commandées à ce jour.



Réponses
155 Réponses
 2    ... 
21 de 155 - 30/3/2016 14:13
Ariane Messages postés: 1188 - Membre depuis: 29/9/2002

Alstom-Des acquisitions possibles pour accélérer la croissance

Reuters le 30/03/2016 à 13:51

0















http://bour.so/n/250ef32">

Partager
0

http://www.boursorama.com/actualites/alstom-des-acquisitions-possibles-pour-accelerer-la-croissance-250ef3255d0665d4ff81a46535dd1454&via=Boursorama&related=boursorama">

Tweet





http://bour.so/n/250ef32&title=Alstom-Des+acquisitions+possibles+pour+acc%C3%A9l%C3%A9rer+la+croissance+&overview=Alstom-Des+acquisitions+possibles+pour+acc%C3%A9l%C3%A9rer+la+croissance+&urllanguage=fr&urlaffiliate=32003&encoding=UTF-8">viadeo.png

    * Le groupe prêt à participer à la consolidation des 
transports
* Priorité immédiate à la croissance organique
* L'action monte fortement

par Cyril Altmeyer
PARIS, 30 mars (Reuters) - Alstom ALSO.PA est prêt à
réaliser des acquisitions pour accélérer sa croissance fortement
orientée vers la signalisation et les services ferroviaires à
l'international, a déclaré mercredi son PDG Henri
Poupart-Lafarge.
Le groupe industriel français, recentré sur les équipements
ferroviaires après la cession de ses activités d'énergie à
General Electric GE.N , a déjà publiquement manifesté son
intérêt pour la signalisation de l'équipementier d'aérospatiale
et de défense Thales TCFP.PA .
Après le rapprochement des activités transport de GE et
d'Alstom et le rachat du spécialiste italien de la signalisation
ferroviaire Ansaldo STS STS.MI par le japonais Hitachi
6501.T , la consolidation du secteur devrait se poursuivre,
estiment les analystes.
"Nous voulons booster notre stratégie par des acquisitions",
a dit Henri Poupart-Lafarge lors d'une journée analystes à
Villeurbanne (Rhône), précisant que le groupe avait les
capacités financières de ses ambitions.
"Ce n'est pas un élément requis de la stratégie, mais cela
serait un accélérateur et, dans certains cas, une manière de
changer de niveau de jeu", a ajouté le dirigeant, qui a succédé
fin janvier à Patrick Kron à la tête du nouvel Alstom.
Henri Poupart-Lafarge a toutefois précisé qu'aucune
acquisition n'était en préparation dans l'immédiat et que le
groupe comptait surtout sur sa croissance organique, attendue à
un rythme annuel de 5% d'ici 2020.
Alstom a précisé mardi soir viser une marge opérationnelle
ajustée d'environ 7% en 2020, soit une amélioration de deux
points par rapport au premier semestre 2015-2016.
Le groupe, dont Bouygues BOUY.PA détient 29%, publiera le
11 mai ses résultats pour l'exercice complet, qui se termine le
31 mars.

CAPACITÉS "ADAPTÉES" EN EUROPE
L'action, sortie du CAC 40 le 21 mars, s'adjuge 4,02% à
23,975 euros vers 13h35. Le titre a perdu 15% depuis le début de
l'année, quasiment cinq fois plus que l'indice SBF 120
.SBF120 , mais les analystes jugent ce groupe désormais "pure
player" sous-évalué en Bourse.
Alstom devrait bénéficier de grands projets comme les
chemins de fer en Afrique du Sud, le plus gros projet de
l'histoire du groupe qui a fait l'objet d'un contrat de quatre
milliards d'euros en 2013, une commande de 800 locomotives en
Inde annoncé en novembre 2015 ou le futur réseau du Grand Paris
Express.
Le groupe veut continuer à se développer à l'international
et précise que ses capacités en Europe, qui restera son premier
marché, seront "adaptées en fonction de la charge". Dans un
entretien aux Echos, Henri Poupart-Lafarge a cité en exemple la
baisse du rythme de production du site de Reichsoffen (Alsace)
après l'été, qui entraînera le départ d'intérimaires.
La moitié du carnet de commandes d'Alstom au 30 septembre
2015 provient d'Europe, contre 31% dans la région
Moyen-Orient-Afrique, 12% en Amérique et 7% en Asie-Pacifique.
Alstom, dont les principaux rivaux sont le canadien
Bombardier BBDb.TO et l'allemand Siemens SIEGn.DE , fait
également face à la concurrence de groupes chinois (CRRC
601766.SS ), coréens ou russes et, en Europe, de sociétés comme
l'espagnole CAF CAF.MC .
Le groupe, qui emploie 32.000 personnes dans 60 pays, a
réalisé un chiffre d'affaires de 6,2 milliards d'euros lors de
l'exercice 2014-2015.
D'ici 2020, Alstom porter de 47% à 60% la part de ses ventes
dans la signalisation, les systèmes et les services
ferroviaires, aux marges plus élevées que les trains du groupe
connu pour le TGV tricolore.

