Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Fille Banques En Difficultes ... (PX1)

- 11/11/2007 20:03
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007

y a matiere a remplir une file non ?


Réponses
118 Réponses
1     
1 de 118 - 11/11/2007 20:03
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
De C8167978 (Bob) Boursomarquer C8167978 Ignorer C8167978 Recommander ce message 1
On vous ment (4) post censure 20:00 11/11/07
Incroyable encore !!

la crise du credit est bien plus grave que la simple depreciation des subprimes.
Les subprimes representent environ 1 200 milliards de $. La plus grande grande partie est logée dans les portefeuilles des fonds de pension, des compagnies d'assurances, des hedge funds, des fonds classiques etc etc. Ceci on n'en entendra quasiment plus parlé, les pertes etant noyées dans des portefeuilles bien plus importants.
Mais vous devriez vous posez une petite question. Pourquoi, puisque la titrisation a été inventée pour sortir des bilans des banques les crédits qu'elles accordent, les banques accusent de très lourdes pertes sur ces credits qui sont censés etre sortis de leur bilan? Pourquoi, puisque, ces prêts hypothecaires ne devaient plus etre dans le portefeuille des banques, la crise immobiliere americaine fragilisent à ce point les banques? Pourquoi les pertes annoncées des banques americaines sont de plusieurs dizaine de milliards de $ alors que la perte globale estimée sur les subprimes est de l'ordre de 150 -200 milliards de$ et que cette perte devait etre diffusée, eclatée en tout petits morceaux sur la planete entiere?
Et bien pour 2 raisons :
1) les banques ont gardés une part non negligeable de ces creances titrisées. Elles en ont même racheté sur le marché pour réaliser des marges "faciles".
2) il n'y a pas que ça comme problème :
-il y a apres les subprimes les autres créances hypothecaires (environ 12 000 milliards de $) dont les Alt A et les ARM dont vous allez bientot entendre parler.
- la crise immobiliere aux USA est bien plus profonde que prévue. Pas d'acheteurs (plus de credits) beaucoup de vendeurs suite aux nombreuses saisies. Les stocks sont enormes et le marché est paralisé. Les prix vont fatalement continuer à s'écrouler si bien qu'on a du mal a imaginer une issue rapide à cette crise.
-Mais il y des tas d'autres titrisations (ABS, CDO, CLO etc etc). Titrisation de cartes de credit, de pret à la conso, de credits auto, de financement de LBO, de junk, de creance EDF (et oui) de recettes futures d'impots (on ne reve pas) etc etc. La finance est tres ingenueuse, vous n'avez pas idée. Le montant globale est de l'ordre de 40 000 milliards de $
- les pertes atteignent pour le moment sur l'ensemble des ABS des montants qui dépassent l'entendement : plusieurs milliers de milliards de $ à se partager.
- le marché de la titrisation est completement bloqué,. Une source importante de revenus est tarie pour les banques. Un credit crunch se met en place ce qui est gravissime pour l'economie. (moins de credit donc moins d'investissements et aux USA moins de consommation)
Ce phénomene est equivalent à une forte hausse des taux qui fait plus qu'annuler les baisses des taux de la FED.
2 de 118 - 11/11/2007 20:40
batcha Messages postés: 2418 - Membre depuis: 20/8/2007
excellent ce post de bob, comme tjs.
3 de 118 - 11/11/2007 21:00
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
De papafunk (Nulman en force !) Boursomarquer papafunk Ignorer papafunk Recommander ce message 1
on ne peut plus rien faire pour vous ! 20:37 11/11/07
La situation est irrémédiable...
Vous deviendrez riches.
Vous ne saurez plus si votre femme vous aime pour vous ou votre argent.
Vous regardez vos amis avec un oeil suspicieux.
Vos en fants ne souhaiteront que votre mort pour hériter
Vous partirez avec une blonde originaire d'un pays de l'est car vous savez pourquoi elle est avec vous.
Vous finirez seul dans une maison de retraite dorée sur les bords de la riviera avec comme passe temps le casino et l'alcool...