La présentation :
http://bit.ly/1ROywew

(Edité par Benjamin Mallet)
22 de 155 - 30/3/2016 20:08
Ariane Messages postés: 1188 - Membre depuis: 29/9/2002

Sur les 5 derniers jours, le titre a peu évolué, perdant 2.18%. Depuis le début de l'année, il est en baisse de 18.75%.



Du point de vue de l'analyse technique :

le RSI est supérieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est

supérieur à sa ligne de signal et positif. La configuration est

haussière à court terme. Enfin, le titre est supérieur à sa moyenne

mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en baisse depuis quelques jours.



Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 25.8 puis 26.7. Tandis que les prochains supports sont sur : 21.1 puis 20.6.



Notre préférence : Le (Taiwan OTC: 8490.TWO - actualité) titre Alstom (EUREX: 2229080.EX - actualité) (ALO) est haussier tant que 20.6 est support.



Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 20.6.
Cours de référence : 22.9.

Copyright 1999 - 2016 TRADING CENTRAL

23 de 155 - 31/3/2016 13:29
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - Oddo & Cie a réservé un bon accueil à la journée investisseurs organisée hier par Alstom (London: 0J2R.L - actualité)

, qui a détaillé à cette occasion ses perspectives à horizon 2020. Les

analystes confirment leur conseil d'achat sur l'action du groupe

désormais recentré sur le matériel roulant et les services ferroviaires,

ainsi que leur objectif de cours de 32 euros. La stratégie présentée

leur paraît convaincante alors que l'action demeure très décotée.



Même

si à la Bourse de Paris, l'action Alstom, restée neutre hier dans un

marché en hausse, cède près de 2% ce midi à 22,4 euros quand le SBF 120

ne baisse que de 1%.



Hier en effet, Alstom a détaillé des

objectifs à horizon 2020 comprenant notamment une croissance organique

des ventes de 5% l'an et une marge d'exploitation ajustée d'environ 7% à

échéance. Dans les Echos, le PDG Henri Poupart-Lafarge (Xetra: 504482.DE - actualité) a indiqué que son groupe ambitionne de se classer en tant que numéro un ou numéro deux mondial 'sur tous les continents'.



Selon

Oddo, 'Alstom est bien parti pour un nouveau cycle d'améliorations de

la rentabilité et de la croissance', notamment grâce au développement de

réseaux locaux de sous-traitants, comme tel est déjà le cas en Amérique

du Sud. De plus, ?l'Inde deviendra le pivot central de toute

l'Asie-Pacifique', indique Oddo. Ce qui devrait permettre à Alstom

d'augmenter sa part de marché tout en réduisant ses coûts unitaires.



Et le groupe compte monter en puissance du côté des services, aussi récurrents que mieux margés.



Enfin,

ajoutent les spécialistes, l'action Alstom compte parmi les moins

chères du secteur, avec notamment un ratio de 4,4 fois la valeur

d'entreprise sur l'excédent brut d'exploitation. Et le titre présente

'plus de 40% de décote par rapport aux spécialistes ferroviaires

mondiaux', indique une note de recherche.

24 de 155 - 06/5/2016 09:49
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002

Alstom : favori des chemins de fer hollandais pour une commande de 80 trains?

  • email.png
  • print.png

  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png







Publié le 06/05/2016 à 08h35

(Boursier.com) — Alstom
aurait été sélectionné comme soumissionnaire favori par l'opérateur
ferroviaire national néerlandais (NS) pour la fourniture de 80 trains
interurbains. NS souhaiterait finaliser la commande au cours de l'été et
recevoir les premiers trains en 2021, croit savoir "The International
Railway Journal" . Le groupe français aurait été choisi au détriment de
Bombardier, Siemens, et Stadler Rail. Le contrat, dont le montant n'a
pas été dévoilé, comprendrait des options pour des rames
supplémentaires.

25 de 155 - 11/5/2016 09:31
La Forge Messages postés: 1295 - Membre depuis: 03/8/2000

Alstom, désendetté, affiche des commandes record en 2015-2016





  • Cours
  • Actualités
  • Recommandations
  • Historique
  • Dérivés
  • Société
  • Forum











REUTERS |
Le 11/05/16 à 07:02


C.A. de 6,881 mds d'euros, croissance organique de 7%
Marge d'exploitation de 5,3% (+0,5 point), objectif 2020 de 7%
Dette nette ramenée à 203 mlns d'euros, contre 3,143 mds
Prises de commandes 10,6 mds d'euros grâce à un contrat en Inde
Sur les rangs pour le métro de la Mecque et un TGV aux USA



par Cyril Altmeyer

PUBLICITÉ

inRead invented by Teads

PARIS,
11 mai (Reuters) - Alstom a annoncé mercredi avoir quasiment achevé son
désendettement et amélioré sa marge opérationnelle en 2015-2016,
comptant sur des prises de commandes record pour conforter ses objectifs
2020.

Le groupe industriel français, recentré sur le transport
après la cession de ses activités d'énergie à General Electric , a fait
état dans un communiqué d'un chiffre d'affaires de 6,88 milliards
d'euros pour l'exercice clos le 31 mars, en croissance organique de 7%.