Séparez vous vite de ces instruments sataniques qui vous feront perdre toutes
4 de 118 - 11/11/2007 21:43
batcha Messages postés: 2418 - Membre depuis: 20/8/2007
occ, tu vas l'adorer celle-là ;)
us-dollar.JPG.jpg
5 de 118 - 11/11/2007 22:21
philippe54 Messages postés: 1086 - Membre depuis: 08/9/2007
Papa funk me fait penser a jules edouard moustique
un grand philosophe d'une époque ...a venir !
6 de 118 - 12/11/2007 11:46
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
ce n est pas sans un certain plaisir que je vois ça :


De abdelli7 (abdelli7) Boursomarquer abdelli7 Ignorer abdelli7 Recommander ce message 0
j'ai pas compris 11:44 12/11/07
Newsmanagers le 12/11/2007 11h06
SGAM : les fonds monétaires dynamiques voient s’envoler 7,4 milliards d’euros

(Newsmanagers.com) - Le métier gestion d’actifs de Société Générale a souffert de la crise financière de l’été 2007. Ainsi, au troisième trimestre, Société Générale Asset Management (SGAM) a accusé des rachats nets de 12,6 milliards d’euros, alors que la société de gestion avait enregistré des souscriptions nettes de 5,8 milliards d’euros sur la période correspondante de l’année dernière et de 15,2 milliards au deuxième trimestre 2007. Cela ramène la collecte nette cumulée sur les 9 premiers mois de cette année à 19,5 milliards d’euros, soit 7 % des actifs gérés en rythme annualisé (sur le premier semestre, ce taux ressortait à 18 %). Sans surprise, la décollecte du trimestre s’explique principalement par les sorties des fonds monétaires dynamiques, qui atteignent -7,4 milliards d’euros, et par la décollecte
7 de 118 - 12/11/2007 12:43
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
Cercle Finance) - HSBC pourrait révéler des pertes liées à son exposition au prêts hypothécaires américains, les 'subprime'. A en croire le Daly Telegraph le montant de ces pertes pourrait atteindre 1 milliard de dollars.

Ainsi, à l'occasion de la présentation de ses résultats, le groupe bancaire anglais pourrait annoncer de nouvelles provisions de charge et pourrait, selon le Daly Telegraph, lancé son premier avertissement sur ses résultats.

8 de 118 - 12/11/2007 13:50
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
De C8167978 (Bob) Boursomarquer C8167978 Ignorer C8167978 Recommander ce message 0
Tiens la Deutsche bank parle de 700 Md 13:47 12/11/07
de pertes liées aux subprimes (bloomberg), jusqu'à présent on parlait seulement de 150 à 200 md$
pas de panique pour Noêl on sera à 2 000 milliards de $ de perte
9 de 118 - 12/11/2007 15:26
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
De M3293425 (mamluk) Boursomarquer M3293425 Ignorer M3293425 Recommander ce message 0
Le communiqué de ETrade fait froid 15:11 12/11/07
E*TRADE FINANCIAL
Le titre du courtier en ligne chute de 30,2% à six dollars dans les échanges électroniques d'avant-Bourse, en réaction à la décision de Citigroup de baisser sa recommandation à "vendre", en expliquant que le risque d'une banqueroute ne pouvait être exclu.
Cours de clôture: 8,59 dollars.
10 de 118 - 12/11/2007 15:28
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
BLACKSTONE
Coté en Bourse depuis peu, le fonds Blackstone vient d'annoncer des résultats en baisse pour le troisième trimestre de son exercice: le fonds a publié une perte de 113,2 millions de dollars, soit 44 cents par titre. En cause ? L'introduction en Bourse du groupe, qui aura entraîné une charge de 802,6 millions de dollars sur le trimestre. L'an dernier, le fonds avait publié un bénéfice de 372,5 milliards de dollars au troisième trimestre. Blackstone a précisé que la crise actuelle faisait obstacle au financement de transactions et notamment pour les rachats de type LBO.
11 de 118 - 12/11/2007 15:28
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
BANK OF AMERICA
Bank of America s'attend à des "bouleversements significatifs" sur les marchés du crédit, qui auront un impact sur ses résultats du quatrième trimestre. Dans un rapport transmis à la SEC, la deuxième banque américaine a estimé que la crise du " subprime" avait provoqué une forte contraction des marchés depuis le mois de juillet. Celle-ci qui a conduit à une importante réduction, si ce n'est une élimination, de la demande des investisseurs. En conséquence, l'établissement bancaire s'est montré pessimiste pour ses performances à court terme, sans pour autant en donner une estimation chiffrée.
12 de 118 - 13/11/2007 10:52
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
"Nous réduisons notre pondération sur le secteur des banques européennes, dans les mêmes proportions que nous l'avions fait le 1er novembre, même si leurs cours a reculé en moyenne de 9% contre une baisse de 4,4% pour les indices boursiers européens", indiquent mardi les analystes de Goldman Sachs dans une note à leurs clients.