Alstom,
dont Bouygues détient 29%, a toutefois maintenu son objectif de
croissance organique de 5% par an d'ici 2020 après un exercice tiré par
des prises de commandes record de 10,6 milliards grâce à des
méga-contrats de locomotives en Inde.

Le groupe, qui avait déjà
engrangé plus de dix milliards d'euros de commandes en 2014-2015 grâce à
un contrat avec les chemins de fer sud-africains, continue à avoir une
"activité commerciale importante" en ce début d'exercice, a précisé son
PDG Henri Poupart-Lafarge lors d'une conférence téléphonique avec la presse.

"Toutes
nos régions sont en croissance, ce n'est pas comme s'il y avait un
enfant malade autour de la table", a-t-il dit, soulignant le
"book-to-bill" supérieur à 1 sur l'ensemble des géographies du groupe
(voire 1,5 en Asie).

Alstom, qui a pour principaux concurrents le
canadien Bombardier, l'allemand Siemens et le chinois CRRC, continue
notamment à négocier un contrat pour le métro de la Mecque et est sur
les rangs pour une commande de TGV aux Etats-Unis.

Son
résultat d'exploitation ajusté a progressé de 23% à 366 millions
d'euros, pour une marge opérationnelle en hausse d'un demi-point à 5,3%.

Le
groupe s'est fixé pour objectif 2020 d'atteindre une marge d'environ 7%
grâce à des économies et à la baisse de la part du matériel roulant
(les trains) dans son chiffre d'affaires au profit de services espérés
plus lucratifs.

Henri Poupart-Lafarge s'est cependant refusé à tout objectif pour l'exercice en cours.

Les
analystes attendaient en moyenne pour l'exercice 2015-16 un chiffre
d'affaires de 6,753 milliards d'euros et un bénéfice opérationnel (Ebit)
de 378 millions, selon le consensus réalisé par Inquiry Financial.

Le
groupe a ramené sa dette nette à 203 millions d'euros au 31 mars,
contre 3,143 milliards un an plus tôt, et a redressé son résultat net
part du groupe à 3,001 milliards, contre un solde négatif en 2014-2015,
grâce à la vente de ses activités énergie à GE et à des dépréciations
exceptionnelles.

Il a toutefois décidé de ne pas proposer de dividende
au titre de l'exercice écoulé, après avoir déjà distribué 3,2 milliards
d'euros à ses actionnaires à travers un rachat d'actions. (Cyril
Altmeyer, édité par Pascale Denis)


En

savoir plus sur

http://investir.lesechos.fr/actions/actualites/als...

26 de 155 - 11/5/2016 15:21
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1641 - Membre depuis: 24/6/2003

Analyse Technique

icon_help.png

panel_splitter.png

panel_expanded.png


aloeur160511104528.gif

11/05/2016 10:46

Alstom CT : gap

Notre point pivot est à : 23.6.



Notre préférence :tant que 23.6 est butoir, baissier avec 20.5 en ligne de mire.



Scénario alternatif : le débordement de 23.6, validera une hausse sur 24.6 et 25.2.



Commentaire

: le RSI est inférieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est

inférieur à sa ligne de signal et négatif. La configuration est

baissière. De plus, les cours sont sous leur moyenne mobile 20 (22.611)

mais au-dessus de leur moyenne mobile 50 (22.3521).



Supports et résistances court terme :
Résistance 3 : 25,2
Résistance 2 : 24,6
Résistance 1 : 23,6
Dernier : 22,505
Support 1 : 20,5
Support 2 : 19,9
Support 3 : 19,3

27 de 155 - 11/5/2016 19:41
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002

Sur les 5 derniers jours, le titre a peu évolué, gagnant 0.86%. Depuis le début de l'année, il est en baisse de 21.14%.



Du point de vue de l'analyse technique :

le RSI est inférieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est

inférieur à sa ligne de signal et négatif. La configuration est

baissière à court terme. Enfin, le titre est inférieur à sa moyenne

mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en baisse depuis quelques jours.



Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 23.2 puis 23.7. Tandis que les prochains supports sont sur : 20.8 puis 20.1.



Notre préférence : Le (Taiwan OTC: 8490.TWO - actualité) titre Alstom (EUREX: 2229080.EX - actualité) (ALO) est baissier tant que 23.7 est résistance.



Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 23.7.
Cours de référence : 22.2.

Copyright 1999 - 2016 TRADING CENTRAL

28 de 155 - 12/5/2016 13:15
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - Invest Securities réitère sa recommandation 'achat' sur Alstom (London: 0J2R.L - actualité)

et abaisse son objectif de cours de 33 à 30 euros, au lendemain de la

publication des résultats annuels du fabricant d'équipements pour les

transports.



'Les comptes 2015/16 font ressortir une solide

performance opérationnelle, mais une déception sur le free cash-flow et

la dette nette du fait des changements de périmètre et de divers

éléments exceptionnels', résume l'analyste en charge du dossier.



Estimant

que les performances commerciale et opérationnelle assurent une

visibilité améliorée sur les guidances moyen terme, Invest Securities

relève ses prévisions d'EBITA, mais abaisse sensiblement ses BNA du fait

de frais financiers plus élevés que prévu.



Le (Taiwan OTC: 8490.TWO - actualité)

bureau d'études réduit de trois euros son objectif de cours pour tenir

compte principalement de la situation bilancielle à fin mars, tout en

restant à l'achat sur le titre au regard de multiples raisonnables et du

potentiel toujours significatif (+35%).

29 de 155 - 12/5/2016 13:49
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002

Alstom : Invest Securities ajuste sa cible

  • email.png
  • print.png

  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png







Publié le 12/05/2016 à 10h10

Logo Alstom

(Boursier.com) — Invest Securities est resté sur sa faim à
l'occasion de la présentation des résultats annuels d'Alstom intervenue
hier, ce qui le conduit à abaisser son modèle de valorisation sur le
dossier. Les comptes 2015/2016 font ressortir une solide performance
opérationnelle, mais une déception sur le free cash-flow et la dette
nette du fait des changements de périmètre et de divers éléments
exceptionnels
, commente le bureau de recherche indépendant.

Potentiel en question

Toujours
à l'achat sur Alstom, Invest Securities a ramené sa cible sur le
constructeur ferroviaire à 30 euros, soit 3 euros de moins que son
précédent objectif. Cet objectif matérialise un potentiel toujours
significatif (plus de 35%) et reflète une sous-évaluation du ferroviaire désormais évidente, note le courtier. Invest Securities maintient d'ailleurs Alstom dans sa liste de valeurs sélectionnées.

30 de 155 - 13/5/2016 17:38
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - Alstom (London: 0J2R.L - actualité) annonce avoir obtenu l'homologation pour exploiter son train régional Coradia Lint 41 sur le réseau ferroviaire polonais.



Cette

homologation intervient après la certification déjà obtenue en

République Tchèque. Les trains devront traverser les frontières entre

l'Allemagne, la Pologne et la République Tchèque.



' Cette

réussite montre une fois encore que notre Coradia Lint passe toutes les

qualifications européennes ', a déclaré Andreas Knitter, Vice-président

senior Europe chez Alstom.



Les trains Coradia Lint d'Alstom sont

désormais homologués dans sept pays : l'Allemagne, le Danemark, la

France, la République Tchèque, les Pays-Bas, le Canada et la Pologne.



'

Plus de 900 trains Coradia Lint ont été commandés, dont 750 sont déjà

en service, ce qui en fait le train régional le plus vendu d'Alstom

(EUREX: 2229080.EX - actualité) ' précise le groupe.



Les trains sont fabriqués à Salzgitter (London: 0G77.L - actualité) , le site d'Alstom en Allemagne.

31 de 155 - 14/5/2016 09:00
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002


investir.fr |
Le 13/05/16 à 17:35


La poursuite de la bonne dynamique commerciale et la croissance de
l’activité qui en découle permettent d’envisager une amélioration de la
rentabilité.





1551990_1463147555_poupart_565x366p.jpg

Henri Poupart-Lafarge, Président-directeur général d’Alstom





Henri Poupart-Lafarge, Président-directeur général d’Alstom | Crédits photo : REA

Quelle analyse faites-vous des premiers résultats annuels du nouveau groupe Alstom, recentré sur le ferroviaire ?

Ce sont d’excellents résultats, qui se caractérisent par une
dynamique commerciale soutenue et par une performance opérationnelle
très satisfaisante. Les prises de commandes de 10,6 milliards d’euros
ont encore établi un nouveau record après celui de l’exercice précédent.
Désormais, le carnet de commandes a atteint 30,4 milliards d’euros, un
niveau jamais atteint. Chacune de nos régions a enregistré une
croissance marquée. Sur le continent américain, nous avons remporté des
contrats au Canada et au Panama. En Europe, nous avons eu de beaux succès au Royaume-Uni, en France, en Allemagne,
en Italie, au Benelux et en Suisse. En Asie, nous avons obtenu un très
gros contrat de 3 milliards d’euros en Inde et nous avons été retenus
aussi à Hongkong pour un système de signalisation. Enfin, en Afrique,
nous nous sommes distingués en Algérie et au Maroc. Par ailleurs, notre
diversification produits est sur la bonne voie, comme en témoignent les
matériels roulants dont le poids est désormais inférieur à 50 % des
ventes alors qu’il y a encore quelques années ils en représentaient
60 %. Ce mouvement va se poursuivre. A l’horizon 2020, les matériels
roulants ne pèseront plus que 40 % pour laisser plus de place aux
services, à la signalisation, aux infrastructures et aux systèmes. Du
côté de l’opérationnel, notre résultat d’exploitation ajusté s’est
établi à 366 millions d’euros, en progression de 23 %. Ainsi, la marge
d’exploitation est passée de 4,8 % à 5,3 %. Parallèlement, notre bilan a
totalement été restructuré à la faveur de la cession du pôle Energie à
General Electric, qui a permis de quasiment désendetter le groupe.
Désormais, notre situation financière est très solide avec des fonds
propres de 3 milliards et un endettement très faible de 200 millions
d’euros, issu de nos récentes acquisitions.