Ils évoquent en particulier des "révisions significatives des prévisions de bénéfices qui reflètent les effets potentiels des pertes subies sur les portefeuille d'actifs et les manques à gagner sur les activités de marché".

La Société Générale souligne de son côté que les fonds spéculatifs "sont toujours fortement vendeurs de dollar, même au delà du seuil de 1,46 dollar contre un euro" et qu'ils sont très nombreux à parier sur un pétrole dépassant le seuil de 100 dollars le baril, comme en témoignent les positions ouvertes sur les produits dérivés, dont la banque est une experte
13 de 118 - 13/11/2007 18:26
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
NEW YORK (Reuters) - Bank of America fait état d'une perte de trois milliards de dollars (2,05 milliards d'euros) liées à son exposition aux CDO (collateralized debt obligations).

Cette perte avant impôt se fera sentir sur les résultats du quatrième trimestre et pourrait encore grossir si les conditions de marché se détériorent, a précisé le directeur financier du deuxième groupe bancaire américain, Joe Price, lors d'une conférence.

14 de 118 - 14/11/2007 10:47
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
et 14 :

FRANCFORT (Reuters) - RWE, premier producteur d'énergie en Allemagne, annonce le report de l'introduction en Bourse de sa filiale American Water en raison de la crise du crédit aux Etats-Unis et la suspension de ses projets de dividende amélioré et de rachat de titres.

"A la vue des conditions actuellement défavorables sur les marchés financiers américains, RWE ne pense pas qu'il pourra obtenir une valorisation adéquate d'American Water à l'heure actuelle", lit-on dans un communiqué.

La mise sur le marché de la première compagnie d'eau privée des Etats-Unis devait rapporter plusieurs milliards de dollars à RWE.

A la Bourse de Francfort vers 08h30 GMT, le titre RWE perdait 5,80% à 88,88 euros, contre une hausse de 0,87% du Dax.

Ce report intervient peu après la décision du russe Rusal de repousser lui aussi son introduction en Bourse, qui s'annonçait pourtant comme la plus grosse réalisée dans le monde en 2007, avec une valorisation attendue à neuf milliards de dollars.

En cas de succès de la cotation d'American Water, RWE comptait verser sous forme de dividende 70 à 80% de son bénéfice net courant en 2007, puis entre 50 et 60% de ce même bénéfice à partir de 2008.

Le groupe n'avait pas encore fourni de détails sur son programme de rachat de titres
15 de 118 - 14/11/2007 11:16
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
De lecuisto (-) Boursomarquer lecuisto Ignorer lecuisto Recommander ce message 0
HSBC: dépréciations de USD3,4mds au T3 11:14 14/11/07
Dow Jones le 14/11/2007 10h55
HSBC: dépréciations de USD3,4mds au T3 sur créances douteuses


LONDRES (Dow Jones)--HSBC Holdings PLC (HBC) a annoncé mercredi qu'il avait passé une charge de dépréciation de 3,4 milliards de dollars au troisième trimestre sur des créances douteuses de sa filiale HSBC Finance Corp.

Le groupe bancaire britannique a en outre indiqué qu'il prévoyait que les créances douteuses resteraient à un niveau élevé dans son activité de prêts à la consommation aux Etats-Unis.

Néanmoins, HSBC affirme qu'il a continué d'enregistrer une forte croissance au niveau opérationnel en Asie au troisième trimestre et que le résultat avant impôts de sa branche marchés et banque de financement et d'investissement a été comparable à celui du deuxième trimestre.

Le géant bancaire britannique a indiqué que son résultat avant impôts du troisième trimestre était supérieur à celui d'il y a un an et que sa performance sur les neuf premiers mois de l'année était également meilleure qu'à la même période l'an dernier.

A 10h40, l'action grimpait de 4,4%, à 879 pence.



(MORE TO FOLLOW) Dow Jones Newswires

November 14, 2007 04:55 ET (09:55 GMT)
16 de 118 - 14/11/2007 19:03
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
PARIS, 14 novembre (Reuters) - Le Crédit agricole lancera prochainement un programme d'obligations sécurisées (covered bonds) pour un montant de 35 milliards d'euros, a annoncé mercredi Bertrand Badré, directeur financier du groupe.

Le Crédit agricole est la dernière en date des banques françaises à annoncer le lancement d'un tel programme, qui permet de diversifier les sources de refinancement.

Les Banques populaires ont dévoilé récemment un projet similaire alors que le Crédit mutuel-CIC (via la BFCM) et BNP Paribas ont mis en place ces derniers mois des programmes de "covered bonds" pour refinancer leurs crédits immobiliers.

Les "covered bonds" sont des titrisations de crédits immobilier qui, de par les garanties et sûreté dont elles sont assorties, bénéficient généralement des meilleures notes des agences de notation./YLG

17 de 118 - 14/11/2007 19:52
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
De pier2071 (UTAFIT) Boursomarquer pier2071 Ignorer pier2071 Recommander ce message 2
Etat de Floride touché par 'subprime' 19:08 14/11/07
L'Etat de Floride a annoncé que 2,2 milliards d'USD de fonds placés en produits monétaires et destinés à financer des écoles et des routes se voyaient dégradés au statut d'obligations pourries.

En outre 3,6 milliards supplémentaires pourraient suivre le même chemin dans les semaines qui viennent



De pier2071 (UTAFIT) Boursomarquer pier2071 Ignorer pier2071 Recommander ce message 0
La Floride perd 2 mlds en subprime!! 19:04 14/11/07
L'Etat de Floride voit 2,2 milliards d'USD de trésorerie dégradrés au rang d'obligations pourries... Quelques 3,6 milliards de Dollars pourraient subir le même sort d'ici à quelques semaines...


lorida Holds $2.2 Billion of Debt Cut to Junk Status (Update4)

By William Selway and David Evans

Nov. 14 (Bloomberg) -- The Florida agency that manages about $50 billion of short-term investments for the state, school districts and local governments holds $2.2 billion of debt that was cut below investment grade.

The downgrades affect more than 4 percent of what the Florida State Board of Administration has purchased for the funds, according to a report by the agency's director, Coleman Stipanovich, that was delivered at a cabinet meeting of Republican Governor Charlie Crist today. Some $3.6 billion, or 7.3 percent, of the securities may be downgraded by credit- rating companies, according to the document, provided to Bloomberg by the state board.

The disclosure, which follows a month of inquiries by Bloomberg News to Florida officials, brings the subprime crisis that has afflicted banks, hedge funds and chief executive officers, to the public finances of the fourth-largest U.S. state.

Florida rules require the state's short-term investments to only be top-rated, liquid securities, so taxpayer funds aren't placed at risk. The data from Florida shows how far the effects of the bursting of the housing bubble are being felt as complex investment vehicles once marketed as high-yielding safe havens are now backed by collateral shunned by investors.

`Seat-of-the-Pants'

``Investment of public money needs to be carefully conducted and thoroughly researched,'' said Harvey Pitt, former chairman of the U.S. Securities and Exchange Commission. ``This is not the place for seat-of-the-pants judgments. It requires a lot more than jumping on the latest investment du jour to improve your results.''

Florida isn't the only government whose short-term investments have been affected by rising mortgage defaults in the U.S. and investors' diminished appetite for the securities tied to them.

``I think there are other communities that are going to follow, probably a lot of them,'' former U.S. Securities and Exchange Commission Chairman Arthur Levitt said today in an interview.

The purchase of subprime-tainted debt by public money managers in Connecticut, Florida, Maine, Montana and Washington is the subject of a story that will be published in the forthcoming issue of Bloomberg Markets magazine.

Rising Defaults

The reporting is part of a series of Bloomberg Markets stories since May that have covered subprime-linked debt in public pension funds and private money market funds, as well as the role of credit-rating companies.

Last month, Fitch Ratings said Washington state's King County, which includes the city of Seattle, may have its rating lowered on $1.5 billion of bonds because of debt investments plagued by rising defaults on U.S. home mortgages.

A Connecticut fund that invests cash for more than 300 state agencies and municipalities was holding $100 million of defaulted debt sold by a structured investment vehicle as of last month, an official said.