Ainsi recentré, le nouvel Alstom n’est-il pas confronté à un problème de taille vis-à-vis de ses concurrents ?

Nous n’avons aucun déficit de taille avec nos concurrents. Il y a des
acteurs de taille importante dont nous faisons partie et des plus
petits, comme en Suisse ou en Espagne par exemple. En revanche, nos
marchés peuvent être amenés à connaître un mouvement de consolidation.
Alstom est tout à fait en mesure de jouer un rôle dans ce domaine.

Quelle est la structure de votre capital ?

Le groupe Bouygues détient 28 % du capital, mais par le jeu de son
accord de prêt de titres (20 % du capital) avec l’Etat, sa
participation, de fait, n’est plus que de 8 %, Cette situation est de
dix-huit mois. Mais l’accord conclu prévoit aussi la possibilité pour
l’Etat de racheter, sous certaines conditions, les titres détenus par le
groupe Bouygues.

En ce qui concerne les 70 % restants, comment se
répartissent-ils ? Menez-vous des actions spécifiques à leur égard ?
Comment expliquez-vous l’évolution du cours de Bourse, qui peut sembler
décevante ?

Nous avons un socle d’actionnaires individuels dont l’affectio
societatis est élevé. Sinon, nous avons des actionnaires nationaux et
étrangers. Mais depuis la sortie de notre titre de l’indice Cac 40, il
est probable que la base d’actionnaires français va se renforcer. Nous
menons notre stratégie industrielle et nous nous efforçons de
l’expliquer à nos actionnaires. Quant à l’évolution du cours de Bourse,
il ne m’appartient pas de la commenter. J’attire juste votre attention
sur le fait que le groupe vient de connaître une très importante
mutation qui a donné lieu à une Opra à 35 €, alors que le cours à ce
moment-là était de 28 €. Je crois qu’il est souhaitable que la vie
boursière reprenne ses droits, avant de porter un jugement sérieux.

Vous avez établi un plan stratégique 2020. Pouvez-vous nous en décliner les principales orientations ?

Nous avons défini une stratégie qui repose sur cinq axes : une
organisation orientée vers le client, qui nous permet de remporter des
contrats majeurs dans les grandes régions du monde, tels qu’en Inde ou
en Afrique du Sud ; l’élaboration d’une gamme complète de solutions,
avec l’accent mis sur les systèmes, services et signalisation ;
l’innovation, qui doit être source de création de valeur, et le contrat
de Nice obtenu l’année dernière, combinant dernière génération de
tramway et nouveau système de recharge, est un bon exemple ;
l’excellence opérationnelle et environnementale et une culture fondée
sur la diversité des équipes et l’esprit entrepreneurial. En ce qui
concerne nos objectifs financiers, nous envisageons de réaliser en
moyenne une croissance organique annuelle de 5 %. Cette estimation ne
paraît pas invraisemblable au regard de ces quatre dernières années. La
dynamique dans nos métiers est très forte. La croissance externe sera
aussi explorée, bien entendu. Nous ne nous priverons pas d’un tel axe
alors que notre situation financière est solide et nous permet de saisir
des opportunités. En ce qui concerne la marge d’exploitation, nous
visons un niveau de 7 % à l’horizon de 2020. Ce que nous avons fait l’an
dernier illustre bien notre capacité à mettre en œuvre les actions
nécessaires pour améliorer la rentabilité. Dernier point central, nous
souhaitions convertir en quasi-totalité le bénéfice net en cash-flow
libre.

Quelles sont les forces de vos métiers pour les années à venir ?

Le transport ferroviaire a un bel avenir, et ce partout dans le
monde. Il répond aux problèmes de la densité et de pollution. En Europe
et aux Etats-Unis,
la volonté politique est d’aller vers un transport propre et collectif.
Donc, l’enjeu est avant tout la qualité même s’il est vrai qu’il y a
aussi une problématique de la quantité à certains endroits. Les défis du
Grand Paris l’illustrent bien. Dans les pays émergents, il s’agit avant
tout de désengorger les villes qui saturent en nombre de voitures. Les
besoins en Inde et en Chine
sont colossaux. Dans ces régions, la pollution est aussi un grave
problème. Ces vingt dernières années, le secteur du transport a été l’un
de ceux dans lesquels les émissions de CO2 ont continué
d’augmenter. Partout dans le monde, la détermination des politiques de
résoudre ces problèmes de transport ne se dément pas. En fait, notre
marché est quasi infini.


En

savoir plus sur

http://investir.lesechos.fr/actionnaires/interview...

32 de 155 - 18/5/2016 11:46
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002

Alstom (EU:ALO)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mercredi 18 Mai 2016

Plus de graphiques de la Bourse Alstom

(CercleFinance.com) - Alstom annonce avoir remporté un contrat de 46

millions d'euros auprès de Shanghai Shentong pour moderniser 68 voitures

de métro en service sur la ligne 5 du métro de Shanghai.



Le

contrat prévoit également la fourniture de systèmes de traction et TCMS

(Train Control Management Systems) pour 198 nouvelles voitures de métro

qui circuleront sur la ligne actuelle et son extension, dont l'ouverture

est prévue avant la fin 2017.