Potential losses by states are part of the subprime meltdown that shook up Merrill Lynch & Co., the world's biggest brokerage, in October. The firm reported a $2.24 billion third- quarter loss and an $8.4 billion writedown, leading to the firing of CEO Stan O'Neal.

Executives Step Down

The next week, subprime losses reported by Citigroup Inc., which at the time was the largest U.S. bank by market value, led to the departure of CEO Charles Prince.

In June, two bear Stearns Cos. hedge funds holding subprime debt reported losses of $1.5 billion. Bear Stearns fired Warren Spector, the firm's co-president for fixed income and asset management and the bank's stock lost 30 percent of its value in the following two months.

Florida's state funds were affected by bad investments in asset-backed commercial paper, short-term debt sold by financial institutions that is secured by collateral such as mortgage securities and credit-card receivables. As the value of that collateral dropped, investors were unwilling to reinvest their money when the short-term debt matured, creating a liquidity crisis for the financial institutions.

``It's really disgraceful,'' Levitt said. ``I think what's really bad about this is that the state has called for investments to be prudent and careful but clearly the custodians of this fund were reaching, they were trying to get maximum yield.''

No Lost Money

Florida's short-term holdings include $400 million of Axon Financial Funding LLC debt, which was cut to so-called junk status by Standard & Poor's on Nov 9. The others rated below investment grade are $850 million of KKR Atlantic Funding Trust, which was cut to default by Fitch last month; $577 million of KKR Pacific Funding Trust debt, cut by Fitch to default last month; and $319 million of debt issued by Ottimo Funding Ltd., cut to default by S&P on Nov. 9.

Below-investment-grade, or junk, debt is rated lower than Baa3 by Moody's Investors Service and below BBB- by S&P and Fitch.

The Florida State Board of Administration said none of its clients have lost money and it has negotiated to recoup its investments. Even so, the board, known as the SBA, said it is decreasing its investments in asset-backed commercial paper by reinvesting elsewhere.

``No client of the SBA has ever lost money in a short-term portfolio, and we remain confident that our portfolios will continue to provide stable returns for clients,'' the board said in the report.

`Marginally Increased'

The Florida agency manages $27.3 billion in a local government investment pool, as well as other short-term investment funds totaling about $50 billion.

``Client outflows have marginally increased given the heightened market uncertainty,'' the report said.

Joseph Mason, a finance professor at Drexel University in Philadelphia, said that the nearly 1,000 school districts, cities and counties invested in the fund, now informed of its downgraded debt, will be tempted to pull money out.

``This sets up the danger for a run on the bank,'' said Mason, a former economist at the U.S. Treasury Department.

Commercial money-market funds, established as a high- yielding alternative to savings accounts, have also invested securities battered by the U.S. subprime mortgage crisis. Money market funds with total assets of $300 billion have invested in securities related to mortgages extended to borrowers with poor -- or non-existent -- credit histories.

`No Position to Bail Out'

Bank of America Corp., Legg Mason Inc. and at least two other companies are propping up their money-market funds to cushion them against possible losses on debt issued by structured investment vehicles. Florida may not be in a position to bail out its funds, given how the construction slowdown is affecting its revenue and it has no income tax.

``The state's in no position to bail out the fund,'' said Mason. ``Where are you going to make this up? It has to come from the taxpayers, or spending cuts, or a combination.''

State investment pools like Florida's are exempt from the SEC's rules and reporting requirements for money-market funds, which must follow federal rules and file regular reports with the agency. That's a mistake, said Lynn Turner, former chief accountant for the SEC.

``I'm a big believer in eliminating the exemptions that state and local governments get for their investment funds,'' Turner said. ``I think they should have to comply with the same SEC rules. We're seeing time and time again problems that exist in these unregulated funds.''

`Pay More Attention'

Levitt said he doesn't think the problem is the result of too little regulation. Levitt is a board member of Bloomberg LP, parent of Bloomberg News.

``I think we've got to pay more attention,'' Levitt said. ``They're playing with pensioners' money. That's serious. That's more serious than a brokerage firm or a bank losing money on a bad bet. We're talking about pension losses, and I think the fact that this is spreading is something that we've got to watch very, very carefully.''

To contact the reporters on this story: William Selway in San Francisco at wselway@bloomberg.net ; David Evans in Los Angeles at davidevans@bloomberg.net .