'Grâce à cette modernisation, les

voitures seront plus fiables et adaptées au nouveau système de

signalisation qui sera mis en oeuvre sur la ligne', explique Alstom.



La

ligne 5 du métro de Shanghai, ouverte depuis 2003, s'étend sur 17,2 km

et comprend 11 stations. L'extension ajoutera 16,6 km de voies et neuf

stations.



Depuis 1999, Alstom a fourni 1.222 voitures Metropolis,

et notamment des systèmes de traction pour sept lignes de métro à

Shanghai. Plus récemment, il a livré la traction pour 210 voitures

supplémentaires sur la ligne 4 du métro de Shanghai.

33 de 155 - 25/5/2016 21:02
maywillow Messages postés: 1256 - Membre depuis: 27/1/2002

Sur les 5 derniers jours, le titre a peu évolué, gagnant 1.14%. Depuis le début de l'année, il est en baisse de 21%.



Du point de vue de l'analyse technique :

le RSI est inférieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est

supérieur à sa ligne de signal et négatif. La configuration est mitigée

à court terme. Enfin, le titre est inférieur à sa moyenne mobile 50

jours.
A noter que les volumes sont en hausse depuis quelques jours.



Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 23.7 puis 24.4. Tandis que les prochains supports sont sur : 21.6 puis 21.1.



Notre préférence : Un rebond court terme sur Alstom (EUREX: 2229080.EX - actualité) (ALO) est possible.



Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 21.1.
Cours de référence : 22.3.

Copyright 1999 - 2016 TRADING CENTRAL

34 de 155 - 26/5/2016 07:18
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002

S&P renforce la position d'Alstom en catégorie d'investissement

  • email.png
  • print.png

  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png







Publié le 26/05/2016 à 06h35

(Boursier.com) — C'est une bonne nouvelle pour Alstom.
Standard & Poor's a relevé la perspective d'évolution de la
notation crédit de "négative" à "stable". La nuance a de l'importance,
car la dette de l'industriel est notée au cran le plus bas de la
catégorie d'investissement, soit "BBB-" : une dégradation d'un rang et
c'est le passage en catégorie spéculative, synonyme de coûts d'emprunt
plus élevés et de sources de financement plus restreintes.

Pour
l'agence, le désendettement de la société va se poursuivre, car elle
devrait continuer à travailler son bilan, notamment en remboursant
certaines lignes. En parallèle, Alstom pourrait aussi procéder à des
acquisitions non prévues par S&P, qui ne s'en fait pas trop car le
management a pris des engagements en matière de solidité financière,
notamment celui d'une dette nette proche de zéro. La solidité du groupe
français est notamment basée sur sa place de numéro trois mondial du
ferroviaire, ses capacités intégrées, son historique favorable dans
l'exécution des projets et une solide diversité géographique. À
l'inverse, la notation est contrainte par le profil de risque
économique, qui pâtit d'une diversification relativement faible et d'une
rentabilité inférieure aux autres acteurs du secteur des biens
d'équipement.

35 de 155 - 28/5/2016 12:43
grupo Messages postés: 1006 - Membre depuis: 11/5/2004



logo.jpg

ALSTOM SA :Mise à disposition des documents préparatoires à l'assemblée générale mixte du 5 juillet 2016



Hugin le 27/05/2016 à 18:11





Imprimer



Mise à disposition des documents préparatoires à l'assemblée générale mixte du 5 juillet 2016

27 mai 2016
- Les actionnaires de la société ALSTOM sont invités à participer à
l'assemblée générale mixte qui se tiendra sur première convocation le

Mardi 5 juillet 2016, à 14h, à Eurosites Saint-Ouen

27, rue Godillot, 93400 Saint-Ouen.

Tout actionnaire, quel que soit le nombre d'actions qu'il possède, peut assister personnellement à l'assemblée générale.

Les actionnaires au nominatif
recevront chez eux les documents nécessaires pour demander leur carte
d'admission, voter par correspondance ou par procuration. Ceux qui
souhaitent recevoir leur convocation par voie électronique sont invités à
se connecter au site dédié de BNP Paribas Securities Services,
https://planetshares.bnpparibas.com, avant le 31 mai 2016. Ils pourront
également, le cas échéant, voter par internet avant l'assemblée via ce
même site.

Les actionnaires au porteur
sont invités à prendre contact avec l'intermédiaire financier teneur
de leur compte afin d'obtenir les documents d'information relatifs à
cette assemblée, ainsi que les formulaires de vote par correspondance ou
par procuration. S'il adhère au système VOTACCESS leur intermédiaire
financier pourra également proposer ce service pour voter par internet.

La plateforme VOTACCESS pour cette assemblée sera ouverte à compter du 17 juin jusqu'au 4 juillet 2016 à 15h (heure de paris).

L'avis
de réunion de cette Assemblée générale, incluant l'ordre du jour, les
projets de résolutions ainsi que les modalités pratiques de
participation et de vote, est publié au Bulletin des Annonces Légales
Obligatoires du 27 mai 2016. Il est également consultable sur le site
Internet de la Société :

www.alstom.com, rubrique Investisseurs / Espace actionnaires / Assemblée Générale


Les
documents et informations relatifs à cette assemblée seront également
tenus à la disposition des actionnaires dans les conditions légales et
réglementaires en vigueur et disponibles sur le site internet de la
société : www.alstom.com rubrique Investisseurs.