Last Updated: November 14, 2007 12:42 EST
18 de 118 - 15/11/2007 07:36
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
Vendredi, E*Trade annonçait une dépréciation au prochain trimestre pouvant aller jusqu'au milliard de dollars, sur les 3 milliards de titres adossés à des crédits hypothécaires que sa banque a acquis. E*Trade s'est dit incapable de fournir une estimation de ses résultats à venir. Quant à la SEC, le régulateur des marchés américains, elle a ouvert une enquête sur des transactions effectuées entre 1999 et 2005.

Lundi, une note de Citigroup évoquait une possible faillite. Les clients d'E*Trade pourraient retirer leurs avoirs, sur le modèle de ce qui s'est passé chez Northern Rock en Grande-Bretagne, en septembre. Un effet boule de neige n'est pas exclu. Les sociétés de notation pourraient dégrader dans les prochaines semaines d'autres organismes de crédit, confrontés à l'insolvabilité d'un nombre croissant d'emprunteurs.

Les Américains s'approchent de la période comprise entre le 25 novembre et le 15 décembre, pic annuel des ventes de détail. Un indicateur essentiel du moral des ménages et de leur propension à consommer.

19 de 118 - 15/11/2007 07:44
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
De mettero (Moiyenapastoutpiger) Boursomarquer mettero Ignorer mettero Recommander ce message 0
Le hedge fund de Carlyle confronté à de 07:22 15/11/07
NEW YORK, 14 novembre (Reuters) - Le fonds de capital-investissement premier "hedge fund", Carlyle-Blue Wave Management Partners, un fonds de 700 millions de dollars lancé au printemps dernier dans le cadre de sa stratégie de diversification, ont déclaré des sources proches du dossier.

Blue Wave, établi à New York, est confronté des investisseurs qui veulent reprendre leur mise sur fond de crise du crédit et alors que le fonds n'est pas parvenu à récolter un milliard de dollars ou plus auprès des investisseurs, ont précisé ces sources, sans fournir de plus amples détails.

[b]Chris Ullman, porte-parole de Carlyle, a refusé de commenter la performance du fonds, précisant que ce véhicule continuait à être actif./SD [/b]
20 de 118 - 15/11/2007 07:44
0CC Messages postés: 4515 - Membre depuis: 14/7/2007
De momi12 (momi12) Boursomarquer momi12 Ignorer momi12 Recommander ce message 0
La crise des subprimes frappe Calyon 06:59 15/11/07

Les résultats du Crédit Agricole ont baissé de 16,8 % au troisième trimestre à 954 millions d'euros. La banque de marché Calyon dégage un bénéfice de 11 millions d'euros, en chute libre de 97 %, à cause de 546 millions d'euros de dépréciations d'actifs.
Le Crédit Agricole a dégagé un bénéfice net en baisse de 16,8 %. La Banque verte a subi la forte exposition de sa banque de financement et d'investissement à la crise du crédit. Calyon a accusé une perte de courtage de 230 millions d'euros pour compte propre et 546 millions d'euros de dépréciations d'actifs dans les crédits structurés. Sur le trimestre, le bénéfice de Calyon ne s'élève qu'à 11 millions d'euros. Le résultat des caisses régionales recule également.
118 Réponses
1     
Messages à suivre: (118)
Dernier Message: 09/Nov/2008 19h02

Titres Discutés
Indices Mondiaux
Australia 0.3%
Brazil 0.5%
Canada 0.3%
France 1.0%
Germany 1.2%
Greece 0.5%
Holland 0.8%
Italy 1.3%
Portugal 0.3%
US (DowJones) 1.1%
US (NASDAQ) 1.4%
United Kingdom -0.0%
Palmarès Hausse (%)
EU:RED 0.08 166.7%
EU:NLFBU 0.01 40.0%
EU:HIPAY 6.00 22.4%
EU:ALCJ 1.65 22.2%
EU:NLFBS 0.01 20.0%
EU:ALSPW 0.01 16.5%
EU:PREC 206 13.8%
EU:MLNMA 3.76 13.3%
EU:PUBBS 11.80 12.4%
EU:FUR 6.82 11.5%
Dernières Valeurs Consultées
EU
PX1
CAC 40
Inscrivez-vous aujourd'hui pour consulter ce titre en streaming sur le Moniteur ADVFN. Vous pourrez ajouter et visualiser jusqu'à 110 des vos actions préférée et c'est complètement gratuit..

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P: V: D:20191015 18:57:39