Information Actionnaires :

e-mail : investor.relations@alstom.com

Internet : www.alstom.com

Numéro vert : 0 800 50 90 51

Depuis l'étranger: +33 (0) 1 57 06 87 78*

*Les appels de l'étranger à ce numéro seront facturés au tarif international de chaque opérateur.


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/159145/R/2015343/747221.pdf

Information réglementaire

Ce communiqué de presse est diffusé par NASDAQ OMX Corporate Solutions.

L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

36 de 155 - 01/6/2016 14:28
maywillow Messages postés: 1256 - Membre depuis: 27/1/2002

(CercleFinance.com) - Alstom (London: 0J2R.L - actualité)

annonce la signature d'un contrat de 40 millions d'euros avec

TransPennine Express (l'opérateur ferroviaire interurbain dans le nord

de l'Angleterre et en Écosse).



Le (Taiwan OTC: 8490.TWO - actualité)

groupe va réaliser l'entretien de deux flottes de 25 nouveaux trains,

composés de 5 voitures chacun, dès leur entrée en service commercial en

2019 jusqu'en 2024, avec une option pour deux années supplémentaires.



Les

flottes, qui offriront 13 millions de sièges supplémentaires par an,

comprennent 12 trains électriques Civity UK Intercity et 13 trains

Intercity, composés chacun de cinq voitures.



Les trains

électriques circuleront entre Manchester et Liverpool jusqu'à Glasgow et

Edinburgh, tandis que les trains diesel relieront dans un premier temps

Liverpool à Newcastle.



' Avec 12 centres de maintenance des

trains et plus de 3 000 employés hautement qualifiés en Grande-Bretagne,

nous avons toutes les ressources nécessaires pour ce type de mission.

Nos activités au Royaume-Uni entrent dans une phase très fructueuse ' a

déclaré Henrik Anderberg, directeur général (par intérim) d'Alstom au

Royaume-Uni et en Irlande.



Pour Leo Goodwin, directeur général de

TPE : ' Que ce soit pour le travail, un voyage d'affaires ou les

loisirs, nos services vont offrir aux voyageurs plus de sièges, une

meilleure connectivité et un plus grand confort. L'expérience à bord

sera sans égal et nous donnerons aux voyageurs une réelle alternative à

la route et ses embouteillages.'

37 de 155 - 01/6/2016 14:32
maywillow Messages postés: 1256 - Membre depuis: 27/1/2002

Alstom : Retrouver les bons rails




share with twitter




share with LinkedIn


http://www.zonebourse.com/ALSTOM-4607/analyses-bourse/Retrouver-les-bons-rails-22449807/" target="popup">
share with facebook




share via e-mail









strat_H.png
Analyse du 01/06/2016 | 09:47



Opinion : Positive au dessus de 22.2 EUR
Objectif de cours : 24.5 EUR
Stop de protection: 21.39 EUR

EURONEXT PARIS
Equipements électriques lourds

Alstom retrouve une configuration avantageuse.



Le groupe français continue d’engranger des contrats (40 millions pour
un contrat de maintenance en Angleterre). De plus, l’équipementier
ferroviaire devrait rentrer dans un cycle d’amélioration de la
rentabilité opérationnelle et de la croissance, malgré des frais
financiers toujours conséquents.



Techniquement, le titre réalise une large phase d’accumulation après la
forte baisse de fin 2015. La zone des 20 EUR a permis une réaction et un
retour du consensus acheteur. Certes, la relance n’a pas montré de réel
dynamisme mais les récents plus bas se font de manière ascensionnelle.



Par conséquent, un achat peut se mettre en place pour jouer une
anticipation d’extension des cours en direction des 24.50 EUR. Un stop
sous les 21.50 EUR bloquera la position en cas de nouvelle hésitation
graphique.




Alstom : Alstom : Retrouver les bons rails


equipeZB_21.jpg

Patrick Rejaunier

38 de 155 - 06/6/2016 19:00
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - Alstom (London: 0J2R.L - actualité) a célébré la mise en service de la ligne de tramway de la ville de Rio, à temps pour les Jeux Olympiques d'été.



Le (Taiwan OTC: 8490.TWO - actualité)

réseau de tramway comprend trois lignes s'étendant sur plus de 28

kilomètres, avec 31 stations. Le tronçon de ligne ouvert couvre une

distance de 7 kilomètres reliant Santos Dumont à Parada dos Museus

(Praça Maua). Un autre tronçon de 7 kilomètres ouvrira avant le début

des Jeux Olympiques.



Alstom est chargé de fournir un système de

tramway intégré complet qui inclut : 32 tramways Citadis, les systèmes

d'électrification, de signalisation, de télécommunications et

l'équipement de dépôt.



Composé de sept voitures, le tramway

Citadis de 44 mètres de long peut transporter jusqu'à 420 passagers, et

jusqu'à 200 000 voyageurs par jour.



Les cinq premiers tramways

ont été conçus et fabriqués à La Rochelle en France, tandis que les 27

autres sont fabriqués à Taubaté, où se trouve la première usine de

tramway d'Alstom au Brésil.



' Alstom est fier de livrer la ligne

de tramway de Rio à temps pour les Jeux Olympiques. C'est un grand

moment pour les habitants et pour les touristes du monde entier car le

tramway contribuera à réduire les embouteillages et la pollution tout en

offrant un mode de transport qui est à la fois confortable, fiable et

relié efficacement à d'autres moyens de transport ' déclare Michel

Boccaccio, Vice-président Senior (Other OTC: SNIRF - actualité) d'Alstom en Amérique latine.

39 de 155 - 13/6/2016 11:54
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002

Alstom: a inauguré la section souterraine de la ligne T6.

Alstom (EU:ALO)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Lundi 13 Juin 2016

Plus de graphiques de la Bourse Alstom

(CercleFinance.com) - Le groupe a inauguré samedi dernier la section souterraine de la ligne T6 du tramway d'Ile-de-France.



28 tramways sur pneus Translohr STE6 (46 m) circulent depuis décembre 2014 sur la ligne T6 jusqu'à l'arrêt Robert Wagner.



Commandés en décembre 2007 par la RATP, les tramways de la ligne T6 peuvent accueillir jusqu'à 255 passagers.



'

Ils offrent une facilité d'insertion unique, avec une emprise au sol

restreinte et un rayon de giration court. Leur structure sur pneus et

leur système de guidage installé sur un rayon central en font des

tramways silencieux et confortables ' indique le groupe.



Pour la

ligne T5 entre Saint-Denis et Garges-Sarcelles, le STIF et la RATP ont

confirmé, le 1er juin dernier, la décision de commander 4 nouvelles

rames STE3 (25 m). Ce renforcement de la flotte permettra une

augmentation de la capacité de la ligne de 25%. La livraison des quatre

rames est prévue d'ici fin 2017.



' Exploités partout dans le

monde (Shanghai, Tianjin, Padoue, Venise-Mestre, Medellín) et en France

(Clermont-Ferrand et Ile-de-France), 136 rames sont à ce jour en

circulation et 140 ont été commandées à travers le monde ' annonce la

direction d'Alstom.

40 de 155 - 29/6/2016 05:37
waldron Messages postés: 9321 - Membre depuis: 17/9/2002

REUTERS |
Le 28/06/16 à 19:13

ROME, 28 juin (Reuters) - Le français Alstom, une filiale italienne
d'Hitachi et le suisse Stadler ont remporté des contrats d'une valeur
cumulée de 4,5 milliards d'euros pour construire des trains pour
Trenitalia, a annoncé mardi la compagnie ferroviaire italienne.

PUBLICITÉ

inRead invented by Teads

La plus grosse partie du contrat va à Hitachi Rail Italy, née du rachat par Hitachi d'AnsaldoBreda à Finmeccanica l'an dernier, avec 300 trains d'au moins 450 places.

Une
source informée des détails de cet appel d'offres a dit à Reuters que
la valeur du contrat décroché par Hitachi s'élevait à environ 3
milliards d'euros.

Trenitalia n'a pas détaillé les montants versés à ces trois fournisseurs.

Alstom va pour sa part livrer 150 trains de capacité moyenne, précise la compagnie italienne dans un communiqué.

Stadler
a été chargé de fournir des trains à propulsion diesel mais Trenitalia
dit se réserver le droit de réexaminer la proposition de l'entreprise
suisse.

Trenitalia fait partie de la compagnie ferroviaire nationale Gruppo Ferrovie dello Stato , dont le gouvernement de Matteo Renzi souhaite vendre une partie du capital dans le cadre des privatisations destinées à réduire la dette publique de l'Italie.

Le
canadien Bombardier, l'espagnol CAF et le sud-coréen Hyundai avaient
aussi participé à cet appel d'offres. (Isla Binnie et Silvia Ognibene;
Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


En

savoir plus sur

http://investir.lesechos.fr/actions/actualites/ita...

155 Réponses
 2    ... 
Messages à suivre: (155)
Dernier Message: 18/Oct/2021 06h12

Titres Discutés
EU:ALO 31.48 0.0%
Alstom
Alstom
Alstom
Indices Mondiaux
Australia 0.2%
Brazil -0.9%
Canada -2.2%
France 0.0%
Germany -1.2%
Greece 0.3%
Holland 0.0%
Italy 0.0%
Portugal 0.0%
US (DowJones) -1.9%
US (NASDAQ) -1.6%
United Kingdom 0.0%
Palmarès Hausse (%)
EU:2CRSI 4.55 0.0%
EU:2MX 9.91 0.0%
EU:AAA 12.30 0.0%
EU:AAC 9.80 0.0%
EU:AACW 0.40 0.0%
EU:AALB 54.20 0.0%
EU:AB 12.14 0.0%
EU:ABCA 7.25 0.0%
EU:ABEEI 12.47 0.0%
EU:ABEO 12.55 0.0%
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V: D:20211201 07:28:49